AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Livre n°04

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lal Mirch
Mother of Dragons †
avatar

Région : Unys
Classe : Dresseuse
Féminin
Nombre de messages : 1748
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Livre n°04   Jeu 24 Nov - 23:48

« Le diable est diable parce qu'il se croit bon. »
Ramiro de Maeztu.

_Quel est ce truc ?
_Un épouvantail...
_Il fait peur...
_Il ne faut pas s'en approcher.
_Pourquoi ?


Pourquoi ne faut-il pas s'en approcher ? Beaucoup se pose la question, pourquoi ne pas approcher cet horreur qui fait fuir les corbeaux ? Pourquoi ne pas venir plus prêt, entrer dans ce champ de maïs. Tout ça à cause d'une légende, ceux qui osent approcher de l’épouvantail en forme de Cacturn se verra enlever par lui un soir de nuit sans lune, chevauchant un Galopa tout droit sortie des enfer et une faux immense à la main, prête à découper des têtes pour pouvoir les ramener dans son champ et continuer à faire pousser son maïs. C'est pour cela que personne ne s'approche du Champ de Maïs ou l’épouvantail en forme de Cacturn règne en maître.

Tous le mondes connaît cette légende, tout le monde la respecte et fait tout son possible pour rester le plus qu'il le peut de cet immondice. Personne ne s'occupe de ce maïs et pourtant il pousse, toujours plus doré, toujours plus gros. Même les étrangers après l'avoir entendu décide de contourner ce champ immense ou de faire demi-tour.

Et pourtant. Il y a toujours des idiots, plus idiots que les autres pour défier ce que les mères et les conteuse d'histoire disent. Vous connaissez sûrement des idiots de ce genre ? Ceux qui se croient au dessus des mots et des paroles, des règles et des lois. Rebelle dans leurs têtes, leurs looks et leurs paroles...

Rémy fait parti de ces personnes, il n'est pas gentil, il n'est pas intelligent, il fume, il se drogue, il rigole des handicapés, c'est un gros vilains ! Non sérieusement, il est comme ça et bien pire encore, sa mère ne sait plus quoi faire, alors qu'elle vit seule et doit s'occuper de son seul enfant qui n'est pas facile à vivre. Que faire ? Il pourrait tout aussi bien partir à l'aventure comme tant d'autre avant lui et tant d'autres après lui ? Mais en plus de ça, c'est un flemmard et il n'aime pas les Pokémon. Alors pourquoi devrait-il croire cette légende grotesque comme il aime si bien le répéter, de Cacturn ?

_Ouais aujourd'hui c'est décidé ! J'vais y aller dans ce fichu champs, t'verras.. rien m'arriveras.. vous m'suivez les gars ?!
_Rémy t'sur ? C'pas l'air cool cet endroit..
_Bordel mec ! Ta des corones ou pas ? T'me suis ?
_Okay okay...
_Et toi Reb' ?
_Tu sais très bien que je te suis partout moi.


Voici Rebecca et Franck, les deux amis de Rémy et les seuls d'ailleurs, c'est sa p'tite bande à lui, ses potes, ses larbins. Rebecca c'est sa « catin » il s'en sert comme il veut et lui fait faire ce qu'il veut, elle serait prête à tout pour avoir le regard du rebelle Rémy sur elle. L'autre c'est Franck, on se demande souvent pourquoi il traîne avec eux, il est trouillards, le p'tit gros que personne n'aime et qui a du mal à se faire des amis, pareil son modèle c'est Rémy, surtout qu'il vit juste à côté de chez lui, la fille qu'il aime Rebecca. Voilà pourquoi il est là.

_Donc ce soir. On ira arracher le maïs tout autour de l'épouvantail... On le brûlera, le mangera. Bref on s'en fou tant qu'une grosse partie disparaît, okay ?

Cela semblait absurde, une blague de mauvais, une blague de gamin. Brûler du maïs. La nuit tomba alors, c'était une belle nuit, bien éclairer par une demi-lune. Et les trois adolescents irresponsable étaient là, avec leurs torches, leurs bidons d'essence et leurs briquets. Ils étaient prêt. Cela ne mit pas longtemps avant de tout brûler, aucun Cacturn vengeur ne vint les déranger et le champ partit vite en fumer. Les trois ados avaient regardé leurs carnages se répandre, alors qu'au loin on pouvait attendre les camions citernes approcher. Ils dansaient sans musique. Rémy se collant à Rebecca pour un baiser langoureux, la touchant obscènement, sans gêne devant le Franck qui regardait le désastre se répandre avec une certaine crainte lui serrant les entrailles.

Quand le secours arriva, ils ne trouvèrent rien. Sauf des bidons d'essence et des bouteilles d'alcool à moitié cramer et en aucun cas des preuves de qui avaient fait ça. Beaucoup eurent peur, les vieilles personnes criaient à tout va que bientôt le Cacturn viendra se venger de ceux qui ont fait ça, récoltant les têtes et le sang de ses victimes pour refaire pousser son champ. Aussi beau et aussi grand qu'avant. Bizarrement l'épouvantail de Cacturn n'avait pas périt des flammes. Avait-il été sauvé à temps ?

_Ahahahahaaah ! J'l'avais bien dit ! Personne ! Rien ! Pas un de ces abrutis de Pokémon n'est venu ! J'l'avais dit !

C'était la première nuit sans lune. Comme tous les soirs. Rémy, Reb et Franck se retrouvaient pour boire et fumer et faire d'autres choses qui n'avaient pas lieux d'être. Bref rien de bien importants quoi.

Le soir même, les adolescents rentrèrent chez eux, seul Franck était anxieux de ce qu'il pourrait se passer, il avait peur, vraiment très peur, vous savez celle qui vous prends au tripe et ou on a l'impression qu'on tord vos boyaux dans tous les sens, celle qui vous fait pisser dessus... une peur comme on en connaît qu'une fois, car on évite d'en avoir une autre similaire, tellement vous avez pensé que votre cœur aller sortir de votre poitrine. Et bien c'est celle là qui a prit Franck quand il rentrait chez lui, la nuit, sans lumière, une nuit sans lune ou les étoiles sont cachés... tousles bruits qu'il pouvait entendre le faisait sursauté... pendant ce temps Reb et Remy sont rentrés ensemble en se pelotant un maximum avant de rentrer, s'arrêtant dans une ruelle, une allée... puis ils rentrèrent chacun de leurs côtés.

Mais ! Pas galant pour un clou, le jeune Remy ne ramena pas le jeune fille, son amie jusqu'à chez elle, d'ailleurs il ne ce soucia plus d'elle une fois qu'elle disparut de sa vue et Rebecca rentra … ou presque ? Il faisait nuit sombre... et contrairement à Franck, Reb était sereine sur le chemin du retour... c'est alors que plus aucun bruit, oui aucun, totalement absent, les chats, les insectes nocturnes ou simplement le bruit de pas des autres passants.. il n'y avait plus rien de tout ça.. et de loin, vraiment très loin, on entendait « pataclop » « pataclop », les sabots d'un cheval qui se rapprochaient, lentement très lentement, comme si son galop était au ralenti, Rebecca au début, n'y fit pas gaffe, puis l'absence de bruit l'intrigua ou du moins.. pourquoi n'entendait-elle que ça ? Son sang commença à se geler dans ses veines et long frisson la parcourus de la tête au pieds, elle se retourna et rien... sauf une petite lueur une sorte de point orange qui semblait se rapprocher d'elle, la peur commença à monter.. à venir.. elle se mit à courir, mais elle entendait toujours se « pataclop » arrivait au ralenti, elle avait beau courir l'intensité du son des sabots étaient toujours le même, elle courut plus vite, mais rien... et c'est en tournant au coin de la rue, que plus rien !

Remy était rentrer chez lui, il avait crié sur sa mère, oui cela lui arrivait souvent quand il rentrait chez lui, il criait sur sa mère pour rien bien souvent, puis il montait dans sa chambre et écoutait de la musique jusqu'à ce-qu'il s'endorme, comme d'habitude, mais cette fois, en mettant son casque sur les oreilles, ce sont des grésillements qui lui cassèrent les oreilles, son casque était cassé ? C'est ce qu'il pensa en premier, puis comme dans un vieux film d'horreur la lumière de sa chambre se mit à clignoter avec ce son distinct d'interrupteur qu'on éteint et qu'on rallume plusieurs fois d'affiler... le ventilateur qui était posé sur sa table de chevet se mit en route, la peur lui aussi il commença à le ressentir, son cœur cognait de plus en plus fort dans sa poitrine, alors que les appareils électrique de sa chambre devenaient fou, il regardait à gauche à droite et par la fenêtre, ce qu'il vit, se fut un petit point orange qui semblait s'approcher de chez lui, il se leva et tout s’éteignit, sa chambre tomba dans le silence, il n'entendait même plus les bruits de la télé qui devait venir du salon... il ouvrit la fenêtre et le « pataclop » s’engouffra dans sa chambre, comme une cantique ou un sutra qui annonçait de mauvaise nouvelle...

Elle venait de tourner au coin de la rue et plus rien. Plus de bruit de sabot qui claque contre le sol, ou la lumière orange qui s'avançait au loin, souvent elle regardait derrière son épaule pour voir ce qu'il se passait, mais rien.. elle ne voyait strictement rien, son imagination ? Elle se dit que oui.. et angoissé comme elle l'était, elle décida de rejoindre Remy chez lui, ce n'était pas la première fois et elle était toujours contente de le voir la nuit, dans sa chambre... au moins elle se sentait en sécurité ?

Franck était dans son lit, tremblant d'horreur il avait essayé de crier, d'appeler à l'aide, mais à chaques fois qu'il ouvrait la bouche aucun ne sortait, ses parents dormaient et sa chambre semblait être dans un monde parallèle détaché de sa maison, devant lui il y avait le Cacturn vengeur, non vous ne rêvez pas, c'est bien lui qu'il avait choisit de faire comme première victime avec son sourire démoniaque, il s'avança vers le garçon, celui ci le regardait pétrifié et d'un seul geste de la main, le Cacturn l'égorgea, récoltant son sang, il s'en alla...

Reb était arrivé chez Remy, ce dernier l'avait accueillit par sa fenêtre, sa chambre était redevenue normale et quand il vit la jeune fille, il était plus que content.. car il ne l'avouerait jamais.. mais toute ses histoires de Pokémon vengeur il commençait à y croire. Les deux ados ne savaient pas ce qui était arrivé à Franck, pas encore...

_J'ai vue des trucs trop bizarre en rentrant chez moi.. alors je suis venue ici.
_Toi aussi ?
_Ouais ! Une sorte de lumière orange et des bruits de sabots... ça m'a foutue la frousse !!!
_ Ah...
_ Quoi ?
_ Non rie...


La lumière de la chambre s'éteignit et les deux adolescents sautèrent sur leurs jambes se collant l'un à l'autre, leurs cœurs battant à l'unisson, le « pataclop » était revenu, plus intense, plus proche que jamais, le point orangé qu'on apercevait par la fenêtre n'en était plus uns, mais une sorte de silhouette verte à dos de cheval.. de Pokémon aux flammes oranges... Remy voulut parler, mais aucun ne sortit de sa bouche, Rebecca fit de même et rien ne sortit non plus.. les deux coururent vers la porte de la chambre, mais elle ne voulut pas s'ouvrir, ils avaient beau taper sur la porte, aucun son .. rien... ils se dirigèrent vers la fenêtre et elle sembla bloquer, puis vers leurs téléphone et il n'y avait pas de réseau.. ils étaient fait comme des rats et le Cacturn se rapprochait de plus en plus sur son cheval... Puis comme par enchantement il se retrouva dans la pièce, les deux jeunes gens reculèrent alors que le Pokémon avançait, ils pleuraient, demandant un peu de pitié, mais le Pokémon s'en fichait, ne les écoutait pas, les deux ado ne pouvaient de toute façon pas parler, se serrant l'un à l'autre le Pokémon leva sa main et les égorgea dans un geste... récoltant le sang de ses victimes, il s'en alla...


Le lendemain matin, quand les parents découvrirent leurs enfants dans leurs lits, ces derniers étaient mort. Le diagnostique ? Mort d'une crise cardiaque. De partout dans la ville on dit que c'est à cause des drogues qu'ils prenaient souvent, mais beaucoup savaient, oui beaucoup savaient comment ils étaient mort, les plus vieux accusaient l'épouvantail et son champ de Maïs qui avait repoussé pendant la nuit.

_________________

P O K E D E X| C A R T E
D r e a m.T e a m


Surprise :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Livre n°04
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres
» le livre rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Corbeille :: Corbeille :: Bal d'Halloween :: Bibliothèque ~-
Sauter vers: