AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez
 

 [OS]Operation Restart: Welcome to the New World !

Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Rivers
Aze's Brother
Axel Rivers

Région : Sinnoh
Classe : Criminel
Masculin
Nombre de messages : 499
Age : 24

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

[OS]Operation Restart: Welcome to the New World ! Empty
MessageSujet: [OS]Operation Restart: Welcome to the New World !   [OS]Operation Restart: Welcome to the New World ! EmptyVen 3 Mai - 18:39

« Tout est sombre. Je ne vois absolument rien. Par contre, j'entends des voix. Enfin, il serait peut-être un peu trop audacieux de dire que j'entends des voix. Disons plutôt que j'entends un bruit de fond. Je ne vois presque rien. Seules quelques vagues images m'apparaissent. Il y a un garçon. Assez jeune, environ 9ans sans doute. Il pleure. Il est allongé sur le sol. Il pleut, je suppose qu'il est donc allongé à l'extérieur. Dans une rue peut-être ? Difficile à dire. Il est seul en tout cas. Et puis une silhouette s'approche. De longs cheveux, je suppose donc que c'est une fille. Elle doit avoir environ 11ans, voir peut-être même 12. Elle tend la main au jeune garçon. Il la prend. Étrangement, cette scène me fait me sentir extrêmement nostalgique. Et puis tout redevient sombre, il n'y a à nouveau plus rien à voir. Et puis... Quelques images s'enchaînent. Assez rapidement, mais j'arrive à voir. Il y a des adultes, ils sont avec le jeune garçon et la jeune fille. Puis un jardin. Les deux enfants y sont tous les deux. D'autres images s'enchaînent. Ils ont l'air d'être de bons amis. Et puis... Un autre jour de pluie. Une falaise. L'image est floue, mais je peux tout de même distinguer les silhouettes. Une immense falaise, une silhouette suspendue dans le vide. Comment a t-elle finit ainsi ? En haut de la falaise, allongé, le bras tendu pour essayer de remonter la personne qui va tomber, se tient une autre silhouette. En y regardant de plus près, la personne suspendue dans le vide a de longs cheveux bruns descendant jusqu'à la moitié de son dos. Serait-ce... ? Cette scène est triste. Et je ne comprends pas vraiment ce qui se passe, mais la voir me fait vraiment mal. La personne qui va tomber. La personne qui tente de la remonter. Un éclair, un coup de tonnerre, et l'image disparût. Et à nouveau il ne reste plus rien. Mon corps tremble. Je pleure ? Je me demande bien pourquoi. En tout cas, c'était insupportable. Cette scène. Que leur est-il arrivé ? La jeune fille a t-elle réussit à remonter ? Ou alors est-elle...morte ? Sans savoir pourquoi, cette question se mit à me hanter. Je veux savoir. Que lui est-il arrivé ? A t-elle été sauvé ? Ou...pas ? »

- Kana...

Prononçant ce nom, j'ouvrais doucement les yeux.

- C'était...un rêve ?

Marmonnant vaguement ces quelques mots, j'ouvrais pleinement les yeux. J'avais beau les avoir ouvert, je n'y voyais toujours rien. Tout était noir autour de moi, ce qui me fit douter pendant un instant que j'étais réellement réveillé et que les images que je venais de voir n'étaient qu'un rêve. Trop absorbé par ce rêve, je ne me demandai même pas où j'étais ni comment j'y étais arrivé. Kana hein ? J'avais dit ce prénom, mais finalement, il ne m'évoquait absolument rien. Avais-je connus une personne pareille ? C'était la première fois que j'en entendais parler. C'était également la première fois que je faisais un rêve aussi marquant. Je sentis que mes yeux étaient légèrement humides, et j'en vins à me demander si je n'avais pas versé quelques larmes pendant mon sommeil. D'ailleurs, pourquoi je dormais dans un endroit si sombre ? Ce n'était pas le moment de dormir. Et là. Tout me revint en mémoire. Tout depuis l'incident du musée. La fuite, le Manaphy, le saut... Le saut ! Ces réminiscences m'avaient sans doute fait légèrement sursauté, car à cet instant, la douleur qui parcourût mon corps vint me rappeler que tout ce qui s'était passé était bien réel. Je ne me souvenais pas vraiment de ce qui s'était passé après être tombé dans l'eau. Je me souvenais très bien avoir souffert, mais mes souvenirs de cet instant étaient assez confus, sans doute à cause du fait que j'étais partit dans je ne sais quel délire. Bon... Où étais-je ? Le paradis des nains ? Hum... En y réfléchissant bien, c'était une idée complètement stupide. Et cette douleur... J'étais...en vie ? Je pense que j'aurais été bien moins surpris si j'avais atterrit au paradis des nains. Mais bon, je n'allais pas non plus me plaindre d'être en vie. Des tonnes de questions me traversèrent l'esprit. Des simples bien sûr. Comment avais-je survécu ? Où étais-je ? Tout était sombre, mais en regardant bien autour de moi, je me rendis compte que j'étais toujours sous l'eau. Et à en juger par l'obscurité, je devais me trouver assez profondément sous l'eau. Tournant légèrement la tête sur le côté, je pus voir une chose rassurante: Pikachu était là, allongé sur le dos. Il respirait calmement. C'était une bonne chose. L'évidence me frappa alors: comment pouvait-il respirer si nous étions sous l'eau ? Et de même pour moi ? Tout devenait de plus en plus confus. Puis, je vis des pokémons passés non loin de nous. Des Magicarpe et des Barpeau. Et en les regardant, j'avais l'impression que... j'étais en train de me déplacer. Etait-ce vraiment possible ? J'étais allongé sur le dos, incapable de bouger le petit doigt, alors comment pourrais-je me déplacer ?

Il fallait que j'en ai le cœur net. M'aidant en toute logique de mes bras, je commençai à me redresser. Et par la même occasion, je commençai à le regretter. La douleur qui me parcourût le corps venait de mes abdos, et par extension de mes deux côtés cassées. Enfin, il me semblait en avoir deux. Même si j'avais l'impression que cela faisait bien longtemps, il ne s'était écoulé qu'une semaine et demi depuis l'incident du musée, donc il était assez logique que mes côtes soient loin d'être guérit. Mais qu'importe, il fallait que je me lève de toute façon. Luttant contre la douleur, je parvins à me redresser tant bien que mal pour enfin comprendre la situation. J'étais sur le dos d'un pokémon. En y repensant, il me semblait bien avoir entendu un cri juste avant de me réveiller. Sans doute était-ce le sien... Je n'avais pas l'impression d'avoir dormit longtemps, donc sans doute venait-il à peine de me récupérer. Ne connaissant pas le pokémon en question, je pris mon pokédex pour découvrir qu'il s'agissait d'un Milobellus. C'était un très beau pokémon. Mais que faisait-il ici ? N'était-ce qu'un pokémon sauvage ou avait-il été envoyé ici par quelqu'un ? Cette question semblait peut-être anormal, mais sur ce coup, j'étais vraiment étonné. Ma chance était trop grande. Non pas que cela me dérangeait, mais c'en était presque trop illogique. Comment avais-je pu m'en sortir dans une situation pareil ? Le pokédex m'aida à trouver la réponse: Milobellus possédait une attaque Plongée, ce qui lui avait permit de me transporter sous l'eau tout en ayant de l'air pour moi. S'il devait y avoir un concours du dresseur le plus chanceux, j'avais de bonnes chances de le remporter... En y réfléchissant encore, tout cela avait un bon côté. Si les gens du côté d'Unys me croyaient mort, j'allais être tranquille pendant un petit moment. Voilà une bonne chose. Milobellus tourna alors sa tête vers moi et m'adressa un grand sourire avant de pousser un cri amical. J'avais envie de le remercier, mais les mots ne sortaient pas. Il semblerait que mon corps soit encore fatigué par ce qui venait de se passer. En apprenant que Milobellus semblait m'emmener là où je le souhaitais, toute la pression que j'avais s'évapora d'un coup. Même inconscient, mon corps avait gardé cette peur et cette tension en lui. Maintenant que j'étais complètement relâché, j'eus envie de dormir le plus rapidement possible. Voyant mon air fatigué, Milobellus sembla me faire signe de dormir. D'ailleurs... Comment connaissait-il ma destination ? L'avait-il deviné en se basant sur le trajet du navire ? J'y pensais trop. Bien trop. Qui aurait cru que je serai en sécurité au fond de l'océan ? En réalité, je n'avais pas été tranquille même dans le navire. Il y avait toujours le risque que je sois retrouvé. Mais cette fois, c'était probablement finit. Ils n'allaient pas me poursuivre jusqu'au fond de l'océan. Quoique... Ils en seraient capable. Je repensai alors quelques secondes à Kyogi. Cette culpabilité ne disparaîtrait pas. Je ne pouvais pas m'empêcher de me considérer comme légèrement responsable de sa mort. Mais il n'y avait plus rien que je puisse faire à présent, donc il était sans doute inutile d'y penser trop longtemps. Sans faire le moindre effort, je m'étalai de nouveau de tout mon long sur le dos. Mon corps continuait de me faire souffrir, mais le soulagement et la fatigue eurent raison de moi en seulement quelques secondes. Je m'endormis et, encore une fois, je refis le même rêve...



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Quelques heures semblaient s'être écoulées. D'un doux son mélodieux, Milobellus me réveilla. Je constatai que Pikachu était réveillé aussi. Il semblait avoir discuté avec Milobellus pendant mon sommeil. Par contre, ce n'était pas du tout avec un regard compatissant ou autre qu'il me regardait. Bien au contraire, il était très énervé. C'était compréhensible. Mais je lui demandai bien vite de ne pas s'emporter histoire que nous ne finissions pas tous électrocutés. Puis, le fait me frappa. Milobellus ne bougeait plus. Il me regarda, et je compris. Nous étions arrivé à destination. Alors, nous y étions vraiment ? A Sinnoh ? Visiblement, le pokémon eau attendait mes instructions pour remonter. Tenant Pikachu d'un bras, je fis signe à Milobellus.

- Allons-y.

Sur ces mots, le pokémon leva la tête et s'élança à toute vitesse vers le ciel. Surpris, je m'accrochais à lui pour être sûr de ne pas tomber en route, même s'il y avait peu de chance. La remontée dura à peine une vingtaine de secondes. Semblable à un véritable tour de manège, sauf qu'au lieu de descendre, nous montions. Et puis enfin, après toutes ces péripéties, enfin, nous émergeâmes à la surface de l'eau. Je pris un plaisir fou à inspiré une grande bouffée d'air bien frais. Un peu trop frais... Terriblement frais... Il ne me fallut que quelques secondes pour me rendre compte à quel point il faisait froid là où je me trouvais. Etait-on vraiment à Sinnoh ?! Il faisait nuit à présent, ce qui expliquait peut-être partiellement la raison de ce froid. En réalité, non, la raison était ailleurs. Et j'allais bien vite comprendre. Milobellus s'approcha de la côté sur laquelle se trouvait une ville avec un port. C'était donc la destination du Manaphy ? Ce dernier n'était pas encore arrivé. En tout cas, il valait mieux ne pas rester dans les parages. Si jamais il venait à arriver, la situation risquait de se compliquer pour nous. Par chance, j'avais passé la journée à dormir, d'abord dans le navire, puis sur le dos de Milobellus. Par conséquent, j'étais plutôt en forme, et prêt à faire une nuit blanche s'il le fallait. S'approchant de la côte, Milobellus nous déposa un peu plus loin du port, sur une plage...de neige. Cela expliquait pourquoi il faisait si froid. Nous nous trouvions dans une zone hivernale de la région de Sinnoh. Un panneau non loin de là indiquait "Frimapic", sans doute le nom de la ville. Je descendis donc du dos de Milobellus et posait le pied sur cette étendue de neige. Puis, me tournant vers Milobellus, je pus admirer un spectacle époustouflant: la pleine lune se reflétant dans l'eau, et sous cette même lune, Milobellus se tenant fièrement. Magnifique... Le spectacle me laissa bouche bée. Mais il ne fallait pas que j'en oublie les remerciements. Alors que le pokémon commençait déjà à s'éloigner, prêt à replonger...

- Milobellus... Merci pour tout !!! Si tu n'avais pas été là, je sais pas ce qu'on serait devenu, vraiment, merci !

M'adressant rapidement un sourire, Milobellus replongea, émettant une fois encore un doux son relaxant. Puis, je me retournai pour faire face à la ville. Regardant Pikachu, je ne puis m'empêcher de m'exclamer, à l'aube d'une nouvelle aventure: Sinnoh, nous voilà !!


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Après quelques minutes passées à marcher dans la neige, nous arrivâmes enfin pour de bon dans la ville. Bien que nous n'ayons pas passé de nombreuses heures dehors, j'étais malgré tout frigorifié. La priorité était de trouver des vêtements secs. Se promener dans ce froid avec des vêtements humides était complètement suicidaire, j'allais forcément attraper un rhume. Il fallait aussi trouver un endroit pour dormir. Et c'est en pensant à cela que je compris que ça n'allait pas être possible. Même si j'aurais aimé pouvoir dormir dans un bon lit bien chaud, nous ne pouvions pas rester à Frimapic. Si le Manaphy venait à arriver alors que nous sommes toujours en ville, la situation risquait à nouveau de se compliquer. Il fallait partir d'ici le plus vite possible. Nous nous mîmes donc en quête d'un endroit vendant des vêtements d'hiver. Malheureusement, vu l'heure qu'il était, c'était peine perdue. Nous n'allions pas en trouver de si tôt, des vêtements. Pikachu s'était planqué dans mon sac, détestant le froid et n'aimant pas marcher dans la neige. Je pris donc la décision d'aller au centre pokémon, espérant pouvoir y trouver des vêtements. Avec un peu de chance, c'était possible. J'y croyais !

En arrivant au centre, j'étais légèrement tendu. Et si l'infirmière venait à me reconnaître ? Non, il ne fallait pas pousser trop loin la paranoïa, je n'étais pas encore devenu un criminel de classe internationale. Malgré tout, il y avait tout de même une petite appréhension. Quoi de plus naturel ? Déjà à bord du Manaphy, je pensais être complètement hors d'atteinte, et pourtant, ils m'avaient retrouvé même au milieu de l'océan. Par chance, la météo jouait en ma faveur. Je cachais un peu ma tête dans mes vêtements, pouvant prétexter avoir froid avec ces vêtements inadaptés. Arrivant devant l'infirmière, je devais avoir l'air légèrement ridicule, mais cela n'avait pas d'importance. Je lui demandai donc si elle n'avait pas par hasard des vêtements à me prêter, et heureusement, elle en avait. Elle m'expliqua qu'ici, à Frimapic, ce n'était pas rare que les gens débarquent sans avoir de vêtements adéquats. Même s'il y a des magasins, il arrive que dans certains cas, certains aient besoin de vêtements d'urgence, et donc elle garde toujours quelques manteaux au centre pokémon. Puis, me montrant du dois, elle me rassura en me disant que ce n'était pas la première fois que quelqu'un tombait à l'eau sans le vouloir et se retrouver tremper. C'était bon à savoir, même si finalement ce n'était pas vraiment ce qui m'était arrivé. Quoiqu'il en soit, elle me donna un manteau et un genre de pullover avant de me prêter une chambre pour que je puisse me changer. En arrivant dans la chambre, je mis immédiatement mon pantalon sur le radiateur pour pouvoir le sécher. Il n'était plus trop humide, donc je devrais pouvoir le remettre. Pareil pour mon t-shirt. Par contre, pour le reste, ce n'était pas la peine d'y penser... Quelques minutes plus tard, l'infirmière vint me voir et m'apporta d'autres vêtements. Apparemment, elle avait demandé à des personnes logeant ici pour la semaines s'ils n'avaient pas quelques vêtements de rechange à me prêter. Tout y était. Le pull, le manteau (même si je les avais déjà), un genre de bonnet, des chaussettes, un caleçon, et même un pantalon. Formidable... L'ennui, c'est que je n'allais pas être en mesure de leur rendre ces vêtements. Planifiant déjà mon excuse, je me dirigeai vers le radiateur pour reprendre mon pantalon et commençai à me rhabiller...

Finalement... Je quittai le centre pokémon comme un voleur. L'infirmière n'était plus au guichet je n'avais vraiment pas de temps à perdre. J'avais attendu dix minutes, mais nous étions au beau milieu de la nuit, et visiblement, elle n'allait pas revenir. Déposant de l'argent et un mot au guichet, j'avais donc quitté le centre pour me diriger vers la sortie de la ville. Grâce au manteau que j'avais reçu, je n'avais plus froid du tout. Mon sac était désormais un peu plus gros puisque je devais porter tous mes vêtements dedans. Parmi les vêtements que l'on m'avait offert, il y avait aussi une écharpe bien chaude que je m'étais empressé de me passer autour du cou. Au centre pokémon, j'avais récupéré une carte de la région, gratuite apparemment. Et j'avais pu apprendre une chose intéressante: Frimapic se trouvait par delà le Mont Couronné, dans un sens, isolé du reste de Sinnoh. La seule issue était donc de passer dans cette montagne. Et je devais bien avouer que cela ne m'enchantait guère. Traverser une montagne, ce n'était pas de tout repos. Et moi, du repos, j'en avais bien besoin, même si j'avais passé plus de temps endormit qu'éveillé. Toutefois, selon les indications du "guide de voyageur de Frimapic", autre prospectus que j'avais récupéré au centre, il existait un chemin assez rapide dans le Mont Couronné permettant de le traverser en quelques heures à peine. Après, il semblait existait une multitude d'autres chemins fait pour les explorateurs. Apparemment, à la demande des habitants de Frimapic, le chemin était maintenant bien indiqué et il était impossible de se perdre. Voilà qui était une bonne nouvelle. Il n'en restait pas moins que ça s'annonçait difficile, espérons que le chemin soit simple.

En arrivant à la sortie de la ville, je ne pus m'empêcher de remarquer un bâtiment étrange qui capta mon attention. Il était assez loin de là où je me trouvais, mais il était tellement imposant que je ne puis m'empêcher de le remarquer. Cet immense temple. Et soudain. Quelqu'un me tape l'épaule. Sursautant, je fis immédiatement quelques rapides pas en avant et me retournai pour voir à qui appartenait cette main qui venait de me toucher. Un vieil homme se tenait juste devant moi. Il semblait assez fatigué, plutôt normal vu l'heure, et je me demandais ce qu'il pouvait bien faire ici. Et surtout, pourquoi il m'avait arrêté.


- Tu regardais avec intensité le temple qui est là-bas. Tu cherches un moyen de t'y rendre ?
- Euh... Non, pas vraiment, je me demandais juste ce que pouvait bien être ce bâtiment. Vous savez quelque chose le vieux ?
- Oui, bien sûr. Allez, viens avec moi, je vais te montrer. Je m'y rendais justement. Et ne m'appelle pas le vieux !
- Ah, mais, c'est que je n'ai pas trop le temps là...

Trop tard, le vieillard m'avait déjà pris par le bras et me tirait avec lui en direction du temple... Une fois sur place, il passa au moins dix minutes à le regarder. J'étais bien forcé d'admettre que le temple imposait le respect. Mais je n'avais pas de temps à perdre. Pourquoi ce vieux m'avait-il traîné ici ?

- Je t'observe depuis que tu es entré dans le centre pokémon. Tu sembles un peu tendu. Est-ce que tu évites quelque chose ?

Surpris, je ne pus m'empêcher de reculer d'un pas. Est-ce que ça se voyait tant que ça ? J'veux dire, que je n'étais pas vraiment à l'aise ?

- Je ne sais pas ce qui t'arrive, mais ce serait bien que tu te trouves des amis. Tu m'as l'air bien seul. C'est tout ce que je voulais te dire. Et vu que j'avais besoin de quelqu'un pour m'accompagner jusqu'ici, j'en ai profité.

Oh. Ce n'était donc rien de grave. Enfin bon, c'était quand même bien gentil de sa part, même si j'avais plus l'impression qu'il avait fait ça pour avoir quelqu'un qui l'emmène jusqu'au temple. Dans tous les cas, je le remerciai quand même pour son conseil avant de m'éloigner de nouveau en direction de la sortie de la ville. Il n'avait pas tort. Dans un sens, je ferai mieux de trouver des compagnons. Mais tout à l'heure, dans le centre pokémon, j'avais réalisé quelque chose en pensant à tout ça. Alors que je me remémorais les conseils du vieil homme, j'arrivai de nouveau à la sortie de la ville. Et cette fois, je la quittai pour de bon. Je n'y avais pas passé énormément de temps, grand maximum deux heures. Je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était, mais il devait être très tard dans la soirée, ou très tôt le matin. Le Manaphy avait dû être retardé par ce qui s'était passé à cause de moi, mais c'était une bonne chose. J'empruntais alors le seul sentier disponible, menant vers le Mont Couronné. La montagne imposante s'élevait alors devant moi. Et je me rappelai une dernière fois les conseils du vieil homme en regardant Frimapic pour la dernière fois.

- Vous avez peut-être raison le vieux. Mais... Je pense qu'il vaut mieux que je reste seul. Vu ma situation, je ne veux pas me faire d'amis.

Sur cette pensée, je renouai l'écharpe autour de mon cou et m’engouffrai dans la montagne...

_________________
[OS]Operation Restart: Welcome to the New World ! Axelrivers2
==> Merci à Lune Cryz pour l'avatar et la signature :)
Team: pokeball pokeball pokeball pokeball pokeball pokeball
Spoiler:
 

Position actuelle: Vestigion, Sinnoh
Carte Dresseur==> Carte d'Axel
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

Miss Rpg

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25695
Age : 9

[OS]Operation Restart: Welcome to the New World ! Empty
MessageSujet: Re: [OS]Operation Restart: Welcome to the New World !   [OS]Operation Restart: Welcome to the New World ! EmptySam 4 Mai - 19:47

OS validé ~
Revenir en haut Aller en bas
 
[OS]Operation Restart: Welcome to the New World !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Corbeille :: Corbeille :: Les vieux RP-
Sauter vers: