AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Perrine VanKleef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perrine VanKleef

avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Perrine VanKleef   Ven 21 Fév - 21:29


Comment elle s’appelle ?
Perrine. VanKleef Perrine.
Superbe prénom, et elle a quel âge ?
17 ans et des poussières.
Dans quel région est-elle actuellement ?
Hoenn. Belle région, non ?
Ah au fait, c'est quoi son métier exactement ?
Vagabonde. Si on peut appeler ça un métier...
Et quel est son Pokémon ?
Un Barpeau mâle. Cool, non ?

Okay, et dis moi à quoi elle ressemble maintenant.

A une sorte de chewing-gum ? Ou peut-être bien à une barbe à papa… Du moins en ce qui concerne ses cheveux. Avec ce tas rose sur la tête, Perrine n’a pas besoin de porter un gilet fluo tout moche pour qu’on l’aperçoive au loin. Et puis, elle n’aime pas du tout la couleur de ses cheveux et encore moins le fait qu’ils soient bouclés. Selon elle ça lui donne un air de gamine, comme si elle avait une sorte de bonbon qui orne son crâne. Mais bon, c’est une fille. Et une fille ça reproche souvent beaucoup de choses à ses cheveux. Seulement, il n’y a pas qu’à ses cheveux qu’elle reproche de ne pas être parfaits. Sa taille aussi. Perrine se trouve trop grande par rapport à ses compatriotes féminines. Cependant, ça ne l’empêche de porter des talons même avec son mètre 78. Encore heureux qu’elle ne se trouve pas trop grosse, ça serait la cerise sur la gâteau (ou sur les cheveux dans le cas de Perrine). En fait, elle ne se trouve pas grosse parce qu’elle ne prend pas la peine de se peser. Peut-être que si elle le faisait, elle se trouverait une nouvelle chose à se reprocher.

Sinon, Perrine c’est  un cachet d’aspirine.  Elle est blanche. D’ailleurs, on pourrait croire qu’elle est malade mais non, elle va très bien. Même en été quand le soleil brille fort, elle reste blanche. En fait, ce n’est pas étonnant. Elle ne se promène jamais sans son ombrelle. Même quand il fait beau et que le temps n’est pas trop dégueulasse. Mademoiselle n’aime pas bronzer et elle veut se protéger au maximum des rayons du soleil. Bref, elle préfère rester pâle. Et elle préfère également quand ses beaux yeux roses sont entourés de ricil. Ça lui donne de grands yeux de biche mais l’effet  n’est pas souvent ce qu’il est censé être. Ça la rend parfois ridicule. Perrine ne s’en rend pas toujours compte et mieux vaut ne pas le lui dire sinon elle risque de se faire encore des reproches.

Et puis, il y a Perrine et sa façon de s’habiller… Elle doit certainement être dans une période gothique ou quelque chose du genre. Non seulement sa peau très claire lui donne un air de morte mais ses robes noires à rubans rend la jeune fille encore plus sinistre. Ajoutez à cela des grands chapeaux, des sortes de hauts-de-forme, également garnis avec des rubans ou des fleurs.

Cheveux et yeux roses, grande, pâle, ombrelle, robes sombres  et chapeaux farfelus… Non, Perrine n’est  pas un fantôme. Elle est juste un peu extravagante.


Et comment elle se comporte seule, avec les autres...

Eh bien… Perrine ce n’est pas quelqu'un de facile à vivre. Elle est plutôt… lunatique. Voire carrément instable. Une fois, elle se montra bienveillante et gentille sans arrière-pensées malsaines et une autre fois elle vous crachera à la figure sans raison apparente. Parfois, elle est extrêmement généreuse et puis, soudainement, l’égoïsme pur est plus fort qu’elle.  Ce caractère changeant n’influence –malheureusement- pas que sur le caractère. Son intelligence, pour ne citer qu’un exemple. D’accord, le mot « intelligence » est un terme plutôt vaste. Cependant, il arrive à Perrine de se comporter de façon totalement abrutie ou au contraire, il lui arrive d’avoir des sortes d’étincelles qui illuminent son cerveau.  Les goûts, également, de la jeune fille n’échappent pas à la règle. En ce moment, Perrine adore le gâteau au chocolat. Vous pouvez être sûr que la semaine prochaine elle vous dira que ce truc n’est pas bon du tout. Ou absolument infect.

Ensuite, elle fera tout son possible pour ne pas aimer les mêmes choses que les autres. La société, en général. C’est un peu une sorte de rebelle qui n’en est  pas une, si on peut dire. « Ouais, la société de consommation », « Pfff… les gens ne sont que des gros Poichigeons », « Vous ne voyez pas que le monde ne tourne pas rond ? ».Mais bon… "Ce monde qui ne tourne pas rond", elle ne fait rien pour le changer, c’est tout sauf une révolutionnaire en force. Pour faire simple, Perrine c’est une grande gueule qui critique tout, rien de plus. Il est possible que certaines personnes trouvent Perrine un peu pimbêche quand elle se met à critiquer tout et n’importe quoi mais la jeune fille ne pense pas toujours ce qu’elle dit. Peut-être espère-t-elle un tant soit peu attirer l’attention ? Oui, c’est exactement ça, elle cherche et  essaye  qu’on s’intéresse à elle. Mais sa situation, sociale ou économique, ou même son caractère ne l’aide absolument pas.  Du coup, elle traine souvent seule. Elle n’a personne à qui parler. A part à elle-même. Dès fois, c’est ce qu’elle fait. Elle se parle. Parfois, elle fait ça avec des peluches. Ou des Pokémons, s’il y en a. Et quand on la surprend à parler seule, Perrine se reproche d’être une folle, une imbécile. Reproche… Ce mot ne vous dit pas quelque chose ? Quoi qu’il en soit, Perrine le  connait très bien, ce mot. Un peu trop bien. Au fond, Perrine n’a pas confiance en elle. Sa plus grande crainte ? L’échec, très certainement. Que ce soit aux yeux de ses parents, de ses proches, des amis de la famille, de n’importe qui, Perrine veut se montrer à la hauteur et ne supporterait qu’on la prenne pour une incapable, une bonne à rien. Elle aimerait tellement, tellement changer. Autant physiquement que mentalement.  Certains diront « Bah… Elle n’a qu’à changer alors ». La jeune fille vous répondra sûrement que c’est trop facile de tenir ce genre de propos. Essayez de changer de vous-même, ensuite on verra où vous en serez.

Et oui, ce n’est pas tout. Non seulement Perrine à un caractère fort instable mais en plus de ça, elle a du répondant. Elle est loin de se laisser faire. Elle serait capable de mordre, littéralement, pour se défendre.  Personne ne peut, n’a le droit, de souiller sa dignité. Car oui, Perrine a beau changer d’humeur et de caractère d’un rien, la valeur qu’elle porte sur la dignité ne bougera pas aussi facilement. Quel quoi soit le pétrin dans lequel elle s’est fourré, Perrine restera digne jusqu'au bout. Elle a aussi pour mot d’ordre la loyauté. Bien que la jeune fille n’ait pas un cercle social particulièrement élargi, il n’empêche qu’elle donne toute sa fidélité envers une personne dont elle a confiance et sera prête à tout pour celle-ci.

Perrine, étant très instable et n’ayant pas du tout d’ami, risque d’être fort influençable. Même si le monde n’est pas toujours tout blanc et tout noir, il y a cependant des personnes plus "blanches" que d’autres et inversement. Seuls les rencontres qu’elle fera et les liens qu’elle nouera la feront balancer d’un côté ou de l’autre de la barrière. Le destin nous dira si Perrine deviendra ou non une personne de bien.


Qu'as tu à me raconter à propos de son passé ?

Perrine est née dans la richesse. Perrine et ses parents vivaient à Mérouville dans un spacieux appartement.  Son père était un chercheur connu et respecté de chez Devon. Non seulement intelligent, il possède une détermination sans faille et une ambition hors du commun. S’il en avait envie, il pourrait devenir PDG de la société Devon mais il préfère rester dans sa carrière scientifique. Quant à sa mère, bien qu’elle soit femme au foyer, c’est quelqu'un de très charismatique. Elle sait manier les mots mieux que quiconque et utiliser leur tranchant, car seul Arceus sait que de simples phrases peuvent parfois toucher là où ça fait mal, avec une aisance déconcertante. D'ailleurs elle arrivait à vendre des croûtes (des tableaux blancs avec des tâches de peintures colorées dessus) à des milliers de pokédollars. Après, être dans un milieu aisé avec un mari qui n’est pas inconnu aide grandement aussi. Sans compter que Madame VanKleef domine avec excellence les jeux d’argent. Il y a cependant le revers du décor. Le Professeur VanKleef aimait bien aller voir ailleurs. En toute discrétion, évidemment. Et il piquait souvent les idées de ses collègues, l’air de rien. C’est sûrement de cette manière qu’il a réussi à se faire une place au sein la société. Ce n’est pas non plus la peine de préciser qu’il a connu la mère de Perrine dans les quartiers mal fréquentés… et on passera certains  détails.

Revenons à Perrine. Après tout, c’est son histoire, non ? Aussi, Perrine s’est toujours demandé si notre histoire à nous, celle qui nous appartient pleinement, ne serait pas les autres qui l’écrivent. Tous les gens qu’on croise laissent forcément une tâche d’encre, une faute d’orthographe, une phrase qui leur est propre sur les pages de notre vie. C’est traces, on sait les effacer parfois pour ainsi les oublier. Généralement, ce sont des petites choses de rien du tout. Mais des fois, certaines choses restent indélébiles. Ça peut être un petit rien, un simple mot comme ça peut être un chapitre entier. Ce n’est qu’une petite parenthèse philosophique mais c’est ce qu’en a conclu Perrine en faisant la mise au point sur son passé et celui de sa famille.

Dans son cas, ce sont ses parents qui ont tout choisi pour elle. Son père, malgré son travail qui lui prenait pas mal de temps, il arrivait toujours à en trouver par sa fille. Sa fille adorée, celle qui chouchoutait sans arrêt. C’est bien qu’un père passe autant de temps avec son enfant. Certes. Mais c’est un peu moins bien quand le père en question apprend à sa fille que pour arriver dans la vie, il faut savoir garder ce qu’on a pour soi tout en profitant de ce que peut-nous donner les autres personnes. Le Professeur VanKleef disait aussi que pour réussir, le mieux était de marcher sur ses collègues. Oui, ses propres collègues. Tous les mauvais coups étaient permis. Quant à sa mère, elle essayait d’apprendre les différentes facettes du langage pour que sa fille puisse obtenir ce qu’elle souhaitait quand elle le voulait. Mais en vain. Perrine n’avait visiblement pas irrité de l’avidité de son père et de la désinvolture de sa mère. Pour compenser, les parents de la jeune fille lui choisirent la meilleure école, le meilleur prof de musique, la meilleure prof de danse et le meilleur pokémon. Hum… Le meilleur pokémon une fois qu’il aurait évolué. Perrine le reçut pour ses 12 ans. Un Barpeau. Elle qui avait l’habitude de recevoir des cadeaux tous plus chers le uns que les autres (bien qu’inutiles), elle fut forcément affligée. Son père lui dit qu’avec un peu d’entraînement, ça deviendrait un beau pokémon. Mais Perrine ayant l’habitude d’avoir tout, tout de suite, voulait que son pokémon évolue sur le champ. Comme ce n’était pas possible et qu’à l’époque Perrine n’avait pas la patience d’obtenir ce qu’elle voulait en fournissant un minimum d’effort, elle préféra laisser le Barpeau nager tranquillement dans un aquarium de la maison. Elle ne s’en occupait que le strict minimum.

Entre temps, la nounou aimait bien y ajouter son grain de sel. Insatisfaite de la manière dont les parents de Perrine l’élevèrent, la nounou décida d’inculquer des valeurs on ne peut plus humbles. Et Perrine adorait cette nounou. Elle s’appelait Béatrice. La jeune fille la trouvait plus sévère que ses parents, plus distante aussi, mais c’était en réalité une vraie mère-poule. Sûr que si Madame et Monsieur VanKleef apprenaient que Béatrice éduquait leur fille à sa manière, elle risquerait de se faire renvoyer. Pourtant, la nounou cachait bien son jeu. Sans compter que les parents de la fillette voyaient que Perrine aimait Béatrice et que cette dernière travaillait remarquablement bien. La mère et le père n’y voyait que du feu aux petites manigances de Béatrice.

Un autre souvenir qui a beaucoup marqué Perrine, ce sont ses vacances à Kalos. La jeune fille devait avoir 14 ans. Ses parents ne partaient jamais en voyage. Pourtant, ce n’était pas faute de manquer de budget. A la base, ses vacances n’étaient pas du tout prévues. C’était même un coup de tête. Le Professeur VanKleef devenant de plus en plus stressé à cause de son travail décida d’emmener sa compagne et sa fille à Illumis. Perrine apprécia évidemment beaucoup les vacances. Elle se dit même que si elle a autant d’argent plus tard, elle ne le dépenserait pas pour s’acheter des vêtements de marques à des milliers de pokédollars, le dernier PokéNav sorti ni même la plus belle des maisons mais elle l’utiliserait pour voyager partout. Aller à Kanto pour admirer le volcan de Cramois’il, Jotho pour s’émerveiller des chute Tojho, en apprendre plus sur les mythes de Sinnoh, déguster la cuisine locale de Kalos, visiter Volucité. Et surtout rencontrer pleins de pokémons différents. Oui, le voyage il n’y a que ça de vrai. Et c’est le but que c’était fixé Perrine.

Vers ses 16 ans, adieu l’argent pour voyager plus facilement. Sa mère, ayant appris que son père allait voir un peu partout, demanda le divorce. Son père, ayant appris que sa mère avait claqué une bonne partie de l’argent au poker, demanda aussi le divorce. Ainsi, la mère de Perrine décida de partir avec sa fille à Rosyère. Rosyère parce que les logements n’étaient pas trop chers. Bien sûr, Perrine vivait encore confortablement et l’appartement luxueux ne lui manquait pas trop bizarrement. Ce qui lui manquait vraiment, c’était sa nounou, Béatrice. Elle n’allait plus jamais la revoir. Même si elle n’avait plus besoin de nourrice, à l’époque où Perrine vivait encore en ville, elle rendait souvent visite à Béatrice. Mais celle-ci était restée en ville et le chemin entre Mérouville et Rosyère n’est pas des moindre.

Alors, Perrine se décida d’une bonne chose. Elle allait se prendre en main. Elle allait réaliser son rêve, c’est-à-dire découvrir le monde par elle-même. Elle se promit également de mieux s’occuper de son Barpeau. Elle lui donna même un surnom : Nérée. Elle l’emmena également avec elle et en fit son compagnon de voyage.



As-tu repéré le code dans le règlement ?
J'imagine que oui : [Tutafeh, c'est validé par Pertti ] .
Comment as-tu trouvé notre forum ?
Dans l'annuaire de forumactif. Je cherchais une forum RP sympa et je suis tombée sur celui-là :3
Qui est le personnage sur ton avatar, d'où provient-il ?
Perona de One Piece, m'sieur \o/

Ça fait un bail que j'ai plus RP. C'est fort probable que j'ai écrit du gros caca (pour ne pas dire autre chose). Donc, excusez-moi pour la qualité *honte à moi*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perrine VanKleef

avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Perrine VanKleef   Ven 21 Fév - 21:34

Etant donné que j'ai eu pas mal de chance cette semaine, je tente le dé :D

EDIT: Ah ben non... La chance vient de me faire défaut :<


Dernière édition par Perrine VanKleef le Ven 21 Fév - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3235
Age : 17

MessageSujet: Re: Perrine VanKleef   Ven 21 Fév - 21:34

Le membre 'Perrine VanKleef' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Le dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perrine VanKleef   Ven 21 Fév - 22:53

Bienvenue Perrine, *validée*



Barpau a pour attaques Trempette et Charge. Ton pokémon évoluera plus vite que la moyenne, je t'invite d'ailleurs à consulter cette news datant de Juillet pour en savoir plus. Tu peux faire le recensement d'avatar ( le tien est libre, je l'ai vérifié avant de valider ) et la carte de dresseur. Rassure toi pour le RP, moi comme pas mal de membres ici avons fait bien pire. Si tu as des questions, notre boîte de MP est ouverte. Bon jeu, bon RP et amuses toi bien parmi nous! :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perrine VanKleef   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perrine VanKleef
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» /Flash-back/ Ou comment Perrine et Gabrielle décidèrent de partir dans le sud-ouest (Perrine)
» Faisons pâlir tous les marquis de Sade... [Perrine & Paris] *Terminé*
» Voilà comment sont récompensées les bonnes intentions [Eli-Mister-Perrine]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Avant de jouer :: Fiche d'entraineur :: Vagabond-
Sauter vers: