AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Business is business

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Business is business    Ven 6 Juin - 12:28


Une apparition précipitée, brouillonne et désordonnée brisant la sérénité et le calme du bureau vide. Puis l'apparition se précise et commence à bouger avant même d'être sûr que son monde ne tangue plus.

- Merde merde merde merde... !

Thelos se précipita à son bureau massif tandis qu'Exagide se décollait de son dos pour lui faciliter la tache. D'un mouvement vif, il fit basculer son grand sac contenant les trois cloches de verre et ouvrit rapidement les trois prisons dans lesquelles les oeufs s'agitaient de plus en plus vite. L'éclosion serait pour bientôt, et le Centre, trop plein, n'avait pas pu lui offrir l'abri nécessaire. Ses doigts longs et fins voletaient comme des oiseaux autour des lanières du sac, défaisant avec une dextérité pressée par l'urgence les attaches des cloches. Il prit ensuite chaque oeuf et les sortit de leur environnement aseptisé, opération délicate tant les mouvements des bébés Pokemon se faisaient de plus en plus pressants contre la coquille de leur oeuf. Une fois ceci fait, il pressa le bouton du téléphone fixe qui appelait directement le steward dont il dépendait.

- Monsieur Aeterna ? Que puis...
- Une grande bassine d'eau tiède, une éponge et trois biberons, s'il vous plait, et c'est plutôt pressé !

En effet, Airmure commençait déjà à sortir de son oeuf. En raccrochant, Thelos se dirigea vers lui pour l'aider à élargir un peu le trou que ses ailes tranchantes avait creusé, mais le petit oiseau d'acier se débrouillait assez bien pour qu'il le laisse faire encore un peu. Pressant une seconde touche, il appela de nouveau quelqu'un.

- Sofia ? Tu peux venir au Terminal, j'ai besoin d'un coup de main s'il te plait. Et amène la nourriture pour bébés !

Le ton pressé du aider à ce que la jeune femme arrive dans les plus brefs délais, puisqu'elle passa le téléporteur du Terminal Mondial dans son habituel kenpogi blanc et son hakama bleu marine. Elle n'eut pas besoin de plus d'explications quant à la situation, puisque c'était assez visible : Trois éclosions simultanément. Aussi s'empressa t-elle d'aider son ami et employeur, et tout deux apportèrent leur soutien aux petits qui naissaient, Thelos concentré sur Airmure et Riolu, tandis que la jeune femme s'occupait de Débugant. Ils retiraient les morceaux de coquilles trop durs pour être brisés, et extirpèrent rapidement les trois petits corps faibles et couverts d'un liquide visqueux. Tombant à pic, le steward débarqua alors avec la grande bassine où flottait une éponge et trois biberons en verre. Le spectacle qui se déroulait sous ses yeux semblait lui déplaire, surtout à propos d'une sombre histoire de ménage, mais il laissa le matériel commandé sur le bureau et ne parti qu'une fois que Thelos l'eut congédié avec un petit sourire d'excuses. Maintenant que le rush de l'éclosion était passé, la pièce était plus au calme, quoique meublée des cris aigus des nouveau nés.

- Merci d'être venue aussi vite. Tu peux aller chercher les oeufs pour nos clients, s'il te plait ? Tant qu'à être ici, autant vider nos couveuses.
- Oui, bonne idée, je reviens tout de suite !

Et tandis que Sofia allait et venait pour garnir le bureau de cloches de verre, Thelos s'occupait de laver un par un les petits Pokemon avec l'éponge, dans la bassine pleine d'eau tiède, pour les débarrasser de bouts de coquille ou encore de ce liquide collant et déplaisant. Les ablutions furent plutôt longues, car l'Eleveur aux cheveux blancs voulaient que ses trois nouveaux pensionnaires soient correctement lavés, et il fallait les caresser et avoir des gestes doux et prévenants. Il y parvint sans trop de mal ni d'éclaboussures, et tout se calma bien vite quand il fallut donner les biberons. Enfin au calme, les deux amis pouvaient bavasser tranquillement, Sofia tenant dans ses bras le petit Airmure dont le métal était encore trop mou pour être dangereux tandis que Thelos s'occupait de Riolu et Débugant. Exagide surveillait tout ça de son oeil inexpressif, flottant un peu au dessus de son maître sous sa forme Parade. C'est alors que quelques coups furent frappés à la porte, sans doute le premier client. Il était arrivé vite celui ci...
Revenir en haut Aller en bas
Chichiro Almadyo

avatar

Région : Kalos ( Illumis )
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Ven 6 Juin - 19:08

Chichiro avait prit le téléporteur tel qu'il avait quitté la route 8, c'est qui signifier dans un état des plus misérable qui soit. Merci bande de Rattata m***dique... L'esprit brouillé par des noires idées, le jeune épéiste ne pensa pas qu'un changement vestimentaire était de mise. Non, tous ce qu'il voulait, c'était au plus vite terminer ce rendez-vous pour retourner parmis les fleurs chasser les Evoli, qui n'avait cesser de le fuir toutes la journée. Non, non, tout ce qu'il avait put trouver c'était des pokemon régionaux couplés a une paire de Rattata furieux qui lui avait déchiquer son jeans noirs, donc un gros lambeaux pendait sur son mollet droit égratiné. Pareil pour le manche léger de son sweet noir, qui avait perdu une bonne partie de sa manche.

Merveilleux. Tous simplement merveilleux...

Réajustant ses épées sur chacune de ses hanches, Chichiro prit un temps subtile a caresser le doux pommeau blanc de l'épée donnée par sa belle-maman. Un geste apaisant au quotidien, qui ne sut lui tirer de sa mauvaise humeurs du jours. Soupirant, le jeune posa un regard blasé sur le téléporteur, avant de rentrer les coordonnées du bureau de M. Aeterna. Avant de laisser les miracles de la technologie le transporter ailleurs...

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La premiere chose que vit Chichiro en réapparaissant ( Mis a part la porte du bureau ), fut une scéne assez active, voire mouvementé. Deux individus s'activaient fébrilement dans le bureau, chariant, traitant des petits pokemons braillard, encore couvert pour certains de restes de coquilles. Les bambins était traité comme il se doit, et Chichiro put découvrir M. Aeterna poster face aux deux pokemon combat, les nettoyants.... de ces trucs bizarres bizarre et visceux, qui tirerent une moue de degout au jeune hommee.

Non, pas question de lui serrait la main maintenant...

Conscient d'avoir tout les regards braquée sur lui, Chichiro se racla la gorge pour prendre parole, lorsque sont regards se posa sur un dernier individu plus en retrait. S'arretant net dans son action, Chichiro dévisagea le pokemon. Serait-ce... Sortant son pokédex, le jeune épéiste laissa l'appareil confirmer ses doutes :

 - Exagide, le pokémon Noble Lame : Exagide peut déceler les qualités régaliennes dans les âmes humaines. On raconte que celui ou celle qui obtient sa faveur deviendra à coup sûr roi ou reine.


Comme Chichiro le pensait. Exagide était un pokémon des plus emblématique de la régions, pour avoir était un symbole d'autorité au sein de la famille royale dans les temps anciens. Cependant, la description du pokédex n'était pas totalement vrai. Exagide se porter pour les gens qui avait le potentiel des rois, mais sans etre nombreux, beaucoup de gens détennait l'étauffe d'un roi, d'un leader. S'abaissant pour observer au mieux l'Exagide, Chichiro se sentit transporté, l'esprit embué d'une brume rouge ou résonner les concerts métalique des épées, l'une dansant avec l'autre dans une parade hypnotisante et dangereuse comme la mort. Le sang monté a la caboche du jeune épéiste, dont la face rougis exprima un micro-sourire, déridant partiellement ses trait dures et indifférent.

Il avait une brusque envie de se battre. Maintenant.

Mais cela était impossible, avec les braillards a coté... Impossible, car Chichiro, sans etre tendre, n'était pas cruel pour rien. Se relevant rengaillardis par le fait d'avoir put comtempler une épée des rois, Chichiro se tourna vers son possesseur, les yeux n'exprimant qu'une interrogation... Quel type de roi était-il ?

Chichiro remarqua que sa main s'ouvrait et se refermait incessament, tic nerveux qu'il avait quand son sang bouillait. Cependant, le jeune homme se concentra sur ses mots. Professionnalisme.

-" Excusez moi de mon.... égarement. Je suis Chichiro Almadyo, et j'ai vu votre annonce concernant votre désir de posséder un oeuf de la famille des Croaporal. Voici donc le mien que je vous emméne. "
Annonca l'épéiste en sortant la pokéball du concernée. " Il est encore puceau. Merci du service que vous lui rendez " Poursuivit le jeune homme sans ambages.

Chichiro leva un peu le regard pour fixer M. Aeterna, ce qui lui fuit déplaisant. Chichiro n'aimait pas se faire rappeler sa courte taille pour son age.

_________________
D'un coté, ma haine... de l'autre, mon amitié.


Lien de carte : http://rpg-pokemon.keuf.net/t6117-t-card-chichiro-almadyo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Sam 7 Juin - 11:19

Thelos, qui tenait Riolu et Debugant occupés à téter leur premier repas dans un petit biberon, était plutôt surpris de la dégaine de l'arrivant, et notamment de ses deux épées. Il ne pensait pas qu'utiliser une épée était courant, et lui même ne l'aurait sans doute pas fait sans la présence d'Exagide. Cela ne lui plaisait pas vraiment qu'un homme en armes pénètre dans son bureau, mais après tout, lui aussi était armé, et à ce titre, il ne pouvait pas dire décemment grand chose. Exagide qui semblait d'ailleurs très bizarrement intéresser grandement le nouveau venu... ce dernier se pencha un peu par dessus le bureau de Thelos, ce qu'il trouva plutôt désagréable, et eut un geste de recul inconscient, ramenant les petits contre son torse. Il se félicita également que Mangriff ne soit pas dans les parages, sans quoi, approcher d'aussi près les bébés aurait fait bondir le fauve, toutes griffes dehors. Et il ne voulait pas que les petits soient effrayés, ni que son bureau soit saccagé, au demeurant. Alors qu'il s'apprêtait à faire comprendre à son client qu'il avait tout intérêt à reculer, celui ci le fit de lui même, au soulagement de l'Eleveur aux cheveux blancs, et daigna enfin se présenter.

- Excusez moi de mon.... égarement. Je suis Chichiro Almadyo, et j'ai vu votre annonce concernant votre désir de posséder un oeuf de la famille des Croaporal. Voici donc le mien que je vous emméne. Il est encore puceau. Merci du service que vous lui rendez.

Sous ces paroles, les yeux violets et profonds de Thelos annoncèrent une légère surprise. Parler ainsi de la sexualité de ses Pokemon était peut être un peu direct, bien que cela ne le dérangeait pas plus que cela. Ce qui le mettait mal à l'aise était l'angle sous lequel son client abordait la question : En tant qu'Eleveur et ayant lu une très grande quantités d'ouvrages sur les Pokemon, il voyait plus de la reproduction qu'un acte de plaisir et de désir, ce qu'il serait de toutes façons vain de penser. L'homme lui tendait la Pokeball mais hélas l'Eleveur avait ses deux mains prises. Avec un petit sourire d'excuses, très fugace, il tendit Debugant puis Riolu à Exagide avec beaucoup de précautions. L'épée qui flottait dans les airs un peu derrière son roi tendit ses bras spectraux et l'enroula autour des bébés, qui étaient trop occupés à vider leur biberon pour se soucier de quoi que ce soit d'autre. Il put ensuite se lever, déliant avec souplesse ses membres encore un peu raidit par sa course récente.

- Thelos Aeterna, enchanté. Je suis navré des conditions dans lesquelles vous arrivez, ce n'est absolument pas coutumier, mais j'ai eu la mauvaise surprise de voir trois oeufs éclore en même temps. Enfin, merci beaucoup pour avoir répondu à l'annonce, je cherchais effectivement cette rareté avec impatience.

Il prit la Pokeball et la posa près de son ordinateur, avant d'ouvrir un tiroir pour sortir son chéquier. Il y inscrivit la somme de 1500p$, signa, et une fois que le papier fut en bonne et due forme, le tendit à son interlocuteur.

- C'était le prix convenu, il me semble. Je vous prie de patienter environ trois heures, nous allons utiliser des phéromones pour "provoquer" la saison du rut mais ça risque d'etre un peu long avant que votre Pokemon soit calmé, d'autant qu'il nous faut nous assurer que notre reproductrice soit imprégnée. Enfin, je vous passe les détails, pardonnez moi. Je vous dis donc à dans trois heures, monsieur, et d'ici là vous récupèrerez votre Pokemon un peu fatigué mais futur père d'une nouvelle portée de Grenousses.

L'Eleveur aux cheveux blancs sourit de nouveau, du sourire tranquille d'un spécialiste qui connait son sujet et qui en parle, et une fois que son client eut pris congé pour sortir du bureau, Sofia qui avait finit de nourrir Airmure prit la Pokeball et rentra à la pension, tandis que son employeur pris un petit quart d'heure pour que les bébés terminent également leur repas, ainsi que pour ranger et nettoyer son bureau, rapporter les instruments au steward le plus proche et se diriger vers le téléporteur pour à son tour rejoindre l'Eden.

_______________________

Quand il revint, Exagide était toujours là, impassible, mais le bureau avait retrouvé son ordre et son calme. Tous les petits avaient rejoint l'Eden, et lui même était accompagné par Mangriff qui retrouvait avec simplicité son frère de meute. Le félin s'installa à sa place habituelle, au pied de l'extrémité du canapé, place particulièrement chauffée par le soleil qui entrait par le mur en face de la porte qui n'était qu'une vaste baie vitrée. Il n'y avait plus qu'à attendre de nouveau son client désormais, et il pourrait récupérer son Croaporal. Il l'avait observé avant la dispersion des phéromones, et il fallait avouer que cette espèce était très intéressante, et il songeait à en faire un de ses guerriers. Enfin, il sera toujours temps de voir cela après.
Revenir en haut Aller en bas
Chichiro Almadyo

avatar

Région : Kalos ( Illumis )
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Dim 8 Juin - 17:26

[ Hrp : Dsl du temps pour poster, mais j'ai eu quelque ennuis avec mon wifi. ]

Chichiro avait finit par se lasser d'attendre trois heures. Assis depuis un bon moment dans le bureau, menton reposait sur la paume de ses mains écorchées, le jeune épéiste admirer l'Exagide de l'éleveur avec un intéret profond, et une pause similaire a celle du penseur de Milo. Une belle lame, une belle ame... Certes, mais pas assez magnifique pour retenir l'attention du jeune homme 3 heures entiere. Se levant, Chichiro s'étira en faisant longuement craquer son dos courbaturé, pour trainait d'un pas las vers le téléporteur.

--------------

Une heure trente plus tard.

Chichiro réapparut la mine plus éveillé. Bon, il avait toujours sa dégaine de clodos, ok.. Cependant, le demi croissant qu'il tenait dans sa main, ainsi que la bonne tasse de café qu'il buvait semblait lui avoir rehaussé le moral d'un cran. Voyant qu'il avait un peu dépassé les trois heures, le jeune homme marmonna une excuse minable a l'éleveur, prétextant une queue monstreuse devant le café de Relicaf... Récupérant la pokéball de son camarade d'enfance, Chichiro fit apparaitre la bouille de celui-ci, qui n'avait pas l'air au top du top.

- Eh ben... t'as l'air lessivé mon pote. T'as une mine de déterré...
Lacha le jeune épéiste sans ambages. Tiens, attrapes. Dit-il en jetant un sachet au Croaporal, qui y découvrit un second croissant encore chaud et moelleux. La bonne vienoiserrie de chez Kalos. Merci de m'avoir recu, Aeterna. Peut-etre nous reverrons nous un jours dans des circonstances... plus intéressante.

Caressant le pommeau de sa lame noire, Chichiro tourna des talons pour sortir du bureau de Thélos, d'ou l'image de puissance de Mangriff restait toujours présente.

_________________
D'un coté, ma haine... de l'autre, mon amitié.


Lien de carte : http://rpg-pokemon.keuf.net/t6117-t-card-chichiro-almadyo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélios Whitestorm
Sombre Lumière
avatar

Région : Hoenn
Classe : Criminel
Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Business is business    Ven 13 Juin - 0:26

C'était la première fois qu'il passait à travers un portail qui l'avait téléporté vers une autre région. Il était loin de Clémenti-Ville maintenant, loin de Hoenn aussi. Il était loin de tous ces imbéciles et de tous ces incrédules qui croyaient en lui comme d'un tueur en série. S'il continuait de penser de cette façon envers son égard, surement le deviendrait-il à la longue. Une fois qu'il eut attiré dans le terminal mondial, il tituba un peu sur le côté, un peu sonné par sa première expérience de téléportation. Cela l'avait un peu choqué en même temps de l'avoir un peu surpris. Il ne savait pas qu'une telle technologie exisait aujourd'hui, surtout à notre époque. Il fut également surpris de voir le nombre de gens qui pouvaient se trouver dans cette place. C'était totalement ahurissant et quelques effrayant pour le criminel, même si en aucun cas il démontrait du moins du monde. Il avait surement attiré dans l'une des salles communes du terminal mondial. Encore un peu sonné, il s'avança doucement, tentant de ne pas tomber au sol, ce qui arriva malgré tout. Il trébucha au sol, après s'être enfargé dans ses propres jambes. Personne ne se précipita dans sa direction, tout le monde continuait de faire comme si de rien n'était. S'il y avait un endroit où on pouvait passer inaperçu dans un lieu bondé, cela semblait être ici. Il s'assied donc quelques minutes, le temps de reprendre c'est esprit. Finalement, il décida de se lever pour visiter les lieux. Il avait reçu un message d'un homme qu'il avait rencontré auparavant sur la route juste après Clémenti-Ville. Il avait interrompu son combat contre le sbire Aqua. Dans son message, il annonçait qu'il avait les deux oeufs que le criminel avait commandé peu de temps avant. Un oeuf d'Elekid et un oeuf de Tiplouf. Ces deux commandes étaient donc finalement arrivées. Ce n'était pas trop tôt.

Il se dirigea donc vers le lieu que l'homme appelé Thélos lui avait annoncé. Surement avait-il mal atterri puisque cela n'était en aucun cas l'endroit pour faire un échange d'oeuf. Surement Hélios avait mal appuyé sur un bouton et qu'il avait attiré au mauvais endroit. Lui et la technique, malgré sa grande intelligence, faisaient deux. Tous ces gadgets et technologie tous plus sophistiquaient les unes où les autres, ce n'étaient pas trop son truc à lui. Avec l'aide d'une ou deux personnes bien malgré lui, avec l'aide de son message et d'une carte des lieux trouvés sur l'un des murs du terminal mondial, il trouva finalement l'endroit auquel il devait aller. Finalement, il entra dans la bâtisse avant d'être redirigé vers le bureau de Thélos. Lui-même était assis à son bureau, attendant surement les autres clients dont il avait surement la charge. Ce genre d'éleveur devait avoir surement de nombreux clients avec lesquels il traitait. Il semblait tout à fait prêt à recevoir le jeune criminel. Lui qui avait hâte de voir les pokémon nouveau-nés, il était impatient. Il s'approcha donc du bureau de Thélos pour arriver à sa hauteur. Lui qui avait de la difficulté avec les gens, demander des pokémon était encore pire. Il devait rester... poli pour une fois. Il pourrait sans doute le rembarrer s'il décidait d'être quelque peu méchant à son égard et cela il ne le voulait pas. C'est avec difficulté qu'il décida finalement de commencer la discussion.


-Oh... hum. Bonjour Thélos. J'ai reçu votre message. Il semblerait que ma commande soit prête à propos d'un Elekid et d'un Tiplouf que j'ai commandés. J'espère ne pas être arrivé à l'improviste chez vous !

Cela lui déchiquetait la langue de dire des paroles aussi... bancal. La seule présence de Thélos l'énervait au plus au point et il avait hâte d'en terminer avec cet entretien, mais il fit bonne mine de n'absolument pas le montrer à son interlocuteur. Il voulait rester le plus naturel possible. De toute façon, c'était une seconde nature pour Hélios de ne pas montrer l'expression de c'est émotion réelle et actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Ven 13 Juin - 12:04

Thelos avait commandé à la Boutique du Terminal Mondial deux CT. Feu Follet, pour Gardevoir, ainsi que Lance-Flammes, pour Nidoking. Les disques lui étaient parvenus assez rapidement, deux CD rouges au joli miroitement lumineux quand on les faisait lentement s'incliner. Il les avait promptement rangés dans sa Boite CT toutefois, attendant de revenir à l'Eden et à un terrain plus vaste qu'un bureau pour les apprendre à ses Pokemon. Gardevoir pourrait sans doute maîtriser assez vite la technique, et la garder sous contrôle, mais Nidoking et Lance-Flammes...  Ce n'était pas forcément le duo le plus délicat qu'il soit possible de trouver. D'un autre côté, Nidoking était beaucoup de choses, mais pas délicat. Et cette CT serait pour lui très utile, contre les Type Glace qui tenteraient de profiter de sa faiblesse due au Type Sol. Quant au Feu Follet, il servirait pour réduire drastiquement le potentiel offensif des ennemis physiques, pires adversaires de Gardevoir.

Heureusement pour lui, ces deux CT seraient en grande partie remboursées immédiatement, puisqu'il attendait justement un client à qui il allait vendre deux oeufs : Un d'Elekid, et un de Tiplouf. Il avait d'ailleurs hâte de les vendre, ainsi que les oeufs d'un certain Black Raven. Il était toutefois particulièrement ravi pour ces deux ventes, puisqu'il s'agissait notamment d'un Elekid et d'un Galekid, des Pokemon moins portés aux nues que les fameux starters ou Evoli, Embrylex, Minidraco et compagnie; et que Thelos s'efforçait de promouvoir comme ils le méritaient. Par ailleurs, il avait bien l'intention de continuer à vendre des Pokemon typiquement Hoénniens, et tant pis s'ils mettaient plus de temps à se vendre. Soudain, quelques coups frappés à la porte sortirent l'Eleveur aux cheveux blancs de ses réflexions sur les oeufs futurs. Mangriff, de son côté, dressa un peu les oreilles et daigna entrouvrir un oeil pour aviser de qui entrait dans leur tanière. Et l'arrivant était plutôt inattendu... Hélios entra dans le bureau, à la surprise de Thelos mais aussi à son désarroi. Il n'avait pas forcément apprécier la dernière entrevue avec ce personnage...

- Oh... hum. Bonjour Thélos. J'ai reçu votre message. Il semblerait que ma commande soit prête à propos d'un Elekid et d'un Tiplouf que j'ai commandés. J'espère ne pas être arrivé à l'improviste chez vous !

Visiblement, son client faisait un effort de politesse envers lui, effort qu'il ne semblait pas vouloir fournir quelques heures plus tôt. Deux choix s'offraient alors à lui, ou lui rentrer dedans, être aussi rude et désagréable que ce qu'il avait été mais avoir au moins le mérite d'être franc, ou alors rester sur une hypocrite relation de commerce. Il choisit finalement la deuxième option, d'ailleurs. Plus vite les choses seraient correctement faites, et plus vite la présence d'Hélios lui serait épargnée. Il n'avait aucune envie de tailler une bavette avec cet homme après leur rencontre peu plaisante. Il se leva donc de son fauteuil, faisant reculer Exagide qui flottait dans les airs derrière lui, et saisit la cloche d'Elekid, puis celle de Tiplouf, pour la poser entre lui et son client, légèrement sur sa gauche.

- Bonjour Hélios. Effectivement, vos commandes sont prêtes, les voici. Elekid et Tiplouf, comme convenu. Je suis certains que les Pokemon qui en sortiront vous plairont, j'ai moi même un Elekable, la mère du petit, et elle ne m'a jamais déçu. Concernant les recommandations d'usage, évitez bien sûr tout mouvement brusque, tout danger et toute aventure tant que vous aurez les oeufs sur vous. Lorsqu'ils seront sur le point d'éclore, sortez les de la cloche si vous le pouvez. Parlez leur souvent, à leur éclosion cela vous assurera leur loyauté indéfectible. Les petits sont normalement sains et bien portants, mais même les meilleures machines peuvent se tromper. S'il se passe quoi que ce soit d'imprévu, contactez moi immédiatement, peu importe l'heure. Et...il ne me semble rien avoir oublié. Avez vous des questions ?

Tout en finissant de parler, Thelos rapprocha de son client les cylindre épais en verre fermés par deux cercles d'un acier brillant assez longs. Les deux extrémités étaient pourvues de poignées creusées dans le metal côté extérieur, et de coussin moelleux côté intérieur, pour l'oeuf. Un dispositif à toute épreuve, sans nul doute, car il était totalement maniaque sur la sécurité de ses petits.
Revenir en haut Aller en bas
Hélios Whitestorm
Sombre Lumière
avatar

Région : Hoenn
Classe : Criminel
Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Business is business    Sam 14 Juin - 16:54

Il lui avait donné une rapide explication de comment gérer les oeufs pokémon pour ne pas les perdre, les casser ou autres avant leur éclosion. Cela serait sans doute très dommage de perdre ces pokémon alors qu'il venait tout juste des avoirs. Il écouta donc chacune des explications de Thélos Aeterna avec une concentration énorme. Il voulait prendre pour une fois ces paroles au sérieux puisque le fait d'avoir des oeufs pokémon en sa possession était quelque chose pour lui d'inconnu. Par-contre, le malaise qu'il avait à être en la présence de l'éleveur et la tension qui augmentait de plus en plus lui pesait à chaque seconde. Il avait hâte d'en finir et de partir au plus vite de son bureau qui semblait encore plus pesé sur le moral d'Hélios. En effet, puisque cela était le bureau de son interlocuteur, cela voulait dire qu'il devait suivre à la lettre les ordres que le jeune homme à la coiffure blanche lui disait. En plus de cela, s'il tentait de faire du vague en sa présence, il attirerait sans doute l'attention des membres de la police. Hélios avait remarqué avec quelle aisance il discutait et parlait avec ces gens-là et ne voulait pas s'attirer d'ennuyer. Il continua donc de faire l'homme respectueux tout en criant au meurtre dans sa tête.

Hélios continua donc en sortant deux cylindres épais en verre qui contenait chacun d'eux les deux oeufs que le jeune Hélios avait commandés à l'éleveur. Chacune d'elles était pourvu d'une poignée qui allait sans doute faciliter le transport pour le jeune criminel qui surement en prendait l'occasion pour les connaître un peu plus. Il y avait également une sorte de coussin à l'extérieur, qui protégeait sans nul doute les oeufs des choque dangereux envers leurs personnes. Rapidement, Hélios regarda l'éleveur dans les yeux pour en finir rapidement. Il voulait partir d'ici au plus vite. Il se moquait complètement de son argent, tout ce qu'il voulait, c'était ces oeufs et partir.


-Donc, nous avions dit 2500 poké$, n'est-ce pas? Pour les deux oeufs ensemble?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Sam 14 Juin - 17:40


Pendant que Hélios jetait un rapide coup d'oeil aux cloches, Mangriff avisa son frère de meute et sortit ses griffes de quelques millimètres, juste de quoi les faire scintiller brièvement, avant de les rétracter. C'était là sans doute un signal pour lui souffler qu'il percevait avec ses sens plus développés que les siens une raison qui devait les pousser à la méfiance. Autant en finir rapidement, songea l’Eleveur. Pour ce qu'il avait vu de l'équipe de cet homme, Exagide et Mangriff seraient capable de la défaire, mais il ne tenait pas vraiment à se battre si près des œufs.

- Donc, nous avions dit 2500 poké$, n'est-ce pas? Pour les deux oeufs ensemble?
- Oui, c'est cela.

Effectivement, Elekid avalait 500p$ de moins que Tiplouf, mais c'était dû à la différence de rareté et la capacité à être amphibie qu'avait le pingouin qui causais un tel surplus. Une fois leurs évolutions finales atteintes, Elekable pouvait même se révéler bien plus fort que Pingoléon. Avec une certaine amertume, il songea au fait qu'il venait peut être d'armer quelqu'un contre lui. Mais cette crainte se dissipa bien vite : L'Eden ne pouvait désormais plus être prise d'assaut par un seul Dresseur, tant les Pokemon y étaient nombreux, et leur force croissante. L'Eleveur reçu l'argent de son client, puis lui offrit les deux cloches de verre avec un petit geste entendu. La transaction était presque terminée, autant en finir le plus vite possible.

- Voici vos oeufs, Hélios. Traitez les comme ils le méritent, et sans doute au revoir, puisque nous nous recroiserons peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Hélios Whitestorm
Sombre Lumière
avatar

Région : Hoenn
Classe : Criminel
Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Business is business    Dim 15 Juin - 15:25

Hélios s'approcha donc de l'éleveur à la coiffure blanche pour prendre les deux oeufs pokémon pour ensuite déposer l'argent demandé sur le bureau de celui-ci. Il écouta les paroles de l'homme devant lui qui voulait simplement dire de prendre soin des deux pokémon qu'il venait d'acheter. Cela valait de soi, la vie de ses pokémon valait plus pour lui que sa propre vie elle-même. Jamais il ne ferait de mal à des pokémon, encore moins à des bébés. Hélios était cruel, mais pas à ce point. Il recula alors de quelques pas, pensif envers ces pokémon. Il regardait les deux oeufs comme s'il s'agissait de deux trésors qu'il viendrait de finalement découvrir. Il était content d'avoir enfin les deux pokémon qu'il avait commandés en sa possession. Il pourrait les chériras et les admirers tout le temps qu'il serait en vie. Il se retourna donc vers la porte sans dire un mot, puis sur le cadre, avant de finalement passer la porte, il s'arrêta un instant. Il était un peu hésitant. Il ne se retourna pas, mais lâcha un mot presque imperceptible. C'était très léger comme bruit et jamais Hélios n'avait dit ce genre de mot auparavant. C'était presque un chuchotement.

-Merci!

Il passa finalement le cadre de la porte, se dirigeant vers l'extérieur du bâtiment dans lequel il se trouvait au moment actuel. En sortant, il se trouva immédiatement dans la salle commune où les gens se baladaient comme si de rien était. Il y avait bien trop de gens dans ce secteur, cela mettait le jeune criminel très mal à l'aise dans ce genre d'endroit. Il voulait quitter cet endroit au plus vite. C'est donc avec un peu de méfiance qu'il s'avança à travers les gens. Il faisait attention de ne pas les touchers pour ne pas être bousculé et échapper les deux oeufs au sol. Cela le tuerait si cela devait arriver. Finalement, il arriva devant un portail qu'il prit après avoir tapé quelques touches au hasard. Il ne savait donc pas ou il allait tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Dim 15 Juin - 21:19

"Monsieur Aeterna est en train de recevoir, veuillez patienter."

Je m'étais dons assis sur un banc, en attendant. Fate et Shine étaient sortis de leurs balls, et si l'Absol était allongé à mes pieds, la petite Goupix avait posé son museau curieux sur mes genoux, et fixait la petite cloche que je tenais dans mes mains. Elle reniflait le conteneur dans lequel reposait l’œuf de Tarsal, et à la voir ainsi j'en oublierais presque la terrible efficacité dont elle avait déjà fait preuve en combat. Pour ma part, je me posais des questions.

J'avais cru voir l’œuf frémir certain soirs. c'était très faible après tout, peut-être simplement ma fatigue. Mais j'allais peut-être aussi avoir l'occasion de demander quelques conseils à ce monsieur Aeterna. Il m'avait semblé très sympathique par mail, mais rien ne vaut un tête-à-tête.

Je faisait distraitement tourner la cloche sur elle-même, pour voir l’œuf dans on entièreté. Le gérant du Old Cowboy avait dit que ça ne ferait pas de mal de lui parler, mais à chaque fois que j'avais essayé, je m'étais sentis idiot. Le museau de Shine vint se poser directement sur la protection, et je l'écartai doucement.

Akuzo - Non Shine, ce n'est pas pour jouer. Il y a un nouvel équipier là-dedans tu sais ? Il ne faut surtout pas l'abîmer, ça pourrait être très grave.

Je caressais la tête de la petite boule de poils dorée : elle était mignonne quand elle croyait que je la fâchais. Rassurée et renseignée, elle se roula en boule contre moi. Cependant, nous n'eûmes que le temps d'échanger ces quelques mots, qu'un jeune homme sortait du bureau de l'éleveur en lâchant un "merci" du bout des lèvres. Ne voyant personne d'autres qui semblait attendre, je me levais, dérangeant Fate et Shine par la même occasion. Les deux pokémons se mirent néanmoins à trottiner près de moi sans rechigner, alors que je rangeai l’œuf de Tarsal dans mon sac : je n'étais pas venu pour ça à l'origine, mais pour acquérir un œuf de Zorua.

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Lun 16 Juin - 15:34

Hélios parti, Thelos put se rassoir et pousser un petit soupir de soulagement. Finalement, les choses ne s'étaient pas si mal passées, c'était un bon point. Pas de bagarre. Et puis, avait il rêvé ou bien Hélios l'avait il vraiment remercié ? A la réflexion, les moments où il était à son bureau du Terminal Mondial étaient les seuls où il n'avait jamais été menacé. Il envisagea un instant de s'installer ici, mais ce n'était pas vraiment un projet sérieux. Installer une pension au Terminal Mondial, avec l'eau, les micro-climats et la nourriture nécessaires serait une vraie gageure. Enfin, de toutes façons c'était sans doute du bruit pour rien. Ce n'était pas le premier criminel à qui Thelos vendait quelque chose, et il ne s'était jamais retrouvé face à un de ses oeufs. Tant que les gens aimaient les Pokemon avec sincérité, il se fichait pas mal de ce qu'ils faisaient à côté. Thelos jeta un coup d'œil aux œufs qu'il restait : Un de Zorua, un de Galekid, et un d'Evoli. Il en restait un bon nombre à l'Eden, Ecrapince, Ouisticram, Lokhlass, Scorplane et Balignon. C'étaient tous des Pokemon qu'il n'avait pas l'habitude de vendre, sauf pour Ouisticram, mais il ne se faisait pas trop de soucis. Ils finiront par partir un jour. Et donc, les trois restants étaient pour Akuzo Lotaka et Black Raven. Le cas d'Akuzo avait particulièrement retenu son attention, l'homme s'était révélé élégant et visiblement méticuleux quant à la qualité de ses oeufs. C'était plutôt bon signe, l'homme ne serait sans doute pas de ceux qui considèrent cela comme de la vulgaire marchandise. D'ailleurs, avec un peu de chance, il arriverait rapidement, ainsi que le client suivant, et l'Eleveur aux cheveux blancs pourrait toujours retourner voir Alice. Comment s'en était elle tirée ? Il avait hâte de savoir.

Alors qu'il s'apprêtait à repartir étudier ses dossiers sur son ordinateur, Mangriff attira son attention d'un léger miaulement. Intrigué, Thelos se tourna vers lui et l'interrogea du regard. Le félin se leva avec un soupir, imité par son frère de meute de sa démarche toute aussi féline et gracieuse, et il frotta un coup sa tête contre la porte. Avec un sourire de reconnaissance, l'humain se pencha pour caresser la tête de son ami qui retourna se lover au soleil en ronronnant un peu, puis ouvrit la porte pour s'avancer un peu dans le couloir du Terminal Mondial. Un jeune homme semblait attendre là, accompagné d'un superbe Goupix et d'un Absol non moins splendide. Immédiatement, le regard professionnel et passionné de Thelos jaugea les bêtes à leur fourrure, leurs muscles et leur comportement, et indéniablement, c'étaient de beaux spécimens. L'humain aussi semblait pas trop mal, quoique accoutré un peu bizarrement. Ca n'empêcha pas le jeune homme aux yeux violets de lui sourire aimablement pendant un instant qui étira ses traits marqués par la fatigue et les privations. Il le salua ensuite plus verbalement, lui et ses deux Pokemon bien sûr.

- Bonjour messieurs. Si c'est pour moi que vous attendez, je vous invite à rentrer, je n'ai plus de client dans mon bureau. Puis-je vous servir quelque chose à boire ?
Revenir en haut Aller en bas
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Lun 16 Juin - 17:49

La porte s'ouvrit, et un jeune homme se retrouva dans l'encadrement. Après un sourire, il prit la parole.

- Bonjour messieurs. Si c'est pour moi que vous attendez, je vous invite à rentrer, je n'ai plus de client dans mon bureau. Puis-je vous servir quelque chose à boire ?

Shine émit une petite protestation et se plaça devant le jeune homme qui venait d'ouvrir la porte comme pour attirer son attention, je manquais de d'éclater de rire devant l'air résolu de la petite Goupix.

- Merci, je ne voudrais pas déranger. Shine, Ne regarde pas Mr Aeterna comme ça, il ne t'as pas oubliée ma petite.

J'entrais donc dans le bureau, suivi d'un Fate calme et sûr de lui, devancé de quelques pas par une petite Shine curieuse et un brin vexée d'avoir été confondue avec un garçon : il semblerait qu'elle ai sa petite coquetterie également. Je laissai mon regard inspecter le pièce, et bien sûr s'arrêter sur quelques éléments remarquables.

Tout d'abord, l'Exagide qui flottait calmement près du fauteuil de l'éleveur. c'était un pokémon de kalos, une région qui avait connue pas mal de difficultés avec le système du terminal ces derniers temps. De plus, si ce qu'il restait de mes cours était vrai, j'avais sous les yeux la forme finale d'une lignée à trois stades d'évolution. Puissant et rare, donc : la qualité de mon vis-à-vis était en elle-même représentée par ce gracieux pokémon, dont on disait qu'il n'acceptait de s'attacher qu'aux dresseurs ayant l'étoffe de devenir des dirigeants sages et justes.

J’aperçus également un Mangriff près de la baie, en train de prendre un bain de soleil sur un coussin douillet. Un petit pincement au cœur me vint en pensant à celui que j'avais offert au gérant du Old cowboy. Je n'avais fait que le capturer, mais tout de même ... En voir un visiblement content de son sort m'emplissait le cœur d'une certaine culpabilité.

Et puis bien sûr, la raison de ma venue. une série de trois œufs, sous cloche, était alignée sur le bureau de l'éleveur. L'un de ces œufs contenait un futur Zorua. C'était la raison pour laquelle j'avais quitté Céladopole pour quelques heures.

Je pris place sur un siège à l'invitation du maître des lieux, récupérant Shine au passage, qui semblait non plus curieuse, mais excitée à la vu des œufs : sans doute le fait que je lui ai expliqué qu'ils contenaient de futurs alliés, ce genre de choses. Je gardais la Goupix bien calée sur mes genoux, de peur de la voir sauter sur le bureau si jamais je la lâchais. Plus digne, Fate se tenait bien droit, à côté de moi, et jetait un regard quelque peu désapprobateur à la jeune Goupix.

- Du calme Shine, ou tu retournes dans ta ball !

Bien que la menace ne soit pas très effrayante (Shine avait une luxe ball, réputées pour le confort qu'elles apportaient à leur pensionnaire), cela suffit pour qu'elle s'agite bien moins, se contentant de regarder les trois œufs avec insistance, et une étincelle d'impatience dans le regard. mais elle allait devoir attendre, j'avais quelques questions à poser avant tout ...

- Je vous remercie d'avance pour l’œuf, monsieur Aeterna. Mais si cela ne vous embête pas trop, et que vous en avez le temps, j'aimerais vous demander de me donner des détails quand à la façon je gérer une éclosion. Je ne voudrais pas risquer de faire un impair le jour venu.

Shine ponctua ma phrase d'une plainte sourde, avant de me regarder en me faisant des yeux adorables : elle utilisait regard touchant sur moi ? Je clignais des yeux, avant de la foudroyer du regard et de la renvoyer dans sa ball : il allait falloir que je fasse attention à la façon que j'aurai de l'élever, celle-là.

Reportant toute mon attention vers le gérant de l'Eden, je me préparais mentalement à enregistrer tous conseil qu'il voudrait bien me prodiguer. Après tout, il ne le savait sans doute pas, mais j'avais déjà un œuf sur moi, et je suspectai qu'il se préparait à éclore d'ici quelques jours.



_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Lun 16 Juin - 19:59

- Merci, je ne voudrais pas déranger. Shine, Ne regarde pas Mr Aeterna comme ça, il ne t'as pas oubliée ma petite.

Apparemment, le Goupix était une Goupix. Et visiblement, il avait heurté la sensibilité de la demoiselle en la prenant pour un mâle. La vive réaction de la petite femelle avait tiré un sourire amusé à Thelos, qui s'était cependant gardé tout commentaire. Il les avait fait entrer, elle, Absol et l'humain dont il ne savait toujours pas le nom. A vrai dire, il ne s'en formalisait pas vraiment. Ses Pokemon semblaient l'aimer, c'était le principal, et puis il saurait bien assez tôt pourquoi cette personne désirait le voir. Bien qu'il ne lui ait pas répondu, il fit le tour de son bureau et servit au visiteur un verre d'une eau fraiche qui attendait sagement dans une carafe en verre dont les parois couvertes de condensation gardaient captifs une demi-douzaine de glaçons prisonniers dont la lente agonie assurait une fraicheur délicieuse à la boisson. Il tendit ensuite le verre à son vis-à-vis, puis désigna des yeux et d'un petit geste du menton une gamelle d'eau tout aussi fraiche aux Pokemon de son client. Absol la nota distraitement du regard, tandis que la jeune Goupix, sans doute trop curieuse et impatiente, avançait sa truffe humide et instigatrice vers les trois cloches de verre renfermant les précieux trésors de l'Eleveur aux cheveux blancs. Cela ne le dérangeait pas outre mesure, tant qu'elle restait sur les genoux de son maître. Non pas qu'il craignait pour la propreté de son bureau, mais que l'on approche les oeufs le rendait nerveux et bien qu'il savait cet élan protecteur irrationnel -mettre un oeuf en danger devant un Exagide et un Mangriff entrainés tenait du suicide- il ne pouvait le contraindre. Et n'en avait, au demeurant, pas le désir.

- Du calme Shine, ou tu retournes dans ta ball !

Là non plus, Thelos ne s'immisça nullement dans les affaires de dressage de son client, se contentant simplement de s'assoir sans un bruit en attendant d'être éclairé sur le motif de cette venue. Mangriff, dérangé par l'arrivée de trois importuns, avait ouvert les yeux et gardait ses longues oreilles blanches droites et orientés vers la source du bruit.


- Je vous remercie d'avance pour l’œuf, monsieur Aeterna. Mais si cela ne vous embête pas trop, et que vous en avez le temps, j'aimerais vous demander de me donner des détails quand à la façon je gérer une éclosion. Je ne voudrais pas risquer de faire un impair le jour venu.

Pour tout dire, cette demande était loin de contrarier le jeune homme aux yeux violets. Il avait de toutes façons l'habitude de donner des conseils, extrêmement basiques au demeurant, à ses clients. Si pour une fois il fallait aller plus loin, ça ne le gênait pas outre mesure. Mais alors qu'il allait parler, Goupix fixa son maitre dont les yeux se parèrent d'une lueur absente. Etait-ce là une technique ? Le grognement de Mangriff lui apprit que oui. Le chatfuret, dont les oreilles étaient un peu aplaties sur le crâne, poussait un léger feulement bas et menaçant vers Goupix. Qu'un Pokemon étranger use de techniques si près de son partenaire le rendait nerveux, surtout après tout ce qu'ils avaient vécu... Thelos toutefois le dissuada de continuer d'un petit geste de la main. Et comme son client venait de rentrer Goupix dans sa Luxe Ball, le gardien des lieux acheva de se calmer et de reprendre son observation. Comme précédemment, l'Eleveur aux cheveux blancs choisit de ne pas relever, puisque de toutes façons son vis à vis avait correctement réagit.

- Hm...pour l'éclosion, il faudra procéder au moment où vous sentirez de puissants coups contre la coquille de l'oeuf. Il faudra alors poser la cloche au milieu d'une grande surface plane et sécurisée. Ensuite, ou vous faites délicatement glisser l'oeuf sur la surface, ou alors vous le prenez dans vos mains pour le sortir de la cloche mais faites attention : Les coups donnés contre la coquille pourraient attendre vos mains et il ne faudra pas lâcher l'oeuf sous la surprise. Les membres des bébés Pokemon sont encore très fragiles à la naissance. Ensuite, deux cas de figure. Si vous êtes en ville, le plus simple reste d'amener votre bébé à une Infirmière quelconque, qui pourra le nettoyer et le nourrir céans. Si vous êtes en pleine nature, c'est plus compliqué. Il faudra qu'un de vos Pokemon assure d'éloigner le petit du froid, pendant que vous ferez chauffer de l'eau pour le nettoyer. Jamais d'eau froide, juste tiède. Ayez des gestes très doux et parlez lui beaucoup, ça le rassurera et le liera à vous. Ensuite, une fois qu'il est propre, vous lui donnez à manger. Pour cela, je vous conseille de broyer des croquettes Pokemon et d'y ajouter un peu d'eau tiède, propre bien évidemment, pour en faire une bouillie que le bébé pourra ingurgiter. Ne le laissez pas baffrer, vous devrez lui donner vous même de petites bouchées. Et enfin...La Pokeball.

Thelos laissa s'écouler quelques secondes, pendant lesquelles il refit de mémoire tout le processus d'éclosion d'un œuf, pour s'assurer de n'avoir rien oublier, et non, il lui semblait avoir tout dit. Ah, quoique non, un dernier détail dont il s'empressa de faire part à son client, tout en se saisissant d'un post it jaune fluo et d'un stylo à bille noir.

- Normalement, tous mes oeufs font l'objet d'un suivi extrêmement rigoureux, par des machines et des Pokemon sensoriels. Mais si jamais le bébé présente la moindre, je dis bien la moindre anomalie, ou si il y a un accroc quelque part, appelez moi à ce numéro, de jour comme de nuit.

D'un petit geste souple, il tendit à son interlocuteur le papier en rangeant le stylo. Il s'apprêtait alors à se saisir d'un oeuf mais il se rendit compte qu'il ne savait toujours pas pour lequel d'entre eux le client était là. Avec un regard amusé et pétillant malgré l'usure de l'âme qu'on pouvait y sentir, il se permit une légère remarque.

- Maintenant que vous avez vérifié que vous parlez bien au véritable Eleveur, puis-je envisager de connaître votre nom et votre commande, monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Mar 17 Juin - 5:05

Quand bien même je n'avais pas de carnet sous la main, j'enregistrai chaque mot de l'explication. Le mieux serait sans doute de m'arranger pour être dans un lieu sûr le moment venu, mais je n'étais pas devin et connaître les manipulations nécessaires ne serait pas un mal, loin s'en faut. Je saisis le post-it en le remerciant, le glissant dans une de mes poches en attendant de retrouver mon bloc et mes documents de recherche, que j'avais laissés au centre pokémon sous la garde l'infirmière.

Fate aussi était attentif, mais pas à ce que disait l'éleveur. En fait, se tenant bien droit, il dardait un œil inquisiteur vers Mangriff. Sans doute que la réaction du Mangriff en voyant Shine utiliser regard touchant avait-elle alertée Fate. Mais au final, c'était de ma faute si Mangriff avait mis Fate sur ses gardes, et je ne pouvais pas reprocher à l'Absol de vouloir me protéger.

- Maintenant que vous avez vérifié que vous parlez bien au véritable Eleveur, puis-je envisager de connaître votre nom et votre commande, monsieur ?

Je piquai un fard. J'étais tellement certain de mon identité que je n'avais pas réalisé que, s'il y avait trois œufs, c'était sans doute que le gérant de l'Eden attendait un, voir deux autres clients. Reprenant contenance aussi vite que possible, je me hâtais de répondre.

- Oh oui, excusez-moi, je devais avoir la tête ailleurs. Je me nomme Akuzo. Akuzo Lotaka. Et je vous avais demandé de me prévenir lorsque vous auriez un œuf de Zorua de disponible.

Je remarquais alors qu'il n'y avait pas de Zorua ni de Zoroark dans le bureau : le parent n'était pas là ?
Puis je me fustigeai intérieurement : je n'avais jamais vu qu'une seule vente d’œuf, et j'avais la prétention de savoir comment elles devaient se passer ? Évidemment que tous les éleveurs avaient chacun leurs habitudes, et pour l’œuf de Tarsal ça aurait aussi bien pu être une coïncidence. Sans compter que le bureau n'aurait pas pu accueillir un trop grand nombre de pokémons non plus.

Silencieux, je regardai les trois œufs qui se trouvaient sur le bureau, essayant de deviner vers lequel la main de l'éleveur allait se tendre.

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Mar 17 Juin - 14:49

- Oh oui, excusez-moi, je devais avoir la tête ailleurs. Je me nomme Akuzo. Akuzo Lotaka. Et je vous avais demandé de me prévenir lorsque vous auriez un œuf de Zorua de disponible.

Ainsi c'était lui, Akuzo Lotaka. Etrangement, Thelos lui aurait donné quelques années en plus et beaucoup de vivacité en moins. Le mail aurait put être écrit par un homme d'age avancé, pompeux et chiant à souhait. Que le véritable Akuzo et non son image lointaine allie l'intelligence qui perçait du mail à la fougue et la maladresse rafraichissante de la jeunesse ne le rendait que plus agréable. Enfin, maintenant qu'il connaissait la commande du client, Thelos put enfin lui présenter l'oeuf. Sa main agile voleta jusqu'à la cloche la plus à droite, qu'il souleva sans problème grâce à la poignée creusée dans l'extrémité en acier et il la posa devant Akuzo, à égale distance des deux humains. Entre les parois courbes du verre, un oeuf reposait, sans mouvement particulier. Il était encore très jeune, trop pour se mouvoir déjà. C'était l'un des derniers oeufs de Zorua d'ailleurs, l'avant dernier s'il comptait bien. Il ne fallait pas que l'espèce soit en surpopulation, les effets pouvaient être tout aussi désastreux qu'une sous-population, d'autant que les Pokemon qui vivaient avec les humains se développaient mieux que seuls dans la nature, et il fallait encourager les populations de Zorua sauvages plutôt que les laisser décliner. Enfin, quittant ses considérations écologiques, Thelos revint à la réalité et s'inquiéta de la réaction d'Akuzo, quant à savoir si l'oeuf lui convenait.

- Est ce à votre convenance ? Avez vous encore besoin de conseils, sur le Pokemon, ou quoi que ce soit ?
Revenir en haut Aller en bas
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Mar 17 Juin - 17:43

- Est ce à votre convenance ? Avez vous encore besoin de conseils, sur le Pokemon, ou quoi que ce soit ?

C'était la cloche de droite. J'aurai parié sur celle de gauche. Mais la question n'était pas là. Je sortis une enveloppe d'un de mes poches : elle contenait la somme convenue, mais en petites coupures. Je n'avais pas les moyens de retirer autant d'argent à la fois, alors j'avais récupérer mes fonds au compte-goutte. Je posai l'enveloppe à côté de la cloche, dont je saisi la poignée délicatement.

- Je crois que grâce à vous je sais tous ce qu'il me faut savoir pour accueillir le futur nouveau né. Je suis désolé que la somme soit atteinte à coup de petites coupures, malheureusement mes revenus ne me permettaient pas de faire autrement. Je vous laisse vérifier la somme.

J'ai beau ne plus être étudiant, mes recherches ne reçoivent pas l'engouement que j'aurais espéré. Je suis payé chichement il me faut bien l'avouer, et si les combats contre des dresseurs me permettent parfois d'ajouter un appoint, je n'ai jamais une somme folle en réserve. Je regardais l’œuf sous toutes les coutures, manipulant la cloche avec précaution, ravi. Fate lui-même semblait avoir tournée toute son attention vers la cloche, qu'il fixait avec un regard protecteur.

Dès que les dernières formalités furent résolues, je me dirigeais vers la sortie.

- Je vous remercie encore Mr Aeterna. Je vous promet de prendre grand soin de ce pokémon.

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Raven

avatar

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Mer 18 Juin - 1:48

Cela n'avait duré qu'une poignet de seconde mais cela m'avait semblé tellement plus long au vu de l'intensité des sensations qui m'avaient parcouru le corps, c'était comme si toutes les cellules de mon corps s'étaient pixelisé, séparé une à une avant de se rassembler de nouveau à l'identique. Quel merveilleuse technologie que ce téléporteur il fallait bien l'admettre, et j'étais loin d'être au bout de mes surprises, bien au contraire, j'avais face à moi un monde nouveau avec des espaces vert étendu au delà des limite de la vision humaine, très peu de bâtiments certes mais il y'avait foule un peu partout autour de la zone, une véritable marré humaine. De plus tout autour de moi je pouvais apercevoir des  téléporteurs similaire à celui que j'avais emprunté partout, formant un cercle dont la circonférence m'était encore inconnu à l'heure actuelle.
Après ma séance de contemplation je fus rappelé à l'ordre par une douleur soutenu au mollet, visiblement Kim était bien plus pressée de rendre à cette fameuse pension que je semblais l'être...Au bout de quelques "passant" interpellés je su enfin où se trouvait le bureau de Mr Aeterna, un bâtiment quelques peu isolé, d’où les quelques difficultés que j'eu à le trouver, la battisse avait toutefois son charme, de taille moyenne, une architecture simple et rien de bien superflu, le bureau de monsieur tout le monde. Le bâtiment fit son petit effet, j'étais impressionné par l’absence de démesure au vu de la renommé de la pension, ca en disait long sur le bonhomme qui avait visiblement bien les pieds sur terre qualité tout à fait louable.

Sans attendre je me dirigeais vers le bâtiment ou se trouvait probablement le maître des lieux, juste le temps de traverser le chemin de terre qui menait à la porte principale, tout autour se trouvait un petit bout de jardin, bien entretenu et coloré. kim quant à elle semblait un peu déconcertée par cet environnement nouveau et ne manqua pas de donner son avis sur le sujet.
 
-Alors c'est la où travail un directeur de ce calibre? Je suis déçu je m'attendais à mieux, et que dire de ces horribles fleurs partout?!.




-Un peu de respect veux tu?! Je sais que c'est dur à croire mais c'est pas tout le monde qui a la folie des grandeur dans ce domaine, ca doit être le type personne à penser au bien-etre des pokemon comme toi en priorité, un grand Homme ma foi.



-Grand Homme pas si sure que ça,surtout qu'il a des goût de vieux ...  


Décidément Kim ne changera jamais,toujours aussi insortable....Tachant doublier les propos déplacés de ma partenaire je toquais à la porte en bois qui se présentait à moi en espérant avoir une réponse du propriétaire ou de la secrétaire du moins, mais visiblement il y'avait personne dans la petite pièce qui servait de réception . Je pu tout de même apercevoir une fois à l'intérieur, une porte au fond du couloir sur laquelle était écrit "Mrs Aeterna", m'avançant alors en sa direction j'attendis un petit moment pour être sure que le propriétaire y était, j'eu confirmation assez vite vu que je pouvais entendre le bruits de doigts pianotant sur un clavier d'ordinateur et visiblement il était bel et bien seul car plus de deux minutes passèrent sans qu'aucun échange verbal n'eu lieu. Toquant à la porte, marquant un temps avant de pouvoir véritablement rentrer, tout juste le seuil franchis je me présentais alors de manière calme et détendu tout en annonçant la raison de ma venu.

-Bonjour Mrs Aeterna je suis Mrs Raven, votre rendez-vous de fin d'après midi, je viens pour les oeuf de Galekid et d'Evoli. J'ai reçu votre mail hier m'annonçant qu'ils étaient bien prêts. *marque un temps* Et encore désolé du retard occasionné j'ai été retenu j'ai fais aussi vite que possible. 


_________________
Carte de dresseur


Dernière édition par Black Raven le Mer 18 Juin - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Mer 18 Juin - 22:09

Trois coups secs frappés sur la porte. Mangriff redressa de nouveau les oreilles, attentif à l'arrivant, tandis qu'Exagide lui continuait à flotter dans les airs avec la même indifférence que depuis le début. Peut être que pour un Pokemon millénaire, la perception du temps était différente...? Enfin, en entendant ces coups, Thelos cessa de pianoter et avisa la porte. C'était sans doute le dernier client, Black Raven, pour les deux derniers oeufs. Toutefois, on était jamais sûr, il lui était parfois arrivé de recevoir une visite de courtoisie, alors autant ne pas se précipiter. Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit, et dévoila la personne en question. C'était un jeune homme, d'environ 20 ans, avec un manteau qui lui allait plutôt bien mais dont la fourrure lui interdirait sans doute de poser le pied à Hoenn. En bas, un petit goupil parfaitement reconnaissable : Un Zorua. Un léger sourire étira les lèvres de l'Eleveur aux cheveux blancs, renforçant momentanément son air de félin.

-Bonjour Mrs Aeterna je suis Mrs Raven, votre rendez-vous de fin d'après midi, je viens pour les oeuf de Galekid et d'Evoli. J'ai reçu votre mail hier m'annonçant qu'ils étaient bien prêts.

Une petite voix satisfaite ronronna dans sa tête en songeant que ce dernier client lui permettrait de rentrer enfin à Hoenn. Non pas qu'il était particulièrement mal installé ici, c'était simple mais il avait veillé à ce que les matériaux et fournitures soient d'une qualité irréprochable. C'était simplement son amour pour sa région qui lui aiguillonnait encore et toujours le cœur quand il était loin d'elle. Au demeurant, il n'avait pas perdu son temps ici. Il était particulièrement content des ventes qu'il avait effectuées, car ses caisses venaient d'être largement renflouées. Ils n'auraient aucun souci d'argent avant un long moment, et de toutes façons, avant que ce moment n'arrive, d'autres oeufs seraient pondus.

- Et encore désolé du retard occasionné j'ai été retenu j'ai fais aussi vite que possible.
- Je vous en prie, aucun souci. Je n'ai nullement la prétention d'être un impératif, l'oeuf aurait pu attendre une autre de mes visites au Terminal !

Le jeune homme aux yeux violets s'était levé souplement de son fauteuil en cuir noir, et s'avançait sans un bruit vers Black Raven. Il l'invita à entrer d'un geste et d'un léger sourire aimable et referma la porte derrière lui et son Zorua. Il ne pouvait toujours pas toucher un autre humain, il espérait d'ailleurs que son client ne prendrait pas cela comme un comportement hautain, mais comme il ne pouvait profondément pas y arriver, autant ne pas se tourmenter. Il désigna un des deux fauteuils devant le bureau à son client, fauteuils similaires au sien, et se rassit en reprenant la parole, et tandis qu'il enchainait, il en profitait pour servir un verre d'eau fraiche à son hôte, sous le regard protecteur de son Mangriff qui, lové dans un coin de moquette ensoleillée, surveillait la scène.

- Vous me disiez venir pour Galekid et Evoli, c'est ça ? Eh bien, ce sont les deux derniers oeufs qu'il me restent, je vous laisse donc vous assurer qu'ils sont en bon état. Zorua, si tu as soif aussi, il y a une gamelle d'eau fraiche et propre dont tu peux te servir. Enfin, pour en revenir à notre sujet, avez vous quelques questions avant que je ne vous explique les consignes de base ?
Revenir en haut Aller en bas
Black Raven

avatar

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Jeu 19 Juin - 12:56

Une fois ma présentation faite avec le plus de conviction possible histoire de cacher mon inexpérience le plus possible, car qui sait, peu être que s'il savait que je débutais à peine depuis quelques jour il me jugerait peu être inapte à m'occuper d'un œuf et encore moins de deux...J'avais enchaîné tout naturellement par la raison de ma venu en ces lieux et je sentais étrangement que le curieux personnage m'observais méticuleusement au fur et à mesure que je parlais. Avant même d'attendre sa réponse je me surpris en train de scruter chaque détails de son bureau et lui avec, la pièce en elle même n'avait rien d'extraordinaire, des matériaux basiques et faciles à trouver, un simple bureau en bois, mais l'état des matériaux, parfaitement préservés rendait ma foi cette pièce banal plutôt jolie dans l'ensemble. Je mis du temps à me rendre compte, mais dans cette pièce se trouvait deux pokemon très intimidant, le premier était un Mangriff, le pokemon à fourrure blanche et au regard foudroyant, j'en avais vu quelques un à Unys mais jamais d'aussi près ce qui le rendait d'autant plus intimidant. L'autre quant à lui était une sorte d'épée flottante imposante et au mouvement imprévisible, je ne l'avais jamais vu auparavant mais quelque chose me disait qu'il valait mieux ne pas s'y frotter. L'individu en lui même, le directeur, un jeune homme mince et qui, semblait plutôt jeune pour un poste de cette envergure,je lui donnais dans la vingtaine au maximum. Il avait des aires de félin, de Mangriff plus précisément de par sa chevelure blanche, la blancheur de sa peau et ses yeux violets, il était vêtu d'un simple chemise blanche mais je me doutais bien qu'il devait avoir une veste sur le porte manteau par ce temps. En somme l'éleveur semblait être quelqu'un de simple et surtout en bonne garde derrière ce pokemon épée imprévisible et ce Mangriff qui ne me lâchait pas du regard prêt à bondir à tout instant au moindre de mes faux pas. Le jeune homme m'échangea enfin ses premiers mots me tirant de cette atmosphère lourde et quelque peu menaçante.
 
-Je vous en prie, aucun soucie. Je n'ai nullement la prétention d'être un affirmatif, l'oeuf aurait pu attendre une autre de mes visites au Terminal!

Dit il en m'invitant à rentrer en toute sécurité, il semblait être de ceux qui pensent d'abord au bien-être de ses clients avant tout, un jeune homme déjà bien mure pour son age, surement le secret de sa réussite. Il remarqua Kim quasi immédiatement malgré sa petitesse évidente en comparaison au pokemon présent, surement qu'à force de côtoyer des pokemons de tout tailles il avait surement appris à faire attention à tous sans distinction. Il m'invita alors à prendre place sur un des deux fauteuil présent dans la pièce et une fois tout deux installés il continua alors.


- Vous me disiez venir pour Galekid et Evoli, c'est ça ? Eh bien, ce sont les deux derniers oeufs qu'il me restent, je vous laisse donc vous assurer qu'ils sont en bon état. Zorua, si tu as soif aussi, il y a une gamelle d'eau fraiche et propre dont tu peux te servir.



-Voila qui me rassure. Nullement besoin je vous fais confiance, vous me semblez être quelqu'un qui connait son métier.  

Visiblement Kim ne semblait pas suffisamment à l'aise pour boire en compagnie de si effrayant pokemon, elle s'accrochait à moi plus que d'habitude cela devait être une expérience éprouvante pour elle et à vrai dire, ça l'était aussi pour moi de la voir ainsi, certes beaucoup moins mais éprouvante tout de même. Voyant qu'il n'y avait nul besoin de plus de politesse il enchaîna donc.

-Enfin, pour en revenir à notre sujet, avez vous quelques questions avant que je ne vous explique les consignes de base ? 

-Aucune question pour le moment. Bien que Kim, ici présente, soit issue d'un oeuf que j'ai vu éclore de mes yeux, j'avoue ne pas connaitre grand chose sur le sujet et je pense que les consignes d'un professionnel tel que vous seraient les bienvenues . 


_________________
Carte de dresseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Jeu 19 Juin - 22:06

- Aucune question pour le moment. Bien que Kim, ici présente, soit issue d'un oeuf que j'ai vu éclore de mes yeux, j'avoue ne pas connaitre grand chose sur le sujet et je pense que les consignes d'un professionnel tel que vous seraient les bienvenues .

La Zorua se nommait donc Kim. Un sourire doux passa sur le visage de Thelos qui retrouva un court instant des traits juvéniles. Il vit toutefois que la petite renarde semblait un peu tendue par la présence de Mangriff et d'Exagide, et nota avec une pointe de reproche mentale que son client aussi. Il s'en voulait de ne pas avoir remarqué la nervosité de ses deux invités plus tôt, mais hésitait à se séparer d'eux. Si jamais un incident survenait, il serait sans autre défense que son propre corps. Enfin, il pouvait bien prendre ce risque, le Terminal Mondial devait être un des endroits les plus surveillés et gardés au monde. Et il était évident qu'ils ne laisseraient pas un de leurs plus gros clients se faire attaquer dans leurs locaux. La sécurité était d'ailleurs assurée, puisqu'il se souvenait avoir croisé plusieurs fois de grands hommes impeccablement habillés et dotés d'une panoplie du parfait agent : Oreillette transparente avec fil torsadé et arme à feu dissimulée dans un holster sous l'aisselle. Oui, il pouvait bien se permettre un peu de relache. D'un mouvement imperceptible, tandis que son client parlait, Thelos fit sonner sa Pokemontre qui fit savoir son existence d'un bruit désagréable. Il eut un petit sourire d'excuses.

- Oh, je suis totalement confus, une urgence. Je n'en ai que pour une petite seconde.

Il ramena Exagide et Mangriff dans leur Pokeball sans qu'ils n'aient compris le pourquoi du comment, et s'engouffra dans le téléporteur à grands pas pressés. C'était peut être un peu grossier, mais il ne voulait pas que ses hôtes se sentent mal à l'aise ou qu'il leur avoue abruptement qu'il les savait tendus de la présence de ses Pokemon. Il revint dix secondes plus tard, sans ses deux gardes du corps, mais pas seul...

- … dis que je n'ai pas besoin de protection !

Accrochée à son bras, Gardevoir secoua négativement la tête, un air buté sur le visage. Ils terminèrent de sa matérialiser et elle consentit à lacher son maître, et à s'incliner avec une grâce diaphane devant Black Raven. N'oublions pas qu'elle était une dame, et qu'elle attachait une volonté ferme à avoir des manières dignes des plus hautes sphères pour ne jamais faire honte à son maître. Celui ci poussa un petit soupir mais, tandis qu'elle lui tournait le dos pour s'incliner devant son client, il ne peut retenir un doux sourire et une étincelle de bonheur dans son regard. Il regagna son siège tandis que sa délicate amie allait elle s'assoir sur un canapé, et reprit là où il en était.

- Enfin, je disais... pour les oeufs, voilà ce que vous devrez faire. Tout d'abord, veillez à ne pas prendre de risques inutiles. Traitez les oeufs avec une grande douceur, et une grande délicatesse. Les cloches sont conçues pour résister à beaucoup de choses, mais sait on jamais. Vous reconnaitrez l'imminence de l'éclosion à l'agitation des oeufs. Sortez les alors des cloches, et veillez à parler aux nourrissons pour les habituer à obéir à votre voix. A ce moment là, amenez les dans un Centre Pokemon, ou sinon lavez les à l'eau tiède et nourrissez les de croquettes de voyage écrasées avec un peu d'eau, tiède aussi. Et... voici mon numéro. Si jamais il se passe quoi que ce soit, appelez moi, c'est une ligne d'urgence. Quelqu'un vous répondra forcément, peu importe l'heure.

Achevant ses explications sommaires et condensées, Thelos tendit un post it griffonné d'un numéro de Vokit à son client, avec un léger sourire aimable, et tandis qu'il l'empochait, il ramena près de Mr Raven les deux oeufs dont il avait passé commande.
Revenir en haut Aller en bas
Black Raven

avatar

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Sam 21 Juin - 20:11

-Oh, je suis totalement confus, une urgence. Je n'en ai que pour une petite seconde.

Au moment où je finis ma réponse un bruit retentit, celui d'une alarme. J'eu  un sursaut involontaire, l'effet de surprise de tout évidence et surement que Kim réagit pareillement, après tout nous étions tout deux en situation de tension, surveillés de près par les gardes du corps de l'éleveur aux cheveux argentés, mais visiblement la tension était palpable malgré mes efforts à la dissimuler car le maître de maison, après avoir annoncer l'urgence, emmena avec lui les deux pokemons protecteur et revint quelques seconde plus tard, mais pas seul. En effet il était accompagné d'une sorte de pokemon humanoïde habillé d'une sorte de robe naturelle, surement une femelle et surement qu'elle était de type psy, et pas un petit calibre, son temps de téléportation dépassait largement celui dont faisait preuve, et encore plus si celui ci tentait de me téléporter avec lui.
Mais il fallait reconnaître que maintenant la situation était beaucoup moins stressante, cela se sentait et le fait que Kim se relâcha enfin en était la preuve, et il fallait reconnaître qu'elle n'était pas la seule à être apaisée par ce changement je l'étais aussi. Non pas que je ne n'appréciais pas leur compagnies, au contraire j'étais de ceux qui aimait les pokemons plus que sa propre espèce, mais la pression qu'ils dégageaient me mettait dans une sorte d'inconforts. Et surtout ce pokemon psy gracieux était de bien meilleurs compagnie, elle avait une sorte de classe et surtout un sens des manière, une vrai dame! J'étais totalement conquis par le créature qui vint se joindre à nous sur l'un des fauteuil , mais pas le temps d'admirer plus longuement cette créature j'étais en pleine affaire et visiblement Mr Aeterna pensait pareil vu qu'il revint presque aussitôt au choses sérieuse.





- Enfin, je disais... pour les oeufs, voilà ce que vous devrez faire. Tout d'abord, veillez à ne pas prendre de risques inutiles. Traitez les oeufs avec une grande douceur, et une grande délicatesse. Les cloches sont conçues pour résister à beaucoup de choses, mais sait on jamais. Vous reconnaitrez l'imminence de l'éclosion à l'agitation des oeufs. Sortez les alors des cloches, et veillez à parler aux nourrissons pour les habituer à obéir à votre voix. A ce moment là, amenez les dans un Centre Pokemon, ou sinon lavez les à l'eau tiède et nourrissez les de croquettes de voyage écrasées avec un peu d'eau, tiède aussi. Et... voici mon numéro. Si jamais il se passe quoi que ce soit, appelez moi, c'est une ligne d'urgence. Quelqu'un vous répondra forcément, peu importe l'heure.

Ca alors, tant que ça?! Je n'avais jamais pensé que prendre soin d'un oeuf demandait tant de temps et d'effort, après tout je n'avais vraiment pris soin de l'oeuf de Kim qu'un jour ou deux avant de le voir éclore, de plus, Dieu seul sait quand ces deux la écloront à leur tour. D'ailleurs tant qu'on parle du loup on en voit la queue, en effet l'éleveur me tendu alors les deux oeuf en question, de taille moyenne protégé par des cloches et confortablement installés sur des coussins moelleux et épais car après tout il s'agissait de chose bien fragile que je devais protégé dès cet instant jusqu'à ce qu'il éclosent et deviennent plus tard aptes à se défendre par eux même, sans oublier tout l'amour que j'ai à leur prodiguer de manière illimité. Sans  attendre je les pris et les déposais avec précaution dans mon sac qui était suffisamment grand pour les accueillir, car au vu de ma petite équipe et au stade de mon aventure et surtout à mon manque d'argent, je disposais de beaucoup d'espace, juste le temps de déposer la sommes demandé, 2600 p$ si je me souviens bien et de remercier l'éleveur.

-Merci beaucoup pour ces précieux conseils, j'en prendrais soin comme la prunelle de mes yeux je  vous en fais la promesse. Voici la somme demandé, désolé de payer en petite coupures les temps sont dure pour les dresseur vous savez. A la prochaine Mr Aeterna.   

Sur ces mots je saluais le directeur d'un signe de la tête avant de faire volte-face, quitter le modeste bureau et retourner à d'autre activité, mais une chose était sure c'était sans aucun doute le plus beau jour de ma vie, deux futur compagnons à venir j'avais déjà hate.

_________________
Carte de dresseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Dim 22 Juin - 0:05


Thelos était sorti peu après Black Raven, en laissant son bureau fermé sous clef. Aucun oeuf ne l'attendait dedans, toutefois, Sofia lui avait envoyé un bref message pour lui signaler qu'Exagide avait réussi à faire pondre quelques oeufs. La nouvelle était plutôt plaisante, car avec cela il avait pu contacter mademoiselle Blackflyt pour lui signaler que son oeuf était prêt. Il attendrait un peu pour voir si elle pouvait venir à lui, si non, il partirait sans doute, il n'avait pas non plus envie de s'éterniser, et de plus, Alice aurait sans doute fini son arène d'ici peu. En attendant, pour passer le temps, il avait décidé de flâner dans les magasins du Terminal Mondial, et notamment dans la boutique de CT. Il y était déjà allé faire un tour, pour acheter Lance-Flammes et Feu Follet, l'un pour Nidoking et l'autre pour Gardevoir. Toutefois, entre temps, l'idée lui avait traversé l'esprit d'acheter une nouvelle Lance-Flammes, et ce pour Zorua, du moins quand il aurait évolué. En effet, cela lui offrirait un avantage sur quatre Type, en plus d'être très solidement exploitable via Machination. Il était toujours accompagné de Gardevoir, et sa précieuse amie se mouvant gracieusement à côté de lui. Ils ne se pressaient pas vraiment, marchant avec nonchalance en prenant soin d'éviter la cohue. Mais quand il fallut traverser le hall principal, où on se taillait un chemin au coude-à-coude, ce fut tout de suite plus compliqué. L'Eleveur aux cheveux blancs se figea net, soudain pas du tout rassuré. Ces humains l'oppressaient terriblement. Gardevoir, qui était sensible aux émotions, senti alors la panique maintenant coutumière de son maître. Ce dernier tentait tant bien que mal de la refluer, et pour le moment il parvenait à la contenir. Mais il ne se sentait pas du tout de plonger dans ce bain de foule. C'est alors qu'il sentit la main légère de son amie se poser sur son épaule, et sa conscience l'effleurer comme la caresse d'un drap de soie.

- Ne bouge pas, s'il te plait.
- Qu'est ce que tu...


Un instant plus tard, ils apparaissent tous les deux au milieu du magasin de CT, tirant un petit cri surpris et aigu à souhait à la vendeuse. Elle se calma en reconnaissant Thelos, dont le physique était si particulier et le portefeuille si fourni. Une nouvelle affaire, peut être ? Elle ne se trompa pas vraiment. Après avoir remercié Gardevoir d'un regard brillant de gratitude dont la vague noya les perceptions de la Pokemon Psy, il se saisit d'un disque rouge vif, Lance-Flammes, déposa l'argent nécessaire et daigna s'excuser quant à la frayeur causée. Après tout, elle ne faisait là que son travail, et il est vrai que si chacun débarquait comme ça en se téléportant, la pauvre femme n'en aurait pas pour longtemps avant que son cœur ne lui fasse un dernier sursaut.  Après avoir rangé le précieux disque dans sa Boite CT et salué l'aimable et froussarde vendeuse, le jeune homme aux yeux violets posa la main sur le bras de Gardevoir et tout deux s’apprêtèrent à se dématérialiser, ou se faire dématérialiser, c'est selon. Toutefois, la vendeuse retint in extremis son client pour lui demander de saluer Demeter de sa part. Fronçant les sourcils, Thelos demanda des explications. C'est alors qu'il apprit que son amie fermait boutique. La surprise fut sa première réaction, mais une autre suivit bien vite : la colère. Sans un mot de plus, il tourna les talons pour sortir du magasin, Gardevoir sur les talons, et fendre la foule au pas de course.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Jeu 26 Juin - 16:42

Tout deux se matérialisèrent devant le bureau de Thelos, tandis que ce dernier tenait encore dans la main la Pokeball de Venalgue, qui commençait doucement à se réchauffer. Il espérait pouvoir examiner ce spécimen dans son bureau mais apparemment, une cliente en avait décidé autrement. Une jeune femme était assise sur l'un des sièges qui étaient disposés près de la porte du bureau. Elle se tenait droite, dans une robe au tissu plus que richement coupé et décoré, qui mettait en valeur la beauté que la jeunesse et une nature plutôt complice, pour le coup, lui avaient offerte. Son regard était toutefois ferme et elle se tenait le menton droit, une lueur d’orgueil pétillait autour d'elle. Une cliente riche, sans doute issue d'une famille au caractère de combattant... un petit sourire amusé se dessina sur le visage de l'Eleveur aux cheveux blancs, faisant danser le violet de ses yeux, quand il s'inclina très légèrement devant sa cliente, pour la saluer.

- Mademoiselle Blackflyt, je suppose ? Je suis l'Eleveur avec qui vous deviez faire affaire. Je suis affreusement navré, j'espère ne pas vous avoir fait attendre ? Je me devais de régler quelques détails avec une ex collègue. Puis-je vous inviter à entrer et vous servir un rafraichissement, que nous soyons plus à l'aise que dans un couloir publique ?
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Blackflyt
Honnor and terror, Blackflyt will fly forever !
avatar

Région : Johto
Classe : dresseuse
Féminin
Nombre de messages : 474
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business is business    Jeu 26 Juin - 18:41

Le terminal mondial est le centre des échanges qui ont lieu entre toutes les régions du monde. S'étendant sur un territoire plus qu'acceptable, s'y dressent des tours de verre et autres buildings imposants, qui proposent diverses marchandises. C'est également la plaque tournante du commerce d’œufs, les éleveurs du monde entiers et leurs clients s'y retrouvant un bref instant, avant de chacun retourner dans leur région.

Je me frayais donc un chemin difficilement, mon Spectrum fraîchement évolué facilitant mon avancée à coup de grimaces qui effrayaient les plus impressionnables des passants. Il avait toujours été joueur, mais depuis qu'il avait gagné des mains, on aurait dit un enfant un matin de noël. Après quelques échanges de paroles, je fus facilement guidée jusqu'au bureau de l'éleveur qui me proposait un œuf de Monorpale.

Cependant, il apparut qu'il n'étais pas là. Décidant de prendre mon mal en patience, je pris place sur un des sièges prévus à cet effet, avant de consulter internet pour prendre des renseignements. En lui-même, l'homme s'appelait Thélos Aeterna. Directeur d'une pension florissante, l'Eden, il semblait refuser d'utiliser des méthodes de reproduction "industrielles", mais possédait des pokémons suffisamment rares et prisés pour écouler ses œufs sans grand soucis. Après quelques minutes de navigation, je rangeait mon appareil. Spectrum lui s'amusait à se suçoter la main, à moitié caché dans le sol.

Thélos - Mademoiselle Blackflyt, je suppose ? Je suis l'Eleveur avec qui vous deviez faire affaire. Je suis affreusement navré, j'espère ne pas vous avoir fait attendre ? Je me devais de régler quelques détails avec une ex collègue.

Ce n'est que grâce à mes cours de maintien, ou du moins ce qu'il m'en restait, que je ne sursautais pas. Je me levai doucement, pendant que Spectrum sortait du sol, considérant le duo d'un œil curieux. Ils étaient très probablement arrivés via un teleport, étant donné que je ne les avais pas entendus arriver. Devant les efforts de langage de mon vis-à-vis, mes cours de manières reprirent rapidement le dessus. Penchant légèrement la tête sur le côté, je pris la parole.

Wendy - Vous avez bien vu. Je suis ravie de vous rencontrer, Mr Aeterna. Ne vous inquiétez pas, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.

Thélos - Puis-je vous inviter à entrer et vous servir un rafraichissement, que nous soyons plus à l'aise que dans un couloir publique ?

Wendy - Mais ce sera avec plaisir, monsieur.

J'entrais donc dans le vaste bureau, non sans apprécier, bien sûr, la grâce du Gardevoir qui suivait Mr Aeterna. Je pris place sur un fauteuil qu'il me désigna, avant de le remercier pour le verre qu'il me tendit. Spectrum s'amusait à voltiger un peu partout dans la pièce, mais dès qu'il croisa mon regard de reproche, il revint rapidement à coté de moi, l'air penaud : je pouvais comprendre que d'avoir des mains était particulièrement excitant pour lui, mais j'attendais de mes pokémons qu'ils se tiennent correctement en société.

Wendy - Bien. Je vous remercie pour votre accueil, cependant nous sommes ici pour affaire. Ainsi donc, si je puis me permettre d'entrer dans le vif du sujet, il me semble que vous aviez un œuf de Monorpale à vendre.

_________________
dé : le 10/12 ♦ cartePNJs ♦ cherch VS : 3/3
team :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business is business    Ven 27 Juin - 13:03

- Bien. Je vous remercie pour votre accueil, cependant nous sommes ici pour affaire. Ainsi donc, si je puis me permettre d'entrer dans le vif du sujet, il me semble que vous aviez un œuf de Monorpale à vendre.

Effectivement, et grace aux bons soins de Sofia, il attendait sagement sur le bureau, dans sa toute nouvelle cloche. Thelos avait remercié très fort son employée modèle en entrant dans la pièce et en voyant qu'elle avait pris la peine de l'amener ici, ce qui lui évitait d'avoir à nouveau Wendy seule, dans son bureau en prime. Non pas qu'il ne lui passe pas confiance, mais... il ne lui faisait pas confiance. En même temps, il venait tout juste de la rencontrer. Naturellement, il n'avait pas paru surpris le moins du monde devant cet oeuf qu'il n'avait pas mis là, histoire quand même de rester professionnel et de faire comme si tout avait été calculé à l'avance.

Sa cliente par contre semblait être mue par un élan de rigueur, et voulait avancer tambours battants. Il ne savait pas si c'était là l'expression de son lignage qui lui offrait un caractère agacé par les détails du quotidien ou si c'était simplement l'impatience coutumière des Dresseurs. Généralement, c'étaient de vrais courants d'air, toujours prestes à entrer et encore plus à  retourner s'entrainer. Peut être un peu des deux, dans son cas, mais quoiqu'il en soit il n'en tirait aucune amertume. Au contraire, cela l'arrangeait même, tant il avait hâte de quitter le Terminal Mondial pour repartir se dégourdir les jambes et s'entrainer un peu. Il devait notamment prendre soin de ses Pokemon, et ici, c'était difficile. Aussi sauta t-il sur l'occasion pour répondre aux demandes de sa cliente avec un air concentré et lisse. D'un geste souple de la main, il désigna le seule oeuf de la pièce qui trônait fièrement sur le bois, à la droite de l'Eleveur aux cheveux blancs.

- Le voici. Le prix n'a pas varié et reste de 1300p$. Le Pokemon en question vous apportera, j'en suis sûr, une entière satisfaction. Retenez toutefois que vous devrez parler régulièrement à l'oeuf, et notamment pendant son éclosion. Évitez les chocs, naturellement, et ne le sortez pas de sa cloche dans des endroits sauvages ou agités. Vous avez de la chance, l'éclosion sera extrêmement facile, puisque vous n'aurez qu'à éviter de vous faire entailler la main par la lame, et même pas de nourriture à lui donner. Faites toutefois attention : Cette espèce se nourrit de la force vitale des êtres vivants qu'elle touche avec la soie dépassant du pommeau. Le nouveau-né essaiera donc de le faire sur vous, mais si vous lui apprenez rapidement qu'il ne faut pas vous vampiriser, il s'y fera vite. N'hésitez pas à m'appeler au moindre problème, je reste à votre disposition nuit et jour en cas d'urgence.

Un petit sourire amusé égaya de nouveau le visage félin de l'Eleveur aux cheveux blancs tandis qu'il avisait du Spectrum de son interlocutrice. Lui aussi semblait avoir la bougeotte, et prompte à courir partout pour tout toucher. Sans doute une forme très nouvellement évoluée qui testait son nouveau corps. C'était pour lui un spectacle vaguement attendrissant que de voir ce Pokemon apprendre à user de son nouveau physique mais il devait rester concentré et la tête froide ce qu'il réussit sans trop de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Business is business    

Revenir en haut Aller en bas
 
Business is business
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
» TOURNOI "Back to Business" 10/10/09 La Chesnaie
» The WILL to succeed : This ia a new HAITI THAT OPENS FOR BUSINESS[ .
» Haïti : développement et système de savoirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Terminal Mondial :: Terminal Mondial :: Les Echanges :: Echanges finis/validés-
Sauter vers: