AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Mer 20 Aoû - 18:27

J'ouvris lentement les yeux. Cette fois aucune branche ne vint me percuter le front. Au lieu de cela, la main tendu du vieil homme m'aida à me lever. Je me trouvais alors face à un immense bâtiment. J'avisais également deux autres petits groupes, composés eux aussi d'un vieil homme ou d'une vieille femme, de deux enfants un peu plus jeunes que moi, et d'une personne qui n'était visiblement pas ici de son plein gré.

Ces deux personnes semblant être dans le même cas que moi semblaient aussi différentes que le jour et la nuit. La femme, rousse, aveugle, semblait pétrifiée. L'homme, blond, dans la force de l'âge et accompagné d'un Charmina aux allures agressives, donnait l'impression, de son simple regard, de défier le bâtiment et tous ses occupants.

Mind apparue enfin, sortant de sa ball. Je lui adressais un regard de reproche, tentant de comprendre pourquoi elle ne m'avait pas prévenu. C'est le vieil homme qui prit la parole.

Ernest - je suis désolé pour nos manières cavalières. Je me nomme Ernest, et nous sommes ici  devant l'entrée d'un temple dont je suis l'un des doyens. Nous avons besoin de l'un de vous trois. Pour les autres ... et bien, ils seront libres une fois que nous aurons déterminé qui serait choisit.

La façon dont il avait prononcé le mot "libre" ne me plaisait pas. Kirlia m'annonça par télépathie qu'elle n'avait pas pu atteindre l'esprit de notre hôte. Enfin, nous fûmes conviés à passer les portes de ce "temple". Un grand nombre de personnes, plus ou moins cachées dans les  recoins d'une immense salle, nous observait en chuchotant. Un homme, habillé richement, transpirant le charisme, nous accueillit. OUvrant les bras, un Xatu à ses côtés, il prit la parole.

Grand Prêtre - Au nom du Temple, je remercie ceux qui ont bravé le monde pour nous ramener ces profanes, afin que l'un d'eux devienne notre Élu et porte nos couleurs à l'extérieur.

Quelque chose clochait. Il y avait un non-dit, un lourd secret derrière ces paroles. Et je n'étais pas le seul à le remarquer : les deux autres "profanes" aussi étaient sur leurs gardes. Voyant que les choses en resteraient là s'il ne reprenait pas la parole, le prêtre désigna une petite cabine dont le contenu était caché par un voile.

Grand Prêtre - Derrière ce rideau se cache un pokémon sacré. Il vous soumettra, chacun à votre tour, à la même épreuve. Peut importe qui commence, vous devrez tous la passer.le meilleur deviendra notre Elu, et nous lui révèlerons des secrets qu'aucun des deux autres ne pourront connaître, en plus de lui confier une relique.

Homme - Je suis Stephan Elrod, capitaine du bataillon des tranchées. Je n'ai pas de temps à perdre avec des illuminés. Faites moi passer cette "épreuve", qu'on en finisse !

Le grand Prêtre fit un geste ,et le rideau tomba. C'était un Mime Jr. Le pokémon semblait accablé, mais il se dirigea malgré tout sans hésiter vers l'homme. Ses yeux s'illuminèrent soudain, et le combattant se mit à hurler en se tenant la tête à deux mains.

La douleur qu'exprimait le cri était au-delà de ma compréhension, je le saisissait. poussé à bout, l'homme se mit à se griffer lui-même le visage en hurlant, un rictus de folie pure sur le visage. Finalement, il tomba, inanimé, les yeux vides. Une grimace immonde déformait ses traits réduits en charpie par ses propres ongles. Le Charmina s'élança pour venger son maître, mais une bourrasque du Xatu le cueillit en pleine poitrine et le projeta contre un mur. Les murmures des habitants du temple s'élevèrent de nouveau, alors que la panique s'emparait de moi.

Gand Prêtre - il a échoué, car son esprit n'était pas assez fort pour reconnaître ses faiblesses. La vanité n'est pas digne du cœur d'un élu. Qui tentera l'épreuve ensuite ?

J'étais tétanisé. Un homme venait de mourir ! Comment ces gens pouvaient-ils être aussi calmes ? Lorsque je les détaillais, un détail me sauta aux yeux : il n'y avait que des enfants ou des vieillards. Où étaient les gens qui avaient nos âges, à moi et à cette femme ? Était-il possible que la raison pour laquelle les membres de ce temple aient été nous enlever, était que tous les gens de leur culte ayant eu la possibilité de passer cette "épreuve" ... aient échoué ?

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Jeu 21 Aoû - 2:19

C'est la jeune femme qui s'avança, la tête baissée. Sa Mesmérella voulu l'en empêcher, mais d'un simple contact, elle l'arrêta, avant de hocher la tête. Elle semblait sereine, comme si elle savait déjà ce qui l'attendait. Je ne pouvais qu'admirer l'assurance douce de cette femme, qui contrastait terriblement avec l'arrogance de l'homme. Elle s'approcha du petit meurtrier, et lui caressa le crâne. De petites larmes se mirent à perler aux yeux du pokémon, et elle le serra dans ses bras.

Femme - Je me nomme Léa. J'aimerais que vous me fassiez la faveur de vous occuper de mes pokémons si je venais à échouer. J'ai sentis la détresse et la peur dans vos cœurs, alors je vais faire de mon mieux pour panser ces blessures dans vos âmes. Mime, tu ne dois pas pleurer : c'est une tâche très importante que la tienne, n'est-ce pas ? Tu dois y mettre tout ton cœur, sinon ça ne sert à rien de mettre tout ces gens en danger, tu ne crois pas ?

Tellement douce. Compréhensive. J'avais presque l'impression d'écouter la sagesse incarnée. Acceptant le futur comme si elle l'avait voulu. Ne rejetant pas l'idée de son échec, mais acceptant de passer l'épreuve ... pour le bien de ces gens. Elle semblait, bien plus que l'autre "profane", mériter de devenir cette "élue" que ces gens attendaient. Ce qui voulait dire qu'ils n'avaient pas vraiment besoin de moi. Je n'avais aucune envie de subir une attaque aussi terrifiante, je voulais juste partir d'ici pour être franc.

Mind me communiquait des vagues de confiance et de calme, mais je sentais bien qu'elle non plus n'était pas tranquille. Si cette Léa échouait, je devrait subir cette épreuve. Et si elle réussissait qu'allaient-ils faire de moi ? En fait, la question ne se posa pas. Le hurlement de Léa m'extirpa de mes considérations égoïstes de survie. Elle se contentait de se tenir la tête entre les mains, et de s'arracher les cordes vocales pour signaler sa douleur. Mime Jr. avait les larmes aux yeux, mais continuait son ouvrage. Bientôt elle tomba sur le sol, avant de tourner ses yeux aveugles vers moi, murmurant entre deux cris ses derniers mots :

Léa - Ce sera donc toi.

Un soubresaut plus tard, elle était allongée sur le sol. Morte elle aussi. Plusieurs membres joignirent les mains et une douce mélopée s'éleva pendant quelques secondes. L'homme n'avait même pas eu le droit à une telle prière. Mais cela ne changerait rien.

Léa ne reviendrait pas à la vie. Mesmérella ne cesserait pas de pleurer sur son cadavre. Mime Jr ne serait pas moins malheureux. Je n'en serais pas moins en danger. J'étais terrifié et en colère. Terrifié, parce que tous ces regards inquisiteurs s'étaient posés sur moi à présent. En colère, parce que visiblement personne ici ne voulais voir arriver ce qui était en train d'arriver, à savoir des exécutions. Ni les victimes, ni les pokémons, ni le bourreau, ni l'assistance. Même le Grand prêtre semblait porter le poids de toutes ces vies sur les épaules, comme un fardeau trop lourd pour lui. Et ils forçaient un bébé pokémon à procéder à ces horreurs : c'était trop horrible !

Et le pire, c'est qu'il n'y avait qu'une seule façon de m'en sortir : c'était de réussir à survivre à l’exécution. Kirlia vint se blottir contre moi, et c'est en la portant contre ma poitrine, que je m'approchais du Mime Jr.

Erik - On n'a pas le choix hein ? Allez, il est temps d'en finir. Courage Mind, on va y arriver ...

La terreur devait se lire dans mes yeux, pourtant je continuait d'avancer, jusqu'à être devant le Mime Jr. Je serrais Mind contre moi. Les chuchotis de l'assistance s'amplifiaient, et j'entendais tous ces gens penser que je n'avais aucune chance. Les pensées des gens m'entourant submergeaient mon esprit alors même que je ne subissais encore aucune attaque de Mime Jr. Je rappelais finalement Soul dans sa ball en tremblant, avalai ma salive, et plantai mon regard dans celui de mon bourreau, tout en essayant d'ignorer tous ces murmures qui me promettaient la mort.

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Jeu 21 Aoû - 18:25


Je m'assis sur le sol. Le mime Jr me regardais, et je le regardais en retour. Les voix de tous le monde tourbillonnaient dans ma tête, mais toute mon attention était tournée uniquement vers le petit pokémon. Je plongeai mes yeux dans le siens, me préparant au moment où ils deviendraient brillants sous le coup de l'énergie psychique. Et ce moment ne tarda pas.

C'était la première fois que je subissais réellement une attaque pokémon. Et jamais je n'aurais pensé que ce genre de choses pouvait être aussi douloureux. Je me demandais vaguement si les pokémons subissaient réellement ça lors des combats que nous menions. Vaguement, parce que j'étais occupé à tout autre chose ... Hurler.

Mon esprit brûlait. Chaque cellule de mon cerveau me semblait chauffée à blanc. J'avais eut malgré tout la présence d'esprit de plaquer mes mains le long de ma tête, pour ne pas me labourer le visage comme l'avait fait l'homme. Je crois bien que chacun de mes souvenirs fut récupéré, passé devant ma conscience, broyé, enflammé, et renvoyé dans mon esprit pour le consumer. Mes doigts commençaient à s'enfoncer sous mon cuir chevelu à cause de la tétanisation de mes muscles. à la douleur mentale répondait désormais ma douleur physiques, composée autant de ces doigts en trains de fouir mon crâne que de mes cordes vocales qui semblaient se déchirer sous mes cris.

Je tombais au sol, me convulsant sur la pierre, et il me sembla entendre un claquement net, comme si un lien venait de se briser d'un coup sous une trop forte pression. Étrangement, je me sentis d'un coup très bien. Les brûlures n'étaient plus des caresses, comme les bras d'une mère qui enserraient mon âme d'une douce étreinte. A mon hurlement succéda un ricanement, alors que le Mime Jr devant moi continuait de lancer son attaque. Mais je n'avais plus mal. Je n'étais plus moi, je n'étais pas ce corps, pas cet esprit. J'étais bien plus, et bien moins à la fois. Incapable de ressentir la douleur, incapable de penser, juste une joie malsaine à la hauteur de la souffrance endurée.

Oui, je ricanais, alors que mes épaules tressautaient doucement. Les larmes et la morve de ma douleur passée dégoulinaient sur mon visage, à présent marqué d'un sourire malsain, mélange grotesque de ce qu'est un humain, partagé entre la joie et la haine. le ricanement devint un rire, un rire qui s'amplifia, jusqu'à emplir la salle d'un son hystérique qui se répercuta entre les pierres de l'édifice. A bout de force, le petit pokémon stoppa son attaque, et tomba à la renverse. Je continuais de rire, toujours et encore, le souffle coupé. j'avais survécu, mais cela m'importait peu : je riais.

Mind sortit de sa ball et tenta de me contacter, affolée. Mais cela m'importait peu : je riais. Soul, Dream, Lili, Sun, Sis, Sight, King, Star vinrent la rejoindre et tentèrent de me retrouver, dans les abysses de la folie où je m'étais réfugié. Mais cela m'importait peu : je riais. Ils joignirent leurs esprits en une seule force psychique pour me rejoindre. Mais cela m'importait peu : je riais. Définitivement perdu pour le bon sens, irrémédiablement marqué par le fer de la folie furieuse, je riais. Je savais que tout cela n'avait aucun sens, que je m'étais réfugié dans la folie pour me protéger, que si je ne reprenais pas vite mes esprits, je finirait simplement attaché dans un coin, à rire jusqu'à ce que la mort m'emporte. Mais cela m'importait peu : je riais.

Une bourrasque me souleva du sol pour me projeter contre le mur. Le choc m'assomma. Mais cela m'importait peu ...

J'avais bien ris.

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Ven 22 Aoû - 17:10

J'ouvris les yeux doucement. J'étais allongé, avec une migraine carabinée. Mais j'étais vivant. J'avais mal aux zygomatiques également, et l'impression que du papier de verre avait était vigoureusement frotté dans gorge. Je sentis la conscience de Mind effleurer la mienne, mais ma migraine en fut ravivée, et mon amie se retira aussitôt.

Je poussai un grognement, et tentai d'identifier mon environnement. Un matelas, des draps, un plafond blanc qui me rappelait qu'il y avait un étau dans ma tête. Des vêtements qui n'étaient visiblement pas les miens ... Et mon équipe au grand complet autour de moi. je souris aux pokémons psys, autant que je le pus. Le résultat ne devait pas être très convaincant à en juger par leurs bouilles.

Je me redressais un peu, pour finalement aviser le Grand Prêtre. Il était méconnaissable sans son costume de grandes pompes. On aurait dit qu'un poids immense venait de quitter ses épaules. C'était comme de voir un vieux sage heureux d'être vieux. Perturbant.

Grand Prêtre - Je suis heureux de vous voir en si bonne forme, Elu.

Erik - *grognement* J'ai l'air d'être si en forme que ça ?

Grand Prêtre - Si on compare votre état à celui des autres candidats ...

Nous nous rembrunîmes tous deux. Il avait raison, j'étais vivant. Ce qui voulait dire que j'étais devenu "l'élu". Autrement dis, je n'avais aucune foutue idée de ce que ça changeait. je m'étirai un peu, essayant de rassembler mes esprits malgré les tambours qui faisaient la java entre mes oreilles.

Erik - Et sans vouloir être indiscret ... ça veut dire quoi au final, être l'Elu ?

Grand Prêtre - Je m'attendais à la question.

Il sortit un document de son manteau : Un petit livret illustré. On y voyait dix-huit personnages, rassemblés autour d'une immense table ou dix-huit gemmes de couleurs différentes étaient enchâssées.

Grand Prêtre - C'est un livret simplifié, qu'on utilise pour les enfants. Il recueille malgré tout les informations les plus importantes que vous devrez garder à l'esprit, maintenant que vous êtes l’Élu du temple des pokémons psys.

L’Élu des pokémons psys ? Je remerciai l'homme d'un hochement de tête, et il s'assit à côté de mon lit. Je parcouru alors le livre. Dix-huit temples pour dix-huit types de pokémons. Chacun fonctionnant avec ses propres règles, mais ayant tous décidés d'influer sur le monde, à travers des Élus. Choisit à la mort de son prédécesseur après avoir passée une épreuve plus ou moins difficile et dangereuse, l’Élu doit quitter le temple, capturer tous les pokémons du type qu'il représente (et uniquement ceux-là), et marquer l'histoire par un haut fait quelconque, qu'il soit bon ou mauvais pour le monde pokémon.

Les Élus, s'ils sont amenés à se croiser, ne sont pas forcés de se combattre, mais si l'un d'eux en défie un autre, il lui est interdit de refuser. Seuls les Élus ont le droit de quitter le temple. On aurait dit une sorte de concours d'influence, et cela n'avait pas l'air si terrible. Puis j'en vins à lire un chapitre concernant le temple du poison.

Il y était dit que ses membres étaient devenus des chasseurs d’Élus. Rien qui explique pourquoi ni comment, mais c'était probablement pour ne pas assommer les enfants avec ce genre de choses. Je relevais la tête vers le Grand Prêtre.

Erik - Donc, je suis censé capturer tous les pokémons psys des régions, et faire une action d'éclat qui marquera le monde. En sachant que des gens maîtrisant les pokémons poison tenteront probablement de me tuer dès qu'ils auront vent de mon identité d’Élu ? Et si je refuse ?

Un mine peinée se peignit sur le visage du Grand Prêtre. Il soupira et regarda le plafond.

Grand Prêtre - La question ne s'est presque jamais posée : les candidats sont habituellement des volontaires intrépides, avides de découvrir le monde et de remplir leur quête, pour revenir au temple couverts de la gloire d'avoir mérité leur titre d’Élu. Pour être franc, je suis las de voir de jeunes gens échouer : les membres du temple sont trop vieux, ou trop jeunes pour passer l'épreuve. Que tu acceptes serait la meilleure chose à faire, cela sauverait des vies, avant même que tu ne saches quelle action d'éclat tu feras.

C'était vrai. Ces gens n'arrêteraient pas de faire passer l'épreuve avant d'avoir un Élu, et continueraient d'en chercher à l'extérieure du temple, tuant des gens n'ayant rien demandé. Après tout, j'avais déjà prévu de capturer tous les pokémons psys du monde : le faire au nom d'un temple qui voulait garder son anonymat ne changeait pas grand-chose, si ce n'est que j'aurais des assassins aux trousses ...

Erik - Je vais accepter monsieur. Je voulais déjà capturer tous les pokémons psys, cela me donnera une raison de plus de le faire. Pour les assassins ... ils sont dotés de pokémons poison, je devrais pouvoir les tenir à distance.

Le visage du vieil homme s'éclaira. Il se mit alors à fouiller ses poches, pour me tendre au final un étrange médaillon. Il ressemblait à la table de l’illustration, si ce n'est qu'il y manquait une gemme : celle du type poison sans aucun doute.

Grand Prêtre - C'est le médaillon des Élus. Ils le portent tous, cela permet de les reconnaître. Méfie-toi, si tu le portes trop en évidence les sbires du temple poison te tomberont dessus à bras raccourcis, et à l'heure actuelle, ton équipe à beau être fournie, tes pokémons ne sont pas assez forts pour leur faire face. Profites de la journée pour reprendre des forces, car demain tu devras quitter le temple, et i te sera interdit de revenir avant d'avoir finit ta quête.

Je suivis les conseils du vieux, et le lendemain, à l'aube, j'étais plus ou moins mis à la porte de ce temple où on m'avait traîné de force. Je regardais les reflets des gemmes incrustées dans le médaillon jouer avec le soleil, avant d'enfiler la relique en haussant les épaules. C'était en quelque sorte grisant de se dire que j'avais été choisis par l'essence même des pokémons psys pour représenter la suprématie de ce type sur le monde. En fait, c'était plus motivant encore que je ne l'aurais pensé, maintenant que j'étais de retour sur les routes. Bon, toutefois, il allait falloir que je m'attaque à rejoindre le parc safari, encore une fois ... Mais cette fois, je n'aurais pas besoin de passer par Safrania et Carmin. Un bon bout de temps gagné.

Cependant, il paraissait évident que je ne pourrait pas traverser cette forêt entière sans faire de mauvaise rencontre. Je m'enquis donc de l'état de santé de mon équipe avant de reprendre réellement la route, appréciant le fait que la nuit, même mouvementée, suivie d'une journée entière de repos, les avait bien remis sur pied.

Spoiler:
 

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Ven 22 Aoû - 20:58

soins confirmés !

Voici les deux pokemons qui vous attendent a la sortie, comme un présage de votre funeste destin :

Rodounette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Ven 22 Aoû - 22:46

Je sursautai en voyant les deux pokémons qui étaient devant moi. Vu ce que je venais de vivre, il y avait de quoi être impressionnable en croisant ce couple de pokémons poison. Quoique ... quoique je pouvais profiter de l'occasion pour reprendre du poil de la bête, et remettre les types à leur place : le psy par-dessus le poison. Oui, définitivement, j'allais apprendre la vie à ces pokémons de malheur.

Erik - Sight, Dream ! Voyons ce dont vous êtes capables en équipe ! Air veinard et bec vrille sur le mâle, hypnose sur la femelle puis coupe-psycho sur le mâle !

Une stratégie basique : endormir un pokémon et canarder l'autre. Malgré des prédispositions naturelles, je savais que Soporifik n'apprendrait cauchemar qu'à condition d'évoluer, et dévorêve qu'avec une CT. Autant dire que c'était un peu triste pour lui. Mais même sans ces attaques, le sommeil était très utile. Je devrais peut-être le mettre en tandem avec Lili pour un temps : l'attaque réveil forcé de la petite bisouilleuse rose serait un bon moyen de rentabiliser le sommeil. Bah, je voulais voir ce que savait faire Sight, de toute façon.

Spoiler:
 

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Dim 24 Aoû - 0:13

Les premiers a bouger sont votre équipe. EN effet, ils "attaquent" en coeur, puis, une fois que les deux pokemons ont bougés, c'ets au tour du couple tout seul ducoup réplique Mimi-queue, avant de voir son roméo se prendre vos assauts en pleine poire

Situation :
Soporifik (Il apprend uen attaque) : Forme Parfaite, Defense -1
Natu : Forme Parfaite

Nidoran ♀ : Forme Parfaite
Nidoran ♂ : Forme Correcte a Moyenne, endormi

Erik est protegé des coups critique (2/4)
Rodounette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Dim 24 Aoû - 9:55

[l'hypnose devait viser la femelle, pendant que je tapais le mâle ^^]

Un tour sensationnel ! Comme s'il y avait une raison de s'inquiéter des pokémons poison, de toute façon ... La puissance du type psy n'est plus à démontrer face à eux, et ce depuis bien longtemps. Même un Ectoplasma, pourtant de double type spectre, craignait la puissance dévastatrice d'un psyko. Alors deux Nidorans sauvages ...

Bien, ce n'était pourtant pas le moment de se relâcher. Ces pokémons allaient finir sur le carreau, fois d'Erik. Natu et Soporifik se débrouillaient très bien, même force m'était de constater que leurs attaques ne leur permettaient pas de mettre en place une véritable synergie. Tant pis, je ferais sans synergie, alors.

Erik - Sight, groz'yeux puis bec vrille sur celui qui est réveillé ! Dream, utilise deux fois coupe psycho ! S'il lance une attaque qui fait des dégâts, utilise plutôt entrave.

Je ne devais pas perdre de temps, certes. Mais ce n'était pas une raison pour bourriner comme un sourd aveugle et muet. le groz'yeux ferait profiter à la fois les bec vrille et les coupe psycho, pendant qu'entrave bloquerait l'une des rares techniques de dégât maîtrisées par les Nidorans. Ce tour-ci devrait m'assurer la victoire dans peu de temps.

Spoiler:
 

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Dim 24 Aoû - 22:54

Natu utilise une groz'yeux sur la femelle Nidoran avant d'enchaîner avec une bec vrille qui ne la laisse pas indifférente. Elle réplique à l'assaut de l'oiseau à l'aide d'un double picpic ! Tandis que pendant ce temps, Sporifik use d'une entrave sur le lapin avant d'enchainer avec une coupe pshycho bien efficace. Le mâle du couple se réveille et use d'un pic pic .. critique, eh oui !

Situation:

Soporifik (Il apprend une attaque) : Forme très bonne, Defense -1
Natu : Forme très bonne à bonne.

Nidoran ♀ : Forme très bonne à bonne, pic pic entravé, def -1.
Nidoran ♂ : Forme faible à critique.


× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Lun 25 Aoû - 13:26

C'était presque parfait ! Le mâle allait sans doute tomber ce tour-ci, je n'aurais plus à m'occuper que de la femelle, dont le picpic était entravé. Qu'un dresseur de type poison vienne s'amuser avec moi, j'étais à présent certain que je pourrais le repousser. Bien, il était temps d'en finir avec le mâle.

Erik - Dream, coupe-psycho pour en finir avec le mâle ! Sight, deux bec vrille sur la femelle. Dream, tu lanceras hypnose à la fin du tour !

Bec vrille était sans aucun doute la plus puissante technique de Sight, et je savais qu'il n'obtiendrait pas d'attaques psys de si tôt. C'était vraiment dommage, ceci dit je devais aussi me familiariser avec des attaques de différents types, si je voulais pourvoir faire face, par exemple, à des spectres ou des pokémons ténèbres ... foutus saloperies de saletés de pokémon ténèbres à la noix.

Spoiler:
 

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3239
Age : 17

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Lun 25 Aoû - 13:26

Le membre 'Erik Neotic' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Lun 25 Aoû - 21:42

Le nidoran male tombe suite au coupe-pshyko, puis ne tarde pas a s'endormir, rendant ses assauts impossibles. Les attaques qu'il se prend le laisse tremblant, mais pas vaincu.

Situation:

Soporifik : Forme très bonne, Defense -1
Natu : Forme très bonne à bonne.

Nidoran ♀ : Forme Moyenne a Faible, endormi, pic pic entravé, def -1.
Nidoran ♂ : KO
Rodounette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Anima
Elu Psy
avatar

Région : kanto
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 250
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Mar 26 Aoû - 12:42

Bien, Le mâle est K.O, la femelle ne peut plus lancer picpic, et en prime elle dort, la défense baissée. Il y a un temps pour la stratégie, et un temps pour frapper aveuglément un adversaire déjà à terre. Et le temps de la stratégie était révolu.

Erik - Dream, coupe psyko ! Sight, tu continues avec bec vrille ! On en finit vite avec celle-là et on reprend notre route vers Parmanie !

J'étais en route pour capturer un Noeufnoeuf après tout, et je ne pourrais le faire qu'au parc Safari. Je m'étais arrêté vaincre ces choses dans le seul but de me rassurer quand à ces "assassins" qui maîtriseraient le type poison. Voilà qui serait fait, et avec éclat encore. Rien au monde, pas même les pokémons au double-type poison-ténèbre, ne pourra m'arrêter. Je capturerai tous les pokémons psys du monde, et je prouverais qu'ils sont les plus puissants à exister.

Spoiler:
 

_________________
dé : le 29/04 ☻ Carte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   Mar 26 Aoû - 22:28

Pokémon sauvages vaincus (ou capturés): 2
Pokémon dresseur vaincus:
Pokémon champion vaincus:
Gain des missions :

Match Dresseurs perdus :
Match Champions perdus :

      Total : 200P$


Objets perdus :
Objets gagnés :

Faites votre demande ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Ramoloss ... et un collier ? [part 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Céladopole-
Sauter vers: