AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Etude de cas : le temple de la route 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 22 Aoû - 19:20

Qui s'attendrait à voir des fous vadrouiller ici ? Et pourtant, c'est bien au milieu de cette forêt, qui naissait en bordure de la route 7, que j'avais croisés deux dresseurs ayant visiblement un grain. Je me repérai rapidement sur la carte, avant de diriger nos pas vers le temple.

L'édifice était au centre d'une clairière, dont on devinait qu'elle était fortement convoitée par la nature environnante. C'était presque un miracle que la végétation n'aie pas déjà recouvert le temple, et n'obstrue pas de trop les portes. Je pénétrais donc dans ladite clairière, accompagné de Rodrigue. J'examinai encore les deux portes principales.


Les gravures représentaient, respectivement, sur l'entrée de droite, un grand soleil qui éclairait trois pokémons : Feunard, Mentali et Arcanin. Avec un peu d'attention, on pouvait voir que les deux derniers pokémons avaient été rajoutés peu après la fin de la construction du temple. De même, sur la porte de gauche, une lune illuminait doucement un Démoloss, un Noctali et un Absol. La présence de ce pokémon était surprenante pour un temple de Kanto. Le toit du temple s'inclinait vers le sol, preuve que l'édifice s'enfonçait dans la terre, ou du moins qu'il était constitué de galeries souterraines.

J'en refis le tour pour m'assurer qu'il n'y avait pas d'autres issues à portée de vue, pour enfin me tourner vers Rodrigue.

Akuzo - Et voilà, nous y sommes. Je peux t'expliquer ce que je sais, ou t'épargner les détails, à toi de voir ce que tu préfères savoir ou pas.

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 22 Aoû - 19:44

Le jeune devant moi me demanda deux chose. La première, c’était que je garde ses Pokémons. Après un regard pour mon domaine, je souris, avant d’accepter, après tout, avoir quinze Pokémon de plus, ou pas, ce n’était pas ce qui allait m’embêter. De plus, j’avais bien remarquer que des leins avaient été crés dans la ferme, et cela m’arrangeait que ces Pokémons restent. Et puis comme il disait, je préférais qu’ils restent ici, plutôt que moisir dans un PC. D’autant plus qu’ici ils peuvent s’épanouir. Le jeune homme m’expliqua ensuite qu’il avait beosin de moi, et il me parla de fouille. A ce propos, je me revis dans les tréfonds de la grotte, et mon premier reflexe fut de refuser.
Mais Akuzo parla qu’il avait besoin de mon aide, et finalement, plus pour lui faire plaisir, que par bonté de cœur, j’acceptais. Cependant, avant que nous partions, je remis en ordre mon équipe. Dans le doute, je pris mes Pokémons le splus fort, ainsi que quelques exceptions, tels que Vipélierre, Caninos Furaiglon et Lixy ainsi que Spectrum et Metamorph. Je ne voulais pas non plus mettre de coté mon entrainement. Une fois tout cela en place, je demandais a Jacob de surveiller. Le petit bonhomme m’expliqua qu’il s’occupait de la reconstruction de la ferme. Je le remerciais, et on parti.
Absol a mes cotés tranquillement, Akuzo de l’autre coté, on entra dans la foret. Je souris, avant de suivre tranquillement le jeune homme. JE me demandais sincèrement ou allait nous mener cette expédition. Finalement, Akuzo me mena devant un gradn edifice perdu dans la foret. Un sifflement surpris s’échappa de mes lèvres. Après un regard a mes pieds, je me rendit compte qu’Absol était en train de renifler l’air, a la recherche de senteur et autre sensations. Là, Akuzo me proposa de me faire un petit cours. M’arrêtant tout en fixant la batisse, j’exprimais :

-Ouais, je veux bien. Dis moi tout ce que tu sais, que je sache si je m’embarque sur le Styx ou l’Achéron

Je sais, c’est le même fleuve, mais bon, j’aime bien cette expression.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 22 Aoû - 20:21

Je me mis donc face à Rodrigue, gardant le temple dans mon dos. C'était une chose très importante, pour quelqu'un qui cherchait à accumuler les connaissances et à comprendre le monde, que de pouvoir transmettre ce qu'il savait. Ce serait sans doute une première expérience intéressante, d'être à la place du professeur plutôt que de l'élève.

Akuzo - Alors, on va commencer par ce qui rend le site intéressant pour moi. Ce temple a probablement plusieurs siècles, et se rapporte à une religion pratiquée dans la région à cette époque. Les textes que j'ai trouvés ne font références à aucun légendaire connu, mais à des pokémons qui vivent ici ... et bien plus loin. Les croyances de ceux qui ont édifié ce temple ont évoluées au fil du temps. D'après mes documents, le culte tournait principalement autour du soleil et de la Lune, ayant généré la terre, et ayant confiée la tâche de s'en occuper à deux espèces de pokémons : les Feunards pour le Soleil, les Démolosses pour la Lune.

Je me retournais vers le temple, pour montrer les figures sur les portes afin d'illustrer mes propos. Bien, ça c'est le point de départ. Pour la suite, ça se corse un peu.

Akuzo - Comme je l'ai dis, les croyances des gens ont évoluées, sans doute dû à l'apparition d'un habitant d'Hoenn, étant donné la présence d'un Absol sur la porte. De ce que j'ai compris, les espèces élues, sont devenues des trinités de pokémons : Arcanin et Mentali s'ajoutant à Feunard pour représenter le Soleil, et Absol et Noctali se joignant à Démolosse pour la Lune. Le travail d'équipe devint une compétition, du moins c'est dans ce sens que furent modifiés les textes religieux que j'ai pus retrouver. D'ailleurs, Arcanin, Mentali, Noctali et Absol ont été rajoutés plus tard sur les portes, et ils sont mal centrés.

Ça, c'était ce dont j'étais sûr. Le reste n'était que supposition, mais bon, c'était sans doute le plus important à savoir pour Rodrigue vu que nous comptions explorer le temple.

Akuzo - Passons à du concret. Les portes sont vérrouillées par un mécanisme complexe qui ne s'ouvre, pour chaque porte, que si les trois pokémons gravés dessus sont présents. On voit encore les endroits où ils doivent poser leur patte, à la base de la porte. Pour la suite, je ne peux que faire des suppositions, parce que si j'ai des informations sur la religion pratiquée, j'en ai en revanche assez peu sur le temple à part la façon de l'ouvrir. Je pense qu'on trouvera les documents originels de la mythologie vénérée par les anciens qui ont construit ce temple. On a des chances de tomber sur des ordalies différentes, répondant à la thématique de la porte : le Soleil à droite, la Lune à gauche. Pour ma part, je compte en apprendre le plus possible sur le culte et la façon dont il était pratiqué, ainsi que sur l'architecture du temple, qui semble être presqu' exclusivement souterraine. Mais j'aurais sans doute besoin d'aide pour déjouer les éventuels pièges de l'ordalie s'il y en a bien une, et je doute qu'un édifice soit resté intact pendant tous ce temps : on aura sans doute des pokémons sauvages sur notre chemin.

Voilà tout ce que je pouvais dire pour l'instant. J'étais persuadé que je trouverai les textes sacrés gravés en frise sur les murs de la salle principale, qui devait se trouver à l'issue de l'ordalie. Pour le reste du temple, j'ignorais complètement son architecture. De toute façon, il faudrait commencer par ouvrir. Je libérais donc Nox, Fate et Flare.

Akuzo - Bon, vous vous rappelez ce que je vous ai dit ? Nox, sur le trou de droite, Flare au centre, et Fate à gauche. Normalement, les deux évolutions d'évolis devraient être cote à côte, et Absol et Arcanin vers 'extérieur, tandis que Feunard et Démolosse se trouve au centre de chaque trinité. Si tout se passe bien, nous aurons accès à l'entrée de la Lune.

Alors que mes pokémons se mettaient en place, je me mordis la lèvre : pourvu que les textes et mes déductions soient justes. Et que le mécanisme ne soit pas grippé. Et que la végétation comme elle en donnait l'impression, ne bloquerait pas la lourde porte de pierre.

Akuzo - Ah oui, une dernière chose. J'ai croisé deux dresseurs visiblement pas sains d'esprit du tout ici. Je ne pense pas que ce soit lié au temple, mais juste au cas où, je pense qu'il serait plus prudent de demander à Ame de se tenir prêt à allier tout type d'attaque psychique que nous pourrions subir.

Oui, à bien y réfléchir, c'était sans doute une bonne idée que d'avoir enseigner les CT ball'ombr et laser glace à Flare et Fate : on ne sait jamais quand on a besoin d'une attaque inhabituelle.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 22 Aoû - 21:05

Autour de vous, le chant des Pokemon Oiseaux qui pépient doucement dans le jour triomphant est presque dérangeant. Quelques uns volettent un peu sur le toit du temple, parfois, avant de repartir vers les arbres. Effectivement, ici la nature a repris ses droits. Cela annonce t-il quelques complications pour plus tard ? A voir, à voir...

Vos Pokemon, obéissants, s'approchent de la porte pour poser leur patte dessus. Au bout de quelques secondes, il ne s'est toujours rien passé, et le doute commence à vous gagner. Le temps aurait il déjà réduit en miettes vos espoirs ? Heureusement, non. Vous entendez soudain un grand tintement métallique et la porte se met en branle, par secousses grippées, pour s'ouvrir. A mi chemin, le lierre qui a poussé ici, étiré au maximum, commence à bloquer. La porte lutte un peu, puis un autre bruit, plus puissant encore, se fait entendre. On aurait dit quelques chose en acier qui tombe sur le sol et rebondit un peu. Alors que les Oiseaux se taisent, visiblement indignés, la porte ne bouge cette fois plus du tout. Cassée. Mais voyez le bon côté des choses, vous avez une moitié d'ouverture pour entrer ! A moins que vous ayez une moitié fermée pour ne pas que vous puissiez pénétrer dans ce temple... comme un avertissement désespéré du Destin pour vous avertir que la suite ne sera pas rose, croyez moi.

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 23 Aoû - 20:00

Les trois élus d’Akuzo s’avancèrent vers la porte, alors que j’attendais tranquillement. Une fois leurs empreintes données, rien ne se passa. Sans perdre le nord, je me tournais, en disant a qui voulait l’entendre :

-Bon ça marche pas. On rentre au vieux Cowboy. J’ai bien envie de me faire une choucroute. Qu’est-ce tu en penses, Absol ?

Voyant la non réponse de mon compagnon, qui était sencé être plus qu’enthousiaste a l’idée d’avoir une choucroutte, je me retournais, et remarquais que le Pokémon était sagement assit au pied d’Akuzo. Déjà, de base, s’était bizarre, je n’avais jamais vu absol calme, et surtout pas en présence d’Akuzo. Je me rapprochais donc, tout en me baissant afin de voir les yeux de mon compagnon a quatre patte. Celui-ci fixait la porte en silence, je repris alors :

-Youhou, Absol, je parle de Choucroute, tu sais, je truc ou tu peux avoir le gras de la viande, Youhou, Absol ? Tu m’écoutes ? Tu me fais des infidélités, maintenant ? Absol, utilise Lance-flamme sur Akuzo ? Youhou ?

Le Pokémon finit par me grogner rapidement dessus, avant de m’indiquer d’un mouvement de tête la porte, qui était en train de s’ouvrir. Je soupirais, avant de m’approcher de la porte, et de tourner autour. Je n’étais pas conscient que j’étais infernal pour le chercheur, mais avouez, qu’a ma place, vous aussi vous auriez cherché a vous approché un peu plus. Quand le lierre cassa, je me baissa afin de voir le mécanisme, mais finalement ne voyant rien, je me tournais, et au moment ou j’allais dire une connerie a Aku, la porte s’immobilisa. JE me tournais, avant de laisser échappé :

-C’est moi qui l’ai cassé ?

Après quelques seconde, la porte émit un bruit assez assourdissant, et je sursautais magistrallement en arrière. Après quelques seconde, je regardais la porte, avant de faire a Akuzo :

-Sinon, je peux demander a mes compagnons de l’exploser, y’a rien a perdre de défoncé une partie de cette vieille batisse… Hein ?

Pensez tout de même que je suis un vieux paysan dont le mot « délicatesse » est rentré que bien tard dans le vocabulaire, et qui n’a absolument aucune idée de ce que pourrait être des fouilles, ni pourquoi ce bâtiment interessant autant Akuzo. Après tout, moi qui n’était pas scientifique, je ne pouvais pas saisir l’héritage culturel qui se cachait au fond de l’endroit. Finalement, Absol se glissa a mes cotés, et je fis :

-La porte est ouverte, on rentre ?

Puis, sans penser qu’il puisse y avoir de quelconques pièges, j’entrais dans le bâtiment en me baissant un peu, suivit de prêt par Absol, qui était très curieux, et je ne le connaissais pas sous cet angle.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 23 Aoû - 23:00

Je me contentais de me pincer l'arrête du nez. Entre ses histoires de choucroute, l'ordre de me brûler (heureusement et étrangement non suivis) donné à Absol, la proposition horrifiante de briser la porte du temple ... J'avais comme l'impression que Rodrigue avait perdus quelques neurones pendant son voyage à Lavanville. Ou alors la présence du temple était-elle si intimidante pour lui ? A moins que l'étrange aliénation qui touchait les dresseurs du coin ne l'affecte ? Dans le doute, j'appelais Faith, lui demandant par télépathie de me prévenir si quoique ce soit tentait de pénétrer mes pensées.

Je pénétrais donc dans le temple à la suite de Rodrigue, me mordant la lèvre en le voyant s'enfoncer aussi nonchalamment : n'avait-il pas entendu ? Je lui avais dis que les portes donnaient sans doute sur des ordalies. Et les bruits de mécanisme que nous avions entendus ne présageaient rien de bon. Je le rattrapais rapidement, posant une main sur son épaule pour l'arrêter.

Akuzo - Attends. Le temple est très vieux, mais les mécanismes sont encore viables. Et si ce que je pense est vrai, on risque sans doute de se trouver devant des pièges. On ne passe pas une ordalie si facilement.

Et pour être franc, si j'avais eu les pokémons pour, j'aurais sans hésiter ouvert la porte du soleil. Dans les mythologies astrales, souvent la lune représentait la ruse, les mauvaises intentions et les coups sournois. L'ordalie d'un tel astre, si vraiment il s'agissait bien ici d'une ordalie, ne serait pas aussi simple que de simplement marcher dans un couloir. Sans compter les habitants que pouvait avoir gagné le temple depuis qu'il était abandonné. Je laissais mes yeux glisser sur les murs autour de moi, avant de fouiller mon sac pour en sortir une lampe-torche

Akuzo - On risque d'en avoir rapidement besoin, les couloirs descendent.

J'en profitais pour jeter un œil aux parois de roche qui nous entouraient, au cas où une quelconque fresque, un indice ou un texte s'y trouve : hors de question de laisser passer la moindre information ou la moindre découverte.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 24 Aoû - 0:00

Alors que vous entrez le premier, Rodrigue, votre pied effleure une dalle bizarrement disjointe du reste de ses conjointes, et appui peut être un peut trop fort. Un tintement brusque retentit, Absol se fige. Merci, grâce à vous, la dalle est remis en place, au même niveau que les autres. Avouez que ça fait plus propre comme ça, non ?

Bon, dans tout ça, aucune flèche ne vient vous traverser le crâne. Dehors, les Oiseaux ont repris leur chant diurne, paisibles et calmes. La lampe torche d'Akuzo n'est pas vraiment utile, pour le moment vous n'êtes qu'à quelques mètres de la porte, trois ou quatre tout au plus, et son ouverture vous permet de bien voir les fresques murales. Elles sont sur votre gauche, le mur de droite est vide, et représentent un Evoli en premier lieu. Un peu au dessus de lui, en diagonale droite ascendante, un croissant dans le ciel, dont les rayons symbolisés par des traits fins viennent jusqu'au Pokemon en question. Un peu plus loin encore, en dessous de la lune et plus à droite, vous voyez une Noctali. Sans grand mystère, vous comprenez aisément que ce temple réservait à ses initiés la clef de l'évolution d'Evoli en Noctali, et s'assurait de la transmission de ce savoir à quelques élus en demandant un prêtre et son Noctali pour ouvrir la porte.

Si vous vous retournez, vous pourrez observer près de la porte, à sa gauche et dans un coin creusé, des rouages en acier, pleins de rouille. Le plus gros d'entre eux est salement tordu, tandis que trois autres autour de lui sont carrément brisés. Certains morceaux au sol sont tombés, ce qui explique les sont métalliques entendus depuis l'extérieur. En plus de vous donner une idée de l'avancée technologique de l'époque et de la civilisation en question, ça a au moins le mérite de vous renseigner sur ce qu'il s'est passé quand la porte s'est vue agrippée et retenue par le lierre : Les rouages ont cédé.

D'autres fresques courent sur les murs, et vous pouvez les examiner à loisir. Tarsal ne détecte rien, il semblerait que l'attitude de votre ami est tout à fait selon sa normalité. Étrangement, alors que le sol indiquait quelque chose d'existant en dessous, vous ne distinguez aucun escalier, aucune pente, rien. Le sol est parfaitement plat, mais le couloir s'arrête bien vite en ligne droite avec une grosse porte de pierre. Aucune indication n'est dessus ou autour, rien pour l'ouvrir. Dans tout ça, que comptez vous faire ?

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 24 Aoû - 19:38

Je venais d’entrer dans la zone, suivit d’absol et d’Akuzo. Alors que celui-ci était en train de me mettre en garde sur des pièges et des ordalies, moi j’avancais, et c’est ainsi que mon pied abaissa une dalle parmi tant d’autre. Alors qu’Akuzo pourrait être en train de s’inquiéter, moi je regardais le sol, tout en me disant qu’en effet, , c’était bien mieux. Mais sans m’inquieter d’aucune manière de piège, auquels je ne croyais pas, je m’avancais, et mon regard traversa la zone. Il s’attarda un peu sur le mur, avant de tomber sur la porte. Après quelques seconde, je décidais, pendant que monsieur était en train de faire ses « Ooooh » « Aaaaah » et ses autres « Rodrigue ne touche a rien ! », je fis apparaitre Metamorph, ainsi que Gallame Laggron, ainsi que Pyrax et Spectrum.
Le petit Pokémon bleu était tout content d’enfin « servir » et agita ses petits bras de glue dans tout les sens. Après quelques seconde, il commença par se transformer en Gallame. Le petit Pokémon bleu s’amusa a tourmenter Gallame, qui laissa échappé une pensée dans ma tête :

« -C’était toi ce jour la ! »

Je ne savais pas de quel jour il parlait, mais visiblement, il n’avait pas fait le lien entre ce qu’il s’était passé, et le petit métamorph. Une fois le Pokémon habitué a sa bipédie, il se tourna vers Laggron, et commença a se morpher. Chose étrange, c’est qu’au lieu d’avoir un Laggron bleu, je me retrouvais avec un Laggron rose. Visiblement le Pokémon shiney était incapable de morpher un Pokémon sans transmettre son gène a sa doublure. Peut importe, cela m’était égal. Après quelques seconde, je vis apparaitre un magnifique Pyrax shiney, qui se vautra au premier coup d’aile. Après tout le petit tas de glue venait de passer de l’état de bipède a l’état de quadrupède, a l’état de créature sans pède. Ducoup c’était normal qu’il y ait des raté. Je m’approchais du méta-pyrax, et l’aidais a se remettre droit. Après quelques battements d’aile, la créature s’envola, et parvint a demeurer en position stable.
Une fois habitué a ses ailes, la créature se tourna vers Spectrum, et a nouveau, cette fois, s’envolla comme un ballon d’hélium. Spectrum s’approcha, curieux de voir ce double a la langue bleue devant lui. Après quelques seconde, les deux Pokémons semblèrent bien content de se trouvé, et commencèrent a se taper dans les mains, a la manière des enfants chantant « trois petits chats » Ceci fait, je rappellais tout le monde, excepté les deux spectrum, avant de m’approcher de la porte. Je posais ma main dessus, et tachais de forcer, essayant de l’ouvrir. Mais celle-ci, impériale, refusa catégoriquement de bouger, comme je m’y étais attendu. Je me reculais alors, avant d’ordonner :

-Vous deux, passez au travers de la porte, et tachez de voir, s’il n’y a pas un mécanisme pour l’ouvrir, de l’autre coté.

Les deux Pokémons, en bon siamois qu’ils étaient, tirèrent la langue, avant de devenir intangibles, et de traverser la porte. Hors de ma vue, je me tournais vers la salle, remarqua les dalles qui ressortaient, et tachais de les remettre a la même hauteur que les autres, toujours en faisant fi des pièges.
Quant a Absol, celui-ci refusait catégoriquement de quitter les pieds d’Akuzo, ayant sûrement bien compris que le pecnouz qui ne faisait rien de dangereux était une meilleure valeur, que cet imbécile qui avait une soudaine poussée d’esthétisme.

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 24 Aoû - 21:07

J'avais sortis mes carnets de croquis, et je commençais à les remplir de nombreux schémas. Tant les fresques, semblant montrer que le couloir était un lieux de transmission de savoir, et non de test comme je le pensais, et dédié à l'évolution d'Evoli en Noctali, que les rouages qui, à eux seuls, laissaient imaginer une société plutôt avancée pour son époque. En revanche, un détail me chiffonnait : Noctali et Mentali avaient été "rajoutés" à la mythologie primitive, j'en étais persuadé. De même, il n'était fait nulle part sur les murs mention de Démolosse et Absol.

Cela laissait penser que deux autres salles au moins se trouvaient devant nous, et non pas un mur qui se dressait ainsi, d'un bloc, devant nous. Je continuais de noter mes hypothèses, pendant que Rodrigue élargissait le panel de formes de son Metamorph (ce qui n'était sûrement pas un mal). Le Absol du Old Cowboy, aussi surprenant que ça puisse paraître, restait près de moi et était aussi calme que s'il n'avait jamais essayé de me brûler vif. pour ma part je ne fis réellement attention aux actions de l'éleveur que lorsqu'il se mit à "remettre" toutes les dalles en place.

Certes il semblerait que la vocation du lieu aie changée en même temps que les textes, et sans doute la plupart des mécanismes qui aurait été là avaient été désactivés. Certes, il était simplement possible que ces dalles ne soient desserties à cause de la vétusté des lieux, mais ... la prudence n'était pas forcément un luxe dans ce genre de situation.

Akuzo - Rodrigue ... heu ... on devrait sans doute éviter de tenter le diable jusqu'au retour de Spectrum et Metamorph, tu ne penses pas ?

Perchée sur mes épaules, sa tête sur la mienne, Faith hocha vigoureusement la tête en lançant un petit
"Taaaa ..."
des plus adorables.

Je terminai de noter ce que je considérai qui devrait l'être, puis je me tournai vers le mur qui bloquait notre passage. Il n'y avait rien de visible ici, mais il n'était sans doute pas inamovible. Puisque le thème de la salle était lié à Noctali ...

Akuzo - Nox, essaie de rugir en direction de la porte, en faisant briller tes cercles autant que possible.

En l'absence de socle où poser sa patte, je supposai que si la porte devait réagir à la présence d'un Noctali, elle le ferait en fonction soit de son cri, soit de la lueur très caractéristique qui s'échappait des cercles de sa fourrure. Et ça ne coûtait rien d'essayer quelque chose en attendant le retour des spectres.

En revanche, l'état du temple m'inquiétait. Si les rouages de l'entrée s'étaient brisés, le risque que nous prenions était peut-être l'ensevelissement pur et simple. Et aussi étrange que ça puisse paraître, cela ne me tentait absolument pas.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 24 Aoû - 22:53

Vos Spectrum se fondent donc dans la pierre pour passer au travers sans difficulté. Ce qu'ils voient ? Ah, bonne question...parce que le problème, c'est que quand ils reviennent, ils sont bien incapables de vous le dire, n'étant pas télépathe. Heureusement, votre Metamorph a l'intelligence de prendre sa nouvelle forme, celle de Gallame, pour pouvoir bénéficier de télépathie. Hélas pour vous c'est très rudimentaire, et la seule chose qu'il parvienne à baragouiner dans vos têtes d'humains, c'est : "observatoire".

La bonne nouvelle, par contre, c'est que vous n'avez déclenché aucun piège. Ni aucun bruit suspect d'ailleurs. On dirait que ce temple -ce couloir en tous cas- n'est pas piégé. Vous n'allez pas vous en plaindre je crois ? Par contre pour la porte c'est loupé : Elle ne frémit même pas. Il ne semble y avoir réellement rien pour l'ouvrir de l'extérieur, rien du tout. Vous pouvez toujours la défoncer après, le temple tombe déjà assez en ruines comme ça. Mais vous pouvez aussi faire preuve d'un peu de délicatesse. Ceux qui ont construit ce bâtiment ne sont pas des idiots, ils n'auraient pas laissé une porte qui ne s'ouvre pas. Et si vous réfléchissez un peu sur l'endroit où vous êtes, je suis sûr que ça ne sera pas bien difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 26 Aoû - 12:46

J’étais affiglié de voir combien Tamorph était incapable de s’exprimer. Et le temps que j’appelle Gallame, il avait terminé, et je n’avais compris qu’Observatoire. JE soupirais, avant de rappeller les deux spectrums, puis de regarder autour de nous. Après quelques seconde, je m’approchais de la fresque, alors qu’Akuzo esayais d’ouvrir une porte invisiblement, et je regardais le dessin. Après quelques seconde je m’approchais encore du mur, et posais ma main contre la lune, me fichant d’abîmer la peinture. Je redessinais les contour en silence, avant de suivre les lignes vers le Evoli. Après quelques seconde, je me retourna, et me remis au centre de la pièce.
Après quelques seconde, mon regard parcouru le sol, essayant de comprendre la manière dont ce temps était fichu. Enfin de compte, mon regard retomba sur la peinture, et je m’en approchais de nouveau, avant de sortir de l’édifice, sans une parole. Après quelques seconde, je regardais les portes. Deux portes, l’une le jour, l’autre la nuit. JE venais de comprendre. JE souris, avant de faire apparaitre Gallame, et de dire :

-Gallame, renvoie nous au Vieux Cowboy, j’ai une choucroute a faire.

Le Pokémon nous téléporta la bas, et je regardais Akuzo avant de dire :

-On reviendra la nuit tombée.

Suite a cela, je parti dans la cuisine, pour faire cette choucroute dont je rêvais depuis un moment, Absol sur mes talons

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 26 Aoû - 15:07

"Mais rien ne se passe". La porte ne réagissait pas à la présence de Nox. Je me grattais le menton, tentant d'éclaircir ce mystère. Cette partie du temple était dédié à la Lune et ses trois envoyés. Pendant que Rodrigue jouait à la marelle en risquant nos vies et altérait ce qui restait de peinture à la surface des gravures du mur, pour ma part je me démenais à essayer de faire réagir la porte à Nox, Flare et Fate, selon tout un tas de combinaisons de plus en plus grotesques et irréalistes.

Je commençai à perdre espoir, me disant que le mécanisme de la porte avait dû céder et qu'elle était hors d'usage, lorsque Rodrigue, depuis l'extérieur, m'adressa un sourire en demandant à Gallame de nous ramener au Old Cowboy. Hein ? Mais ... et mes recherches alors ? Et mes découvertes qui allaient faire de moi un spécialiste des religions oubliées ? Et ...

Rodrigue - On reviendra la nuit tombée.

La nuit tom... oh mais quel idiot ! On m'avait souvent dit que c'étaient les esprits les plus simples qui dénouaient les situations qui paraissaient incompréhensibles pour des spécialistes. Enfin, les esprits profanes, dirons-nous plutôt. La première salle était sensée servir à l'évolution d'un Noctali, donc de nuit ! Sans doute la caresse de l'astre nocturne était la seule chose capable d'ouvrir la porte. Si seulement j'avais un pokémon maîtrisant rayon lune, on aurait pus essayer d'accélérer le processus ... Bon, et bien, je n'ai plus qu'à poireauter jusqu'à la fin de la journée alors.

Je décidai de profiter du temps qui m'était impartit pour faire faire quelques exercices à Faith et Hell. Les deux nouveaux-nés Se devaient d'être près si jamais nous avions des ennuis. Je décidai donc de leur faire travailler un peu les reflets et les illusions. Je les plaçais donc face à face.

Akuzo - On va travailler un peu. Faith, tu vas utiliser reflet ! Hell, je veux que tu utilise tes illusions pour copier l'attaque en prenant la forme de Faith.

La petite Tarsal n'eut aucun mal à utiliser une attaque que je lui avais déjà fais utiliser de nombreuses fois, et de même, après une seconde de concentration, le Zorua parvint à faire ce que je lui avait demandé, générant toutefois moins de doubles que sa partenaire. Je m'y attendais : non seulement il était un peu plus jeune et bien moins expérimenté, mais surtout il ne maîtrisait pas l'attaque reflet : il devait la singer en utilisant son pouvoir sur les illusions, ce qui était autrement plus compliqué. Je ne doutais pourtant pas que , avec le temps et la pratique, il finisse pas y arriver parfaitement. Enfin bref, j'étais donc entouré d'une marée de Tarsals. Je souris, avant de reprendre là où j'en étais.

Akuzo - Bien, maintenant, nous allons jouer. Le but du jeu est simple : vous devez toucher le vrai, mais en utilisant seulement des reflets ! Au meilleur des trois manches !

C'était une bonne façon de leur faire passer le temps sans qu'ils risquent de se blesser. De plus, cela développait le contrôle de Faith sur ses reflets, et de Hell sur ses illusions. Cela leur faisait également travailler la mémoire et la réflexion, car comme seuls les reflets pouvaient toucher, ils pouvaient repérer le vrai en voyant lequel ne tentait rien. Et inversement, ils étaient forcés de bouger pour éviter les reflets adverses, et ne pas laisser deviner trop vite leur véritable position.

La première manche fut un véritable carnage. Les reflets se percutaient comme des missiles lancés dans tous les sens. Comme il en possédait moins, c'est Hell qui perdit la manche. Vexé, le renardeau décida d'adopter une stratégie particulière et néanmoins propre à sa race : le camouflage.

C'est ainsi que la deuxième manche fut expédiée, quand il n'y eu plus sur le terrain que Faith, ses reflets et un tourbillon de graines de pissenlit. Perude, la petite Tarsal ne put réagir lorsque les graines devinrent des Tarsals, touchant simultanément de nombreux reflets ... et la véritable Faith. Je fis la moue en me grattant la tête.

Akuzo - C'est très bien, mais vous devriez essayer de moins jouer sur vos avantages. Faith, tu va faire exactement autant de reflets que Hell. Et Hell, tu n'as pas le droit de changer la forme de tes illusions, je ne veux voir que des Tarsals, c'est bien compris ?

Les deux pokémons hochèrent la tête, et la troisième manche commença. Cette fois, le résultat était celui attendu. Les ballet des reflets était bien plus subtil, Hell et Faith étaient concentrés et tentaient de trouver le bon adversaire parmi cette foule d'illusions. Au final, c'est un soucis "technique" qui vint clore la manche. Épuisé, Hell baissa sa garde, et ses illusions flanchèrent un instant. Cela ne dura même pas un quart de seconde, mais ce fut suffisant à Faith pour repérer le véritable Hell. Une fois découvert, le renardeau noir ne pus pas faire grand-chose contre cette armée de reflets qui convergeaient vers lui. Il interposa nombre des ses propres reflets, mais au final il perdit la troisième manche.

Akuzo - C'est finit ! je suis fier de vous deux ! Avec ce petit jeu, vous allez apprendre à bien maîtriser vos attaques. On jouera avec Fate aussi, à l'occasion. Allez, je crois que Rodrigue a finit sa choucroute, on va pouvoir aller manger.

Les deux pokémons bombèrent le torse, tous contents d'avoir reçus des compliments. Ils feraient sans doute moins les fiers lorsque je leur ferais faire équipe face à Fate : le Absol était autrement mieux entraîné qu'eux, et bien plus puissant.


Nous dînâmes donc à la ferme, pendant que je surveillais le ciel. Dès que les première lueurs de la lune se firent voir, je pressais Rodrigue de nous re-téléporter au temple. J'étais impatient de voir cet "observatoire" dont avait parlé Métamorph, et de découvrir ce que l'édifice nous réservait encore comme surprise. Je vérifiai que j'avais bien me lampe-torche et ma chemise de documents, ainsi que de quoi écrire, avant de rappeler Fate, Faith, Flare, Hell, Ruin et Shine, ainsi que Nox et Arcana. Bien, j'étais prêt.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :


Dernière édition par Akuzo Lotaka le Mar 26 Aoû - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3235
Age : 17

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 26 Aoû - 15:07

Le membre 'Akuzo Lotaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 26 Aoû - 22:26


Le temps d'une choucroute et d'un entrainement, vous revenez au temple. Ici, pas d'Oiseaux diurnes, à peine quelques Cornèbres dans le noir. A votre retour, vous trouvez la porte toujours à demi-ouverte, quoiqu'un peu plus largement entrebâillée cette fois. Le vent sans doute qui à force a distendu le lierre. Vous entrez. Les fresques, vous avez déjà vu. Mais la grosse porte de pierre, par contre, est un peu ouverte. Et derrière, la pièce luit d'une douce lueur argentée, semblable au clair de lune. Observatoire, hein ? Eh bien c'est le moment d'entrer... Sauf que pour ça vous allez devoir essayer de pousser le reste de la porte. On dirait que comme le reste, c'est déglingué. Alors que vous cherchiez un moyen d'entrer, Tarsal prend les devants en usant de ses pouvoirs psychiques sur le gros bloc de pierre. Il sursaute un peu, mais rien de plus. La petite Tarsal force alors, l'air autour de vous semble soudain plus dense, plus lourd. La porte bouge un peu plus, centimètre par centimètre, avec une lenteur exaspérante. Dans un dernier effort, Tarsal jette toutes ses forces dans la bataille.

C'est alors qu'une gangue de lumière entoure votre Pokemon. Sa morphologie change au sein de la bulle, et la porte est brusquement repoussée sur le côté, avec une violence percutante, laissant l'entrée parfaitement libre. Quand l'énergie qui a ébloui vos petites pupilles grandes ouvertes à cause de la nuit s'évapore, il n'y a plus de Tarsal, mais une belle Kirlia. Et, en écho, le hurlement déformé d'un autre Pokemon, bien plus inquiétant...

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 27 Aoû - 20:17

J’avais oublié de dire quelque chose, lors de notre premier voyage en téléport… C’est que je ne me suis toujours pas habitué aux voyage par téléport, et, même si la téléportation de Gallame était bien plus douce et agréable que celle d’une machine, cela ne m’empêchais pas d’être malade a l’arrivée. Donc, nous sommes le soir, de retour devant le temple, et a peine a nouveau arrivé, que je tombais a genou, pris d’une violente nausée..

-Je crois que je vais vomir…

La main de Gallame fit alors des allés retour dans mon dos, et je me sentis inondé de Vibra-soin, si bien que la nausée disparu assez vite. Cependant, je constatais quelque chose, pendant mon temps facxe contre terre, c’était que la porte était ouverte un peu plus grand que lors de notre passage. Je me revelais alors, et m’approchais de la pierre, a la recherche d’indice, qui pourrait indiquer quel était le Pokémon qui avait forcé ainsi l’entrée de la grotte. En effet, je ne croyais pas a cette théorie stupide de vent qui avait délié des lierres pour preuve : il n’y avait plus rien a faire bouger, les rouages étaient complètement en miette. Je me tournais et fis signe a Absol et Gallame d’être prudent, puis, je rejoignis Akuzo
La porte était a moitié ouverte, mais pas assez pour que nous puissions passer. Avant que Gallame ne puisse rien faire, on se retrouva a assister a la torture mentale de Faith. Immédiatement Gallame s’approcha de sa fille, essayant de la calmer, craignant qu’elle ne se tue, mais, alors que moi je me retrouvais a avoir des difficulté a respirer, lui ne parvenait carrément pas a toucher sa fille. C’est alors que nous entendions la pierre racler contre la pierre, et c’est avec stupeur que je vis la porte bouger. Alors que j’allais dire a Gallame de faire quelque chose, de réagir, une violente lumière envahit les lieux, alors que la porte éclata si violemment sur le sol, que je me retrouvais sur le cul, littéralement.
J’assistais alors a l’évolution de Kirlia, puis, au moment ou elle termina son évolution, faisant quelques pointes gracieuses, un effroyable cri vrilla la zone, mais faisant réagir de moi-même : je me relevais, et m’interposais entre tout le petit groupe, et là ou j’avais entendu le cri. Je scrutais la pénombre, sur mes garde, m’attendant a voir surgir une créature venue tout droit des enfers, Gallame et Absol étant prêt a répliquer a la moindre attaque ennemie.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 27 Aoû - 21:32

Nous revoilà donc devant le temple. Rodrigue fit un début de malaise, mais grâce à l'intervention de Ame, il lui fut épargné (et à nous aussi par la même occasion) de revoir la choucroute, sous un tout nouvel et pas forcément sympathique angle. Toutefois, l'épisode eut le bon goût d'attirer notre attention sur un détail : la porte était plus largement ouverte qu'à notre départ.

L'écart n'était pas si énorme que cela, mais c'était tout de même notable. Quelque chose, ou quelqu'un, était entré avant nous. C'est avec un fond d'inquiétude que je pénétrais dans le couloir. Seulement,rien ne laissait voir une quelconque intrusion. La porte de l'observatoire était ouverte, à moitié une fois encore : l'installation, bien qu'en avance sur son temps, était plus que vétuste. Mais cette fois, l'issue était trop étroite pour nous permettre de passer.

C'est Faith qui décida d'intervenir. La petite fée psychique se mit à utiliser ses pouvoirs. J'eus peur pour elle l'espace d'un instant, mais finalement la porte céda. Sous le coup de l'énergie dépensée, un phénomène se produisit, que je reconnu pour l'avoir vu se produire déjà de nombreuses fois : mon pokémon évoluait ! L'éclat me sembla plus violent qu'à l'habitude, mais c'était sans doute du à la luminosité des plus faibles.

J'allais pour féliciter Faith, devenue Kirlia, lorsqu'un hurlement retentit. Nous nous figeâmes tous, dans l'expectative : quel genre de créature était entrée ? Nous attendait-elle dans cet observatoire, ou plus loin ? Je fis la moue, nullement rassuré, mais décidai de continuer selon le protocole habituel. Je sortit donc mon calepin, mon crayon, et pénétrait dans la salle avec la ferme intention d'en restituer toutes les singularités : je faisais entièrement à Rodrigue et son équipe de monstres pour me couvrir, et je savais que mes propres pokémons aussi étaient capables de tenir tête à plus d'un danger. Par acquis de conscience, je vérifiai également que mon bokken était bien fixé à ma taille : ça ne vaudrait pas un sabre, mais je devrais pouvoir repousser une menace si jamais il y avait lieu ... du moins l'espérais-je.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 27 Aoû - 22:14

Alors que vous marchez prudemment dans le couloir, vous pouvez entendre une douce brise qui vient régulièrement siffler doucement près de la porte...c'est quand même très régulier, d'ailleurs. Et ce n'est peut être pas vraiment une brise...

Vous pénétrez alors dans l'observatoire par la porte désormais grande ouverte, ou plutôt, grande enfoncée dans le mur. C'est une pièce carrée, dans laquelle vous entrez par l'angle bas à gauche. En face, une autre porte, ouverte elle aussi, et dedans... Eh bien, tous les murs sauf le gauche, ainsi que le plafond, sont striés de longues ornières courbe, à même la pierre. Dans l'une d'elle, on peut encore voir le squelette d'une lunette. Une superposition de cercles de pierre enfermant une lentille grossissante. Visiblement, la lunette pouvait se déplacer le long des ornières pour fixer des mouvements en particuliers. Au sol, dans un autre coin, un tas de graviers ainsi que le même nombre de verre vous indique que ci-git la deuxième lunette. Au centre se dresse un petit cylindre de pierre, plein celui ci, très large mais pas bien haut. Si vous vous approchiez, vous pourriez que dessus subsiste quelques touches de couleur de ce qui avait du être la peinture d'une carte du ciel de l'époque. Hélas désormais le temps a passé et il n'en reste que les ombres...

En parlant d'ombre, est ce votre imagination, Akuzo, ou est ce que vous voyez un mouvement situé dans un recoin sombre...? Fronçant les sourcils, vous vous approchez, bokken en main, tandis que Kirlia vous regarde très bizarrement, l'air absent et abruti. Vous n'y prêtez pas attention, trop absorbé par ce que vous pensez avoir découvert. Vous avancez encore, mais vous êtes déjà sous l'emprise de la folie sans le savoir. Et Rodrigue, votre ami, a le même problème de l'autre côté. Lui et ses Pokemon sont étrangement hypnotisé par un coin d'ombre, jusqu'à ce que des cerceaux de lumière luisent doucement, et que deux yeux bleus et froids se dévoilent. Des Noctali. Des Noctali, assez fines dans leur corps de chat pour se glisser dans le quart de porte ouverte, mais pas assez grosse pour ouvrir un peu plus la porte de l'entrée du temple. Je vous avais dit que c'était le vent non ? Et maintenant, le camp d'Akuzo est sous l'emprise de l'Onde Folie de la Noctali de l'observatoire, tandis que le camp de Rodrigue est sous le joug de l'Onde Folie de celle de l'entrée. Et tandis que les deux amis se tournent l'un vers l'autre, tout ce qu'ils voient, ce n'est qu'un sbire de la Team Rocket, couteau en main et sourire vicieux au visage. Et, naturellement, comme tout bon dresseur qui se respecte, vous vous préparez au combat.

Situation :

??? : Forme Parfaite
??? : Forme Parfaite

??? : Forme Parfaite
??? : Forme Parfaite

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Jeu 28 Aoû - 19:04

Je sentais mal cette histoire d’observatoire, alors qu’un gros vilain rugissement venait de vriller la zone. Pourtant Akuzo ne m’écouta pas, et s’enfonca le premier dans la nouvelle salle, alors que moi je demeurais dans le couloir précédent, a regarder tout autour de moi, Gallame et Absol a mes cotés. Après quelques seconde je me calmais, et repris contenance, cessant d’être au aguets. Je regardais Gallame avant de retourner auprès du mur, qui m’intriguais, celui avec les dessins. J’avais l’impression qu’un quelconque mystère était caché derrière, et que je pouvais y passer au travers. Cependant, au bout de quelques seconde, je fis volte-face, et m’approchais de la porte en disant :

-Aku, j’aimerais que tu reviennes…

Cependant, ce n’était pas Aku qui était devant moi. Oh non. Il y avait un sbire devant moi, un couteau dans la main, et un sourire torve sur les traits. Il ne faisait pas l’ombre d’un doute que l’absence de mon ami et la présence de ce type était liés. En effet, ce couteau sanguinolent ne laissait pas planer le doute quant au sort du scientifique. Je grognais, avant de serrer les poings. J4aurais pu l’insulter, j’aurais pu lui sauter a la gorge sans réfléchir, si Gallame ne m’avait pas retenu. Il me fit un regard entendu, avant de s’avancer. Sans hésité j’envoyais son partenaire de combat, Lucario, avant que je ne donne mes ordres, pendant que le type envoyais un Kirlia et un Diamat qu’il venait sûrement de voler sur le  :

-Ame,  tu commence par Possessif, puis Hypnose sur Diamat. Wolf, tu vas m’utiliser Danse-lame, puis Poing-boost sur Diamat.

Oui, je ne lésignais pas sur les moyens, mais je me disais qu’Akuzo devait toujours être en vie, derrière lui, couché sur le sol, a se vider de son sang. Donc, si je parvenais a le mettre hors circuit assez vite, peut être que je pourrais encore, a l’aide de Tamorph et Gallame, le garder en vie, et le ramener jusqu’à Celadopole assez vite pour le sauver… J’espérais…
C'est alors que le sbire s'élanca en avant. JE m'attendais a ce qu'il attaque mes pokemons, qui allaient pourtant le rétamé, mais le vilain se glissa entre les quatre pokemon, et me fonca dessus. Je n'avais aucune base en combat, et je ne souhaitais pas en avoir. JE me contentais alors de me cacher le visage de mes avants bras, tout en reculant, et en hurlant :

-Absol, utilise Lance-flamme pour le faire reculer puis mégacorne sur ses genoux !

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05


Dernière édition par Rodrigue Zwei le Jeu 28 Aoû - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Jeu 28 Aoû - 19:37

Un observatoire céleste visiblement élaboré. Les mécanismes complexes semblaient obsolètes eux aussi, mais je n'allais pas m'essayer à les faire fonctionner de peur de briser la lunette encore entière. Je tentais de reproduire les restes de la carte céleste, avec un succès très mitigé, avant de m'attaquer au plus gros du travail : les ornières et les lunettes. Je savais que certains spécialistes sauraient sans doute dater ou au moins déterminer l'utilité exacte de chacune de ces ornières, je m'appliquai donc à les reproduire le plus fidèlement possible. Une éclat étrange, dans un coin d'ombre, attira mon attention : alors que je l'examinai, j'entendis Rodrigue m'interpeller.

Rodrigue - Aku, j’aimerais que tu reviennes…

Le ton de sa voix m'interpella, on aurait dit que quelque chose n'allait pas. Je me retournai donc ... pour e trouver face à un sbire Rocket. Comment avaient-ils découvert le temple ? Était-ce eux qui avaient ouvert la porte d'entrée plus largement ? Qu'avaient-ils fait de Rodrigue, que comptaient-ils faire subir à ce témoignage inestimable des temps anciens ? Le couteau sanglant tenu par l'homme me laissait peu de doutes quand à la raison pour laquelle Rodrigue s'était inquiété : d'ailleurs, où était-il ?

RAAAH, assez de questions ! Ce sbire était forcément dangereux, je devais nous en débarrasser au plus vite ! Faith se plaça entre nous, prête à agir, et j'appelais Ruin pour compléter mon duo de combattant. Je raffermis ma prise sur mon bokken : je devais faire vite, et un combat de pokémon pouvait durer longtemps. J'allais donner mes ordres lorsque j'entendis les siens. Serrant les dents, je sautais au plus simple pour pallier aux handicaps qui s'annonçaient.

Akuzo - Ruin, double telluriforce sur Lucario avant que Gallame n'utilise hypnose ! Faith, deux éclat magique ! Allez, on a pas le temps !

Heureusement la CT de Faith était des plus puissantes, surtout sur un Gallame qui allait prendre cher à cause de son double-type combat. Je devais faire un maximum de dommage avec Ruin avant qu'il ne s'endorme, car je ne doutais pas qu'un pokémon aussi puissant qu'un Gallame réussisse son attaque. Pour ma part, je ne comptais pas rester inactif.

Je m'étais entraîné, pendant mes années d'études, à me battre, car je n'avais jamais vraiment imaginé voyager avec des pokémons, avant de rencontrer Fate. A présent, j'avais un homme sans scrupule devant moi, équipé de pokémons visiblement plus puissants que les miens : la priorité était de le neutraliser. Pendant que ses pokémons allaient être occupés avec les miens, j'allais le mettre hors d'état de nuire, retrouver Rodrigue, et contacter les autorités.

C'est donc bokken au clair que je me ruais vers lui, dès que Lucario se jeta sur Ruin. Le timing était parfait, c'était le seul moment où aucun de ses pokémons ne pouvais interférer. je visais la tête, et poussant un cri sec, je frappai vite, et fort.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Jeu 28 Aoû - 22:09

Le plus rapide de tous ici, Lucario, fronce les sourcils. Parce que lui a bien reconnu l'aura d'Aku et non d'un Sbire Rocket... Du coup, il se mange le gros Telluriforce et refuse encore d'attaquer, se mettant entre Aku et Absol, les bras en croix.

Gallame, elle, arrive à placer un Possessif sur...Diamat ? Quel intérêt ? Enfin, pour l'Hypnose c'est foiré. En effet, il se mange coup sur coup les deux Eclats Magiques (Que Lucario parvient heureusement à esquiver avec une Vitesse Extrême).


Situation :

Diamat : Forme Parfaite, sous Possessif de Gallame
Kirlia : Forme Parfaite

Lucario : Forme Correcte
Gallame : Forme Correcte
Absol : Forme Parfaite

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 30 Aoû - 16:13

Alors que je m’attendais a ce que mes deux compagnons prennent un avantage certain sur leurs adversaire, Lucario sembla hésité, ce qui lui fallu de se prendre les attaques de l’adversaire dans le nez. Cependant, avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, Gallame, qui était en train de poser le Possessif, se voit attaqué par deux 2clats Magique, auxquels Lucario esquive grâce a Vitesse Extrême. JE fronais les sourcils, ne comprenant pas pourquoi Lucario me desobéissait ainsi. Et pour couronné le tout, il s’interposa entre Absol et le type, me protegeant certes, mais empêchant Absol d’attaquer a son tour. JE froncais les sourcils, et alors que j’allais dire quelque chose, je regardais sa position. Ce n’était pas une position de defense, il essayait de faire passer un message.
Je froncais les sourcils, avant de prendre un autre parti :

-Ame, laisse tomber le combat, vient ici.

Oui, tant pis, il allait prendre des dégats, et je n’avais pas Vipélierre pour le soigner, mais j’avais Meta-Gallame. Le Pokémon psy se teleporta alors a coté de moi, et je vis les deux Pokémons combat meler leurs esprit, suite au regards qu’ils se lancèrent. Après quelques seconde, Ame detourna la tête, pour ploinger dans celle d’Aku. Il y lu quelque chose qui semblait le convaincre, puis il plongea dans la tête de Kirlia, avant de me regarder, et de me dire, a moi et a Aku, mais je l’ignorais ça :

« -Vous vous êtes trompés. Ne vous battez pas comme ça. L’homme que vous voyez en face de vous est celui que vous recherchez.  Lucario m’a dit qu’il avait senti l’aura d’Akuzo sous cet accoutrement, et Kirlia m’a confirmé qu’il s’agissait bien de sa mère. Cessez cet querelle a l’instant, avant que vous ne vous blessiez stupidement. »

Je la sentais bien, la remarque amère et tranchante. S’il s’agissait bien d’Akuzo, je lui aurais pêté un genou limite volontairement. Je grognais, avant de sentir Gallame quitter ma tête, et utiliser Vibrasoin sur Lucario. Ses propos m’avaient convaincu, mais je n’étais pas encore tout a fait persuadé que le sbire devant moi était réellement Akuzo. M’enfin. Je fis ensuite apparaitre Meta-Gallame, qui tacha de soigner aussi Gallame

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05


Dernière édition par Rodrigue Zwei le Dim 31 Aoû - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 30 Aoû - 16:57

Quelque chose clochait : le Lucario ennemi ne voulait pas frapper. Je décidai malgré tout de m'élancer, mais alors le sbire Rocket ordonna à son pokémon de me passer littéralement à tabac. Emporté par mon élan, je me voyais déjà gisant au sol, lorsque ledit Lucario s'interposa. Je le percutai donc, sans grandes conséquences pour lui, avant d'entendre mon ennemi demander à son Gallame d’abandonner le combat.

Le bokken fermement tenu dans la main gauche, je fis signe à mes pokémons d'attendre. Nous avions fait un début de combat retentissant, en grande partie grâce à cet étrange Lucario, nous pouvions, l'espérais-je, nous permettre de réagir à la tactique adverse plutôt que se jeter tête baissée dans la mêlée. L’espace d'une seconde, je sentis la conscience du Gallame frôler la mienne, et sa présence me rappela quelque chose. Je me tournai vers Faith, sur le point de lui demander des éclaircissements, quand le Gallame pénétra cette fois franchement dans ma tête, pour s'exprimer.

Gallame - Vous vous êtes trompés. Ne vous battez pas comme ça. L’homme que vous voyez en face de vous est celui que vous recherchez.  Lucario m’a dit qu’il avait senti l’aura d’Akuzo sous cet accoutrement, et Kirlia m’a confirmé qu’il s’agissait bien de sa mère. Cessez cette querelle a l’instant, avant que vous ne vous blessiez stupidement.

Cette voix était reconnaissable. Je l'avais entendue alors que son propriétaire était encore un Kirlia, et qu'il me menaçait à moitié dans le cas où l’œuf qui contenait alors Faith viendrait à avoir des soucis. Bon, le fait que Faith me considère comme sa "mère" était extrêmement déroutant, moi-même je n'arrivais pas vraiment à m'y faire, mais si ce Gallame était bien Ame, alors quelque chose -ou quelqu'un- était en train d'essayer de nous tromper.  Mais je ne comptais pas me laisser faire ...

J'envoyai Flare et Fate sur le terrain. Je baissais ma garde, montrant mon intention de ne pas reprendre le combat de suite. Et si il y avait un ennemi dans le coin ...

Akuzo - Fate et Flare, détection et flair pour trouver qui conque se trouve dans le périmètre : si c'est bien une illusion, quelqu'un est en train de nous manipuler : je veux savoir qui.

Je gardais les yeux rivés sur le sbire Rocket, pas encore persuadé qu'il s'agissait bien de Rodrigue. Mais qui d'autre qu'Ame aurait pus me penser ainsi, en agrémentant son sermon de détails que personne d'autre n'aurait su ? Non, décidément, j'étais persuadé que Flare et Fate allaient revenir au rapport avec des nouvelles fraîches.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :


Dernière édition par Akuzo Lotaka le Dim 31 Aoû - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 30 Aoû - 20:29

Lucario et Gallame récupère toutes leurs forces, et grace à Demolosse, vous parvenez enfin à prendre conscience de l'existence des deux Noctali. Et je pense que vous avez un petit compte a régler avec elles, je crois ? Le vrai combat va enfin pouvoir commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 31 Aoû - 21:31

Gallame retrouva, de même que Lucario, sa santé, et c’est alors que les voiles de l’illusion se levèrent, comme un rideau se levait. En effet, c’est alors que je vis le sbire rocket changer d’apparence, pour rapidement voir mon ami revenir auprès de moi. Houla… JE crois que je lui dois des excuse… Au moment ou j’allais m’excuser, je vis apparaitre deux Noctalis. Ceux-ci se présentèrent a nous, grognant et aggressif, et je compris bien vite qu’ils étaient l’origine de ces mefait. JE souris, avant de faire revenir Ame et Meta-Ame dans leurs pokéball, avant de réfléchir, qui allait-je envoyer ?
Après quelques seconde, et après avoir questionner Akuzo silencieusement quant a la teneure de son équipe, je me disais que niveau Pokémon ténèbre, mon ami le dresseur n’était pas en reste, et qu’Absol allait avoir un bonus d’imunité face aux attaques telles que Morsure. Mon seul regret, était que personne dans l’équipe n’ait quoi que ce soit pour parer a nouveaux aux attaques telles que Onde folie… Quoi que. JE souris, avant de regarder Akuzo, et de lui faire :

-Je te laisse t’occuper de l’assaut, pour le moment.

Je fis un signe a Absol, et le lion blanc s’approcha doucement, mais sûrement du duo noir. Celui-ci se dressa fièrement face aux deux Pokémons, avant que je n’ordonne :

-Provoque les, Absol !

Ça, la provoque, Absol c’était le Roi. JE souris, tout en me reculant, afin de laisser a Akuzo la place de lancer son Pokémon ainsi que ses ordres.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 31 Aoû - 21:43

En effet, Flare et Fate ne tardèrent pas à débusquer les malfaiteurs : deux Noctalis visiblement agressifs. Il allait sans dire que ces pokémons devaient se considérer comme gardiens du temple, ou du moins le voir comme leur territoire. Ils avaient donc réagit à notre intrusion.

Mais cela ne justifiait pas le tour pendable qu'ils venaient de nous jouer ! J'avais faillis finir en bouillie pour Absol moi ! D'ailleurs, en parlant d'Absol ...

Rodrigue - Je te laisse t’occuper de l’assaut, pour le moment. Provoque les, Absol !

L'attaque provoc' ! Bien sûr ! Avec ça, ils n'iraient pas nous gêner avec des attaques gênantes telles que onde folie. En revanche, je ne savais que trop bien ce qu'un duo d'Evolition pouvait donner en match double. Mon choix fut rapidement fais, et je rappelais Fate, Faith et Flare dans leurs balls respectives

Akuzo - Ok, Ruin, on y va ! Rengorgement, puis dracochoc !

les techniques connues par Ruin étaient autant physiques que spéciales, mais rugissement pouvait handicaper rapidement : heureusement, j'avais toujours mon bon vieux dracochoc, et les Noctalis ne pourraient bientôt plus utiliser cette attaque. En me boostant ainsi, j'espérais prendre un avantage certain pour la suite du combat.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude de cas : le temple de la route 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Etude sur le developpement des huiles essentielles d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Céladopole-
Sauter vers: