AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Etude de cas : le temple de la route 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 20 Sep - 22:00


Excellente stratégie, de fait. Caninos, à moitié mort, a tout juste le temps d'user d'un Hurlement (qui réveille Goupix au passage) que le renard de feu est éjecté au loin. Dans tout ça, Herbizarre achève votre Caninos d'un Belier un peu mou, mais qui suffit au KO. Bon je vous accorde que Herbizarre en ressort pas hyper frais non plus, hein. D'ailleurs, quand Diamat déboule, une Machouille et on en parle plus. Immédiatement, Ortide prend le ton de la menace, et use sournoisement d'un Charme (même si je comprends pas trop d'où ce truc peut être charmant m'enfin) et d'une Poudre Toxik. Puis, pour esquiver la Machouille, elle saute entre les deux têtes de Diamat et esquive. On est comme ça, nous ~

Et enfin, votre dernier adversaire sera un...Noeunoeuf ! ...On dit un Noeunoeuf ou des Noeunoeufs...? On s'en fout. Quand il débarque face à Absol et ses Reflets, il se sent chaud patate. Mais par prudence il use d'une Protection. Des fois que vous, vous seriez un poil trop chaud patate. Enfin, je tiens quand même à préciser que réitérer le coup des Reflets dans le couloir, c'est pas le plus malin !

Situation :

Caninos : KO
Goupix : Forme Faible à Critique
Diamat : Forme Parfaite à Très Bonne, Att -2, Empoisonné
Absol : Forme Parfaite, tous ses Reflets serrés dans le couloir

Saquedeneu : KO
Herbizarre : KO
Ortide : Forme Parfaite, Charme en Repro
Noeunoeuf : Forme Parfaite
Equipe sous Protection : 1/5

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 21 Sep - 17:31

Pour une fois que j’avais une stratégie digne de ce nom, j’étais content de voir qu’elle s’emboitait d’elle-même toute seule comme il fallait. En effet, Caninos utilisa ses dernières forces pour hurler sur Goupix qui, terrifié, se réveilla et retourna dans sa pokéball pour se proteger de ce terrible adversaire a bout de force. Une fois son acte terminé, Caninos n’eut a peine que le temps de lever la tête pour voir Herbizarre le percuter d’un bélier bien sentit. Je ne voyais pas franchement la raison qui aurait poussé Herbizarre a utiliser une telle attaque, dans le sens ou le Pokémon était a bout de force lui aussi. Et l’énergie perdue suffit pour permettre a Diamat d’envoyer au tapis le Pokémon.
Le combat s’augura sous un nouveau jour : un 1v1. En effet Ortide profita que le tour n’était pas terminé, pour faire valloir ses charmes sur DIamat, qui ne tarda pas a se prendre une poudre toxic dans le nez. Aller, ça allait être la valse de la poudre, je devais agir.

-Absol !

Le Pokémon blanc s’avanca sur la zone de combat, et se dédoubla rapidement. Commencaient a me faire chier ses couloirs là. Je vis alors apparaitre une protection, et je souris. Ils n’allaient pas pouvoir en faire usage encore longtemps, si je ne me trompais pas. Après quelques seconde, j’ordonnais :

-Absol, utilise Provoc !

La plupart des Pokémons d’Aku avaient la célèbre attaque Canicule, mais je me doutais bien que ce Pokémon n’était pas du type feu, je ne devais donc pas me reposer dessus. Je me mis donc a réfléchir rapidement, Noeunoeuf avait un type psy, il me semblait non ? Autant alors le laisser a Diamat. Une minute… Je sais. Un sourire amusé se dessina sur mes traits, j’espérais que mon compagnon ne soit pas pris pour cible.

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 21 Sep - 18:35

Parfait ! Diamat était entré en jeu, et avait bien entamés les adversaires. Il avait toutefois essuyé un charme, sans compter la protection mise en place par Noeunoeuf ... les attaques physiques seraient inutiles à partir de maintenant ... qu'à cela ne tienne, Ruin avait plus d'un tour dans son sac.

Akuzo - Bon, on oublie les attaques physiques Ruin, on passe sur quelque chose que tu connais bien mieux ... double dracochoc, comme d'habitude !!!

"Comme d'habitude", ça veut dire en concentrant les deux rayons d'énergie afin de croiser les flux. Je n'avais jamais vérifié, mais il me semblait qu'en agissant ainsi, je maximisais les effets des deux attaques pour faire quelque chose de vraiment puissant. De plus, dracochoc était une attaque puissante ... et stabbée. J'aurai bien profité d'un rengorgement avant d'attaquer, mais pour l'instant, il fallait pallier au plus pressé, et supprimer l'avantage du poison en frappant fort. Heureusement, le poison ne s'accompagnait pas de malus comme la brulure ou la paralysie. Mais on ne ferait pas taire Ruin juste en baissant son attaque, croyez-le bien.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 21 Sep - 21:48

Pour le coup, c'est le dragon le plus rapide de l'histoire. Ce dernier utilise ses deux Dracochoc en même temps, infligeant de lourds dommages à NoeuNoeuf et détruisant une bonne moitié des Reflets. Sa pote l'Ortide, voyant que vous vous acharnez sur lui, vous envoie dans la tête une Poudre Dodo qui fait mouche. Là dessus, la Provoc vient verrouiller Ortide. Qu'à cela ne tienne, cette dernière libère une flaque d'Acide qui fait péter la moitié des illusions restantes. Absol en profite pour Provoquer NoeuNoeuf, mais ce dernier a un compte a régler avec Diamat. Des rochers se mettent à sortir de la terre, ébranlant la salle tout autour de vous. Le Pouvoir Antique fait pleuvoir ces rocs sur Diamat, deux fois, mais heureusement pour vous les stats des oeufs ne montent pas.

Situation :

Caninos : KO
Goupix : Forme Faible à Critique
Diamat : Forme Bonne à Correcte, Att -2, Empoisonné
Absol : Forme Parfaite, 1/4 des Reflets

Saquedeneu : KO
Herbizarre : KO
Ortide : Forme Parfaite, Charme en Repro, sous Provoc (1/3)
Noeunoeuf : Forme Correcte, Pouvoir Antique en repro, sous Provoc (1/3)
Equipe sous Protection : 3/5

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Lun 22 Sep - 22:26

LE combat continua, Absol, bien caché dans ses reflets, ne pris aucun dégat, contrairement aux reflets, qui morflèrent de tout les cotés. Mais qu’importe. La provoque était arrivée un peu tard, et je n’avais pas pu empêcher le poison de se répendre sur Diamat. Mécontent quand même, j me mordis le pouce, avant de réfléchir.  Entamé comme était Noeunoeuf, il n’allait pas pouvoir manger l’assaut de Diamat et tomber Ko. Donc, il était logique que Noeunoeuf devait être la cible première, afin que nous puissions un maximum attaquer Ortide a deux. Donc, c’est avec cette idée, que j’ordonnais :

-Absol, utilise Danse-lame puis ton attaque préférée : Megacorne !

Noeunoeuf de part son double type était extrèmement vulnérable aux assauts d’Absol. De plus, avec les reflets, il ne saura pas d’où viendra l’attaque, donc je pense que j’avais mes chances, de plus elle avait une précision assez importante, donc j’avais maximiser mes chances. De plus, j’étais vraiment curieux de voir comment allait s’enclencher cette attaque ,Danse-lame. J’avais déjà vu des Pokémons l’utiliser au part avant, et a chaque fois l’impression de grâce et de beauté du Pokémon était incroyable, magnifique.
Je fis rapidement le calcul : avec la Danse-lame, Absol allait contrer le malus du Mur Lumière, ou de la protection, peut importe. A partir de la, il ne restait qu’absol et noeunoeuf avec sa faiblesse.

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Lun 22 Sep - 23:49

Ok, on dirait que les choses ne veulent pas aller ... et que ce crétin de moine veut nous ensevelir. Entre les rayons gemmes qui touchaient le plafond, et les pouvoirs antiques qui faisaient n'importe quoi, la voûte de roche était vraiment mise à mal. Je ne savais pas où cet hurluberlu voulait en venir, mais je n'avais sûrement pas l'intention de lui laisser le loisir de détruire ce temple plus qu'il ne l'était déjà ! Il fallait donc se débarrasser de Noeunoeuf : la megacorne devrait faire des merveilles, mais un coup de pousse n'est jamais de trop.

Akuzo - Ruin, continue ! On devrait bientôt venir à bout de Noeunoeuf !

Ouais, non Ortide je m'en fiche. Enfin non, mais j'avais bien plus dangereux qu'un éventuel K.O à gérer : le couloir avait vraiment prit cher. Ortide s'était montrée chiante pendant le combat, mais Noeunoeuf, tout comme Saquedeneu avant lui, menaçait de faire s’effondrer le couloir. Et je ne voulais surtout pas que ledit couloir nous tombe dessus. Parce que mourir enseveli, c'est pas mon truc.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 23 Sep - 0:16

Bon, certes, Noeunoeuf est KO...ou presque. Il a juste assez de forces pour user d'un dernier Pouvoir Antique...sur le plafond. Et BOOM ! Tout vous tombe dessus à toute vitesse. Un cataclysme de pierres, de poussière et de bruit. Heureusement, quand tout est terminé, aucun d'entre vous n'est blessé. Par contre...sous l'éboulement qui vous bloque le chemin, mélange de pierre et d'ossements humains en tous genres, vous voyez un bras de fumée noire et épaisse qui se dissout doucement...pas de chance, on dirait ! Il faut que vous trouviez un moyen de passer maintenant...

Thelos Aeterna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 23 Sep - 23:39

Le Pokémon tombe KO ? cependant, avant de nous quitter, il termina d’achever le plafond, qui ne tarda pas a s’effondrer. JE soupirais profondement, avant de m’ébourriffer les cheveux, soulevant mon châpeau un peu du bout des doigts. Après quelques seconde, je souris, avant de descendre du dos de Laggron, puis de m’asseoir par terre. Eh ouais, avec ma jambe, c’était pas malin de chercher a me bouger. Ceci fait, je fis apparaitre Lucario, Zoroark,Spectrum, et Meta-Laggron, tout en leurs disant :

-Vous pouvez déblayer ceci, s’il vous plait ? Vous êtes plus fort, ça ira plus vite.

Moi, de mon coté, histoire de ne pas rester stoïque, je fis apparaitre Pyrax, contre lequel je me lovais, avant de lui indiqué le plafond effondré. Je comptais bien aller exploser ce qu’il y avait la-haut. Dans ma tête, j’imaginais une autre salle, sûrement avec des escaliers pour aller jusqu’à une estrade plus haut. Après, je n’avais pas d’autre idée, mais architecturalement, c’était ça l’idée.

-Pyrax, fait un peu de lumière avec Flammèche.

Si je ne me trompais pas, en utilisant ses pouvoirs, il devrait entrer en mode « combat » et donc perdre ses écailles, et faire de la lumière supplémentaire. Dès que la première source de lumière apparue, j’ouvris grand les yeux, prêt a enregistrer tout ce que j’allais voir… S’il faut je n’allais voir qu’un plafond en 3D…

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3235
Age : 17

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mar 23 Sep - 23:39

Le membre 'Rodrigue Zwei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 0:22

Je me pinçait l'arrête du nez : comme je le craignais, le plafond s'était effondré. Heureusement, il n'y avait rien de grave de notre côté, juste un peu de poussière. En revanche, le moine, lui, avait fins broyé. Un bras dépassé tout juste de l'éboulement ... bras qui se délita dans l'air, faisant s’affaisser la roche un peu plus ... bon, c'était bien encore cette étrange illusions réelle. Même Zorua aurait été incapable de faire ça. Et je ne pensais à des fantômes, Fantominus, Tutafeh et les autres pokémons spectres n'étaient pas capable d'imiter aussi bien la vie, et il ne disparaissaient pas en fumée noire. En tout cas ... j'appelais Shine sur le terrain, rappelant.

Akuzo - Faith, lance vibra-soin sur Ruin, puis Shine.

Je ne pouvais pas lui en demander beaucou plus pour l'instant : elle aurait besoin d'économiser ses forces. J'espérais pouvoir stopper le poison dès que possible dans l'organisme de Ruin, et Shine avait vraiment été malmenée. Dès que les soins furent effectuées, je rappelais rapidement les pokémons dans leurs balls, avant de flatter la tête de ma "fille". Shineétait loin d'être en bon état, et même Ruin aurait sans doute besoin d'un vibra-soin si le poison faisait son effet, mais au moins j'avais essayé de limiter les dégâts.

Je levais donc la tête vers le plafond : à croire que ce temple avait attendu notre arrivée pour s'effondrer. Rod, anserré par Pyrax, était parti voir le trou ménagé par l'éboulement

AKuzo - Alors, ça donne quoi ?

J'attendais en bas la réponse de mon ami casseur, pour ne pas fatiguer Faith avec un teleport inutile. Quoiqu'il en soit, nous allions être vite fixés. Et même dans le pire des cas (celui où les pokémons de Rodrigue ne parviendraient pas à déblayer le couloir et où il n'y avait rien au plafond), nous avions encore quelques galeries à explorer ...

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3235
Age : 17

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 0:22

Le membre 'Akuzo Lotaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 14:37

Alors que votre petite équipe s'approche des pierres, un flash lumineux et vert pomme vous éblouit tous. Un petit rire cristallin et léger se fait entendre, puis, vous pouvez voir la silhouette des pierres se mettre à bouger à travers la lumière aveuglante et se remettre en place sur le plafond. Puis, alors que la lumière disparait peu à peu, de la fumée noire s'échappe du plafond et s'amasse pour former...le moine !

- Halte, que faites vous dans le Temple ?! Saquedeneud, Herbizarre, en av... !

Avant qu'il ne finisse sa phrase, Laggron lui donne un coup de poing indifférent sur le haut du crâne, dissipant alors à nouveau le moine en fumée d'ébène. Bon, du coup, même si vous pouvez vous demander si vous n'avez pas un poil trop bu avec la choucroute, vous pouvez passer désormais. A vous l'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 23:07

Alors que j’étais en train de me prendre pour un archéologue que je n’étais pas, je vis du coin de l’œil une lumière. Immédiatement je demandais a Pyrax de me redescendre, juste a temps pour voir la lumière, puis entendre le rire. Ce rire me disait quelque chose, mais d’où ? Ou avais-je déjà pu l’entendre… Tout en cherchant l’origine de ce rire, je vis les pierres se réorganiser, et se remettre au plafond. Puis, a l’image des morvitures de SSBB, la fumée noire s’échappa du plafond. Sous mon regard blasé, je vis le moine se reformer, et avant que je ne puisse donner ses ordres a Pyrax, Laggron entra en scène, et éclata littéralement la tête du moine.
Dans un premier moment, il y eu un grand silence, avant qu’un sourire amusé ne se dessine sur mes traits. JE souris, avant de demander a Pyrax de m’approcher de Laggron. La, je me remis en selle, et lui caressais la nuque tout en disant :

-Aujourd’hui tu as bien fais, ma belle, mais tu ne refais plus ça sans mes ordres, d’accord ?
-Lon !

Je souris, avant de regarder autour de moi, voyons voir… Je fis alors apparaitre Caninos, puis de demander a Gallame et Meta-Gallame de soigner Absol et Caninos, un chacun. Je regardais ce temple, avant de fermer les yeux, et de me mettre a réfléchir :

-Nous sommes dans un temple vieux de plusieurs siècles, qui est régit en fonction de l’alternance nuit/jour. Pour entrer, il nous fallait trois Pokémon, dont un d’une région extérieur, et ce temple semble être dédié a la Lune, donc a Noctali, et pas extension a Lugia. Nous avons découvert une lunette qui permet de voir le ciel qu’importe les obstacle, et nous avons découvert qu’une grande partie du temple est enterré, et le sol est composé d’os humain. Une fois dans les sousterrain, nous avons découvert une pièce, ainsi qu’un arbre, qui pousse a l’inverse de ce qui se passe normalement. Enfin, nous avons été attaqué par des Pokémons et un dresseur qui part en fumée, avant de voir une partie du plafond se remettre en place, un espèce de retour dans le temps, en quelque sorte.

Après quelques seconde, je froncais les sourcils, avant de talonner Laggron, et de revenir sur nos pas. Si je ne me trompais pas, et si le dieu du temps se fichait de nous, alors la salle que nous venions de quitté était sois de retour a l’ancien temps, soit au moins l’arbre, j’en étais sur. Après tout, nous n’avons pas de preuve comme quoi c’est pas nous qui sommes revenus dans le passé. Donc, je revins dans la grande salle, tout en regardant attentivement, afin de voir si quelque chose avait changé, avant de m’approcher de l’arbre, et de l’inspecter a nouveau.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 23:36

J'écoutais Rodrigue distraitement, tout en demandant à Kirlia de poursuivre les soins sur Shine. C'était un bon résumé. Il semblerait que notre présence déclenche des pièges astucieux, qui se réarment d'eux-même : ce qu'on avait pus voir avec ce moine, qui avait exactement prononcés les même mots qu'à sa première apparition avant d'être dissipé, probablement définitivement pour nous. Mais ça ne m'étonnerait pas que le prochain visiteur passant par ici revoit ledit moine apparaître devant lui. Alors que je me demandais si il utilisais aussi toujours les même techniques, et comment l’interaction avait été rendue possible, Rodrigue rebroussait chemin, sans doute pour confirmer une idée.

Ce temple était bien plus complexe que je ne l'avais supposé, et il semblerait qu'il tourne à la "magie". Je ne connaissais aucun traitement qui permette d'obtenir les même résultats avec un verre que ce que le télescope avait démontré. Je ne connaissait aucune substance capable de reproduire des pokémons et de s'évaporer de la sorte, ou de réparer d'elle-même un plafond de roches. Et je ne connaissais pas non plus de pokémon capable d'obtenir ces résultats : même les illusions d'un Zoroark sont intangibles, et si c'était des illusions nos pokémons ne seraient pas dans un tel état. D'ailleurs, je me demandais si Diamat était encore empoisonné à présent que le moine était dissipé, et si c'était le cas, si c'était du véritable poison de pokémon, ou si cette substance vaporeuse pouvait lui provoquer des séquelles.

Qu'importe, je voulais éviter d'être séparé de Rodrigue, pour deux raisons : la première, ses pokémons seraient une grande aide et une protection à ne pas négliger. Deuxièmement, une fois séparés, je ne pourrais pas l'empêcher de s'adonner à toutes sortes de ... destructions ... plus ou moins volontaires. Pour ma part, je 'aurais préféré repartir dans le couloir pour continuer mes relevés.

Akuzo - Rodrigue ? TU fais quoi ?

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 24 Sep - 23:38

Soins confirmés.

Excellente intuition, en fait. Quand vous retournez dans la salle principale, l'arbre est désormais au sommet de sa forme. Son tronc épais et noueux regorge d'une vie solidement chevillée au corps, tandis que ses larges et nombreuses branches déploient des feuilles grasses et vigoureuses. On dirait que ce symbole a retrouvé toute sa vigueur...un mystère de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Jeu 25 Sep - 23:49

Comme je m’en doutais, l’arbre était de retour a son état d’antan. Et cela confirmait ma théorie. Je m’approchais de l’arbre, et touchais la cîme, qui regorgeait de vitalité. Je souris, avant de me tourner vers Akuzo. Après quelques seconde, je lui dis :

-Tu vas me traiter de fou... Quoi que c'ets deja trop tard.

Je demandais a Laggron de se reculé, et je pris une photo de l’arbre, avant de l’inspecter soigneusement, comme si par cette photo imprompue, je pouvais trouver une preuve de ma théorie, une ombre, une patte ou une antenne.

-Nous sommes dans un temple dans les bois. Régis par le Temps. Le sol est fais d’os, signe du temps qui passe. Un arbre est devant nous, symbolique du renouveau, du temps qui passe a nouveau. Quel est le dieu du Temps et des forêt ? Et quelle couleur a-t-il ?

Evidemment. J’étais persuadé que Celebi était en train de veillé sur moi. Cela faisais déjà un moment qu’il me tournait autour, après tout, il s’était déjà présenté a moi, a mon départ de Cimetronelle, alors cela ne m’étonnais guere qu’il ne revienne. Il était vert, et la couleur du retour dans le temps était de la même couleur. Même si pour un scientifique comme Akuzo la théorie des dieux et des déesses étaient un peu archaïque, moi j’étais un paysant, priant pour que demeteros bénisse mes cultures, et pour que Boréas ne s’amuse pas a les pietiner.
Je posais a nouveau ma main sur l’arbre en souriant : avec ce retour dans le temps, sûrement que le câlin que je lui avait fais avait été effacé. Tant pis

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 26 Sep - 0:20

Le dieu du temps ? Je restais interdit un instant. Ce temple avait été édifié par une civilisation vénérant le Soleil et la Lune, à travers deux envoyés, puis deux triades de champions. Visiblement, le temple avait été reprit par des adorateurs de Lugia (et sûrement aussi Ho-oh), à cause des deux composantes de son culte. Que venait faire Celebi là-dedans ? Plus encore, le plafond avait subit un "retour en arrière" (s'il s'agissait bien de ça) de quelques minutes ... mais cet arbre ne devait pas avoir eu cette apparence depuis bien plus longtemps.

Cependant, j'étais inquiet : étions-nous vraiment dans le passé, ou était-ce simplement les éléments du temple qui avaient opéré ce changement ? Mon objectif, en venant ici, avait été de relever des informations vitales sur une religion oubliée au fil du temps, de remettre en ordre l'évolution des croyances qui avaient menées à la construction de ce temple ... Mais si nous étions vraiment dans le passé ? Y avait-il seulement un moyen de retourner à notre époque ?

Tout cela ne me disait rien qui vaille, aussi beau soit cet arbre. Les êtres qui peuplaient ce temple étaient fait de fumée, et qu'importe la symbolique, je ne pouvais décemment pas faire confiance à des gens qui construisaient des plafonds à base d'ossements humains. Oui, mes priorités avaient changées : je devais déterminer si nous étions ou non dans le passé, et le cas échéant, trouver un moyen de retourner à notre époque. Oui, vraiment, Rodrigue avait l'air heureux, mais pour ma part ... j'étais inquiet.

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Ven 26 Sep - 0:24

Je vois qu'on entame les hypothèses ? Bon, d'accord, je vais vous aider un peu dans tout ça. Qu'est ce que vous voyez ? Ce temple est radicalement différent de ceux du haut, dans sa conception et même le symbole de ses croyances. Ici c'est bel et bien la végétation, et non le Soleil et la Lune. Toutefois il faut que je rectifie vos propos : Ce n'est pas le plafond qui est fait d'os, c'est le sol des temples au dessus de vos têtes. Il y a une nuance que je vous conseille de deviner si vous voulez percer l'histoire de ces lieux. Et du coup, sinon, vous comptez faire quoi maintenant ? Vous pouvez traverser le couloir sans rencontrer le moine, ou bien en explorer un autre. Ou bien vous enfuir pour essayer d'échapper à ces étranges évènements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 28 Sep - 14:59

Mmmh, même si réfléchir n’était pas ma fonction principale, je devais avouer que ce temple soulevait de plus en plus de question. Mais visiblement, mon compagnon ne semblait pas convaincu par mon propos. Tant pis, moi je l’étais. Je soupirais, avant de lever mon nez vers le plafond. Ne disait-on pas que notre plafond était le sol du voisin ? Je me demandais vraiment si je pouvais trouver un indice. Je demandais alors a Pyrax, qui me souleva, et m’approcha du plafond autant qu’il pu. Immédiatement, mon regard se porta sur le sol que j’avais traversé tout a l’heure.
Le trou dans le plafond me convainquait bien que ce n’était pas nous qui étions revenu dans le passé, sans quoi, je serais encore en train de sauter sur les os, ou du moins, nous ne serions pas tout les cinq en bas. Après un regard pour Akuzo, je regardais donc ce plafond ; Plafond joli plafond, dévoile moi tout tes secrets

[Rod va examiner le plafond.]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 28 Sep - 22:06

Je regardais l'arbre, toujours en pleine réflexion : il semblait avoir repris du poil de la bête, enfin de la feuille, bref il était tellement vert que c'en était indécent. S'il était effectivement revenu dans le passé, cela devait être dans le compte des années, pas des minutes. Les Noctalis, le moine et ses pokémons, n'auraient été que des échos, des réminiscences, restes d’évènements anciens. Peut-être pas tant des pièges que des âmes piégées, au final, ou quelque chose d'équivalent.

Rodrigue s'élevait vers le plafond d'os avec Pyrax, sûrement pour vérifier l'état dudit plafond. Pour ma part j'examinai l'entrée des souterrains, en particulier de ceux dont l'entrée avait été condamnée par un éboulement un peu plus tôt. Si la chance voulait que toute la grotte ai été restaurée, peut-être aurais-je accès à ce couloirs-là ... pour peu que je m'inquiète de ne pas me retrouver dessous au moment où tout s'était cassé la figure bien entendu ...

Bien, une fois notre inspection effectuée, nous n'aurions plus qu'à mettre nos découvertes en commun pour décider de la direction à prendre. Je notais toutefois que les entrées des couloirs ne montaient pas à vingt mètres de haut. Donc soit il y avait une solide couche de roche partout ailleurs que là où la salle de Lugia se trouvait, soit nous pouvions compter sur l'existence d'un étage intermédiaire. Ces lieux étaient bien loin d'avoir livrés tout leurs secrets.

Et parmi eux, espérons, celui qui nous permettrait de vérifier que nous n'avions pas été les proies d'un Dieu farceur.

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Dim 28 Sep - 22:09

Le plafond ne révèle rien de plus que vous ne savez déjà. Une couche de pierre, une couche d'ossements humains recouvert de dalles. En revanche, si les couloirs sont toujours bloqués (rien n'a changé dans le temple à part l'arbre) , celui ou le moine vous bloquait est libre. Vous avancez donc, sans Pyrax qui n'a pas la place de voler dans un couloir, et vous débouchez dans une pièce qui devrait vous intéresser, Akuzo. Autour de vous, des tas de rayonnages en bois. Certains sont pourris et effondrés, d'autres sont encore debout. Tous contiennent des livre, en parchemin relié de cuir. Toutefois, le plus souvent, c'est plus des cadavres de livres. Tas de poussière pourrie au fil du temps, à l'odeur acre d'encre rance. On dirait que vous êtes tombés sur la bibliothèque du temple. Rien a en tirer ? Peut être, ou peut être pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 1 Oct - 14:56

Le plafond ne revelait aucun indice interessant, après tout, ce n’était qu’un plafond, et, même si le sol était composé d’ossement humain, cela ne demeurait qu’un sol. Après, j’étais en train de me demander si ces ossements n’étaient pas la par hasard ? S’il n’y avait pas eu de guerre sainte, nous serions aors surun grand lieu de la guerre, et tout les soldats tombés auraient vu leurs os s’entremellés grace a l’action du temps et a son passage ? Mais le sol était trop rigoureusement le même partout pour garder cette hypothèse dans la tête. Tant pis. Revenu sur le sol, et d’un commun, accord, on retournais de la nous venions.
Moi je m’empressais de monter sur le dos de Laggron. Ma cheville me faisais mal, mais je preferais ignorer cette terrible douleur, pour permettre a Akuzo de continuer ses investigations. Je m’étais engagé a le suivre la dedans, donc je n’allais pas le laisser tout seul, d’autant plus que plus nous avancions dans le temple, plus les dangers étaient présent. Au bout du couloir, nous débouchions sur une espèce de bibliothèque, et mon regard surpris tomba sur toute la zone, qui aurait cru que nous trouverions une telle pièce ici ?
Alors que j’avancais ma main pour me saisir d’un parchemin, j’entendis, ou j’imaginais, ou bien était-ce Ame ? la voix d’Akuzo claquer :

-Rodrigue ne touche a rien !

Okay, okay, ca va j’ai rien fais. Sagement je ramenais ma main contre moi, et j’intimais a Laggron de ne pas bouger, ce n’était pas le moment de casser quelque chose avec sa grande taille. Je me tournais a moitié, et dis a Gallame :

-Tu peux peut être aller l’aider, toi ? Moi visiblement je ne suis pas doué pour garder les choses en état d’utilisation, huhu.

S’était quand même surprenant, cette zone…

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Akuzo Lotaka
Fate to Faith
avatar

Région : Hoenn
Classe : vagabond
Masculin
Nombre de messages : 542
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Mer 1 Oct - 23:37

Une bibliothèque ! Une merveilleuse, fantastique, antique bibliothèque ! Mine fragile d'informations moisies ! Si ancienne, si précieuse, si déli.. SI FRAGILE, OUI ! Et j'avais avec moi des dangers publics mouvants, des créatures destructrices au moins aussi inquiétantes que les échos d'un passé sombre et révolu.

Akuzo - Rodrigue ne touche à rien !

Non, c'est pas très délicat ... mais pour une fois, j'aimerais sauvegarder une partie d'un bout du temple, quel qu'il soit. Et si cette partie est une bibliothèque gavée d'écrits inestimables, j'en serais des plus heureux. Je me mis de suite en quête d'un ouvrage qui ne risquait pas de tomber en poussière au moindre contact. Je récupérais donc un imposant livre, avant de l'apporter à un présentoir. Je posais mon bokken contre ledit présentoir, avant d'ouvrir l'ouvrage avec un millier de précautions.

Akuzo - Voyons si je peux éclairer nos lanternes sur ce qu'il s'est passé ici ...

Un moment de lecture un peu longuet s'annonçait : j'espérais juste que Rodrigue ne s'ennuie pas de trop ... Parce qu'il était susceptible de se mettre à fouiner ... et de provoquer une catastrophe, par la même occasion ...

Spoiler:
 

_________________
CartePNJsRecherches ♦ Shiny : le 22/12 ♦ Sous-terrain : ready

team :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Jeu 2 Oct - 1:07


Avec un luxe de précautions, vous ouvrez le livre épais. Un petit nuage de poussière s'élève, le bruit du cuir trop sec et du parchemin craquelle doucement à vos oreilles. Une odeur terriblement caractéristique de vieux livre vous prend au nez, mais qu'importe ? Seules quelques pages toutefois sont encore visibles, espérons que cela suffise à vous éclairer. A mesure que vos yeux déchiffrent péniblement le texte antique, les vérités vous sont offertes, comme un cadeau à travers le temps, immuable et flamboyant à travers les ténèbres de l'oubli.



______________



Jour 1

Aujourd'hui, nous venons de poser la première pierre du temple. Le soleil tape fort dans le ciel, mais qu'importe ? Les arbres, ces grands et majestueux protecteurs, nous protègent. Nous avons leur bénédiction pour bâtir notre lieu de culte ici. Dégager une clairière a pris un peu de temps, mais maintenant tous nos frères travaillent ensemble à l'édification du bâtiment. Nous sommes motivés et nous avançons vite et bien, je ne doute pas de notre réussite. Naturellement, selon nos traditions nous avons commencé par planter la graine d'un arbre de la forêt qui nous accueille, puis nous bâtissons notre nouvelle demeure autour de cet arbre, selon le modèle du carré. Les plans sont simplissimes : Trois loges de chaque côté du carré principal, sauf du côté de l'arbre. Là, deux loges seulement partent de la grande salle.

Ainsi, si je me permets d'écrire alors que mes frères travaillent, c'est que les travaux progressent plus vite que prévu. Or il nous apparaît essentiel de perpétuer la mission de notre ordre au plus tôt. La bibliothèque est la première des pièces qui sera terminée, et le Journal du Temple doit être commencé le plus vite possible. Quoi de plus normal, dans ces conditions, de profiter d'un moment de paix pour entamer la rédaction de notre ouvrage ? Chaque Journal est comme un brasero qui réchauffe et éclaire, propre à chacun de nos temples, et qui ne doit jamais s'éteindre. Puisse celui-ci demeurer à jamais, et puissent l'écriture qui relaiera la mienne y inscrire notre sainte vie avec la même ferveur que mes prédécesseurs l'ont fait avant moi.


______________


Jour 8

Lors du troisième jour, les Pokemon de cette forêt sont venus nous prêter main forte dans notre entreprise. On dirait qu'ils se sont habitués à notre présence en ces lieux. Que nous nous nourrissions exclusivement de végétaux et non de leur chair a du les rassurer, et après avoir partagé un repas avec eux, nous avons finalement réussi à les convaincre que nous ne constituions pas une menace pour eux. La majorité de ces nobles créatures sont reparties une fois notre paix acceptée, mais certaines d'entre eux sont restées. Je me suis moi même pris d'affection pour un Bulbizarre et un Mystherbe qui depuis secondent les autres Pokemon qui ont bien voulu nous prêter main forte. Les Pokemon Plante ne sont pas ceux qui ont la plus grande force physique, mais leur aide reste précieuse car ils disposent de capacités étonnantes comme Fouet Liane ou encore la capacité à générer des poudres dont nous nous servons pour nos onguents et nos élixirs. Pavel, notre frère alchimiste du temple, est d'ailleurs déjà au travail à ce propos.

Pour l'instant les matériaux ne manquent pas. Nous recevons d'abondantes cargaisons de pierre venue de l'ouest et envoyées par notre ordre. Ca ne pourrra toutefois pas durer, car nous finançons notre Eglise avec la revente de nos produits agricoles et le but est que chaque temple soit le plus rapidement possible auto-suffisant. Certains d'entre nous aimeraient que l'n vende également notre médecine, mas la majorité de nos frères sont contre cette idée qui briserait la tradition de don et d'altruisme qui entoure nos arts. Quelle société serait assez perverse pour faire payer des gens afin qu'ils vivent ? La vie n'a pas de prix. Et puis, la plupart du temps, les gens sont si heureux d'être soignés qu'ils nous font don de quelque denrée ou objet utile. Nous avons déjà demandé au forgeron du village voisin de nous fabriquer quelques houes, haches, bêches et pelles afin d'entamer la création de nos champs.


______________


Jour 16

La bibliothèque est désormais terminée, et je me réjouis d'avoir un lieu de travail convenable et ne plus écrire assis sur une pierre. La caisse d'ouvrages que j'ai apportés avec moi pourra elle aussi apprécier un plus grand confort. Je ne pouvais pas partir sans emmener des herbiers et quelques encyclopédies pour que nous ne soyons pas démunis face à telle ou telle maladie, tel ou tel Pokemon ou telle ou telle plante. Il n'y a maintenant plus qu'à fabriquer des étagères en bois, mais ce n'est pas vraiment cela qui manque. Étant dans une forêt, nous pouvons à loisir nous servir sur les grands ancêtres autour de nous. Bien entendu, l'idéologie de notre ordre nous demande impérieusement de replanter deux arbres à chaque fois que nous en prenons un, mais ce genre de travaux nous plaît à tous, alors tout continue dans le même élan de bonne humeur qu'au début.
 
Les outils que nous avons demandés au village sont arrivés aujourd'hui. Sans plus attendre, nos frères qui sont chargés de l'agriculture et qui jusque là s'occupaient d'aider les bâtisseurs se sont mis au travail. Cela prendra du temps, mais la terre est ici riche et pleine de vie, noire et collante dans nos mains. C'est une bonne terre, qui a une odeur puissante dès qu'on la remue un peu. Nous sommes assurés d'avoir ici une récolte magnifique et abondante, et nous acceptons comme le signe de la bénédiction de notre Grande Mère cette terre si profitable à la croissance de la vie en son sein. Comment ne pas être heureux de vivre ici ?


______________


Jour 32

Le Temple est terminé...c'est toujours avec une émotion plus que vive que nous contemplons ses lignes. Même si tous se ressemblent, il est indéniable qu'ils possèdent aussi un caractère unique et celui-ci en particulier, du moins pour nous qui allons y vivre désormais et sans doute jusqu'à ce que nos corps rejoignent la Grande Mère après notre mort, se dissolvant lentement pour faire bénéficier cette dernière de nos forces. Avec l'aide précieuse de Bulbizarre qui m'a secondé dans le transport des livres, la caisse est entièrement vide désormais. Dès aujourd'hui je m’attelle à la rédaction de nouveaux ouvrages, mais j'ai surtout hâte que mes frères continuent à faire de nouveaux champs pour qu'un petit pécule s'amasse et me permette de financer l’achat de livres extérieurs. Enfin, nous n'y sommes pas encore, laissons le temps aux graines de pousser.


______________


Jour 58

Voici presque deux cycles que j'ai commencé à écrire le Journal du Temple. Notre communauté est désormais solidement implantée et il ne fait nul doute que nous devriendrons un relais important de notre Ordre. Mon coeur se gonfle de fierté en écrivant ces lignes, et même si cet orgueuil n'est pas très pieux, qu'importe ? Nous pouvons regarder d'un œil satisfait tout ce que nous avons accompli en deux mois. Frère Soren a même décidé d'ouvrir une de nos salles pour proposer d'apprendre aux gens du village à lire, écrire et compter. Nous croyons en la vertu que cet enseignement pourra leur apporter, car ainsi leur intellect se développera et surtout ils ne seront plus sujets à se faire flouer par des gens plus malins. Frère Soren désire maintenir son enseignement gratuit, mais hélas le temps que nos premières récoltes arrivent, les temps sont un peu difficiles. De mon côté il m'a demandé de lui trouver des textes faciles, au contenu accessibles par des débutants et je dois avouer avoir du mal à en trouver. Sans doute vais-je simplement leur écrire quelques légendes sur notre déesse protectrice, et celle au nom de qui nous tentons de répendre le savoir et la communion avec la Grande Mère et la nature. Qui sait ? Celebi serait peut être heureuse si elle voyait son Ordre agir ainsi…


______________


Jour 289

C'est une catastrophe. Je dois me hâter d'emporter les plus précieux de mes ouvrages en lieu sûr avant qu'il ne soit trop tard. Herbizarre, Saquedeneu, Ortide de NoeuNoeuf sont avec moi, ils m'aideront à quitter le Temple sans risques, enfin du moins je l'espère... Comment en sommes nous arrivés là...?

Nous savions que l'endroit était convoité par les Eglises dédiées à Lugia et à Ho-Oh, et pourtant, avons nous été hostiles ? Nous vivions des produits de la terre, vendions nos excédents et n'avions d'autres désirs que de rendre la connaissance et la médecine gratuites et accessibles à tous. Quand ces guerriers bardés de fer sont arrivés, nous imposons une taxe ridiculement élevée dans le seul but de nous faire partir, fallait il vraiment que les villageois prennent notre défense ? Leur courage a couté au chef du village et à sa famille de se balancer au bout d'une corde. Le mois suivant, nous refusions encore de payer. Ils répandirent alors du sel sur nos terres et tout flétrit sur place, dégageant un cercle de mort autour de notre temple là où prospéraient nos champs. Mais il faut croire que ce n'était que la face visible de leur répression. Ces barbares sont entrés dans le Temple en hurlant et en perçant nos frères de lames effilées. Nous les avons contemplés, terrorisés, arracher les os de leurs membres alors qu'ils étaient encore vivant et crier en riant qu'ils bâtiraient leur nouveau temple sur le notre avec ces os. Je me suis dépêché de venir ici alors que mes frères se battent et meurent tout prêt de moi... Mais je sens que je vais partager leur sort. Déjà je les entends qui viennent me chercher, ils sont deux et je n'ai pu sauver aucun ouvrage. J'implore la déesse du Temps de nous venir en aide... si seulement elle pouvait figer ce lieu dans son temps et nous protéger de l'obscurité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   Sam 4 Oct - 20:45

Akuzo était en train de prendre avec précaution le livre, avec l’assistance d’Ame. Moi, de mon coté, j’attrapais mon Ioran, et je mis en marche la fonction dictaphone, avant que le jeune homme ne commence sa lecture. Je l’écoutais en silence, interprêtant chaque parole, chaque ligne, chaque acte dans cette diatribe. Quand la fin tomba, j’eus un instant la pensée de retourner sur mes pas, pour aller faire un câlin au moins assomé sur le carrelage derrière nous, mais ce n’était pas uen bonne idée.
Je caressais de ma main libre le dos de Laggron, en réfléchissant quelques seconde. Donc, nous étions dans le temple de Celebi, qui avait été détruit a cause de guerre sainte ou pseudo-saintes, ce temple était bloqué dans une boucle temporelle suite a un vœux d’un moine. Après quelques seconde, je réfléchissais, pourrais-je demander a Celebi son aide ? Oui, mais comment ? Je ne pouvais decemment pas utiliser Vipélierre comme d’une offrande, sans quoi j’allais provoquer la colère du gardien. Après quelques seconde, j’attrapais mon sac, ainsi que la cloche vide qu’il contenait, et en ramassa les miettes de coquille au fond.
Après quelques seconde, je réfléchis a la manière de pouvoir faire une telle offrande, si minable soit-elle. Ici, je craignais de casser quelques chose a dehembuler avec Laggron. Revenir sur nos pas n’étaient pas une bonne idée. Après quelques seconde, je me contentais de lever les mains en l’air, et de dire, quitte a terminer de passer pour un fou auprès d’Akuzo.

-Ô dieu de la forêt et du temps, je t’offre cette mince offrande. IL s’agit des trésors issus de tes pouvoirs : la coquille d’un enfant qui est né auprès de moi. Symbole du temps qui passe et de Pokémon heureux. Je ne te demanderais rien, ce n’est pas a moi d’interferé avec le temps passé, cependant, je te demande ta bénédiction, car, nous l’avons remarqué notre présence en ces lieux est mal venue. Je te demande de nous proteger, ô dieu du Temps et de la Foret, comme tu m’as protégé jusqu’ici. Permet nous de poursuivre nos recherches sur ton histoire, et celle de ton peuple. Je te promet de repartir dès celles-ci terminées.

Je me doutais que ma supplique n’allait servir a rien, après tout, quel dieu s’inquièterait de quelques miettes d’œuf ? Mais j’avais au moins essayé, et je me demandais ce cette terre noire n’avait pas de lien avec la fumée qui s’échappait des Noctalis ?...

Résumé du Rp:
 

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etude de cas : le temple de la route 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude de cas : le temple de la route 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Etude sur le developpement des huiles essentielles d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Céladopole-
Sauter vers: