AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 [Rang SS] Toile embrasée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Mer 4 Fév - 22:09


Même s'il se couvrit les yeux de la main et détourna la tête aussi vivement qu'il put, la lumière fut bien trop agressive et violente pour lui permettre de distinguer quoique ce soit. Une grimace et quelques secondes plus tard, il sentit la luminosité décroitre, mais quand il rouvrit les yeux l'image imprimée sur sa rétine le laissa aveugle encore de longues secondes. Ce ne fut que lorsque la salle retrouva son éclairage mouvant issu des peintures sur les murs que le jeune homme put discerner correctement son environnement. Pas besoin d'être un génie pour comprendre que l'attaque qu'il venait de subir de plein fouet n'était autre qu'un Flash sournois, et plutôt bien millimétré. Thelos ne s'était pas vraiment inquiété pour sa sécurité, cependant, car il aurait de toutes façons put entendre la jeune femme approcher si elle avait voulu en profiter pour lui passager son étrange arme à travers le corps. Et de toutes façons, elle ne dégageait vraiment pas de sensation de danger. Non, au contraire, ce qu'elle avait dégagé les dernières secondes était quelque chose de plus troublant, bien plus troublant même. De la tristesse. Des doutes. Il avait clairement vu ces sentiments émaner de son regard, avant que la décharge lumineuse le prive de tout sens de la vue, et c'était sans doute la raison de sa fuite. Pendant un moment pas si court que ça, il fut tenté de demander à Gardevoir de les téléporter près d'elle en suivant les sentiments forts qui semblaient habiter le cœur de la demoiselle. Mais non, si elle s'était isolée, il respecterait son choix. Enfin, temporairement. Avec un long soupir, Thelos s'étira un peu et regarda ses Pokemon autour de lui. Qu'allaient-ils faire, maintenant ?

- Bon...On refait le point sur nos objectifs. Premièrement, on était ici pour explorer les ruines et chercher des indices sur les Charmes, voir trouver Kyogre. On oublie le Dieu pour le moment, si jamais j'ouvre une voie vers son antre, la Team Aqua et les mafieux vont s'y engouffrer.

Jungko émit une petite contestation, reprise en écho par Nidoking avec moins d'élégance et moins de légèreté. Ces invectives au combat firent sourire leur ami mais il ne se laissa pas fléchir. Si il y avait bien une personne en ces lieux capables de rejoindre le Dieu des Océans, ça serait lui, du moins tout semblait l'indiquer. L'Eleveur aux cheveux blancs n'avait pas du tout envie de dérouler le tapis rouge pour ses ennemis. Enfin, ce qu'il en resterait, car aux tics de la demoiselle mystère et ses Pokemon, il avait crut comprendre que la guerre continuait à faire rage entre les troupes Aqua et les mafieux envoyés à Hoenn. Les envoyer les un autre les autres était une idée qui était en train de frôler le rang de salvatrice, tant elle semblait efficace. Ce n'était cependant pas la peine de devenir imprudent pour si peu et de foncer droit vers la légende qui les attendait peut-être à l'autre bout de cette grotte. Kyogre ne le lui pardonnerait sans doute pas si par sa faute, il se faisait attaquer. Se mordillant légèrement la lèvre, le garçon continua à réfléchir par terre sur leurs prochaines mouvements, conscient que le temps pourrait lui manquer si il ne se dépêchait pas.

- Ce n'est pas non plus utile de partir à la poursuite de l'autre Charme. Ils l'ont sûrement avec eux, mieux vaut continuer d'attendre qu'ils se fassent la gue-guerre. De toutes façons, les deux factions vont vouloir atteindre Kyogre. Si on reste sur leur chemin, ils nous tomberont fatalement dessus. Ouaip, c'est décidé. On rejoint l'antichambre de Kyogre et on reste devant pour la garder. Je vais vous faire revenir dans vos Pokeball, histoire qu'on se trimballe pas à sept non plus. On se revoit à l'arrivée !

Un par un, l'Eleveur aux cheveux blancs les fit tous revenir dans leurs sphères d'acier respectives, tous sauf Metamorph qu'il gardait toujours sur lui, sous forme de bracelet cette fois, ainsi qu'Exagide pour pouvoir se défendre. Puis, il fallut passer par la phase compliquée du plan : Se redresser. Ses capacités physiques n'avaient toujours pas retrouver leur maximum, loin s'en faut, et il eut toutes les peines du monde à ne pas soupirer de fatigue en retrouvant la station debout. Heureusement pour lui, dès que son arme dorée se glissa dans son dos, l'esprit du Spectre se connecta au sien. Ca permettrait à Exagide de prendre le contrôle des muscles de son roi en cas de danger, pour le faire agir bien plus vite et avec bien plus de technique que ce qu'il ne possédait encore. Après tout, il avait dormit dans l'arme si longtemps qu'il devait sûrement avoir vu des légions de guerriers. C'était pour Thelos un contact rassurant que celui de son Pokemon ainsi disposé.

Puis, une fois cette étape franchie, l'Eleveur aux cheveux blancs porta la main à son T-shirt, au niveau de son coeur. Sous le tissu, il pouvait voir la gemme bleue briller avec un doux éclat, et palper sa forme sous ses doigts inquiets à l'idée de perdre à nouveau le précieux bijou. Levant les yeux, il put constater une nouvelle fois que les peintures murales continuaient de briller, et que de leurs croisements et formes à la lumière mouvante, vivante; donnaient naissance à une véritable bulle d'un art immémorial. La fascination reprenait lentement le dessus sur lui, et il s'approcha doucement d'une des peintures, des questions plein la tête et des étoiles plein les yeux. Qui avait pu peindre tout cela ? Quand ? Et surtout : Pourquoi ? Pourquoi ces peintures, pourquoi ces Charmes, pourquoi lui ? Ces considérations avait tourné et tourné encore dans l'esprit du jeune homme aux yeux violets, le torturant parfois des nuits entières. Et il était si près du but, aujourd'hui... Ses longs doigts fins effleurèrent la fresque la plus proche de lui avec prudence, avant qu'il ne se décide finalement à tourner les talons pour se diriger vers la sortie. Il lui fallait des réponses, et il savait où les trouver : L'antichambre de Kyogre. Puisque cette partie de la Grotte Origine semblait la plus ancienne, il s'y dirigea aussi rapidement que son corps meurtri le lui permettait. Ces couloirs l'emmènerait surement vers de nouvelles peintures qui lui indiqueraient, elles, où trouver le Léviathan.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Mer 4 Fév - 22:59


Une fois remis et redressé, debout, vous vous décidez donc à reprendre l'aventure. Ou plutôt, la découverte ... Et bien, c'est que vous en avez passé du temps, dans cette pièce ! Pas de regrets, sur ? La nostalgie risque de revenir.

Quoi qu'il en soit, une fois la porte franchie, vous remarquez qu'elle découle sur une sorte de couloir rocheux, pas très large mais plutôt haut, cela reste une grotte, après tout. Vous marchez ainsi pendant quelques minutes. Ah, sans omettre qu'il n'y a que peu de lumière. Mais entre vos mains, le charme s'anime, et il permet de libérer une quantité de lumière assez suffisante pour que vous voyez où vous mettez les pieds. La douce lumière bleue éclaire les murs, les parois en roche pure. Du bleu sur une surface fraîche... Amusant, non ?
Quoi qu'il en soit, votre chemin se sépare une nouvelle fois, comme précédemment, mais cette fois-ci, pas en deux brins, mais en trois. L'un semble s'enfoncer à votre droite, dans une noirceur plus profonde. Celui du milieu bifurque sur la droite mais très légèrement, il est parsemé de rochers de toutes tailles. Pour finir, celui de gauche laisse s'échapper un bruit de gouttes d'eau. Régulier.
Pour quel chemin allez-vous opter ? Attention, il y a de forte chances que cette décision altère votre personne et votre équilibre mental. *tousse*

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 8 Fév - 17:01


Ils étaient finalement repartis de la pièce sans plus s'y attarder. Thelos n'aurait pas grand chose de plus à en tirer de toutes façons, puisqu'il avait dans son sac tous les documents ramassés lors de sa fouille. Du reste, le combat dans le bureau n'avait laissé que  des ruines des derniers vestiges de son passage. Un sourire amusé naquit sur le visage de l'Eleveur aux cheveux blancs, quand il songea à la facture qu'il allait encore faire payer aux mafieux. Non seulement il avait bousillé leurs machines en les noyant sous de l'eau boueuse, mais en plus les autres meubles étaient ruinés aussi. Enfin, même si ça ne représentait sûrement qu'une peccadille pour des gens capables de monter un tank dans un jungle et d'acheter des équipements militaires de pointe pour cinquante hommes, ça restait une petite victoire savoureuse. Seulement, penser aux mafieux lui fit à nouveau doucement songer à cette jeune femme aux cheveux violets et à son visage si triste quand il lui avait parlé. Où était-elle maintenant ? Et que pouvait-elle bien faire ? La tentation était grande de chercher à la contacter à nouveau, mais encore une fois il se força à lui laisser tout le temps dont elle aurait besoin pour apaiser ses conflits intérieurs. Mieux valait rester concentré sur sa mission pour le moment.

Thelos avançait avec prudence, et une effroyable lenteur. Prudence parce qu'il se dirigeait vers l'endroit d'où viendraient l'assaut de la Team Aqua sur les mafieux, si assaut il devait y avoir, et que si jamais on le trouvait ici il serait pris entre deux feux. Il s'agissait donc de toujours rester à l'affût du moindre son qui pourrait être dérangeant ou incongru, et de rapidement se téléporter en cas de danger. Après tout, l'organisation de Kanto n'avait aucune raison de prévenir les Aqua que Thelos rodait ici, ce qui lui laissait encore la moitié de son effet de surprise. Et effroyable lenteur parce que la torpeur de ses membres ne s'était toujours pas dissipée. Même si il sentait des améliorations au fur et à mesure qu'il avançait et remettait ses muscles en activité, c'était loin d'égaler ses performances habituelles. Pour  lui qui s'entrainait comme un forcené depuis des mois, c'était une cruelle plaie que de voir ainsi son corps restreint. M'enfin, au moins maintenant il pouvait recommencer à bouger, ce qui était déjà une amélioration conséquente de sa situation par rapport à avant.

Au terme de sa petite marche, l'Eleveur aux cheveux blancs déboucha sur un croisement. Encore un, oui, mais cette fois il ne comportait pas deux choix mais trois. Un casse tête de plus à résoudre pour sortir d'ici indemne, songea t-il en soupirant. M'enfin. Thelos prit le temps de se poser un peu pour analyser les possibilités qui s'offraient à lui. Le plus à droit des chemins s'enfonçait sous la terre en ligne plus ou moins droite, dans une obscurité opaque et un brin menaçante. Immédiatement, le coeur du jeune homme s'emballa un peu. En entrant dans la Grotte Origine, il avait pris le chemin de gauche. Si maintenant il tombait sur un chemin qui allait vers la droite et continuait à descendre, il y avait de très très fortes chances que ça soit la direction de l'antichambre de Kyogre, qui aura logiquement été placée dans la même ligne que l'entrée. Toutefois, par mesure de précautions, il s'interrogea aussi sur les autres couloirs. Celui du milieu restait à leur hauteur et se courbait légèrement vers la droite. Sûrement le chemin qui continuait de former un long ovale et qui menait au camp des Aqua, puis à l'entrée. Et enfin, le dernier embranchement prenait sur la gauche, et à travers la distance on pouvait distinctement entendre l'écho de l'eau qui gouttait sur la roche.

Cet endroit ne présentait pas plus de particularités que cela, aussi le choix de l'Eleveur s'arrêta naturellement sur celui qui descendait dans les entrailles de la Grotte Origine. Toutefois, quelque chose le perturbait un peu. Cette grotte semblait suivre un schéma plutôt harmonieux, avec au premier étage un anneau en losange étiré, et, semblait-il, un accès vers un sous-sol central. Une pièce ainsi excentrée n'avait pas vraiment de raison d'être là, ou alors le plan présentait des irrégularités. La simple existence de ce chemin suffit à éveiller la curiosité de l'Eleveur, qui hésita longuement avant de soupirer. Il pourrait toujours descendre après avoir jeté un coup d'oeil sur la gauche. Mais avant cela, une petite analyse l'aiderait sans aucun doute à orienter son choix. Le garçon leva son poignet et parla au bracelet, qui était en fait son Metamorph camouflé, pour lui demander son aide.

- Morphy, transforme toi en Gardevoir et essaye de sonder les trois chemins pour savoir si tu y sens des êtres vivants. Rapporte moi si tu sens des humains et dans quel embranchement, s'il te plait. Quant à moi...

Qant à lui, il sortit de sous son vêtement le Charme bleu océan et passa la lanière par dessus son cou pour le prendre dans la main. Il s'approcha ensuite du chemin de gauche en brandissant la pierre, avec dans l'intention de voir comment le talisman réagirait. Ca ne donnerait peut-être rien, mais avec un peu de chance, le Charme stimulé par le contact de son élu pourrait éventuellement briller un peu plus fort dans la direction d'une pièce pleine de peintures ou de Kyogre. Qui ne tente rien n'a rien, n'est ce pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 8 Fév - 23:22


C'est parti, que le sondage commence.
Métamorph saute de votre bras où il n'était qu'un bracelet et prend lentement la forme de Gardevoir, prenant quelques secondes afin de se retrouver opérationnel. Le faux type Psy vient ensuite fermer les yeux et se concentrer lentement, mais sûrement.
Tandis qu'il réalise ce qu'il a à faire, vous tendez le charme en hauteur devant vous, et commencez à le placer devant chacun des chemins. Seuls le bruit de vos pas résonnent lorsque vous zigzaguez d'une entrée à l'autre.
Le chemin de gauche ne réveille pas l'objet bleuté qui demeure silencieux jusqu'au chemin le plus à droite. Il se met à briller et semble trembler dans votre main jusqu'à s'estomper.
Méta-Gardevoir relève la tête vers vous et rend son rapport. Elle secoue la tête et semble désorientée. Elle vous apprend par la même occasion que le chemin de gauche semble inhabité d'humains, que celui du milieu a été plus difficile à sonder mais qu'au final, rien non plus. En revanche, celui de droite, pour lequel le charme a réagit, semble plus ou moins déceler la présence d'humains.
Vous décidez donc de vous rendre dans celui-ci.
Le chemin est raide et la descente loin d'être aisée, vos pieds glissent à moitié sur les rochers humides et la paroi se rétracte de plus en plus, dessinant une silhouette humaine comme passage, rien de plus. La pente n'est difficile que sur trois mètres environ, ensuite, le sentier semble se planifier jusqu'à remonter quelques peu.
Des crissements aigus viennent pourtant tonner jusqu'à vos oreilles, ils semblent si proches que cela m'en donnerai la chair de poule, brr ... Quoi qu'il en soit, il fait extrêmement sombre dans cette partie de la grotte, une noirceur épaisse couplée à une odeur de rance et d'humidité.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 22 Fév - 18:12


L'idée de brandir le Charme fut finalement une réussite. Le talisman brilla plus fortement alors que Thelos le pointait vers le chemin qui descendait vers le bas. Rien de très surprenant, un tel résultat ne faisait que confirmer son hypothèse. Selon la géographie du temple, il y avait de grandes chances que le chemin plus bas conduise à l'antichambre du dieu de la mer. En revanche, un résultat plus inquiétant venait noircir le tableau. Metamorph, sous la forme de Gardevoir, avait découvert que le sous-sol était infesté d'humains. C'était là un très mauvais signe. Très peu de chances en effet que les occupants de cet endroit soient de gentils scientifiques en mission. Le jeune homme poussa un petit soupir, le Charme Chroma toujours au chaud au creux de sa paume gauche, et se pencha un peu au dessus du chemin. Ses sourcils blancs se rejoignirent tandis qu'il la fronçait et qu'un pli inquiet barrait son front déjà marqué par cette habitude.

Qui était là dedans ? Aucun allié de son camp, ça c'était certain. Il aurait été mis au courant avant d'entrer dans la Grotte, d'autant qu'aucun habitant d'Atalanopolis n'était autorisé à entrer dans cet endroit. Ou les mafieux, ou les Aqua alors. De base, l'Eleveur aux cheveux blancs aurait opté pour les mafieux, toutefois le gros des troupes devait normalement être mobilisé par le combat contre la Team Aqua. En revanche, il ne serait pas du tout surprenant que ces derniers ait utilisé le gros de leur milice, bien plus conséquente en nombre que la force armée des mafieux, pour permettre à un détachement de tête de foncer vers le sanctuaire de Kyogre. C'était d'ailleurs la meilleure stratégie possible, et il savait Sarah assez intelligente pour agir ainsi. Le premier camp à atteindre la chambre du Dieu de la Mer serait celui en position de force sur les autres, car les trois combattants en lice avaient chacun un moyen d'influencer le Pokemon ancestral pour obtenir ses faveurs. L'organisation militaire de Kanto disposait du Charme Ovale, qui même sans son jumeau pouvait disposer de quelques pouvoirs. La Team Aqua était intimement lié à leur divinité, si jamais ils s'aventuraient ici c'était sûrement avec la possibilité d'avoir un quelconque moyen d'actions. Quant à lui, ça se résumait à... Un autre Charme, une équipe encore en état de combattre et ses prières. Amplement suffisant contre des tanks, n'est ce pas ?

Une fois qu'il fut à peu près sûr de ce qui l'attendait en bas, ou en tous cas une fois qu'il eut finit d'y réfléchir;  Thelos s'engagea dans le tunnel qui descendait. Le chemin était loin d'être aisé pour autant. L'humidité avait recouvert de mousse glissante tous les cailloux, et en plus les rochers étaient inégaux sous ses pieds. Et pour couronner le tout, sa seule lumière qui venait de l'éclat du bijou faiblit très rapidement, jusqu'à complètement disparaître. Inquiet, le jeune homme s'arrêta pour essayer de voir si la gemme n'avait pas subit un choc ou tout du moins une cassure, mais non, tout était en parfait état. Alors il repartit, pestant un peu plus contre le peu de moyens que Kyogre lui laissait pour rien de moins que sauver la région. Plusieurs fois, il manqua de tomber et de se fouler la cheville après un passage particulièrement traitre. Comme un mauvais présage supplémentaire, le passage se rétrécissait de plus en plus, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus qu'avancer les bras le long du corps, ou alors tendus devant et derrière lui, de profil. C'était toutefois une donnée des plus intéressant, le stratège en lui ne put que s'extasier devant l'étranglement qui lui permettrait plus tard de tenir très facilement l'entrée de ce chemin, voir de l'effondrer.

Seul coup de chance : La pente s'arrêta rapidement, pour préférer un chemin plus plat. Pas forcément moins aisé, mais au moins il y avait moins de chances qu'il se casse quelque chose dans cette damnée expédition. Très rapidement en revanche, trop rapidement peut-être, les complications s'annoncèrent, et ce sous la forme de crissement aigus et effroyablement proches. Le son devint très rapidement dérangeant, malsain presque, pour l'Eleveur aux cheveux blancs qui continuait d'avancer malgré tout. Quelle pouvait bien être l'origine de ces bruits ? Il avait beau cherché, impossible de trouver une explication plausible. Ca ne tarderait de toutes façons pas à lui sauter au visage. Son visage se ferma et devint grave à mesure qu'il se rapprochait, mais il fut de toutes façons bloqué par le manque de lumière. Son seul moyen de continuer fut de libérer Tenefix de sa Pokeball. Le petit diable voyait parfaitement, lui. Thelos le prit et le jucha sur son épaule, en lui expliquant tout bas ce qu'il attendait de lui. Le guider sur le chemin avec Clairvoyance et anticiper d'éventuels pièges ou adversaires. C'est ainsi qu'ils repartirent, lentement et prudemment, pour se rapprocher de plus en plus de l'origine de ces crissements quasi insupportables.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 22 Fév - 23:20


Vous risquez maintes et maintes fois de tomber face contre terre, c'est un fait. Les crissements ne vous plaisent pas du tout et irritent vos douces petites oreilles, s'en est un autre.
Ténéfix vous rejoint et les cristaux qui colorent son corps vous offre un petit peu de lumière. Toutefois, vous marquez un point, le petit être voit parfaitement bien dans cette pénombre.
Le chemin s'est fait plat et de là à ce qu'il remonte, cela vous laisse vingt bons mètres. Ténéfix vous indique avec précision les endroits qui vous permettraient de marcher en toute sécurité et cela fait ralentir votre cadence, certes, mais d'un autre côté, se fouler la cheville, c'est loin d'être drôle ...

Les crissement se mettent à redoubler d'intensité, comme s'ils paraissaient plus près, à la limite en hauteur ... Ils sont irréguliers, portés par des nuances aigus, graves, vraiment désagréables. Vos oreilles souffrent mais quelques mètres plus loin, cela semble être passé dans votre dos. Impossible pourtant de localiser l'endroit exacte et le bruit empli le chemin si bien que vous n'entendez même plus le bruit de vos pas...
Soudain, les crissements redeviennent plus proches, Ténéfix a beau sonder les alentours, ils ne voit rien. Au bout de quelques secondes, vous les entendez se rapprocher encore. Cette fois-ci, vous croyez entendre des bruits d'ailes, bruits d'ailes ...? En effet, de très nombreux battements dans votre dos et des crissement extrêmement aigus.. semblables à des ultrason. En vous retournant, vous distinguez à la volée une nuée de formes sombres et grouillantes qui s'abat sur vous ! Le choc et les membres de toutes parts vous tapent dans le dos, vous bouscule et vous décoiffe, si bien que vous en tombez au sol, mains contre les oreilles à cause du bruit insupportable. Qu'est-ce que c'était que cela ? À vous de le deviner.

Quoi qu'il en soit... Vous vous êtes mangé le sol et c'est qu'il n'est pas tout doux, mon ami ! Grimaçant, vous finissez tout de même pas vous redresser légèrement jusqu'à ce que vous voyez ... Un renfoncement plus sombre -laissant deviner une profondeur- encore à terre, dans le mur, faisant penser à une chatière sans porte... Vous remarquez même un point de lumière. Sinon, une bonne nouvelle : vous n'êtes plus dérangé par les crissement, du coup.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Sam 28 Fév - 22:51


Alors qu'il continuait à avancer lentement pour minimiser les risques de se fouler une cheville, ce qui resterait quand même douloureusement problématique quand on passait ses journées à courir pour rester en vie. Grâce à Tenefix au moins il put arriver sans trop de mal à l'origine de ces sons, mais étrangement ils semblèrent se situer à l'étage au-dessus, alors il avança un peu en pensant qu'au bout du compte, il tomberait sur un escalier montant plus haut. Ce n'est que quelque pas plus tard qu'il comprit son erreur, quand sa mémoire daigna quand même lui souffler une petite information. Ces crissements étaient étrangement similaires aux sons que faisaient Nosferalto et Nosferapti quand ils chassaient dans le ciel de l'Eden, la nuit...

Thelos n'eut même pas le temps de se retourner que les créatures s'envolèrent à tire d'ailes. Une pluie de coup s'abattit autour de lui, des corps le bousculèrent indistinctement. Sur son épaule, il sentait Tenefix s'agiter pour sans doute distribuer des Griffes Ombres aux imprudentes créatures, mais son porteur chuta en avant sous une charge encaissée dans le dos. D'une seconde à l'autre, il passa de la station debout à la station couché par terre en retenant un juron parce que ses mains s'étaient égratignées sur la pierre. Le nuage de Pokemon disparut rapidement, laissant le tunnel dans un silence apaisant et bienvenue. Une fois sûr qu'ils ne reviendraient pas, l'Eleveur aux cheveux blancs s'assit doucement et fit bouger avec beaucoup de prudence ses poignets et ses chevilles. Heureusement pour lui, ces fragiles sections n'avaient subies aucun dégât qui l'empêcherait de combattre le moment venu. Finalement, plus de peur que de mal dans cette attaque surprise. Toutefois, quelque chose le troublait dans tout ça. Les sourcils froncés et assis en tailleur dans le noir le plus total, il commença à caresser machinalement la nuque de Tenefix.

- Tu trouve pas ça bizarre, toi, que ces Pokemon soient ici ? Si des gens les avaient dérangés chez eux, ils se seraient envolés comme maintenant et ne seraient revenus que dans plusieurs heures.

Le Diablotin de l'Eden acquiesça d'un petit hochement de tête, comprenant sans doute où son maître et ami voulait en venir. Si les chauve-souris étaient de nouveau installées ici, c'était vraisemblablement parce qu'il n'y avait pas eu d'aller-retour réguliers d'une part, et pas de passage récent d'autre part. Parce que dans les deux cas, les créatures se seraient envolées ailleurs, voir ne seraient pas revenues. Trois conclusions s'imposaient alors : Les humains que Morphy avait senti à l'entrée du tunnel étaient dans le coeur de la grotte depuis un moment déjà, n'avaient pas fait beaucoup de voyages... Ou alors, troisième solution : Il existait un ou plusieurs autres passages que celui-ci pour descendre plus bas au sein de la Grotte Origine. Thelos soupira devant ce casse-tête et secoua un peu la tête.

- J'aurais franchement dût penser à demander un plan de la Grotte avant... M'enfin, tu me diras, je n'avais pas forcément penser que Seko se ferait kidnapper et que je serai projeté entre deux factions qui me haïssent personnellement. Puis en plus, je suis sous terre...

Tenefix, pour toute réponse, sourit largement et rit un peu. Le Pokemon était content de retrouver son milieu naturel, contrairement au jeune homme. En effet, ce dernier avait une profonde peur de se retrouver sous terre. C'est pour cela qu'il évitait les grottes en général, parce que l'oppression qui l'envahissait alors était un vrai problème pour lui. Depuis le début, les combats et les escarmouches avaient occupé ses pensées, mais là, assis dans un couloir de pierre pas bien large à quelques mètres sous terre, il commençait sérieusement à se sentir mal. Pâle de coutume, un observateur attentif (et nyctalope) aurait put constater que Thelos avait viré au blanc plâtre et que ses épaules étaient légèrement relevées. Enfin, au moins maintenant il y voyait un peu.

Minute. Comment pouvait-il voir ? C'était pas hyper normal ça. L'Eleveur aux cheveux blancs chercha la source de lumière des yeux, avant de finalement la trouver. Quelques rais de lumière glissaient contre la pierre du sol, à travers une encoche aussi large qu'une petite chatière. Par curiosité, Thelos avisa son Charme mais ce dernier restait sans réaction aucune. Un haussement d'épaules plus tard, il se releva et s'étira un peu, tandis que Tenefix regrimpait le long de sa jambe jusqu'à se jucher sur son épaule. Cette étrange lumière l'intriguait. Il n'y avait pas trente six solutions : Ou elle était d'origine humaine, et dans ce cas ça serait un site-clef pour que les Aqua ou les mafieux prennent la peine de l'éclairer; ou alors elle était d'origine plus mystique, et dans ce cas ça valait aussi le détour.

- Morphy, prend la couleur de la roche et glisse un peu à travers la brèche pour voir ce qu'il y a de l'autre côté. Ensuite tu reviens et tu nous téléporte de l'autre côté. Exagide, Tenefix, préparez vous au combat.

Le garçon tira l'épée longue de son dos et empoigna son bouclier d'or. Les choses allaient à nouveau se compliquer, avec la chance qu'il se trainait...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Sam 28 Fév - 23:52


Ah, ce qu'il peut être utile votre Morphy, redoutable arme de guerre étrangleuse ou encore bracelet élégant... À utiliser sans modération.
Quoi qu'il en soit, il se colle à la roche et adopte sa couleur en quelques secondes. Il rampe ainsi le long de la chatière et entre à l'intérieur de la pièce. De votre côté, vous tendez l'oreille mais n'entendez rien. Malgré tout, les secondes s'écoulent avec une lenteur perverse. Peut-être qu'il est arrivé quelque chose à Métamoprh, piégé entre les toiles d'un Migalos ? Hum. Une minute plus tard, le voici qui quitte sa cachette afin de reprendre sa forme initiale face à vous. Aussitôt, le pokémon se transforme en Gardevoir, vous vous doutez ainsi qu'il n'a détecté aucun danger apparent.

Rapidement, vous et vos trois pokémons êtes téléportés à l'intérieur de ce qu'abrite la "chatière". Vous découvrez ainsi une vaste pièce qui s'étend en largeur sur dix mètres environ. Toutefois, le plafond est bas, l'obscurité est grande et l'air y est frais. La pièce n'est pas franchement longue, un mur de roche vous barre le passage à trois mètres devant et, laisse un passage sur la gauche. La lumière, visiblement artificielle, émane de derrière ce mur non fermé.
Spoiler:
 

Aucune trace humaine pour le moment, aucun pokémon, aucun bruits outre le grésillement d'une lampe.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Ven 13 Mar - 11:17


Thelos se matérialisa de l'autre côté de la paroie de pierre, sans vraiment d'inquiétude. Metamorph avait fait une reconnaissance et ne serait pas passé à côté d'ennemis proches. Quelques secondes après être apparu, histoire de reprendre ses esprits et de confirmer qu'il n'y avait bien pas de danger immédiat, il rengaina ses armes dans son dos et observa un peu autour de lui. Il ne voyait que des paroies rocheuses, dénudées de tout, mais plus intéressant déjà : Une lumière, sans doute d'ailleurs une vieille lumière jaune de peu de qualité au vu du léger gresillement qu'il entendait. Toutefois, impossible de voir ce que la lumière semblait éclairer, ce qui était plutôt dommage. Parce qu'immédiatement, on se rendait bien compte que si les mafieux avaient pris la peine de relier leur générateur à une lampe ici, c'est à dire de percer la roche sur des mètres et des mètres pour juste une lampe, c'était pas pour faire joli. Que pouvait-il bien y avoir pour mériter une telle installation, certes rudimentaire mais qui, dans les conditions actuelles, était surprenant ?

Le jeune homme se plaqua sans un bruit au mur de roche en face de lui. Tenefix descendit de son épaule en accrochant la pierre verticale de ses griffes, très à l'aise dans son milieu naturel. Ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait dire de son maître, qui lui avait vraiment beaucoup de mal à rester calme. Ses doigts légèrement glissants se collèrent contre la roche froide, et il ferma les yeux en inspirant fébrilement, la bouche entrouverte. Ici le plafond était encore plus bas que dans l'autre pièce, c'était vraiment difficile à supporter. Si jamais sa mission n'était pas si important, et si il ne devait pas non plus retrouver et Seko et la jeune femme aux cheveux violets, sans doute qu'il aurait depuis un moment déjà foutu le camp à toute vitesse pour retrouver l'air libre et le ciel bleu. Seulement, il fallait rester encore un peu. Mais il se promit que dès qu'il serait sorti d'ici, il ne remettrait pas les pieds dans une grotte avant longtemps. Voir très longtemps.

Prudemment, le jeune homme attendit que le temps passe, plaqué contre la paroie de pierre. Il était clair qu'on ne pouvait pas faire passer une lampe par la chatière, celle ci ne devant d'ailleurs être qu'un passage auxiliaire, voir ignoré. Ca voulait dire qu'il y avait au moins un autre passage pour venir jusqu'ici, donc potentiellement une bouche pouvant vomir des ennemis futurs si il se faisait repérer. Une raison de plus pour ne pas forcément indiquer sa position, surtout que Metamorph avait sentit des humains quelque part dans ce tunnel. Et qu'il avait suffit de pointer le couloir pour que le Charme s'éteigne et ne se rallume pas. L'un dans l'autre, tout était combiné pour qu'il se retrouve dans un bon gros piège sans le vouloir. Une fois lui avait suffit, Thelos ne tenait pas le moins du monde à se faire à nouveau électrocuter. Seulement, impossible de progresser sans se mettre à découvert. Alors, finalement, quand il fut sûr qu'il n'y avait aucun bruit suspect, il jetta un œil prudent au reste de la salle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Sam 14 Mar - 19:55


Un fois remis de vos émotions -sans parler de votre claustrophobie, vous vous risquez à balayer d'un regard plus insistant la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Adossé contre la paroi de roche, la chatière se situe donc en face de vous, et la lumière, derrière l'épaisse  séparation. Vous remarquez, que, de ce fait, le coin où vous êtes est bien moins éclairé et demeure franchement sombre, même s'i vous distinguez quelques poutres posées au sol, à côté de .. tuiles. Oui oui, des tuiles. Vous repérez également des sacs usagés, en papier, et quelques cartons entassés, tout ce petit bazar sur votre gauche, donc, à droite de la chatière, dans le coin. Toutefois... Malgré ces éléments, la pièce semble franchement vide et pas franchement fréquentée. Une fois votre petite inspection terminée, vous remarquez une autre chose : le silence. Il n'y a pas âme qui vivent dans cet endroit. Seule la lumière grésillante commence à irriter vos oreilles.. accompagnée d'un autre bruit de fond. Ah si, finalement, ce n'est pas si silencieux que cela, mais, c'est assez étrange, le son n'est pas franchement agréable à l'oreille, il part, revient est régulier et parfois profond, venant un peu dans votre dos. Si vous tendez bien l'oreille, vous pouvez presque prendre cela pour ... un ronflement.

Techniquement, cela ne laisse pas franchement émaner du danger potentiel mais, autant dire que dans votre cas, autant se méfier de tout, j'imagine ... Avec précaution, vous vous approchez de la fin de l'épaisse paroi afin de voir ce qu'il se trouve de l'autre côté de la pièce d'un rapide coup d’œil. Votre regard se braque immédiatement sur la droite lorsqu'il croise un être humain, source des ronflements. Assis et affalé nonchalamment contre la fraîche paroi, dans une sorte de salopette, sa tête est baissée et sa casquette masque son visage. Vous distinguez pourtant un semblant de moustache assez longue, un peu à l'italienne. Même s'il est endormi, son bras est posé sur une sorte de large bidon qui retient un peu son poids. C'est tout ce qu'il se trouve de ce côté. A droite, la pièce s'étend sur quelques mètres avant de grimper, comme s'il s'agissait du commencement d'un escalier. Malgré la lumière, cela reste trop sombre.
× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Ven 20 Mar - 19:40


Le fatras accumulé dans un coin eut pour conséquence de faire hausser un sourcil interrogateur a Thelos. Il examinait tout cela, bien sûr, mais plus il cherchait et moins il trouvait d'utilité a ce qu'une organisation criminelle en train d'approcher un Pokemon mythologique capable de raser la surface de la région, voir du monde, s'amuse a entreposer des tuiles et des sacs a papier dans un vieux local tout pourri. Avec tout cela, on notait également des poutres en bois, et des cartons, mais au final rien de bien probant ni même d'utile. Ni pour lui, et encore une fois ni pour eux. Qu'est ce qui était passé par la tête des mafieux quand ils avaient amené des tuiles ici ? Des poutres, pour étayer, pourquoi pas. Des sacs en papier pour transporter la bouffe, éventuellement. Mais des tuiles ? Dubitatif, il nota toutefois cette information dans un coin de sa tête dans l'éventualité bien incertaine que ça soit un jour utile a quelque chose, puis continua a avancer comme une ombre, longeant la paroie de pierre.

Toujours a l'affut du moindre bruit, l'Eleveur aux cheveux blancs ne put manquer le ronflement qui commença a se faire entendre, jusqu'a devenir carrément envahissant. Si en premier lieu il se crispa, sa seconde réaction fut de se détendre. Il n'y avait qu'une seule personne capable de ronfler dans ce genre de moment, et c'était le professeur Seko. Ce n'était d'ailleurs pas difficile d'imaginer l'homme allongé sur une chaise longue, sa bedaine paisiblement endormie, en train de ronflotter comme un nourisson. Avec un petit soupir excédé d'avance, Thelos avança un peu et s'apprêtait a parler quand il vit que non, ce n'était manifestement pas le Professeur. Le garçon s'immobilisa immédiatement en constatant cela, sans même oser respirer. Ses yeux surpris détaillèrent la personne qui se permettait une sieste en plein milieu d'une opération de cette envergure, passant sur la casquette, la salopette, la moustache italienne... Sans qu'il ne sache trop pourquoi, cet homme lui rappelait vaguement quelque chose. Une impression qui fut bien vite emportée par le torrent d'incompréhension que soulevait la présence et l'attitude de ce...truc, la. Quelque chose ne collait pas. Jusqu'ici, les mafieux avaient toujours été des professionnels impitoyables, a la mécanique et l'organisation d'une perfection époustouflante. Ca ne leur ressemblait absolument pas d'avoir dans leurs rangs un type bedonnant qui dort sur le champ de batailles, comme ça ne leur ressemblait pas d'avoir une pièce inutile. Non, décidément, ça sentait le piège a plein nez.

Avec une infinie lenteur, Tenefix toujours sur la paroie rocheuse près de lui, le garçon porta sa main a la poignée de l'épée longue qui lui barrait le dos. Ses doigts blancs se refermèrent sur la poignée de métal froid et un puissant frisson, qui n'avait rien a voir avec un quelconque froid, remonta le long de sa chair jusqu'a se loger dans tout son etre, tandis que le long ruban de tissus s'enroulait autour du bras de Thelos. Encore une fois, il fut surpris de la violence avec laquelle le Spectre, l'esprit a l'intérieur de l'arme, pouvait être puissant et étouffant. A l'instant présent, Exagide ne cherchait nullement a prendre le controle du corps de son roi qui plus est. Il s'était contenté uniquement d'étendre son influence, « connecter » le corps de l'épée a celui de chair et de sang qui la maniait. Cela pouvait certes paraitre désagréable, et il fallait avouer que quand il brandissait la lame dorée, l'Eleveur avait tendance a avoir des comportements beaucoup plus primaires et instinctifs. Toutefois, si il supportait toutes ces contraintes, c'était aussi et surtout pour un avantage plus que précieux : Exagide l'aidait a se battre beaucoup mieux a l'escrime, puisque l'arme disposait en effet d'un savoir empirique qu'il mettait a profit de son monarque blanc. Inutile de se faire des illusions, malgré les heures de séances hacharnées de Thelos, ce dernier ne pouvait prétendre a maitriser les arcanes du maniement d'épée en si peu de temps, du moins pas au niveau de perfection qu'exigeait sa survie en ces temps troublés.

Le large bouclier d'or vint se loger dans son autre main, et le garçon fit un pas en tendant le bras gauche. La lame d'un mètre cinquante, aussi légère qu'une plume grâce a la lévitation du Spectre, menaça de sa pointe acérée la gorge de l'homme endormi. Il ne savait pas qui il était ni ce qu'il faisait la, mais il comptait bien le découvrir. Avec une voix aussi froide et dure que l'était son regard violé, le garçon s'exprima sur un ton qui n'admettait pas la contradiction.

- Mettez vos mains en évidence et déclinez votre rôle dans l'organisation. Maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25415
Age : 7

MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 22 Mar - 0:38


Lorsque vous haussez la voix, l'homme en salopette semble tout de même prendre son temps pour se réveiller. Il piaffe avec l'élégance d'un plombier tout en lâchant un bâillement à s'en décrocher a mâchoire. Enfin, il ouvre les yeux tout en posant une main sur sa bedaine, tout en gestes lents et détendus.
Cependant, lorsque la lame, glaciale contre sa gorge, se rapproche d'autant plus, une certaine lueur de panique traverse ses yeux. Il les lève sur votre visage, les mains en l'air mais plissant les yeux à cause de la lumière qui lui arrivait en plein visage et ses pupilles non habituées à la lumière du jour.

Lorsqu'il croise votre regard froid et impardonnable, le lourdaud émet un petit hoquet strident et se redresse pour s'aplatir d'autant plus contre le mur.

Mo-mo-mosieur Yoku ! J-je ne dormais pas, je guette ! P-personne de suspect depuis votre dernier passage, c'est assuré !

Hum.. Cet homme vous prend t-il pour un autre ? On dirait bien, ma foi. Cependant, il louche sur l'Exagide déployé en bouclier/épée, visiblement, ce détail le laisse perplexe. Cependant, la peur l'empêche de dresser la moindre hypothèse.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   Dim 29 Mar - 9:20

Le paresseux en face de lui réagit bien plus quand il sentit le contact froid et metallique du tranchant d'Exagide caresser se jugulaire fragile et palpitante. Immédiatement, il leva les yeux mais en avisant sa manière de les plisser et de lever la main pour se protéger de la lumière, Thelos songea qu'il avait bien fait de se mettre sous cet angle. Le flot lumineux lui arrivait dans le dos, ce qui faisait que lui même voyait très bien mais que l'autre ne devait pas pouvoir le discerner très nettement. En cas de combat, ça serait toujours un avantage sur lequel il ne cracherait pas, même si pour le moment rien ne sembler indiquer que cet homme bedonnant était le moinds du monde dangereux. Pas d'arme, pas de Pokeballs visibles, et un physique qui ne lui permettait clairement pas d'être une unité de terrain de toutes façons. L'incompréhension qu'il éprouvait a le trouver ici ne cessait de grandir. Est-ce que pour la première fois depuis le début, cette organisation si parfaite, ce mécanisme si bien huilé ; est ce que la milice armée de Kanto venait enfin de comettre sa première erreur ? Depuis le début, il devait rivaliser d'astuce avec eux, et n'avait jamais pu profiter d'une faille quelconque dans leur plan. Les choses étaient peut être en voie de changer, et ça ne serait franchement pas du luxe.

Mo-mo-mosieur Yoku ! J-je ne dormais pas, je guette ! P-personne de suspect depuis votre dernier passage, c'est assuré !

Pour toute réaction, l'Eleveur aux cheveux blancs arqua un sourcil sceptique, sans abaisser l'arme qu'il tenait tranquillement pour menacer son nouvel ami. De toute évidence, ce dernier confondait Thelos avait quelqu'un d'autre. Ou alors il jouait suprêmement bien la comédie et était assez intelligent pour comprendre en une fraction de seconde que si Thelos se savait reconnu, il aurait a tuer l'homme sans attendre et sans hésiter. Tout portait a croire que la première hypothèse était celle qui était la plus solidement fondée, tant les apparences se liguaient contre la moindre miette de crédibilité que ce personnage presque burlesque aurait pu avoir. Mais, non. Tout était bien trop parfait pour qu'il se laisse avoir. Il aurait aimé pouvoir y croire, seulement la poisse qu'il se trainait depuis le début de...le début tout cours, en fait ; lui soufflait qu'un tel coup de chance n'était pas possible.

Se questionner plus longuement aurait été trop dangereux. Parler pour poser des questions en se faisant passer pour son patron aussi. On pouvait peut-être tromper les yeux d'un homme en lui envoyant des dizaines de watt dans la rétine, en revanche maintenant qu'il était réveillé, le guetteur ne manquerait pas de noter les incohérences les plus évidentes. Le jeune homme, lui, ne pouvait se permettre aucun risque. Puis après tout, il venait déja de voler une information en comprenant la raison de la présence de cet homme. Amplement suffisant. Thelos regarda sa cible une petite seconde, puis attaqua. Une cible facile, assise et encore endormie. Abaissant la lame du Spectre, il tendit vivement son bras droit, celui qui tenait le bouclier, pour donner un grand coup de métal plat sur le crâne de ce type et l'assomer proprement. Pas très élégant, certes, mais très souvent d'une efficacité remarquable.

Une fois l'homme assomé, Thelos s'empresserait bien sûr de le fouiller pour éventuellement trouver un indice ou une aide quelconque, puis Tenefix et lui changeraient sans doute de chemin pour passer par le couloir que l'homme gardait. Qui sait ce qu'on pourrait trouver l'autre côté ? En tous cas, ça semblait valoir le coup, assez tout du moins pour payer un homme a rien foutre toute la journée juste devant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rang SS] Toile embrasée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rang SS] Toile embrasée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Demande de rang spéciaux
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com
» Demandes de rang
» Yosei, l'étoile du matin
» Demandez votre rang de padawan!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Corbeille :: Corbeille :: Les vieux RP-
Sauter vers: