AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Et le monde se figea

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miss Rpg

Miss Rpg

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25695
Age : 9

Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 21 Sep - 0:15

Combien d'années cela faisait-il ? Dix, vingt, cent, mille ? Il ne se rappelait plus. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait été entier, autrefois. Une âme et un corps, assemblés tel que le voulait Arceus. Ils avaient accomplis de grandes choses, ensemble. Ils avaient arrêté la guerre qui rongeait le monde. Ils avaient unifié les humains en une seule et même nation. Ils l'avaient nommé. Unys. La nation bâtie sur les cendres de la guerre.

Quelle ironie... Il n'était maintenant plus qu'une carcasse vide. Séparé non pas en deux, mais en trois. Les humains qu'il avait tant chéri, qu'il avait aidé, avait eu raison de lui. Il avait crut bien faire. Il s'était trompé.

Une rage l'habitait, désormais. Une rage incontrôlable. Il voulait détruire ce monde. Le briser, tel qu'il avait été.

Il entendit le plafond se déchirer, et vit un humain arriver par cette ouverture. En même temps, un autre apparaissait, se matérialisant soudain à côté de lui. Eux... Il ne fallait pas qu'il les touche. Ils étaient capable de lui rendre son âme. Du moins, c'est ce que cet homme en blanc lui avait dit, en lui montrant les deux pierres noires et blanches. Il ne l'avait pas cru, au départ, mais l'énergie qui se dégageait des deux roches... Il n'y avait pas de doute, c'était la sienne. Et puis, eux aussi voulait voir ce monde recouvert par la glace. Aussi les avait-il laissé faire leurs petites expériences.

Mais cet humain avait débarqué, troublé son sommeil. À sa vue, sa rage s'était ravivée. Il devait tuer. Il voulait du sang.

Il voulait vivre, à nouveau.

Spoiler:
 

Reo
Revenir en haut Aller en bas
Kiji
Nature Morte
Kiji

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 536
Age : 30

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 21 Sep - 1:46


Motisma avait parfaitement réussis son coup, son attaque électrique désordonné mais plus puissante qu'il n'y paraissait avait réduit en miettes probablement plusieurs circuits internes de la commande du canon qui s'était éteinte et, meilleur signe encore, à dégager une épaisse fumée noire. Aucun doute à avoir qu'il lui faudrait un certain temps pour tirer à nouveau à ce canon de glace ! Mais il fallait pousser plus avant la suite de nos recherches car, si nous pouvions faire poser ce navire géant à l'extérieur de la ville ce serait tout bon pour nous !
Nous continuions donc dans le couloir mais, en franchissant la porte suivante, une porte gargantuesque qu'on ne put ouvrir que parce qu'elle était déjà entrebâillée, nous découvrîmes une réserve de tubes tout aussi gros et avec, en son centre, un pokémon énorme qui semblait plongé dans un profond sommeil... DU moins jusqu'à ce qu'il sente notre présence, se réveille et pousse un cri atroce. En se bouchant les oreilles, mon humain manqua de me faire tomber de son épaule mais le m'accrochais, serrant les dents pour ne pas être soufflé par le rugissement qui me prit fin que quand la prison de verre qui le renfermait avait volé en éclats ; plusieurs de ces éclats avaient jusqu'au plafond et s'y étaient plantés avec force, les autres avaient arrêtés leur course en plein vol, figés dans une glace qui avait poussée instantanément.
Maintenant que j'y repensais, et que la peur avait fait son chemin dans ma tête, je crois bien ne jamais avoir eu aussi froid, même quand nous étions pris dans le blizzard du Mont Couronné. Je frissonnais, autant de froid que d'effroi. Et le pokémon géant fis un pas vers mon dresseur, pétrifié aussi, qui semblait se poser plus de questions que jamais, juste avant qu'un homme dans un grand manteau et équipé d'une canne ne bondisse depuis le plafond, d'un trou qu'on avait pas repéré - on avait d'autres choses à voir aussi - et que le scientifique à la coiffure excentrique ne se téléporte, juste comme ça à ses côtés.
L'énorme Dragon ne semblait pas se soucier de ces deux là, et si le scientifique avait en plus réussis à se défaire de Kalos, inutile de dire que le battre lui, son compère, plus ce monstre paraissait difficile... juste impossible en fait... Mais je n'eus pas le temps de donner mon avis, la pokéball de Kiji claquais déjà dans les airs pour laisser sortir Momartik qui ne semblait pas mettre longtemps à comprendre le drame de la situation.
_
On va devoir essayer de contenir la rage de cette créature avant que les renforts n'arrive Momartik... Je compte beaucoup sur toi...
Mais pour connaitre cet olibrius aux cheveux blancs qui me tenait compagnie depuis dix ans, je savais que derrière cette phrase se cachait une profonde inquiétude, et que, pour une fois, il n'avait pas le moindre plan en tête... Il essayais juste de garder un peu d'espoir et de conviction mais alors qu'il faisait un signe discret pour que son Motisma s’approche de lui ( il était toujours là lui, c'est vrai, je l'avais oublié avec tout ça ) il lui murmura la suite :
_
Rentre dans le sol, et essaie de voir si tu peux neutraliser ces deux là ou leurs pokéballs...
Avant de reprendre, sur un ton bien plus haut et fort, pour Momartik cette fois :
_
Reflet d'abord, et Abri si il t'attaque, il faut te tenir en sécurité !
Commencer par se défendre et attendre la bonne opportunité pour contrattaquer, ça marcherai dans beaucoup de matchs, mais contre un tel monstre et que c'était juste concevable ?..

Spoiler:
 

_________________
- Carte de Dresseur -

- Dream Team -

Et le monde se figea 592130SignatureKiji2

Revenir en haut Aller en bas
Eleven Lay
Pokémaniac fou.
Eleven Lay

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 20

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 21 Sep - 16:47

Le combat contre Ghetis faisait rage, le roi pourpre qui était mon Nidoking avait une énorme rage qui se ressentait à chaque attaque Telluriforce. Il frappait le sol avec une intensité extrême ce qui faisait émaner des geyser de lave. Ces derniers frappait Ohlassacre avec une tel intensité que ce dernier avait manqué de succomber. Mais le sentiment dominant de ce match était la rage oui, et il était partagé de tout les Pokémon sur le terrain... Mais aussi de mon coéquipier Benjamin qui avait hurler une phrase étrange. Il avait ordonné - à Viridium je suppose - de sortir de sa tête. Je ne sais pas vraiment ce qu'il se passait mais en tout cas, cela n'était pas bon pour les forces qui tentaient de sauver Unys. Mais alors que les assauts allaient reprendre de plus belle, un hurlement nous glaça le sang à tous. Du moins pour ma part... Et glacer était le mot bien choisi pour la situation... Suite au hurlement une vague de froid se répandit dans la salle. Il donna bientôt lieu à des amas de glace. Ghetis murmura un ordre à son Ohmassacre.

« Alors ça y est... Il est éveillé. Ohmassacre. »

Suite à ça l'anguille électrique frappa le sol créant un trou dans lequel l'homme sauta. Il nous avait fait une déclaration avant de s'en aller, pleine de mystères.

« Je n'ai plus de temps à perdre avec vous. Cette ère s'achève, et une nouvelle vient tout juste de commencer. Je suis Gethis, l'Alpha et l'Omega... Fuyez pour vivre sous mon joug, ou suivez moi pour mourir. »

Il parlait d'un éveil, et d'un changement d'ère, la fin. Tout était confus dans mon esprit, mais il y avait une chose que je savais. Peu importe où fuyait le chef des Plasma, il fallait le suivre et l'empêcher d'accomplir ce qu'il souhaitait. Dracaufeu m'amènerait au lieu en sécurité. Je ramenais Nidoking dans sa Pokéball. Je félicitais ce dernier qui avait très bien combattu, et cela lui avait coûté de grosses séquelles... Le dragon couleur jais sortis de sa Pokéball et suite au contact de la glace cracha des gerbes de flammes. Je le chevauchai sans faire attention à Benjamin, et je pris la même direction que du dirigeant des Plasmas.

***

Arrivé au lieu où avait fuit Gehtis, je fus frapper d'horreur par le spectacle proposé. Quelques autres élus étaient déjà présent avec leurs Pokémon en face d'eux. Mais la chose qui se démarquait le plus était bien évidemment le monstre se tenant au centre de la pièce... Ce hurlement entendu avait été rempli de souffrance... Et ce Pokémon inconnu à mes yeux - du moi si cela en était un - avait le portrait adéquat pour cette émotion...

Et le monde se figea 646

Couvert de glace, le corps qui semblait frêle, il émanait du moins une force incommensurable... Dracaufeu avait beau être puissant, pour une protection il me fallait mon autre fidèle ami. Lucario apparut sur le terrain l'air concentré. Ce dernier avait plongé son regard dans celui de Kyurem. Le bleu calme affronté l'or de la folie. Ce dragon semblait être une machine à tuer... Ghetis avait peut être raison, si nous n'arrêtions pas tout cela, l'ère pourrait changer avec cet éveil.


Spoiler:
 

_________________
Et le monde se figea Signae10

~ T-Card ~
Revenir en haut Aller en bas
Kalou Sparkel
Heart of EmeralDDragon
Kalou Sparkel

Région : Unys
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyLun 22 Sep - 19:54


Comment en étions nous arriver là ? Me demandais-je en plongeant dans le regard chargé d'une haine brûlante de l'immense bête nous faisait face. Une haine si intense qu'elle aurait parut prête à consummer les êtres, les liens, le temps lui même, si l'air glaciale ne se faisait pas ressentir sur les parties nues de ma peau. Reculant d'un pas face à la bête, je sentit une violemment tremblement secouer mon corps. Est-ce la peur ? Ou le froid ?

Je sais pas, je ne sais même plus comment on en étiez arrivé là... là, au bord du gouffre, avec le poids d'Unys, de notre époque sur les épaules.

_____________

Quelque minutes plus tôt...

Le combat des tacticiens faisait rage dans les couloirs de la frégate plasma. Feinte, riposte, et habilitée de commandement avait était démontrée autant chez l'un que chez l'autre. Cependant, ce combat n'était qu'à son aube lorsque que les ténèbres de la nuit s’abattirent sur lui. Quel était.... ce cri ? Pourquoi, ce frisson me traverse le corps ? Et pourquoi Nikolai souriait-il ainsi ? Derrière les reflets des lunettes du scientifique, je devinait la force de satisfaction que ce glas d'apocalypse lui conférer.

Réajustant ses verres, le scientifique eut un léger ricanement, tandis qu'il rappelé ses partenaires :

« Enfin, il est éveillé ! On dirait que vous avez été trop lents. Tu m'excuseras, mais j'ai une invention à tester, et une région à réduire en cendres... Ou plutôt, à geler. À moins que tu ne veuilles me suivre. Oh oui, je n'en doute pas que tu me suivras. Tu pourras ainsi contempler l'étendue de mon génie à moi, Nikolaï.  »

Serrant les dents, je sentit mes ongles se pressé ardemment contre ma paume, tandis qu'une rage profonde balaya mes craintes. Il osait menacer cette régions en face de moi ?

"- Enfoiré... Ne te ..." Commençais-je, le regard plisser de colère, avant de m'élançait vers lui. " FOUS PAS DE MOI ! "

 Cependant, l'image du scientifique s'évapora de mon champs de vision, tandis que mon poings rencontrée l'air ou il aurait du atteindre le sourire confiant du scientifque. Haletant sous l'effet de la colère, je me ressaisis sous le regard profond de Colbatium. Tout cette enjeu ne semblait pas l'affecté... Pourtant lui aussi se battait pour protéger quelque chose qui lui était chère. Je devais me montrer à la hauteur si je voulais protéger qui que se soit. Le pokémon légendaire se tourna vers moi, posant sur moi un regard calme, mais qui manifeste un sentiment d'urgence :

« Alors ils l'ont éveillé... C'est mauvais... Kalou, monte sur mon dos, il n'y a pas de temps à perdre ! »

J'étais si pris dans le problème du temps, que je m'étais pas aperçu de l'effort que Colbatium avait fait en refrénant sa fierté. Répondant d'un oui fort, je rappela mes deux guerrières dans leurs ball, avant d sautait avec Sparky sur dos du chef de lames de la justice, prenant la même chemin emprunté par Kiji avant nous.

Kiji.. fais attention.

Filant à travers le dédale de couloir, Colbatium m'apporter tel le vent au cœur de la frégate, le laboratoire. S vite que nous y furent en quelque secondes. Apercevant Kiji dés mon entrée, je sauta du dos de Colbatium pour me réceptionnait à quatre patte sur le sol froid du laboratoire. Et lorsque je me redressa d'un bond, je la vis. Haute de plusieurs mètres, la bête dominait l'espace aussi bien physiquement, que mentalement. Une lourde pression semblait s’exercer sur l’ensemble de la pièce. Je croyais connaitre le sens de la puissance, après tout ces combats, tout ces entraînements.

Mais je n'en avais plus conscience, face à la grandeur de Kyurem.

________________

Comment en étions nous arriver là ? La bête n'avait pas entamé son premier mouvement offensive. Si elle le faisait, nous serions...

" Pika pi ?"

Tournant la tête vers la droite, je vis le visage rond de mon partenaire se penchait pour prendre connaissance de mon état. Il n'était pas influencer par la présence de la bête. Il n'avait pas peur ?

Non... Non, il doit forcement craindre la mort, comme tous. Il est seulement toujours prêt avec de son mieux. Me mettant deux claque, je m'efforça d'avancer d'un pas, d'un autres, puis de courir rejoindre Kiji. Arrivant à ces cotés, je saisit la ball de Garp, qui fit sont retour sur le terrain. Tout me pokémon expérimenté, mis a part Sparky avais été éprouvé par les combats, sauf Garp qui n'avait qu'une courte intervention, il fallait y aller a fond. Dès le début. Sparky sauta également à terre pour faire face au trois adversaire. On aurait besoin de monde pour en venir a bout.

- Garp, prend l'offensive ! Utilise Lame de Roc sur Kyurem, suivit de Marto-Poing ! Sparky, reste prêt de Momartik pour bénéficier de son Abri, et lance Machination ! Puis enchaîne avec un autre Machination !


------------------------------------------

Spoiler:
 

_________________

Quand tu te bat avec moi, il n'y a plus de titre, plus de rang, plus de différence, plus d'origine ... Il y a seulement deux dresseur ...

Spoiler:
 


Dernière édition par Kalou Sparkel le Mar 23 Sep - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Makuno
Poisson d'or
Benjamin Makuno

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyMar 23 Sep - 4:22


Désolation et rage enfouie, voilà à quoi se résumait la confrontation que Benjamin vivait, aux côtés d'Eleven et de Viridium, face à Ghettis, le grand chef de cette Team Plasma... Cette team qui avait pour dessein de causer encore plus de souffrance qu'elle n'en avait déjà fait à Atalanopolis, aux côtés d'autres alliances criminelles. Nouvelle image de cette bataille dans la tête de Benjamin. De nouveau, encore et inlassablement, le sang, les larmes, les cris, les ruines, la mort. Partout où le dresseur allait, elle semblait le suivre et croiser son chemin sans jamais vraiment l'embrasser de tout son être. Y'avait-il une raison à cela ? Tsss, sans doutes la chance de vivre malgré sa faiblesse. Qu'avait il sauvé, lors de cette guerre dans sa patrie ? Rien. Keldeo, ce légendaire aux propos intolérables, avait été capturé. Les morts n'avaient pas pu être réanimé, bien évidemment, et Benjamin n'avait au final semblé qu'être un pantin, se débattant en vain dans une bataille qui le dépassait.

Ce serait-il attendu à cela, en descendant de la Tour Dresseur d'Hoenn, gravie peu de temps avant ces événements, et fuit à cause du pressentiment effroyable qui lui avait transpercé l'âme ? Non, il n'avait bien évidemment rien prédit de tout cela. Comment diable aurait-il pu, de toutes manières ? Lire l'avenir lui était impossible... et heureusement. Y serait-il seulement allé, sinon ? Serrant encore plus ses poings alors que le sang perlait déjà de sa paume et que ses jointures semblaient hurler, il ne pouvait s’empêcher de se dégoutter de ses propres actions.  Oh, oui, il se dégoûtait... Mais il n'était pas autant dégoûté par cela que par l'homme qui lui faisait face. Ghettis, l'abject personnage aux scrupules inexistants, presque inatteignable derrière Ohmassacre et Tutenkafer, contre qui Farfuret livrait une lutte sans merci mais non sans difficultés.

Une rage bouillonnante emplissait l'être de Benjamin, s'échappant de chaque parcelles de sa peau, tandis qu'il ne cessait, encore et encore, de repenser à ces choses, plongé dans le regard plein de haine de Ghettis. La chaleur de l'enfer, étais-ce donc cela ? Une descente dont il ne se rendait même pas compte. Il n'en était pas qu'acteur, il en était victime. Et spectateur, aussi... Quelque part, au fond de lui. Cette graine de lumière que Viridium avait fait défilé devant ses yeux avant que les images ne reprennent le dessus, et que Benjamin ne trouve une réponse au regard presque effrayé de Farfuret, qui se battait corps et âme. Une chaleur du diable, qui ne tarda pas à contraster avec un froid tout autre. Tandis que les coups pleuvaient dans le bureau de l'homme sans peine, l'air changea du tout au tout. Gelé, brûlant de froid, cette fois-çi, contrastant avec le feu qui brûlait son âme. Et pourtant, ce froid n’apaisait aucune blessure. Il en imposait même une nouvelle, celle de l'effroi, tandis qu'un hurlement assourdissant crevait l'air de la pièce, provenant de sous leurs pieds...

Qu'étais-ce ? Qu'est ce qui pouvait bien se tramer là dessous ? Quelque chose de grave, c'était certain, et Ghettis le montra bien en ne tardant pas à s'échapper de la pièce par un trou ouvert dans le sol par son propre pokemon. Il parlait d'éveil. Il parlait de nouvel air. Il parlait de joug, et... osait-il parler
 de mort ?


- TU NE SAIS RIEN DE LA MORT !


Tout s'obscurcissait de nouveau, et pour une fois, les images aussi. Pourtant, les émotions, elles, en plus de rester, étaient décuplées. Courant dans une rage sans nom, méconnaissable, Benjamin avait empoigné l'un des deux Katanas qu'il avait récupéré un peu plus tôt, et s'était élancé en direction du Ghettis qui disparaissait dans le sol, passant à l'étage d'en dessous. Sans réflexion, sans aucun autre sentiment que la rage, Benjamin avait reproduit l'action, heureusement suivi par Gallame et Farfuret. Une chute se présenta sous ses pieds, symbolisant peut être la descente de Benjamin dans les enfers de son propre esprit. Une rage contenue. Une violence refoulée... Tout cela ne pouvait être éternel... Comme la vie ? La chute sembla durer des minutes, des heures, des années ou quelques secondes, il ne savait plus trop. Heureusement, Gallame était là, et avait amorti le contact avec le sol à l'aide de ses pouvoirs psychiques... Atterrissant avec un genou au sol, sa main gauche posée sur la garde de son Katana, Benjamin se releva en un éclair, dégainant en même temps sa lame.

Et c'est là qu'il le vit. L'être à la source de ce froid. L'être à la source de cette angoisse, jusque là refoulée par la rage. Le contact visuel avec cette bête de légende figea Benjamin, dont les muscles tremblaient désormais de rage et d'angoisse. L'air, en plus d'être gelé, était pesant au possible, comme écrasé par la présence même de la créature. Qu'était il ? Impossible à dire comme cela. Benjamin l'avait déjà vu, au cours de ses études avec ses parents. Il en avait déjà entendu parler, mais ne pouvait clairement définir qui il était. Pas maintenant en tout cas. Nouvel hurlement qui fit presque glisser les pieds de Benjamin sur le sol, tandis que Gallame se mettait naturellement en protection à l'aide de ses avant bras devant Benjamin. Farfuret, lui, était dans une forme pittoresque. Genoux aux sols, haletants, il tremblait... de peur ou de froid ? Surement de peur, le froid n'ayant pas d'effet sur lui.

Aux côtés de la bête de légende, deux individus. L'un d'eux, bien sur, était Ghettis, et sa vue refit surgir la chaleur de la rage sauvage dans l'âme de Benjamin. L'autre, quand à lui, était inconnu à ses yeux... Mais son air supérieur, son accoutrement et ce qu'il tenait entre les doigts laissait penser à un scientifique , et surement pas le plus insignifiant. Dans la pièce, Benjamin aperçu également du coin de l'oeil Eleven, mais également deux autres des "élus" : Kiji et Kalou. Cobaltium était également là, plus loin... Et tout ce beau monde n'était sans doutes pas là pour rien... Cette créature.... Oui, son nom lui revenait. Kyurem, le dragon des glaces, connu pour sa puissance phénoménale.... L'aura qu'il dégageait ne laissait d'ailleurs pas de doutes.

Le visage toujours empli d'une rage profondément marquée, notamment dans ses yeux, l'esprit du dresseur était cependant néanmoins un peu plus clair, comme remis en place par la froideur et la peur engendrée par la bête des légendes... Instinct de survie ? Sans doutes cela jouait-il. Les images du passé s'occultaient pour l'heure, laissant place à l'immense pièce, couvert en grande partie par de la glace et des débris de verre. Les autres élus présents étaient d'ailleurs déjà au pieds d'oeuvre, sortant des pokemons pour se protéger... Une telle lucidité dans un moment pareil ? Cela était à la fois remarquable et rassurant. Benjamin y voyait pour l'heure un peu plus clair, et il était évident que la situation amenait à réaction immédiate... Tout cela n'avait plus rien d'une bataille traditionnelle. Lucide pour la première fois, et espérons le, non la dernière, Benjamin rappela dans sa pokeball Farfuret tandis qu'il faisait signe à Gallame de reculer légèrement pour se positionner près de lui. Sa présence le rassurait, tandis qu'il avait appelé sur le terrain deux autres de ses compagnons : Monaflémit et Magnéton. 

La bataille qui allait débuter était d'un niveau tel que Benjamin ne l'aurait jamais imaginé... et il aurait préféré, une fois de plus. Heureusement, son esprit, enragé mais lucide, lui permettait d'agir relativement rationnellement... pour l'heure.


Spoiler:
 

_________________
Thème :


- Ne t'en fais pas, il n'est pas seul pour se protéger.

Kiji avait prit une bonne initiative. Il fallait s'unir dans cette épreuve si l'on voulait pouvoir rivaliser de pouvoir avec Kyurem. Nous n'arriverons probablement a rien en faisant chacun une chose dans son coin. Regardant le creux de ma paume d'un air absent, je repensa au soutien de l'Evoli... Oui, l'union des forces... Est une grande puissances.

Cela devrait marcher.

Serrant le poing je me déplaca vers Eris, Capuche-Boy, et le dresseur au Dracaufeu.

- Si on veut réussir a survivre à cette chose là, il va falloir qu'on s'unisse sur ce coup. Il faut concentrer nos coups en si on veut l'affecter.

Me retournant vers mon équipe je fit par de mes instructions.

- Sparky, lance Mur Lumière sur notre camps, cela devrait nous aider a tenir le Blizzard. Puis reste en retrait derrière pour augmenter une dernière fois ta puissance avec Machination ! Garp, lance Lame de Roc, et vise les yeux ! Puis Enchaine d'un Dynamopoing vers le crâne !

___________________________________

Modération:

Spoiler:
 

_________________

Quand tu te bat avec moi, il n'y a plus de titre, plus de rang, plus de différence, plus d'origine ... Il y a seulement deux dresseur ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eleven Lay
Pokémaniac fou.
Eleven Lay

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 20

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptySam 4 Oct - 15:44

Le monstre de glace avait une lueur de rage dans les yeux comme je n'en avais jamais vu. Ce dernier relâché un souffle glacé à chaque respiration prouvant son incroyable puissance. Et pourtant, nous humains allons défier cette cruauté pour tenter de sauver Unys. Mais nous n'avions pas chacun les mêmes raisons, une conviction se démarquait du lot. Celle de Benjamin avec qui j'avais commencé à combattre le meneur de la Team Plasma. Le dresseur au Dracaufeu noir ne pouvait pas voir Ghetis en portrait, c'est pourquoi même si un dragon se présentait devant nous, il tentait toujours de tuer le chef... Il avait ordonné l'action à un drôle de Pokémon aimant, et je n'étais pas d'accord avec cette méthode... Il y avait plus important dans l'immédiat que d'éliminer cet homme, et tuer n'était jamais la solution...
Le hurlement du glaçon me ramena à la réalité, il avait subit le déluge d'attaques de nos Pokémon, et semblait s'en moquer... Ce hurlement pouvait être une attaque en lui même, je ne sais pas, mais il me glaçait le sang et rendait la bête si intimidante. Il leva la tête pour sembler préparer une attaque, sa première... J'étais inquiet de ce qui allait se produire, la puissance de ce Pokémon, si s'en était un, devait être incroyable. J'étais à la fois fasciné et apeuré... Et puis un jet de couleur violette émana de sa gueule. Le bruit du rayon était assourdissant et même sans toucher nos compagnons, ils leurs causa d'important dégâts. Notre adversaire lançait cette attaque avec un cri de rage, rendant la situation dramatique. Le laser se pulvérisa dans un mur pour ne laisser que des miettes de l'édifice qui se tenait là il y a quelques secondes. Je ne sais pas si nous avions l'ombre d'une chance face à ce dragon, mais je ne devais pas abandonner, en aucun cas. Le sort de millions d'humains en dépendait. Laissons de côté l'inquiétude pour Benjamin, c'était ses affaires, concentrons nous sur les notre. Après tout il n'avait pas voulu écouter Viridium, que pouvais-je bien faire de plus ?
Mes assauts ne semblait pas avoir fait grand chose si ce n'est que de minuscules trous dans la carcasse de l'adversaire. Mes compagnons aussi avaient tenté, sans grand succès. Mais à l'usure, la victoire n'était sûrement pas impossible. Il ne fallait pas faiblir et continuer les assauts. Mais après tout il y avait tout de même peut être une stratégie à développer avec les éléments en ma possession... Peut être en combinant la puissance de feu du Lance-Flammes de Dracaufeu avec l'Aurasphère de Lucario. Le résultat créer serait peut être un boulet de canon enflammé. Cela valait le coup d'essayer.

« Lucario, Dracaufeu, on va combiner vos forces. Si cela est possible Dracaufeu, enflamme l'Aurasphère de Lucario, si c'est un succès, on recommence. »


Spoiler:
 

_________________
Et le monde se figea Signae10

~ T-Card ~
Revenir en haut Aller en bas
Soren S. Inuzuki
Evoli seeker !
Soren S. Inuzuki

Région : Kanto
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 5 Oct - 16:45


Au final, on était six sur sept toujours en jeu ? Visiblement. ~ On va rester avec sept, puisque Soren n’a pas vu Shame, puisqu’elle n’était pas au point de rendez-vous...~ C’était quand même pas si mal selon le point de vue du jeune chercheur, mais pouvait-on s’en tirer contre Kyurem ? Cela était une toute autre chose.

Le dragon de glace ne prit guère de temps à leur montrer de quoi il était capable. Un Blizzard s’abattu rapidement sur tous. Hors les deux créatures présentes, qui en avait protégé une autre chacune. Soren plaça son bras gauche par réflexe pour se protéger du vent surtout, puisque visiblement les dresseurs étaient tous assez loin pour ne pas subir cet attaque. Une chance pour eut. Malgré que le froid était quelque chose d’autre à gérer autant pour les Pokémons que pour les humains. Malgré que Soren était assez bien vêtu, cela ne servait absolument à rien via le froid qu’émettait ce dragon légendaire. Ce fut ensuite au tour de leurs créatures de poche de montrer ce qu’il pouvait faire. Un bon nombre de Pokémons étaient présents. De tous les types et toutes les régions. Certain avaient réussis à abimer l’armure de glace créer par Kyurem, d’autres avaient préférer essayer de s’en prendre au problème majeur ici, les deux imbéciles de Plasma, Ghetis le chef de l’organisation, ainsi que l’autre que le jeune homme ne connaissait guère. A première vu Soren pariait sur un type chercheur ou ingénieur, mais cela n’était qu’un détail inutile. Assaut qui fut un échec total. Ils avaient donc prévu qu’ils pourraient être mit en danger, ainsi créer une stupide machine pour les protéger.

Un cri grave et effrayant se fit entendre dans la grande salle. Loin d’un cri de douleur selon le jeune chercheur… Arf… Tout ce qu’ils avaient réussi à faire était de foutre l’entre-deux en colère ? Visiblement. Oui. C’était bien cela. Rapidement un puissant souffle dragonique vit s’abattre dans le mur en face du lanceur qui n’était nul autre que la créature de glace. Créant une brèche dans le mur. Si cela continuait ainsi, le vaisseau allait y passer aussi... M'enfin, pas qu’il s’en plaindrait, mais bon. Au final, avaient-ils eu le droit à une simple démonstration d’une petite partie des pouvoirs de cette créature mythique ? D’après le jugement du chercheur, il en dirait que oui. Soren avait peur, peur des pouvoirs de ce dragon et de la suite, mais il ne pouvait certainement pas abandonner... Mot qui n’était guère dans son dictionnaire.

Visiblement, deux batailles se créèrent dans la grande pièce. Ceux qui avait décidés d’essayer d’éliminer les deux hommes et ceux qui comptaient essayer d’arrêter le dragon de glace. D’après le point de vu de Soren, le mieux serait de commencer par celui qui pouvait causer leur perte, puis ensuite les deux hommes. Mais soit. Si, certain pensaient que éliminer les deux hommes allaient changer quelque chose. Qu’il en soit ainsi.
Regardant la pièce, ainsi que tous ceux présents. Oui. Le mieux à faire était de commencer par observer la situation générale. Le chercheur avait toujours préférer penser avant d’agir. Arrêtant pour porter son regard sur un des autres garçons quand ce dernier s’approcha de lui, ainsi que Eris et le dresseur du dragon noir. Oui. Selon Soren, c’était le mieux à faire. Agir ensemble. Le chercheur approuva les dire de ce dernier d’un signe positif de la tête.

- Diva va rejoindre Pikachu, protège-le si nécessaire, pendant ce temps lance un Vibroscur. Quant à toi, Coup d’Main sur Betochef, puis un autre sur Lucario, pour que son combo soit plus fort ! Demandait-il à ses compagnons qui étaient sur l'air de combat.

Spoiler:
 

_________________
The sound of rain grows faint...
Et le monde se figea Nqejpk
Et le monde se figea 2w6autv~ Présentation.
~ Pokédex.
~ Carte.

~ Dernier lancé du dé Shiney : 30 mars. ~
~ Je parle en #333399. ~
~ Oeuf d'Evoli (2/3) ; Rp/Rp/Rp

Like a distant wish...
Revenir en haut Aller en bas
Eris Mayore

Eris Mayore

Région : Unys
Classe : Dresseur
Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 119

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyMer 8 Oct - 23:04


Et le monde se figea La_lib10
L'éphémère, donc.
Alors que l'atmosphère grondait de frayeur et de fureur, le légendaire draconique trouva le moyen de rendre insondable le gouffre partagé par tous les élus. Une brutale vague de froid intense quitta son corps pour toucher le premier barrage lui coupant son glorieux chemin. Tous les Pokémon furent touchés, toutefois la solidarité leur permirent de s'en tirer sans trop de soucis. Un sourire rassuré fleurit subrepticement sur les lèvres d'Eris à cette vision. Tout n'était pas perdu...
Aussitôt, le combat débuta. Comme un seul homme, comme une seule bête, toutes les créatures attaquèrent. Kyurem, tel un dieu surpuissant, se laissait faire. Immobile tel un roi sûr de soi dans son palais... Seuls ses yeux foudroyants de rage imprimaient, retenaient sans arrêt, le corps et les mouvements de ses assaillants.
Mais ce n'était pas tout : la bataille prenait également forme sous l'apparence des assauts de Kiji, et d'un autre homme à l'aura diablement sombre. La grande brune arqua doucement un sourcil. Alors ainsi, cet élu goûtait aux joies de la plus noire des saveurs... Intéressant, vraiment. Cependant, Eris n'eut pas plus de temps pour laisser libre cours à ses souvenirs. La rage revint au triple galop, comme pour lui signaler qu'elle était en plein combat. Elle serra des dents, inspirant profondément... Puis aussitôt, elle se replongea corps et âme dans son instinct guerrier, analytique.
Les deux hommes, dont le scientifique (peut-être celui à l'origine de l'apparition de Kyurem ?) et un très vieux sage, presque aussi malsain que celui rencontré plus tôt, n'eurent aucun mal à défaire les attaques des deux élus. Raté sur ce coup-là... Néanmoins, en voyant Kiji s'adresser à son camarade, la demoiselle devina qu'ils prendraient les choses en main. Elle leur laissait avec grâce ce plaisir profond à déchiqueter ces Plasma... En attendant, elle devait priver de sa liberté la plus grande des bêtes : Kyurem.
Le roi dragon s'était désormais repris. Se redressant, faisant ainsi illuminer son armure de glace éternelle, il inspira profondément. Cette posture... Cette pâleur... Cette beauté terrible. Puis, le cri. Si sauvage. A la vision de ce monstre, Eris se cambra, prête à subir son assaut.
Qui fut très étonnement un total dérapage. Beaucoup de cinéma pour rien, finalement ! Démentant ses pensées, la créature mit un pied en avant, dont la lourdeur n'eut d'égale que la terreur qui s'en répercuta. Il allait attaquer... C'est alors que Kalou, son ami rencontré à Arpentières, apparut à ses côtés. Le dresseur au Dracafeu noir, également. Soren s'approcha, lui aussi. Ensemble, unis par les paroles de Kalou, tous acquiescèrent, remontés à bloc. Ses sens entièrement en alerte, Eris digéra rapidement les ordres donnés par les autres élus. Avec, elle dessina des consignes, très simples...

Kalou, mon Maganon et mon Airmure vont suivre Garp ! Ils attaqueront également aux yeux, et peut-être qu'à trois ça fera quelque chose, précisa-t-elle.

Soren, à son habitude, décida d'augmenter la puissance de frappe de ses compagnons. Quant au jeune blond, il préféra tester un combo innovant... Bien, à son tour désormais. En un clin d'oeil, Xion se retrouva proche d'elle. Son sourire malicieux n'avait pas disparu, sa chaleur d'habitude étouffante et sauvage lui apparaissait désormais douce. Rapidement, la jeune femme lui expliqua ce qu'elle attendait de lui. Sitôt compris et enregistré, son Maganon s'avança, prêt à faire goûter à la glace ses flammes mordantes...
Quant à l'Airmure, engagé dans le feu du combat, avait oublié sa docilité. Il fit face à sa maitresse, la toisant de son buste fier. Mais il pâlit bien vite en goûtant au regard plus aiguisé et tranchant d'Eris que ses plumes effilées... Une fois cela fait, la grande brune se tourna vers son fidèle Zéblitz, n'ayant pas bougé d'un poil. Sa fourrure justement crépitait des flammes de la colère, ses naseaux soufflant avec force. Doucement, elle attira son attention, avant de lui expliquer par signes qu'il devait tenter de paralyser Kyurem. Autant simplifier la bataille, la rendre moins éprouvante qu'elle ne l'était déjà, surtout vu ce qui se profilait...

Et le monde se figea Modara10
    Afin d'aider les Poké de Soren, Eleven et Kalou ainsi que ceux d'Eris, Zéblitz concentre deux Cage-Eclair en une, avant de la projeter sur Kyurem. Je suis curieuse de voir si ça fonctionnera ou pas.
    Maganon force le passage jusqu'aux yeux de Kyurem avec Exploforce (si ça touche, c'est encore mieux), avant d'utiliser Coup-Croix sur ses n'oeils n'oeils. Airmure visera avec Luminocanon les yeux également.
    PS : Reo, tu m'as noté (3/5) charges utilisées pour la CT Miracle, or je n'en ai utilisé que 2. Serait-ce possible de modifier cela s'iouplait ?
    Marchi beaucoup ! Bon courage à toi, Reo, et encore merci pour ce que tu fais.


©Lollypop

_________________

Eris' Pokédex | Eris' T-Card
Eris' Prez'
Se trouve à Volucité
Et le monde se figea 523MSEt le monde se figea 509MSEt le monde se figea 467MSEt le monde se figea 361MSEt le monde se figea Miniai10

   
Et le monde se figea Eris_s10
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Makuno
Poisson d'or
Benjamin Makuno

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyJeu 9 Oct - 6:00


La souffrance. De tout temps, elle était présente dans le cœur et la chair des hommes. De tout temps, elle était question à débat : Etais-ce la douleur physique, ou bien la blessure psychologique, la plus effroyable des tortures ? Jadis, il était bien confirmé que la douleur physique était la plus effroyable des peines, tortures de la chair, rongeant les hommes jusqu'à l'os, touchant presque l'âme... Mais lorsque l'on venait à s'attaquer à cette âme directement ? Tel un poignard empoisonné, les douleurs de l'âme semblaient passagères, se penser avec le temps, telles que celles physiques... Mais là était leur grande force. Si les douleurs physiques disparaissent au bout d'une période de rétablissement, le poison des souvenirs reste toujours enfoui, prêt à resurgir pour achever l'être déjà à terre au moment le plus opportun. Les souvenirs... La plus noire des peines.

Hurler... Est-ce que cela le soulagerait ? Il y'avait pensé, bien sûr, mais il était futile de penser une telle chose. Ce n'était pas rationnel : En quoi un cri pouvait faire oublier ces images ? En quoi un cri pouvait-il faire oublier son échec ? Sa défaite ? Sa faute ?... Oui... C'était bien sa faute, après tout. Il n'était certes pas la cause des drames survenus à Poivressel ou Atalanopolis, bien sur... Mais il en avait été l'antagoniste. Qu'avait-il cru ? Que son titre de Maître de Tour faisait de lui une personne capable ? Visiblement, oui, il devait l'avoir cru, du moins inconsciemment. Benjamin se voyait torturer par ses images, ses souvenirs qui ne voulaient le laisser en paix... Mais n'étais-ce pas sa faute ? En s'engageant dans de telles batailles, n'avait-il pas endossé la responsabilité de ce qu'il se passait, s'assumant capable d'intervenir, capable de protéger ? Quelle folie.

Il n'avait rien protégé du tout. Que cela soit les corps inanimés des hommes, des femmes, des enfants tués lors de l'attaque d'Atalanopolis. Que cela soit cet homme, en proie à la folie, à Poivressel, qui l'avait au final supplié sans qu'il n'intervienne pour autant... Il n'avait rien protégé, et il était un monstre pour cela. Monstrueux de par son échec. Sur son dos, il y'avait des vies. Des vies perdues... Et de nouveau. De nouveau, cela se répétait. Embarqué dans la guerre des légendaires Unyssiens pour sauver leur région, Benjamin avait accepté, fonçant tête baissé pour une quelconque idée futile telle que la justice ou la vengeance... Des concepts niais. Des concepts d'enfant, au final. Où était la justice, pour ces gens tombés ? Cette bataille, dont-ils n'avaient même pas idée, étais-ce cela qui allait les ramener des mains d'Hadès ? Non, cela ne changeait rien pour eux. Il avait fait cela pour lui, pour se rassurer après son échec précédent peut être...

Etais-ce dès lors égoïste que de livrer la bataille dans laquelle il se tenait ? Le cœur de Benjamin s'accélérait au fur et à mesure qu'il pensait à ces choses. Il voyait des mouvements, il sentait de la puissance... *Boum*. Le froid sur sa peau.... *Boum*... Le froid dans son âme... *Boum*.... Regardant sa main encore armée de son Katana, Benjamin ressentait son poul battre contre la garde de la lame, vibrant à l'unisson avec l'acier aux traces de sang anciennes... *Boum*. Un coup d'oeil vers la bête légendaire... *Boum*... *Boum*... Qu'avait-il fait... *Boum*...*Boum*... *Boum*...


*Boum*.




Un hurlement.

Recouvrant peu à peu la vision sans même se rendre compte qu'il l'avait perdu peu à peu, Benjamin se sentit revenir à lui. A son lui actuellement, tout du moins. Gallame, les mains sur les genoux, se tenait essoufflé devant le jeune dresseur, ses yeux grands horrifiés tournés vers son dresseur. Lui aussi semblait retrouver la vue, écarter ce voile noir qui s'était répandu dans celle de l'Hoennien. C'était dans le blizzard de Kyurem, démentiel, qu'il s'en était rendu compte : Non... Non, ce n'était pas la cause de cette folie. Tout cela... C'était lui. La main de Benjamin se resserra avec violence sur son Katana récupéré récemment tandis que ses yeux, éteints, se ranimaient d'une rage écarlate. De nouveau, cette sensation de mort sur sa peau, ce froid brûlant, perforant sa chair. De nouveau, la bête des légendes, devant lui, un morceau du mur devant lui en moins. De nouveau, les "élus", tous corps et âme dans la bataille, l'esprit en apparence lucide.

Un rictus tournant à la grimace de rage apparût sur le visage du jeune dresseur tandis qu'il entendait d'une oreille sourde le plan de Kiji... Du coin de l'oeil, il voyait les autres élus se réunir, essayant visiblement d'élaborer un plan pour mettre à terre la légende de glace. Se battre contre cela ? Il fallait être fou... Mais ne l'était-il, lui aussi ? Les ongles de sa main gauche, libérée de lame, se renfermaient dans sa chair tandis que le sang en perlait. Ce froid l'embrasait... Monaflémit se relevait devant lui, de la glace encore présente sur ses poings. Gallame, de nouveau en position de combat, se plassait aux côtés de Benjamin, avant que ce dernier ne lui donne un ordre. Un ordre télépathique.



*Va le chercher. Va chercher Galeking. Il est temps qu'il rentre en scène : Tête de Fer sur le cou de Kyurem. Je veux le briser.*


Cette dernière phrase, qu'il avait pensé... L'avait-il dit pour Kyurem ? Pour Ghettis ? Pour les deux, sans doutes. L'Hoennien voyait d'ailleurs le Métamorph de Kiji se changer en Magneton, visant les chefs Plasmas lui aussi... De l'autre côté, les troupes de combat contre Kyurem s'organisaient. Et au milieu, lui... Cela lui convenait. Il ne pouvait se battre que sur un seul tableau. Il devait briser Ghettis, cet être qui osait lui parler de mort... Mais il devait également briser Kyurem. Son regard cherchait d'ailleurs celui de la bête, la fixant comme maladivement tandis que la rage lui frappait toujours les tempes... Que cherchait-il à savoir, en faisant cela ? Il voulait voir. Il voulait voir la rage de Kyurem. Il voulait voir cette puissance brute, froide, infinie, s'opposer à la sienne. Il voulait les voir... Ces yeux.... Ses yeux...


- REGARDE MOI ! TU TE DÉCHAÎNES DE PAR TA RAGE... TU VEUX VOIR NOTRE MORT... REGARDE NOUS ! REGARDE NOUS AVEC CETTE SOIF DE MORT... ET VOIT LA TIENNE DANS MES YEUX !



Spoiler:
 

_________________
Thème :


Mais à présent il était prêt. Combattant les effets du givre, Sparky courrut vers les élus avec la force de l'impatience. Tendant le bras, je vis mon ami du coeur sautait vers sa nouvelle forme, une lueur de vie dans les yeux, tandis que mes lèvres se mouvait en un ordre unique :

- " Déchaine toi. " Ordonnais-je à mon partenaire.

Sparky évolua. Entrant en contact avec la pierre, le Pikachu vut celle ci se désagréger en une aura lumineuse qui l'enveloppa. Regardan ses membres luire d'une lueur blanche, Sparky sentit une force l'envahir tandis que son corps se métamorphosé sous mes yeux. Le chétif Pikachu prenait en taille, tandis que dans un crépitement électrique, sa queue s'allonger dans la forme d'un éclair. Ses oreilles se recourbèrent, s'affinèrent offrant à la souris jaune une ouie plus raffiné. Alors que la lueur se dissipée, je put constater le changement dans sa totalité. Le pokémon qui se tenait en face semblait plus puissant, plus confiant. De petit arcs électriques parcourent instantenement la fourrure du Raiche. Le visage à moitié gelée de Sparky se contracta en un sourire confiant. Non, il n'avait pas la force des légendaires en présence, ni de Kyurem. Mais il sentait qu'il avait la forcer d'aider son entourage. Serrant le poing, Sparky commença a accumuler tout l'électricité qu'il posséder en lui, formant un enorme arcane électrique autour de lui.

-" Tchôbou, on essaye de lui gagner un peut de temps ! Donne tout ce que tu en un assaut ! Lance simultanément Boutefeu et Fracasse Tête sur Kyurem ! Sparky, je compte sur toi."

Ces deux était peut-être mes meilleurs pokémons, je pouvais me fier a eux dans ce combat. Ils feront tout pour y arriver, je le sais.

_____________________

Modération

Spoiler:
 

_________________

Quand tu te bat avec moi, il n'y a plus de titre, plus de rang, plus de différence, plus d'origine ... Il y a seulement deux dresseur ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eleven Lay
Pokémaniac fou.
Eleven Lay

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 20

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 19 Oct - 10:59

L'assaut final contre le monstre de glace débutait ? Tout les élus choisit par les Pokémon légendaires semblait rassembler leur forces. J'avais fais de même avec Lucario et Dracaufeu en combinant tout deux leurs attaques les plus puissantes. Un élu couvert par sa capuche demanda à son Evoli de m'aider, de rendre plus puissante la future Aurasphère de Lucario. Cela allait donner naissance à une attaque destructrice, en combinant nos forces, rien ne pouvait nous arrêter. Et d'ailleurs, les fruits de cette alliance n'allait pas tarder à porter leurs fruits...
Lorsque la seconde vague d'attaques fut engagé, tout s'accéléra. De mon côté, seul une combinaison sur les deux demandés avait atteint le colosse. Elle avait fait des dégâts plus qu'inespérés. La seconde, bien que passer à côté avait tout de même causée quelques égratignures sur la carcasse du Pokémon. Ça, c'est ce qui c'était passé de mon côté. En plus d'avoir attaqué, je ne sais quels élus avaient demandé à leurs compagnon d'user d'un puissant Abri pour minimiser les futurs assauts de Kyurem - c'était le nom que tout le monde lui donnait - mais je ne sais pas si cela suffirait... J'étais pas pessimiste, mais réaliste. Quand on voyait comment a terminé le mur derrière nous, cette protection de lumière ne devait pas garantir la sécurité absolue... Mais l'essentiel était au moins de causer d'importants dégâts avant même que le dragon est réagi. C'était déjà fait avec Lucario, mais d'autres élus avaient choisis l'option offensive. Les assauts se poursuivirent, jusqu'à ce que Benjamin agisse. Qu'est ce que ce dernier avait fait pour que tout change ? Et bien il avait ordonné à son Galeking de sauter du plafond sur le dragon glacé. Jusque là, c'était une bonne idée, mais pas très sécurisée... Il était malheureusement trop tard, je voyais le corps d'acier tombait comme une flèche sur le corps de glace. Un grand fracas suivit la chute. Un soulèvement d'amas de glace impressionnant.
Comme beaucoup d'entre nous, je ne savais pas ce qui en avait suivi, je constatais juste le résultat. Ghetis, le chef Plasma semblait inconscient. A l'inverse, ce qui semblait être son acolyte, était étrangement indemne... Avec un sourire narquois. L'état de Kyurem lui... était tout à fait inconnu. Mais je savais qu'il n'était véritablement pas mort... Pourquoi ? Parce que derrière nous, les légendaires étaient en ligne. Ils semblaient concentrés comme jamais. Mais que préparaient-ils ? En tout cas, peu importe ce qu'ils allaient faire, il fallait les aider. Ils allaient peut être enfin se montrer utile qui sait... Je voyais un élu à mes côtés ordonner à ses compagnons de se préparer à l'assaut. Et bien imitons le.

« Lucario, Dracaufeu, je sens que c'est la fin. »

J'allais user de la même technique. Elle avait porté ses fruits une première fois, à force d'application elle deviendrait destructrice. Et rien de mieux comme entrainement qu'un Pokémon définit comme légendaire...


Spoiler:
 

_________________
Et le monde se figea Signae10

~ T-Card ~
Revenir en haut Aller en bas
Soren S. Inuzuki
Evoli seeker !
Soren S. Inuzuki

Région : Kanto
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyVen 24 Oct - 14:56


Malgré le mur lumineux créé par le Pikachu, la plupart des Pokémons avaient pris gros au premier assaut de glace de la bête légendaire qui se tenait devant le groupe. Quelques rares exceptions avaient réussi à ne pas se faire toucher, mais rien de plus. Alors que le dragon de glace se prit certaines attaques, il avait réussi à en éviter d’autres. Au moins, ils avaient réussis à l’encombrer en le blessant à un œil. Enfin, encombrer était vite dit selon le jeune chercheur, puisqu’il se défendait encore très bien.

Alors que le Bétochef, ainsi que le Monaflémit allait lancer un nouvel assaut ceux-ci se fit avoir par l’entre-deux, terminant dans un mur, accompagner d’un son plutôt désagréable pour les oreilles venant du type combat. Enfin, Soren eu à peine le temps de regarder les deux Pokémons qui étaient au sol, qu’un fracas se fit entendre venant du plafond de la pièce. Fracas qui ne se fit pas attendre pour vite finir en gros trou dans le plafond. Ce qui c’était passer ? Plutôt dure à dire directement, avec tout le raffut causer, le jeune homme à la capuche pouvait guère comprendre ce qui venait de se passer, du moins pour l’instant. Tout ce qu’il plus voir et comprendre fut plusieurs éclats de glace partir dans tous les sens… Oui. Quelque chose venait de briser l’armure de glace de Kyurem. Le jeune chercheur eu comme simple réflexe de placer son bras gauche devant son vissage idée de se protéger. Dès que tout fut plus calme Soren enleva ce qui lui cachait la vue, idée de pouvoir comprendre ce qui c’était passer. Un Galeking était hors combat étendu près de l’entre-deux de dragon, qui avait assez l’art mal en point. Le jeune homme ne mit pas très longtemps pour comprendre ce qui c’était passer.

De leur côté, visiblement ils avaient réussi à toucher Ghetis, mais l’autre inconnu avait l’air épargner ? Non. Pas vraiment. Ce n’était pas ça, mais Soren ne pouvait guère comprendre ce qui avait sauvé cet homme… Alors que tout avait l’air de bien aller pour le petit groupe d’élus, le dragon de glace se releva… Avec difficulté, mais y arriva tout de même. Recréant son amure glaciale, tout en commençant à faire descendre gravement la température ambiante dans la salle… Les murs, objets et tout ce qui se trouvaient dans la salle commençaient à se recouvrir de glace doucement. Soufflant un léger nuage de fumer blanche à cause du froid a toutes les fois qu’il respirait. Oui. Ce n’était pas très agréable. Certes, il était assez bien vêtu, mais à côté de se froid, c’était loin d’être bien… Soren lança qu'un rapide coup d'oeil vers les Pokémons légendaires qui étaient avec eut... Ils avaient l'air de préparer quelque chose, mais quoi ? Il ne pouvait le savoir, mais bientôt si...

Comprenant guère ce que le jeune homme avec le Pikachu avait dit au Plasma toujours debout. Visiblement, il devait déjà l’avoir rencontré dans un passer assez prêt. Nous avertissant a propos de cet homme… Nikolaï l’avait-il appelé ? Oui. Oh ! Le Pikachu était devenu un Raichu. Un Roitiflam venant de ce dernier vit prendre la place du type combat. Alors que le dresseur avec le Dracaufeu noir, ainsi que le Lucario étaient reparti pour retenter leur combo… Aussi bien ne pas attendre non plus, n’est-ce pas ?

- Diva reste près du Raichu protéger le avec Abri, si nécessaire ! Entre temps, distrait Kyurem avec un Vibroscur. Fende soit prêt à utiliser Coup d’Main pour aider Raichu ! Pendant ce temps va s’y avec une Ball’Ombre !

_____________________________________________________

[Goupix(Diva) : Reste prêt de Raichu(Sparky) pour utiliser Abri si Kyruem ou autres auraient l’idée de s'en prendre à Raichu(Sparky). Pendant ce temps, elle utilisera Vibroscur sur Kyurem.
Evoli(Fende) : Utilisera Coud d'Main pour aider/monter encore plus la puissance de l'attaque Fatal-foudre de Raichu(Sparky). Pendant ce temps, il utilisera Ball'Ombre sur Kyurem.
Encore merci Reo. o/]

_________________
The sound of rain grows faint...
Et le monde se figea Nqejpk
Et le monde se figea 2w6autv~ Présentation.
~ Pokédex.
~ Carte.

~ Dernier lancé du dé Shiney : 30 mars. ~
~ Je parle en #333399. ~
~ Oeuf d'Evoli (2/3) ; Rp/Rp/Rp

Like a distant wish...
Revenir en haut Aller en bas
Eris Mayore

Eris Mayore

Région : Unys
Classe : Dresseur
Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 119

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyDim 26 Oct - 23:17


Et le monde se figea La_lib10
Alors qu'un temps mort semblait s'être installé, l'élu à l'aura sombre vociféra des paroles dures et dévastatrices. Avec une douce surprise, Eris le contempla. Quel évènement l'avait donc poussé au fond de ce gouffre si savoureux, si perfide, si envenimé ? Tous, ici présents, semblaient devenir petit à petit monstres de cruauté et de pure vengeance face au terrible Kyurem. Peut-être cet élu s'était-il un peu trop laissé abordé par les ténèbres de la situation...
Brusquement, une lumière diffuse et surnaturelle agressa les yeux argentés d'Eris. Par réflexe, elle les ferma le temps de s'habituer à la nouvelle luminosité ambiante. Elle ne s'était pas rendu compte à quel point la salle dans laquelle ils se trouvaient était sombre... Désormais illuminée d'un nouvel éclat dont les zébrures miroitaient sur l'armure glacée de Kyurem, la pièce ne lui apparaissait plus aussi profonde qu'auparavant. En revanche, elle gardait sa teinte irréelle...
L'immense mur immatériel, porteur d'une nouvelle promesse, se brisa aussi vite qu'il était apparu. Le puissant Blizzard de la bête légendaire eut tôt fait d'en détruire chaque parcelle, chaque miette. Pendant un bref instant, des éclats voltigèrent en rayonnant, tels des lucioles sur le point de s'échouer. Une fraction de seconde plus tard, l'offensive des élus débutaient. La demoiselle observa avec une satisfaction non feinte son Maganon mener à bien son assaut. Une point d'agacement la traversa toutefois lorsque son Airmure manqua une de ses attaques. Les autres Pokémon se débrouillaient très bien, eux aussi. Les bruits de leur coup, couplés à la vision des couleurs s'entrechoquant, offraient un spectacle psychédélique. Kyurem agissait tout à coup plus par instinct primitif, comme l'aurait fait une proie blessée, assaillie par tous les côtés.
C'était bon signe... Eris pouvait-elle avoir l'audace d'espérer ? D'entrevoir par là un quelconque reflet de victoire ? Elle n'osait y croire.
Comme pour confirmer ses langoureuses craintes, le Légendaire haussa d'un ton. Pour toute conséquence, un Pokémon de Kalou ainsi qu'un autre se retrouvèrent sauvagement propulsés contre un mur... A la grande surprise de la jeune femme, son ami ne se laissa guère envahir par ses sentiments. Efficace et sûr de lui, il ramena son compagnon dans sa cage d'acier.
Mais tout à coup, l'air se fit sifflant, lourd. Eris observa, ahurie, interdite, un énorme Galeking plonger droit sur leur adversaire. Avec un immense fracas, le Légendaire s'affaissa, tandis que son armure glacée volaient en éclats tranchants. Quel élu devait-elle bénir pour cette prouesse ?
Ce ne fut pas tout : Kiji, à l'aide d'un habile mécanisme, parvint grâce à ses efforts conjugués avec le sombre élu, à blesser grièvement le sage. Ce dernier termina sa route sur le sol, les yeux empreints d'horreur. Etait-il vraiment mort..? La curiosité d'Eris l'assaillait. En ce cas... Rapidement, elle fit apparaitre sur le terrain Anatèle, son Chacripan. En quelques murmures échangés, le chaton comprit rapidement sa mission, simple comme bonjour.
C'est alors que brusquement, Kalou leur glissa d'habiles mises en gardes. De plus, il s'adressa directement au scientifique survivant, le nommant "Nikolaï". Ainsi Nikolaï se trouvait être l'origine de tout ce chaos, la source de ces ténèbres ! Ses traits arrogants et suffisants devinrent subitement très intéressants à s'imaginer frapper et déformer. Pourquoi ne gisait-il pas en compagnie du sage ? Pourquoi se tenait-il toujours debout, intact, le menton haut ? Pourquoi n'agissait-il pas, alors que sa situation semblait se tourner contre lui ? Possédait-il des renforts, d'autres astuces ? Ces questions martelèrent l'esprit de la demoiselle. Du regard, elle chercha d'autres entrées, susceptibles d'y abriter d'autres ennemis. Mais l'obscurité avait malheureusement reprit ses droits... Tout comme le froid mordant.
Signifiant qu'il était encore présent et en pleine possession de ses moyens, le monstre de glace fit aussitôt ré apparaitre son armure brisée. Ce faisant, une nouvelle vague de froid percuta les élus et leurs alliés. Eris grinça des dents pour s'empêcher de trembler. Voilà qui ralentirait considérablement le cours de la bataille... Heureusement que son Airmure était fait d'acier, et son Maganon un volcan ambulant ! Ainsi, ils auraient probablement toutes les chances de leur côté. De plus, les Légendaires enfin réunis avaient l'air de mijoter quelque chose... Il régnait beaucoup trop de mystères en un seul endroit, c'en devenait frustrant à force.
La fin semblait toutefois s'approcher à grands pas ; la fin de quoi, tel était l'enjeu.

Et le monde se figea Modara10
    Eris envoie Chacripan vérifier si Gethis est mort (je crois que l'Elecanon l'a propulsé assez loin pour que son corps soit suffisamment éloigné de Nikolaï afin que le chat ne risque rien).
    Zéblitz garde son poste auprès d'Eris et les élus pour les protéger, tout comme Stalgamin. Airmure, Luminocanon again. Maganon, double Coup-Croix.
    Olala j'suis fatiguée, sorry.
    Merci beaucoup Reo !


©Lollypop

_________________

Eris' Pokédex | Eris' T-Card
Eris' Prez'
Se trouve à Volucité
Et le monde se figea 523MSEt le monde se figea 509MSEt le monde se figea 467MSEt le monde se figea 361MSEt le monde se figea Miniai10

   
Et le monde se figea Eris_s10
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Makuno
Poisson d'or
Benjamin Makuno

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 23

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyVen 31 Oct - 4:31


Tant de haine et de violence dans une phrase, une succession de mots prononcés par Benjamin, qui sonnaient pour lui comme une libération. Certes, cela n’apaisait rien en lui, mais d'une certaine façon, il sentait qu'hurler lui faisait du bien. Garder la rage... Là était le piège. Elle ne fait alors que de vous envahir complètement, vous aveuglant jusqu'à perdre raison dans des ténèbres voluptueux. Non, il faut se laisser déborder, mais ne pas contenir. Là était la clé. La clé de la force procurée par ce sentiment, mais également la clé verrouillant la serrure de l'absurde. La rage, sans cela, pourrait tout vous faire faire. Une rage absolue pourrait vous faire tuer votre aimée par jalousie. Une rage absolue pourrait vous tuer vous même. Cela vous détruit. Une rage libérée, cependant, était d'un tout autre niveau. Aux yeux de notre jeune Hoennien, elle ne détruisait pas, elle renforçait. Depuis le début de l'offensive de ce QG, Benjamin la ressentait dans chaque parcelle de sa peau, dans méandres de son âme.

Une force colossale. Une force effrayante. Mêlez cela à la peur, naturelle, provoquée par les événements que vous avez en face de vous... Qu'obtenez vous ? L'énergie du désespoir... Oui, cela devait être proche. Une tempête dans le cœur, un brasier dans l'âme. Les sentiments primitifs : La haine. La peur. Le Défi. Sans doutes étais-ce un mélange des trois qui avait poussé Benjamin à hurler face au légendaire. Le sang qu'il sentait en permanence battre dans ses tempes semblait arrêté, sans pour autant qu'il ne se sente apaisé : Il attendait une réaction. Il attendait une réponse du légendaire... Mais rien ne vient. Rien... Pas même un regard. Pas même une réponse. D'un seul coup, les battements reprirent, plus puissants que jamais. Le sang frappait les tempes, hurlant pour sa liberté, là où les veines semblaient prêtes à se déchirer.



- JE... TE... PAAAAAAARLE !


Benjamin avait perdu le contrôle, cette fois çi. Son regard n'avait cependant pas changé. Toujours le même... Cependant, après avoir dégainé d'un geste machinal l'un des deux katanas qu'il avait récupéré un peu plus tôt, Benjamin se mit à se ruer sur Kyurem. Où du moins, il fut sur le point... Fort heureusement, Gallame était là, et avait réussi à rattraper Benjamin pour le téléporter en arrière. Il avait beau resté tout de même relativement prêt de Kyurem, son bras, empoignant fermement celui de Benjamin, était bien décidé à empêcher son dresseur de faire l'absurde.... L'absurde... La colère absolue. Benjamin reprit ses esprits au bout de quelques secondes : Il fallait la laisser déborder, et ne pas la contenir.... La frustration. Tel était le plus gros point faible dans ce genre de situations.... Il fallait qu'il le regarde. Il voulait voir ses yeux !

Cependant, Benjamin était sans doute trop absorbé par ces démons pour se rendre compte de ce qui se passait réellement. Les élus avaient lancés une nouvelle vague d'assauts sur la créature de givre, tandis que Monaflémit et Bétochef avaient été soufflés avec aisance. Le craquement des os de ce dernier, sonore, sembla d'ailleurs funeste. Mais ce ne fut pas cela qui ramena Benjamin dans la réalité des choses concernant l'affrontement contre Kyurem. Non, ce qui le ramena, ce fut l'action de Galeking. Bientôt, la luminosité de la pièce se fut plus ténue, et la cause ne tarda pas à se montrer : Le pokemon d'acier et de roche venait de s'écraser avec une violence inouïe dans le cou du pokemon légendaire, faisant voler en morceaux la carapace mythique de ce dernier. Si Benjamin ne parvenait pas à tordre ses muscles dans un sourire, il y'a fort à parier qu'il en aurait eu un large, si il le pouvait : Certes, Galeking était tombé KO suite à la violence du choc... Mais Kyurem, ensanglanté, écrasé au sol, semblait mal en point également.

Presque de quoi apaiser la soif de réponse de Benjamin, ou du moins, sa soif de réaction. Cependant, il y'eu encore mieux : Bientôt, ce fut Ghettis qui s’effondra face contre terre, percuté de plein fouet par l'élécanon de Magnéton, et ce grâce à une ruse du Motisma de Kiji. Benjamin ne savait plus réellement quoi penser ? Oh non, il fallait s'en douter. Alors qu'il commencer à ranger son Katana dans son fourreau, un nouvel hurlement retentit : Kyurem, en sang, était en train de se redresser dans un hurlement à littéralement glacer le sang. Il y'arrivait d'ailleurs pas mal, tant le froid ne fut jamais si intense qu'à ce moment. Sur sa peau, une maigre couche de givre semblait se former, tandis que la buée qu'il expirait partait presque instantanément en gouttelettes. Brûlant... C'est ainsi qu'était néanmoins son âme, même si c'était également ainsi qu'était le froid. Benjamin sentait son corps s'engourdir, tandis que les autres élus donnaient leurs propres ordres tant bien que mal.

Il vit un Chacripan passer furtivement, courant en direction de Ghettis. Regardant en arrière du coin de l'oeil, Benjamin remarqua qu'il s'agissait là de celui de la jeune fille à l'Airmure Shiney... Pour une raison qui lui échappait, elle l'intriguait. Qu'à cela ne tienne, il n'en avait que faire pour l'heure. Tout ce qui comptait, c'était de mettre fin à tout cela. Il ne devait pas laisser ses sens s'engourdir... il ne devait pas laisser le froid prendre du terrain ! Une idée folle lui vint alors. Empoignant son Katana par la lame, le dresseur le serrait ardemment, sentant son sang couler le long du métal. La douleur était là, mais le froid l’apaisait, tant et si bien qu'au final, cela n'était guère suffisant pour réveiller ses sens sauvages. Il fallait autre chose...



- GHYAAAAAAAAAAAAARGH !


Stupide.... Stupide.... C'était vraiment stupide. Dès l'instant que Benjamin eut fait son acte, il ne pouvait s’empêcher de s'insulter de tout les noms. Tenant toujours son arme par la lame, il venait d'en planter une dizaine de centimètres dans son épaule gauche. La réaction de son organisme fut imminente : Une douleur. Une douleur atroce, que le froid ne pouvait entièrement combler, malgré sa toute puissance. Il arrivait néanmoins à rendre cela supportable, sans que Benjamin ne puisse oublier : Parfait. Retirant la lame dans un nouveau râle de douleur, Benjamin se sentait de nouveau apte à bouger : Ses sens sauvages revenaient, ses instincts, presque bestiaux. Son regard se releva de nouveau en direction de Kyurem, perçant, hurlant de rage. Lâchant une pokeball qu'il avait auparavant prit dans sa main gauche, Benjamin fit sortir un autre de ses compagnons : Le Dracaufeu Noir. Il était temps... La fin approchait, et si ce n'était celle de cette bataille, cela serait la sienne.


Le sang le brûlait.


- Mais vas-tu... CREVEEEEER !

Spoiler:
 

_________________
Thème :


L'hiver glaciale de Kyurem continuait de se répandre en l’enceinte de la frégate, plus en plus oppressante, plus en plus fort, à l'inverse du légendaire qui, mal au point, se dirigeait de plus en plus vers son déclin. Ce froid ne naissait pas de sa force... Non, je le sentais, je le savais. Ce souffle de l'hiver nait de sa haine, de plus en plus croissante. Cependant, tout cette haine semblait être aussi dut en partie à notre cause, boostant la détermination de certains, détruisant la raison chez d'autre. Cette haine... est si... forte. Présente. Vit-elle tout autant dans mon cœur ? Peut-être. Non, en fait, cela est certain. Mais. Mais je ne pouvais répondre de mes actes par la haine. Non. Autre choses surpassant cette haine me faisait mouvoir en ce froid glacial. Ma résolution. Je devait vaincre ici et maintenant, ou être vaincu.

Non je veux pas. Trop de conséquences naîtrait de cette échec. Chacun d'eux.. Tous. Non, on ne pouvait les laisser payer de notre échec. " Tu déteste toujours autant ta propre faiblesse, hein ? " Pensais-je avec un sourire ironique sur les lèvres.

Oui. Probablement. Je suis plus le même, du moins je l'espère. Je dois vaincre alors, ici et maintenant, pour me le prouvait.

L'assaut fut lancer une nouvelle contre Kyurem. Prenant l'initiative, les Pokemons d'un élu foncèrent accompagné du Dracaufeu noir du dingue au Katana. Si les Aurasphère touchèrent aux but, les flammes ardentes furent contrés par des pouvoirs anciens. Cependant, notre avantage du nombre s'exprima de nouveau. L'homme à la capuche fit attaqué ces deux pokemons durant le temps de récupération de Kyurem, avec l'aide du Airmure d'Eris. A eux deux, ils firent tomber en miette les derniers parcelles d'armure de la bête, à présent faible et sans défense. Cependant, loin d'être prête à renoncer, celle ci envoya une rapide Dracochoc en direction du dresseur au Katana, dans l'intention réelle de l'abattre. L'attaque fut encaissé par le Gallame, qui résista avec panache. Cette attaque n'avait-elle pas perforer un mur il y a quelque instant ? Fou peut-être, inquiétant oui, mais non sans talent.  

Trouvant l'opportunité de mettre a bas la cible, les deux unité lente des élus, Monaflatit et Tchôbou partir à l'assaut, prêt à déchaîner leur force. Cependant, l'attaque combiner de mon pokémon fut stopper par la paroi inviolable d'un Abri. Quoi ? Regardant avec plus d'attention, je vis que le pokémon du dingue se voyait aussi stopper, et s'attaquer à son intercepteur. Mais qu'est que... Kiji ! Alors que je m'apprêter à crier à mon allié ce qu'il croyait faire, un frisson électrique parcourut mon échine. Tournant la tête; je put contemplé, aveuglé, Sparky baignant dans une aura électrique intense. Puis soudain, se fut tout blanc. J'entendit la foudre frappé dans grand fracas, tout proche. Je sentit mes cheveux se dressé d'un bloc sur ma tête, puis s'affaisser. Les yeux grand ouvert, je ne voyait rien. Il me fallut un petit temps avant que ma rétine s'habitue de nouveau à la luminosité. Lorsque se fut le cas, je put voir que Kyurem était vaincu, son corps fumant en certain point. Et c'est au moment de cette "victoire", qu'arriva Nikolaï, impassible et narquois :

« Eh bien ! Vous n'y avez pas été de main morte ! Je dois avouer être assez surpris, je ne m'attendais pas à ce que vous veniez à bout de Kyurem. Bah, au moins, ça me donnera une bonne base de comparaison. »

Une base de comparaison ? Je le savais... Cette homme planifie bien quelque chose. Merde ! Si seulement j'avais eu un peu plus de temps avant le réveil de Kyurem... Je suis sur, oui sûr que j'aurais le vaincre et l'arrêter.

Ce n'était pas le temps de se lamenter sur le passé. Non, à présent, quelque chose se changer en Kyurem. Le légendaire se transformé, tandis que le "dragon originel" prenait forme. Impossible.... Ce n'était pas possible que ces hommes puisse rompre le destin des légendes.  

"Mais arrêtez bon sang ! On dirait que vous avez oublié pourquoi on est là ! Ce pokémon n'est pas notre ennemi, il n'est qu'une victime de plus de ceux que nous sommes venus maîtrisés ! C'est la Team Plasma la responsable de tout ça, elle se nourrit des conflits et là vous ne faites que rentrer dans leur jeu en combattant un ennemi qui n'est pas le notre... Ce sont eux à qui il faut s'en prendre !"

"Euh.... t'es bête" eut-je envie de dire ? Evidemment non, vu que Kiji s'était occupée de tout la logistique de notre avancée avec Colbatium. Mais, ne voyait-il pas le regard de Kyurem ? Ce regard était celui de l'élu au Katana, mais multiplier avec le nombre des années, décennies, siècle, passé dans un destin cruel et injuste. Non. Kyurem doit agir avec la team plasma pour son propre compte, sa propre vengeance. Ce premier regard qu'il nous a lancé quand nous arrivions... Jamais je ne l'oublierais.

A présent, plus fort que jamais, Kyurem rugit avec tant de puissance, que je comprit que la lutte était loin d'être gagnée. Prenant conscience du danger, les Mousquetaire assister de Victini partir à l'assaut du moyen de leur lames. L'assaut fut d'une puissance prodigieuse, si intense que quelque chose sembla s'être passer en Kyurem qui se stoppa dans sa transformation.

Il avait arrêter la transformation ! Tant mieux car se trouver face au Dragon Originel ayant bâti Unys, non merci.

Agacée, le légendaire ayant à présent acquis la puissance d'un dieu de la foudre, généra une énorme décharge électrique sombre qui repoussa tout notre camps. Gênés par le givre les happant, les élus ne put résister à la force de l'attaque, et eux comme pokémon furent éjecter en arrière comme de vulgaire marionnette. Heurtant le mur avec force je perdis ma respiration un instant, contemplant le sol me rencontrant d'un air choqué et un brin désespéré. On était censé combattre cette créature ? Comment... COMMENT ? Elle se rapproche de plus en plus du statut divin que arceus lui avait autrefois conféré. Fermant les yeux, je fut tenter de me laisser à terre, laisser le givre recouvrir mon corps jusqu'à la fin.

Mais je n'avais pas le droit. Non vraiment. Je ne pouvais pas m'arrêter de me battre, c'est plus fort que moi. Me remettant lentement sur pieds avec l'appuie du mur, je regarda Sparky se redressait de nouveau, toujours aussi résolu. On ne pouvait plus s'arrêter en chemin, hein Sparky ? Le Raichu se tourna vers moi, et d'un regard, un seul, me fit voir que lui aussi, le pensait.

Je ne veut plus être faible. Je serais fort. Le plus fort qui soit. Avec l'aide de mon équipe je n'hésiterait pas à avancer vers ce but.

Tchôbou semblait éprouvait des difficultés à se relevait. Je comprend, avec le recul de sa précédente attaque. Fais c*** ! Elle n'avait même pas put toucher au but. Rappelant le Roitiflamme, j'entendis la voix de Colbatium.

« H... Héros... Ne vosu découragez pas. Le Pokémon face à vous n'est pas le dragon originel, il ne possède qu'un fragment de sa puissance. La fusion n'est que partielle, et la force de Kyurem devait bientôt le quitter. Tenez-bon ! »

- ..... On y retourne. Répondis-je simplement. Tout le monde vas bien ?

Question stupide, cette attaques avait fait mal. Et si certain c'était percé l'épaule aussi. Regardant autour de moi je remarqua alors que seules Eris, Capuche-Boy, et le dingue se tenait pas loin de moi. Aucune trace de l'autre Elu au Dracaufeu, et je sentit un frisson glacée me parcourir en découvrant l'état de Kiji. Idiot, pourquoi avoir fait ça ?

- Kiji !

Longeant les murs pour m'y appuyer, je me dirigea vers celui qui avait combattu à mes cotés avec Shame, accompagné de Sparky. Il avait l'air mal au point, et du sang s'écoulait d'une plaie.  Regardant sa Momartik gélé la plaie au niveau superficielle, je craint un moment qu'elle ne géle trop profondément la chair, la détruisant ainsi. Je m'abaissa vers le dresseur inconscient :

- Meurt pas crétin.  

Regardant autour de moi pour un aide. Je régretta de ne pas avoir assez entraîner Hécate pour qu'elle maîtrise Vibra-soin.... Cependant je vis que celui que je cherchais était encore en état. Le gallame de l'autre fou semblait avoir éviter l'attaque en se perchant en hauteur. Il est fort, pensais-je, et c'est l'évolution de Hécate.

- Hey toi. Toi le type au Katana. Aide le s'il te plait !

Si il ne m'entendais pas, je referais bien de nouveau le chemin pour lui gueuler cela en face. En attendant... Sortant deux nouvelle pokéball, je fit appel a deux nouveau alliée pour combler la sortie de Roitiflamme, et la disparition de l'autre élu. De celle ci s'échappérent Boomer le gobou, et Erza la léopardus.

- Boomer, prend la défense de Sparky ! Si une attaque le cible, utilise Voile Miroir ! Erza, utilise Boost sur Sparky, puis enchaîne avec Ball'Ombre sur Kyurem ! Sparky, on est prudent, on sait pas si il peut absorber la puissance de tes attaques électriques. Utilise Noeud'Herde sur son pied droit, puis détruit le sol sous son pied gauche avec Boule Elek !
----------------

Modération.

Spoiler:
 

_________________

Quand tu te bat avec moi, il n'y a plus de titre, plus de rang, plus de différence, plus d'origine ... Il y a seulement deux dresseur ...

Spoiler:
 


Dernière édition par Kalou Sparkel le Dim 30 Nov - 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soren S. Inuzuki
Evoli seeker !
Soren S. Inuzuki

Région : Kanto
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea EmptyVen 28 Nov - 15:50


Est-ce que le groupe d’élu allait réussir à en sortir vainqueur ? Le jeune chercheur commençait à en douter… Non. Ce n’était pas le temps de douter, mais vraiment pas. Soren devait rester confiant, après tout l’abandon les mèneraient à leur perte immédiat, n’est-ce pas ? Plus il restait dans cette pièce en présence du dragon de glace, plus le simple fait de respirer devenait difficile.

C’était reparti pour un autre tour. Les premiers à agir furent les Dracaufeu, ainsi que le Lucario. Qui causaient d’important dégâts à la bête glaciale. Suivant le mouvement Fende et Diva, accompagner de l’Airmure réussir à venir détruire ce qu’il restait de l’armure de glace de Kyurem. Alors que tout allait plutôt bien, le type glace se tourna vers le propriétaire d’un des Dracaufeu noir, mais par chance l’attaque de ce dernier fut arrêter par le Gallame de ce dernier. Alors que les deux types feus, Dracaufeu et Roitiflam utiliser leur attaque, la chose la plus improbable ou peut-être stupide, selon Soren se passa… Pourquoi fessait-il cela ? Pourquoi protéger ce légendaire qui voulait la mort de tous ? Le jeune chercheur ne plus s’empêcher de soupirer à l’intérieur de lui. Laissant entre un simple « Tsss. Imbécile… ». Si, en plus le groupe d’élu était rendu à s’attaquer entre eu, tout cela tournerait surement bien vite en chaos total…

Rapidement Soren vit placer son bras devant ces yeux. Oui. Raichu avait finalement lancé son attaque. Le jeune homme s’inquiéta sur le coup. Aveugler, il ne pouvait rien voir. Toujours prit dans la noirceur, ce fut la voix de celui qui avait tenté de protéger l’entre-deux qui vit surprendre le jeune homme. Certes, il n’avait pas totalement tort, mais que pouvaient-ils bien faire ? S’ils ne se battaient pas, le dragon de glace n’allait surement pas décider d’en faire autant. Et puis, Soren avait ces doutes sur les intentions réels de se Pokémon. Non. Selon lui, Kyurem avait décidé lui-même de venir en aide à la Team Plasma. Avec sa puissance, pourquoi les écouterait-il, sinon ? Après, cela n’était que l’opinon personnelle du chercheur.

Enfin, peu à peu la visibilité revenait. Soren fut bien rassurer de voir la bête de glace au sol. Avaient-ils finalement réussi à en venir à bout ? Le jeune homme voulait y croire, mais visiblement ce certain Nikolaï en avait décidé autrement… Scientifique qui était accompagné d’un étrange petit Pokémons. Un Neitram si la mémoire de Soren ne faisait pas défaut. Était-ce se Pokémon qui avait sauvé l’homme ? Surement…

Homme qui n’avait pas trop l’air préoccupé par l’état de l’être de glace… Qu’allait-il faire ? Celui-ci usa d’un objet étrange sur Kyurem. Rapidement deux Pokéballs vit flotter dans les airs. Au dire du scientifique, tandis que le dragon de glace commençait à changer de forme, Soren eu un pas de recul. Non. Avait-il vraiment réussi à mettre la main sur les deux autres dragons légendaires d’Unys ? Tsss.

Alors que tout semblait plutôt perdu, ce fut les légendaires qui les accompagnait qui prit d’assaut Kyurem. N’annulant guère sa transformation complète, mais une bonne partie. Rapidement, le dragon fit retomber le chaos dans la pièce. Dragon, qui possédait maintenant au moins une partie de la force de Zekrom. Celui-ci déchargea une grande partie de sa force vers tous. Les envoyant tous balader plus loin. Le jeune chercheur en à peine ne temps de rattraper sa Goupix en plein vol, qu’il terminât son envoler dans un mur... Restant sonner quelques secondes sur le coup. Pour un fois ses esprits reprit, remarquer qu’il manquait quelqu’un. Le dresseur avec le Lucario et un des Dracaufeus noirs, n’était plus là. Alors que le maitre du Metamorph était dans un sale état.

Pouvaient-ils vraiment vaincre cette créature ? Malgré, qu’il ne voulait guère perdre espoir, c’était dure de rester positif dans cette situation. Soren restant accroupie, accoter contre le mur, tout en tenant Diva dans ces bras, désespérer... Que faire ? Non. Cela n’allait rien leur apporter d’abandonner maintenant, n’est-ce pas ? S’ils étaient pour y passés aussi bien résister jusqu’à la fin, non ? Ce relevant finalement, alors que le fennec sur le terrain en fit de même. Certes, il allait bientôt y passée, mais l’Evoli n’était pas près à abandonner non plus. Alors qu’une voix se fit entendre. Les légendaires ? Oui. Leur disant de ne pas abandonner, que cela n’était qu’une question de temps. Soren l’espérait bien.

Certes, Soren n'allait pas des mieux, mais il pouvait amplement continuer. Répondant à la question du dresseur du Raichu par un simple signe de la tête positif. Dresseur qui se dépêchât de se rendre près de celui mal en point. Merde… Le jeune chercheur n’avait rien pour l’aider. Effectivement, le Gallame de l’autre était surement le seul qui avait une chance de pouvoir l’aider ici.

- Fende tien bon ! Utilise une grosse Ball’Ombre sur Kyurem ! Commençât-il, tout en laissant la Goupix retourner au sol. – Diva reste près, utilise Vibroscur. Si jamais il attaque utilise Abri.

Modération:
 

_________________
The sound of rain grows faint...
Et le monde se figea Nqejpk
Et le monde se figea 2w6autv~ Présentation.
~ Pokédex.
~ Carte.

~ Dernier lancé du dé Shiney : 30 mars. ~
~ Je parle en #333399. ~
~ Oeuf d'Evoli (2/3) ; Rp/Rp/Rp

Like a distant wish...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Et le monde se figea Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Et le monde se figea
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» Un peu de douceur dans ce monde de rustres...[Eärnil]
» Les multinationales dans le monde
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.
» La dernière série avant la fin du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Unys :: Volucité :: Frégate Plasma :: Le laboratoire-
Sauter vers: