AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez
 

 Et le monde se figea

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eris Mayore

Eris Mayore

Région : Unys
Classe : Dresseur
Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 119

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

Et le monde se figea - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea - Page 2 EmptyMer 17 Déc - 23:08


Et le monde se figea - Page 2 La_lib10
La suite des événements surprit beaucoup Eris. En premier lieu, la jeune femme ne comprit qu'une fraction de seconde trop tard les ordres lancé par Kiji à ses compagnons. Pas un instant elle n'avait douté de sa fidélité envers Unys, aussi le voir se dépêcher de sauver les fesses de Kyurem faillit lui faire rejoindre le pays du malaise. Etait-il tombé sur la tête ?
Au même moment, l'élu sombre fit de nouveau entendre sa voix. Loin d'être impérieuse ou enragée cette fois, ce fut plutôt un cri de pure souffrance qui noya les oreilles de la demoiselle. Ce malade venait de s'enfoncer une lame dans la chair, le plus naturellement au monde. A cet instant, Eris hésita. Ils commençaient tous à délirer, et l'idée de céder elle aussi à la folie la caressa l'espace d'une seconde... Cependant, son Zéblitz était loin de partager cet avis. Il fit souffler ses naseaux bruyamment face au désarroi de sa maitresse, qui n'eut alors plus l'occasion d'y songer. Car tout à coup le combat reprit, plus brutal que jamais.
Les plus rapides Pokémon parvinrent à amocher salement le colosse glacial. Cependant, lorsque vint le tour de son Maganon et de ses alliés à la même vitesse, il ne rencontra que le barrage de Kiji. Cette maigre défense fit grincer singulièrement des dents la dresseuse. Au premier abord, elle l'avait vraiment apprécié, l'homme au Métamorph. Mais là, il leur jouait à tous un sale numéro, aux actes qui ne lui plaisait absolument pas. Pensait-il réellement que protéger son ennemi lui promettrait une vie sauve ?
Eris ne put approfondir ces réflexions, car brusquement, des crépitements électriques se firent entendre. La fourrure de son starter en fut chamboulée, surtout lorsque tous deux reconnurent aussitôt l'attaque foudroyante dont avait usé Sparky, désormais un Raichu. La jeune femme ne put s'empêcher d'être surprise par les progrès de son ami... Kalou n'avait pas chômé ! Elle fut ébahie d'apercevoir, les yeux papillonnants, le géant Kyurem à terre.
Etait-ce la fin, si espérée..?
La bête gisait, paralysée, le souffle rauque et fort, le regard empreint d'une haine sans failles. C'est alors qu'une voix, jusqu'à lors inconnue, retentit.

Eh bien ! Vous n'y avez pas été de main morte !

Le dénommé Nikolaï, son sourire aussi éternel que sa bêtise flottant sur son visage, venait d'intervenir. A ses côtés un Neitram lévitait, une bulle protectrice en renfort. Voilà donc la source de sa fausse invincibilité... A la vue du scientifique s'approchant de sa chose, Eris sentit la rage gonfler en elle, tel un poison insidieux. Alors que ses jambes prenaient appui, prêtes à s'élancer, les paroles de Kiji la stoppèrent.

Mais arrêtez bon sang ! On dirait que vous avez oublié pourquoi on est là ! Ce pokémon n'est pas notre ennemi, il n'est qu'une victime de plus de ceux que nous sommes venus maîtrisés ! C'est la Team Plasma la responsable de tout ça, elle se nourrit des conflits et là vous ne faites que rentrer dans leur jeu en combattant un ennemi qui n'est pas le notre... Ce sont eux à qui il faut s'en prendre !

Au lieu de balancer sa colère, la demoiselle se contenta d'hausser un sourcil hautain. La dernière personne qu'elle avait rencontré ayant tenté de sauver une victime ennemie, s'était pris un poignard entre les omoplates. Lancé par elle, la dudit victime.
Ce raisonnement était certes juste, vrai et beau, il n'en demeurait pas moins complétement idéaliste et irréalisable. Avant de tuer un roi, il faut d'abord éliminer ses plus fervents sujets. Et bien souvent, les pantins de fripons manipulateurs sont tout aussi coupables que ceux-ci, leur statut de victime n'octroyant pas les horreurs commises. Alors tant pis Kiji, songea Eris, la bataille s'était trop engagée contre le légendaire pour être arrêtée maintenant.
D'autant plus que la seconde d'après, une fois son court monologue terminé, Nikolaï planta quelque chose dans la chair de l'agonisant. Subitement, la bête retrouva une énergie insoupçonnée, puisant sa source dans sa douleur palpable. Il hurlait, hurlait d'un cri empreint de de souffrance primaire... Une curieuse aura terriblement lumineuse l'entoura, aveuglant les yeux argentés de la dresseuse. Que diable se produisait-il ?
Sans doute quelque chose de dramatique, puisque les légendaires mousquetaires accompagnés de Victini et de Keldeo (Keldeo ?) frappèrent à pleine puissance le monstre des neiges. Manifestement, malgré l'onde de choc en résultant, cela ne fut suffisant que pour stopper l'étrange transformation parcourant le corps de Kyurem.
Ce dernier se releva alors, sa tête toisant de toute sa hauteur les pâles humains et Pokémon l'opposant. Son regard toujours aussi haineux semblait attendre, comme s'il se délectait d'une puissance nouvellement acquise, délicieusement exquise. Sa peau, maintenant recouverte de tâches sombres, s'était raffermie. Durant le lourd silence de mort qui suivit, où chacun retenait son souffle, le titan emmagasina de l'énergie furieusement électrique dans sa queue. La suite se devinait aisément...
Une vague surchargée engloutit sans retenue les espoirs d'Unys. Eris vit avec ahurissement un des possesseurs des Dracaufeu noir disparaitre. Elle-même rencontra le mur, et sentit clairement ses os crier le martyr. Tout à coup, une lassitude immense s'empara d'elle. Ce combat paraissait sans issue... Alors que tous s'affaiblissaient, se meurtrissaient, voilà que le scientifique sans aucune égratignure jouait à évaluer les capacités de sa bête, plus puissante que jamais. La tête d'Eris lui pesait soudainement lourd, ses sens s'engourdissaient... Le temps qu'elle reprenne conscience et décide de se relever en compagnie de son Zéblitz, fut le moment que choisit un des légendaires pour offrir un dernier message :

H... Héros... Ne vosu découragez pas. Le Pokémon face à vous n'est pas le dragon originel, il ne possède qu'un fragment de sa puissance. La fusion n'est que partielle, et la force de Kyurem devait bientôt le quitter. Tenez-bon !

Kalou et Soren paraissaient toujours aussi déterminés. Sans hésitation ils se relevèrent, rapidement suivi par Eris. Cette dernière aperçut son ami se diriger vers Kiji, tentant de l'aider au vu de ses blessures. Un léger sourire transperça ses lèvres. Il n'avait donc pas tant changé, ce Kalou... Se concentrant sur le match à venir, la jeune femme autorisa enfin son starter à se battre. Le zèbre en fut royalement content, il allait pouvoir montrer à ce légendaire l'étendue de son énergie... Cependant, en voyant le Métamorph de Kiji se dresser en direction du Neitram de Nikolaï, elle décida de lui venir en aide.

Anatèle, intima-t-elle à son Chacripan, attaque donc le Neitram, fais-toi discret pour éviter les dégâts, surtout. Je compte sur toi...

Elle n'eut pas besoin d'en dire plus. Même si son Maganon et son starter n'étaient pas au mieux de leur forme, ils pouvaient encore se battre, et donc se rendre utile. De plus, Kalou semblait posséder d'autres créatures lui aussi, ce qui était un grand avantage.
Eris signait sans doute son arrêt de mort à cet instant, face à ce légendaire irradiant de puissance écrasante. Mais puisque tous cédaient à la folie, pourquoi pas elle après tout...

Et le monde se figea - Page 2 Modara10
    Désolééééée pour le retard !
    Zéblitz et Maganon attaquent Kyurem. Zéblitz utilise deux Nitrocharge (Kalou l'a pas tort au niveau électricité absorbée toussa), et Maganon Poing de Feu et Coup-croix. Chacripan quant à lui, deux Ball'Ombre sur Neitram, il utilisera Métamorph comme diversion.
    Merci beaucoup Reo !


©Lollypop

_________________

Eris' Pokédex | Eris' T-Card
Eris' Prez'
Se trouve à Volucité
Et le monde se figea - Page 2 523MSEt le monde se figea - Page 2 509MSEt le monde se figea - Page 2 467MSEt le monde se figea - Page 2 361MSEt le monde se figea - Page 2 Miniai10

   
Et le monde se figea - Page 2 Eris_s10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
Benjamin Makuno

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 22

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
Et le monde se figea - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Et le monde se figea - Page 2 EmptyLun 22 Déc - 3:09


Le sang coulait de l'épaule de l'Hoennien en gouttes, semblables à des groseilles jetées avec violence sur un mur de béton, ici sol. Le ploc de chaque goutte n'avait beau être qu'un pet de Skitty dans le marché de Poivressel, Benjamin aurait juré être capable de l'entendre, distinctement, formant une délicate ode lorsqu'il se combinait aux pulsations cardiaques du brun. Rêvait-il de cela, ou étais-ce bien réel ? Impossible, sans doutes, au vu de l'action incessante qui perpétuait en ces lieux... Tsss, le début de la folie, sans doutes. Peut être l'était-il, finalement... Peut être le devenait-il. Cette lame dans son bras, à qui cela aurait pu paraître censé ? Peu de monde, sans doutes. Oh, bien sur, lui, savait. Il savait que cela lui avait permis de ressentir la chaleur cuisante de ce doux supplice de douleur. Ce n'était rien comparé à ces images. Et encore, et encore, et encore, et encore... Elles lui avait battu le crâne et frappé le cœur avec une violence sans nom.

A côté de cela, cette plaie, chaude, moite, aiguë, était une bénédiction. Paraîtrait-il que pour oublier une douleur, mieux valait se faire mal ailleurs, le cerveau humain ne pouvant suivre véritablement deux signaux... Assez fructueux, au final : La chaleur lui permettait de lutter contre ce froid mordant, tandis que la douleur l’empêchait de revoir une énième fois toutes ces choses qui fusaient dans son esprit. Fou, peut être l'était-il... Moi, en tant que narrateur neutre, j'dirais que c'est du génie. Benjamin, de son côté par contre, douillait sec, certes... Mais au moins, il parvenait à voir. A vraiment voir... Il voyait véritablement, pour la première fois lui semblait-il, ses compagnons, autour de lui. Tous unis contre eux... Les Plasmas... et Kyurem. Une légende tombée bien bas.

Il pût observer, véritablement cette fois, les différents mouvements des multiples pokemons présents dans les alentours à l'encontre de la terrible bête. D'abord les flammes et les Aurasphères, déchainées par les Dracaufeu Noir, dont le sien, et le Lucario d'Eleven. Peu fructueux, au final... Bien que cela, combiné aux attaques des jeunes pousses de l'encapuchonné, furent suffisant pour faire tomber les maigres morceaux de glace restés figés à la peau de la bête, déjà presque nue suite à l'assaut de Galeking... Alala, en y repensant, quelle folie. Mais cela avait été d'une efficacité remarquable, et le jeune homme savait : Galeking l'aurait voulu, de toutes manières.

Un vrai sourire, enfin, malgré la douleur : Douloureux, grimaçant, il était pourtant enfin sincère : C'était celui qui lui était venu en voyant Monaflémit et Roitiflam s'élancer vers le Dragon de Glace, presque à bout de force. Sourire qui s’effaça lorsqu'il découvrit, avec stupéfaction, qui venait de s'interposer à cet assaut potentiellement fatal... Non... Lui. Ce type qui lui avait donné son numéro. Ce type, avec son Métamorph et ses spectres. Ce type qui avait coopéré avec lui contre Ghettis... Kiji ?! Que faisait-il là ? Il ne tarda pas à tenter de l'expliquer, prônant à travers un discours impossible à croire que Kyurem était lui aussi une victime... 



- Pauvre fou...


Comment pouvait-on sincèrement croire une telle chose ? Etais-ce une blague ? Visiblement pas. La situation ne s'y prêtait guère. Non, il semblait réellement croire que Kyurem combattait de force contre eux... Qui était légendaire ici ? Qui tenait tête à tout un groupe loin de débuter ? Qui avait ce regard... Ce regard... Les images tournèrent un instant tandis que le sang remontait de nouveau à la tête de Benjamin, en un éclair, comme un accès de rage furtif, disparaissant aussi rapidement qu'il était apparu... Des yeux de tueur. La mort, omniprésente dans ce regard, guettait le monde, ici, en laissant une telle monstruosité s'enfuir. Dès le départ. Dès leur arrivée, la bête s'en était pris à eux. Pas aux Plasmas, comme il aurait pu si il s'était libéré d'une prison... Non, à eux, les élus. Cette bête voulait le chaos. Purement et simplement... Tel était la réalité des choses, et cela semblait être dans ses gênes. Que se passerait-il si on ne faisait que de le neutraliser ? Il retrouverait ses forces, et tout recommencerait. Toute histoire devait avoir une fin : Il était temps, pour la survie des peuples, de mettre un terme à cette légende. C'est d'ailleurs avec un regard déterminé que Benjamin vit le Dracochoc de légende souffler dans sa direction, défiant alors le regard de la bête sacrée. Un duel de regard... Une énergie colossale, lancée contre Benjamin... Et Gallame. Le pokemon psy avait encaissé, non sans mal, le terrible assaut, et il fallait bien avouer que Benjamin s'était senti traversé par le spectre de la mort. Pour toutes réponses, néanmoins ? Un rictus. Pure provoque, oui, mais sa volonté ne plierait certainement pas face à un être aussi félon que cette légende impure.

Mais Kiji, dans ses beaux discours, fut interrompu rapidement par un grondement de tonnerre, assourdissant, tandis qu'un flash d'une lumière plus que vive vint à la rencontre des mirettes de tout être en ces lieux... Se forçant à garder les yeux ouverts pour ne pas se faire surprendre pendant un moment de faiblesse, et se jugeant déjà assez amoché par lui même comme ça, Benjamin ne mit finalement pas si longtemps à se raccoutumer à la lumière normale. Le résultat ? Il arracha un petit sourire, de nouveau, au Maître de Tour : C'était ce type, ce touriste qui avait pris des photos lors de la convocation par les élus... Son Raichu, qui accumulait depuis le début de l'affrontement son énergie, venait de tout relâcher d'une traite sur les restes de la créature des glaces, finissant de l'achever en grandes pompes... Eh bien, il avait beau être un abruti dénué de valeurs morales aux yeux de Benji', il fallait bien l'avouer : Il avait frappé fort, et ce coup était le coup en trop.

Cependant, l'éclair ne tarda pas à se suivre de paroles. Celles du scientifique blond... Rha, décidément, quelle plaie. Si seulement ils auraient pu s'en débarrasser avant. L'homme venait de s'avancer vers le corps encore fumant de la bête de glace, tandis qu'un Neitram rependait autour du type une bulle protectrice... Tiens, ainsi donc, c'est lui qui protégeait le blond, depuis le début des hostilités, des assauts de Magnéton ? Hmmmphf. Une, d'accord, mais certainement pas deux. Il allait falloir l'abattre, ou du moins le distraire, pour neutraliser Nikolaï. Mais alors qu'il pensait à cela, Benjamin eu le déplaisir de voir l'homme planter un étrange petit objet dans la peau dénuée d'armure du colosse effondré...

Il ne put s’empêcher, à cause de la douleur sans doutes, d'avoir un sourire nerveux à ce moment, y trouvant une certaine similitude avec son plantage d'épaule. 



- Tsss, Copieur...


Cependant, le moins que l'on pouvait dire était que cela n'avait eu en aucun cas les mêmes effets. Si les deux avaient regagné de l'énergie suite à cela, Benjamin ne s'était certainement pas mis à briller, changeant de corps en absorbant les pouvoirs de deux pokemons visiblement colossaux... Dragon originel, disait Nikolaï ?...

Zekrom et Reshiram. Le mal et le bien. Etais-ce eux, dans ces pokeballs ? Si tel était le cas.... Alors là, ils seraient véritablement mal. Abattre une légende seule avait déjà eu des répercussions violentes, mais en abattre trois ? Cela relèverait du miracle. Paralysé devant ce transfert d'énergie intense, Benjamin ne pouvait, à l'instar des autres élus ou pokemons, pas faire grand chose face à ce qui semblait être la résurrection d'un grave problème. Et pourtant, c'est là qu'intervint ceux que l'on attendait plus. Les poneys, visiblement enfin déterminés à agir après nous avoir observé en train de dépérir, se mirent en mouvement peu de temps après le début du transfert, fonçant d'un bloc, aidés par Victini, en direction de la masse lumineuse. Les lames Saintes, aidés par la Lame Ointe de Keldeo - ce traître, pensa Benjamin -, vinrent frapper avec violence le corps maintenant changé du colosse de givre.

Il semblait plus sombre, ampli d'une nouvelle force... fulgurante ? C'était bien là sans doute le mot, rappelant avec une facilité certaine avec qui il avait fusionné : Non, ce n'était pas le dragon originel complet qui faisait face aux élus. C'était autre chose... Une fusion, dirait on, entre Kyurem et Zekrom, seigneur de foudre. Un pouvoir nouveau qui ne tarda pas à se manifester, à notre grand malheur. Quelques secondes à peine après cette interruption, un souffle, semblable à une explosion, vint propulser tout le monde en arrière, humains comme Pokemons. Même Monaflémit, pourtant Massif, glissa sur plusieurs mètres, avant de s'effondrer, genoux au sol, vaincu par la foudre contenue dans cette démonstration de puissance. Benjamin, lui, de son côté, avait comme tant d'autre percuté le mur avec une violence certaine, sentant un instant la douleur lancinante de son épaule partir en direction de son dos tout entier. Cela ne dura cependant pas bien longtemps, la plaie ouverte et profonde continuant de dilater sa douleur... Peut être faudrait-il qu'il songe à la panser, d'ailleurs.

Et ce n'était visiblement pas le seul qui allait avoir besoin de soin : Soufflé lui aussi par l'explosion, Kiji semblait inconscient, la blessure à son bras saignant tout autant que celle de Benjamin... Tsss, quelle folie. Ou plutôt, quelle naïveté de la part de Kiji.... Regardant le reste des dégâts autour de lui, l'Hoennien ne tarda pas non plus à remarquer l'absence d'Eleven et de ses pokemons, sans doute soufflés hors du vaisseau suite à l'énergie libérée. Heureusement que l'eau n'était pas loin... Voilà ce qui s'annonçait être un match problématique. Les élus n'étaient plus que quatre, Kiji étant inconscient. Ce n'était peut être pas plus mal, d'ailleurs, si cela pouvait l’empêcher de s'interférer. 

Son Momartik sembla d'ailleurs essayer de soigner sa plaie, tandis que son Métamoprh, sous l'apparence du Galeking de Benjamin, fonçait avec violence en direction du Neitram de Nikolaï, tout comme le Chacripan de l'élue, visiblement... Bonne idée, d'accord, mais Benjamin ne parvenait pas à comprendre, d'autant plus lorsque l'élu qui se prenait pour une star à se photographier vint lui demander de l'aide sur un ton qui se voulait... étrange. Presque... méfiant ? Doutant ? Benjamin fronça les sourcils, lui répondant d'une voix forte.



- Est-ce ma faute si il a agit de façon irréfléchie ? Et son Metamorph, ne peut-il pas aider son compagnon en prenant l'apparence de mon Gallame ? Cesse donc de faire ton petit chef, la diva.


Réponse peu sympathique, il fallait bien l'avouer... Mais d'un côté, est-ce qu'il ne le cherchait pas un peu, tout de même ? Kiji avait un Métamorph qui préférait visiblement foncer dans la bataille que de sauver son Maître, étais-ce sa faute ? Et lui, à prendre des poses photos quand le destin du monde se jouait, était-il mieux ? Benjamin voyait bien dans son regard, cette méfiance, et elle l'insupportait. Ainsi donc, il se méfiait de lui ? Pour avoir eu recours à des moyens extrêmes afin de lutter contre le froid et les futures douleurs ? Tssss... Qui était le plus fou, ici ?

Benjamin également se rendait compte qu'il n'allait pas tenir bien longtemps sans soins, et déjà, son Gallame s'afférait à le soigner à l'aide de Vibra-Soin sans que Benjamin ai à lui demander... touchant. Mais il n'était pas un monstre, malgré ce que ce type semblait croire. Rappelant Dracaufeu, dangereusement exposé face à ce nouvel adversaire, ainsi que Monaflémit, tombé au combat, je fis appel à trois nouveaux pokemons sur le terrain, tentant de compenser le départ... précipité d'Eleven. Ainsi apparurent le Métamorph noir, Laggron et Noctunoir. Le type sol de son starter ne serait pas de trop, tout comme les facultés de ses autres compagnons...



- Méta', va aider Kiji en prenant l'apparence de Gallame. Laggron, passe en protection à la place de Gallame, la foudre ne devrait pas t'inquiéter. N'hésite pas à le frapper si t'en as l'occasion. Noctunoir... Neutralise Nikolaï !


Qu'il faisait bon d'être presque lucide. Une sensation qu'il aurait pour peu oublié... Mais le serait-il de nouveau vraiment un jour, désormais ?



Spoiler:
 

_________________
Thème :