AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Et le monde se figea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eris Mayore

avatar

Région : Unys
Classe : Dresseur
Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 117

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Mer 17 Déc - 23:08



La suite des événements surprit beaucoup Eris. En premier lieu, la jeune femme ne comprit qu'une fraction de seconde trop tard les ordres lancé par Kiji à ses compagnons. Pas un instant elle n'avait douté de sa fidélité envers Unys, aussi le voir se dépêcher de sauver les fesses de Kyurem faillit lui faire rejoindre le pays du malaise. Etait-il tombé sur la tête ?
Au même moment, l'élu sombre fit de nouveau entendre sa voix. Loin d'être impérieuse ou enragée cette fois, ce fut plutôt un cri de pure souffrance qui noya les oreilles de la demoiselle. Ce malade venait de s'enfoncer une lame dans la chair, le plus naturellement au monde. A cet instant, Eris hésita. Ils commençaient tous à délirer, et l'idée de céder elle aussi à la folie la caressa l'espace d'une seconde... Cependant, son Zéblitz était loin de partager cet avis. Il fit souffler ses naseaux bruyamment face au désarroi de sa maitresse, qui n'eut alors plus l'occasion d'y songer. Car tout à coup le combat reprit, plus brutal que jamais.
Les plus rapides Pokémon parvinrent à amocher salement le colosse glacial. Cependant, lorsque vint le tour de son Maganon et de ses alliés à la même vitesse, il ne rencontra que le barrage de Kiji. Cette maigre défense fit grincer singulièrement des dents la dresseuse. Au premier abord, elle l'avait vraiment apprécié, l'homme au Métamorph. Mais là, il leur jouait à tous un sale numéro, aux actes qui ne lui plaisait absolument pas. Pensait-il réellement que protéger son ennemi lui promettrait une vie sauve ?
Eris ne put approfondir ces réflexions, car brusquement, des crépitements électriques se firent entendre. La fourrure de son starter en fut chamboulée, surtout lorsque tous deux reconnurent aussitôt l'attaque foudroyante dont avait usé Sparky, désormais un Raichu. La jeune femme ne put s'empêcher d'être surprise par les progrès de son ami... Kalou n'avait pas chômé ! Elle fut ébahie d'apercevoir, les yeux papillonnants, le géant Kyurem à terre.
Etait-ce la fin, si espérée..?
La bête gisait, paralysée, le souffle rauque et fort, le regard empreint d'une haine sans failles. C'est alors qu'une voix, jusqu'à lors inconnue, retentit.

Eh bien ! Vous n'y avez pas été de main morte !

Le dénommé Nikolaï, son sourire aussi éternel que sa bêtise flottant sur son visage, venait d'intervenir. A ses côtés un Neitram lévitait, une bulle protectrice en renfort. Voilà donc la source de sa fausse invincibilité... A la vue du scientifique s'approchant de sa chose, Eris sentit la rage gonfler en elle, tel un poison insidieux. Alors que ses jambes prenaient appui, prêtes à s'élancer, les paroles de Kiji la stoppèrent.

Mais arrêtez bon sang ! On dirait que vous avez oublié pourquoi on est là ! Ce pokémon n'est pas notre ennemi, il n'est qu'une victime de plus de ceux que nous sommes venus maîtrisés ! C'est la Team Plasma la responsable de tout ça, elle se nourrit des conflits et là vous ne faites que rentrer dans leur jeu en combattant un ennemi qui n'est pas le notre... Ce sont eux à qui il faut s'en prendre !

Au lieu de balancer sa colère, la demoiselle se contenta d'hausser un sourcil hautain. La dernière personne qu'elle avait rencontré ayant tenté de sauver une victime ennemie, s'était pris un poignard entre les omoplates. Lancé par elle, la dudit victime.
Ce raisonnement était certes juste, vrai et beau, il n'en demeurait pas moins complétement idéaliste et irréalisable. Avant de tuer un roi, il faut d'abord éliminer ses plus fervents sujets. Et bien souvent, les pantins de fripons manipulateurs sont tout aussi coupables que ceux-ci, leur statut de victime n'octroyant pas les horreurs commises. Alors tant pis Kiji, songea Eris, la bataille s'était trop engagée contre le légendaire pour être arrêtée maintenant.
D'autant plus que la seconde d'après, une fois son court monologue terminé, Nikolaï planta quelque chose dans la chair de l'agonisant. Subitement, la bête retrouva une énergie insoupçonnée, puisant sa source dans sa douleur palpable. Il hurlait, hurlait d'un cri empreint de de souffrance primaire... Une curieuse aura terriblement lumineuse l'entoura, aveuglant les yeux argentés de la dresseuse. Que diable se produisait-il ?
Sans doute quelque chose de dramatique, puisque les légendaires mousquetaires accompagnés de Victini et de Keldeo (Keldeo ?) frappèrent à pleine puissance le monstre des neiges. Manifestement, malgré l'onde de choc en résultant, cela ne fut suffisant que pour stopper l'étrange transformation parcourant le corps de Kyurem.
Ce dernier se releva alors, sa tête toisant de toute sa hauteur les pâles humains et Pokémon l'opposant. Son regard toujours aussi haineux semblait attendre, comme s'il se délectait d'une puissance nouvellement acquise, délicieusement exquise. Sa peau, maintenant recouverte de tâches sombres, s'était raffermie. Durant le lourd silence de mort qui suivit, où chacun retenait son souffle, le titan emmagasina de l'énergie furieusement électrique dans sa queue. La suite se devinait aisément...
Une vague surchargée engloutit sans retenue les espoirs d'Unys. Eris vit avec ahurissement un des possesseurs des Dracaufeu noir disparaitre. Elle-même rencontra le mur, et sentit clairement ses os crier le martyr. Tout à coup, une lassitude immense s'empara d'elle. Ce combat paraissait sans issue... Alors que tous s'affaiblissaient, se meurtrissaient, voilà que le scientifique sans aucune égratignure jouait à évaluer les capacités de sa bête, plus puissante que jamais. La tête d'Eris lui pesait soudainement lourd, ses sens s'engourdissaient... Le temps qu'elle reprenne conscience et décide de se relever en compagnie de son Zéblitz, fut le moment que choisit un des légendaires pour offrir un dernier message :

H... Héros... Ne vosu découragez pas. Le Pokémon face à vous n'est pas le dragon originel, il ne possède qu'un fragment de sa puissance. La fusion n'est que partielle, et la force de Kyurem devait bientôt le quitter. Tenez-bon !

Kalou et Soren paraissaient toujours aussi déterminés. Sans hésitation ils se relevèrent, rapidement suivi par Eris. Cette dernière aperçut son ami se diriger vers Kiji, tentant de l'aider au vu de ses blessures. Un léger sourire transperça ses lèvres. Il n'avait donc pas tant changé, ce Kalou... Se concentrant sur le match à venir, la jeune femme autorisa enfin son starter à se battre. Le zèbre en fut royalement content, il allait pouvoir montrer à ce légendaire l'étendue de son énergie... Cependant, en voyant le Métamorph de Kiji se dresser en direction du Neitram de Nikolaï, elle décida de lui venir en aide.

Anatèle, intima-t-elle à son Chacripan, attaque donc le Neitram, fais-toi discret pour éviter les dégâts, surtout. Je compte sur toi...

Elle n'eut pas besoin d'en dire plus. Même si son Maganon et son starter n'étaient pas au mieux de leur forme, ils pouvaient encore se battre, et donc se rendre utile. De plus, Kalou semblait posséder d'autres créatures lui aussi, ce qui était un grand avantage.
Eris signait sans doute son arrêt de mort à cet instant, face à ce légendaire irradiant de puissance écrasante. Mais puisque tous cédaient à la folie, pourquoi pas elle après tout...


    Désolééééée pour le retard !
    Zéblitz et Maganon attaquent Kyurem. Zéblitz utilise deux Nitrocharge (Kalou l'a pas tort au niveau électricité absorbée toussa), et Maganon Poing de Feu et Coup-croix. Chacripan quant à lui, deux Ball'Ombre sur Neitram, il utilisera Métamorph comme diversion.
    Merci beaucoup Reo !


©Lollypop

_________________

Eris' Pokédex | Eris' T-Card
Eris' Prez'
Se trouve à Volucité

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 991
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Lun 22 Déc - 3:09


Le sang coulait de l'épaule de l'Hoennien en gouttes, semblables à des groseilles jetées avec violence sur un mur de béton, ici sol. Le ploc de chaque goutte n'avait beau être qu'un pet de Skitty dans le marché de Poivressel, Benjamin aurait juré être capable de l'entendre, distinctement, formant une délicate ode lorsqu'il se combinait aux pulsations cardiaques du brun. Rêvait-il de cela, ou étais-ce bien réel ? Impossible, sans doutes, au vu de l'action incessante qui perpétuait en ces lieux... Tsss, le début de la folie, sans doutes. Peut être l'était-il, finalement... Peut être le devenait-il. Cette lame dans son bras, à qui cela aurait pu paraître censé ? Peu de monde, sans doutes. Oh, bien sur, lui, savait. Il savait que cela lui avait permis de ressentir la chaleur cuisante de ce doux supplice de douleur. Ce n'était rien comparé à ces images. Et encore, et encore, et encore, et encore... Elles lui avait battu le crâne et frappé le cœur avec une violence sans nom.

A côté de cela, cette plaie, chaude, moite, aiguë, était une bénédiction. Paraîtrait-il que pour oublier une douleur, mieux valait se faire mal ailleurs, le cerveau humain ne pouvant suivre véritablement deux signaux... Assez fructueux, au final : La chaleur lui permettait de lutter contre ce froid mordant, tandis que la douleur l’empêchait de revoir une énième fois toutes ces choses qui fusaient dans son esprit. Fou, peut être l'était-il... Moi, en tant que narrateur neutre, j'dirais que c'est du génie. Benjamin, de son côté par contre, douillait sec, certes... Mais au moins, il parvenait à voir. A vraiment voir... Il voyait véritablement, pour la première fois lui semblait-il, ses compagnons, autour de lui. Tous unis contre eux... Les Plasmas... et Kyurem. Une légende tombée bien bas.

Il pût observer, véritablement cette fois, les différents mouvements des multiples pokemons présents dans les alentours à l'encontre de la terrible bête. D'abord les flammes et les Aurasphères, déchainées par les Dracaufeu Noir, dont le sien, et le Lucario d'Eleven. Peu fructueux, au final... Bien que cela, combiné aux attaques des jeunes pousses de l'encapuchonné, furent suffisant pour faire tomber les maigres morceaux de glace restés figés à la peau de la bête, déjà presque nue suite à l'assaut de Galeking... Alala, en y repensant, quelle folie. Mais cela avait été d'une efficacité remarquable, et le jeune homme savait : Galeking l'aurait voulu, de toutes manières.

Un vrai sourire, enfin, malgré la douleur : Douloureux, grimaçant, il était pourtant enfin sincère : C'était celui qui lui était venu en voyant Monaflémit et Roitiflam s'élancer vers le Dragon de Glace, presque à bout de force. Sourire qui s’effaça lorsqu'il découvrit, avec stupéfaction, qui venait de s'interposer à cet assaut potentiellement fatal... Non... Lui. Ce type qui lui avait donné son numéro. Ce type, avec son Métamorph et ses spectres. Ce type qui avait coopéré avec lui contre Ghettis... Kiji ?! Que faisait-il là ? Il ne tarda pas à tenter de l'expliquer, prônant à travers un discours impossible à croire que Kyurem était lui aussi une victime... 



- Pauvre fou...


Comment pouvait-on sincèrement croire une telle chose ? Etais-ce une blague ? Visiblement pas. La situation ne s'y prêtait guère. Non, il semblait réellement croire que Kyurem combattait de force contre eux... Qui était légendaire ici ? Qui tenait tête à tout un groupe loin de débuter ? Qui avait ce regard... Ce regard... Les images tournèrent un instant tandis que le sang remontait de nouveau à la tête de Benjamin, en un éclair, comme un accès de rage furtif, disparaissant aussi rapidement qu'il était apparu... Des yeux de tueur. La mort, omniprésente dans ce regard, guettait le monde, ici, en laissant une telle monstruosité s'enfuir. Dès le départ. Dès leur arrivée, la bête s'en était pris à eux. Pas aux Plasmas, comme il aurait pu si il s'était libéré d'une prison... Non, à eux, les élus. Cette bête voulait le chaos. Purement et simplement... Tel était la réalité des choses, et cela semblait être dans ses gênes. Que se passerait-il si on ne faisait que de le neutraliser ? Il retrouverait ses forces, et tout recommencerait. Toute histoire devait avoir une fin : Il était temps, pour la survie des peuples, de mettre un terme à cette légende. C'est d'ailleurs avec un regard déterminé que Benjamin vit le Dracochoc de légende souffler dans sa direction, défiant alors le regard de la bête sacrée. Un duel de regard... Une énergie colossale, lancée contre Benjamin... Et Gallame. Le pokemon psy avait encaissé, non sans mal, le terrible assaut, et il fallait bien avouer que Benjamin s'était senti traversé par le spectre de la mort. Pour toutes réponses, néanmoins ? Un rictus. Pure provoque, oui, mais sa volonté ne plierait certainement pas face à un être aussi félon que cette légende impure.

Mais Kiji, dans ses beaux discours, fut interrompu rapidement par un grondement de tonnerre, assourdissant, tandis qu'un flash d'une lumière plus que vive vint à la rencontre des mirettes de tout être en ces lieux... Se forçant à garder les yeux ouverts pour ne pas se faire surprendre pendant un moment de faiblesse, et se jugeant déjà assez amoché par lui même comme ça, Benjamin ne mit finalement pas si longtemps à se raccoutumer à la lumière normale. Le résultat ? Il arracha un petit sourire, de nouveau, au Maître de Tour : C'était ce type, ce touriste qui avait pris des photos lors de la convocation par les élus... Son Raichu, qui accumulait depuis le début de l'affrontement son énergie, venait de tout relâcher d'une traite sur les restes de la créature des glaces, finissant de l'achever en grandes pompes... Eh bien, il avait beau être un abruti dénué de valeurs morales aux yeux de Benji', il fallait bien l'avouer : Il avait frappé fort, et ce coup était le coup en trop.

Cependant, l'éclair ne tarda pas à se suivre de paroles. Celles du scientifique blond... Rha, décidément, quelle plaie. Si seulement ils auraient pu s'en débarrasser avant. L'homme venait de s'avancer vers le corps encore fumant de la bête de glace, tandis qu'un Neitram rependait autour du type une bulle protectrice... Tiens, ainsi donc, c'est lui qui protégeait le blond, depuis le début des hostilités, des assauts de Magnéton ? Hmmmphf. Une, d'accord, mais certainement pas deux. Il allait falloir l'abattre, ou du moins le distraire, pour neutraliser Nikolaï. Mais alors qu'il pensait à cela, Benjamin eu le déplaisir de voir l'homme planter un étrange petit objet dans la peau dénuée d'armure du colosse effondré...

Il ne put s’empêcher, à cause de la douleur sans doutes, d'avoir un sourire nerveux à ce moment, y trouvant une certaine similitude avec son plantage d'épaule. 



- Tsss, Copieur...


Cependant, le moins que l'on pouvait dire était que cela n'avait eu en aucun cas les mêmes effets. Si les deux avaient regagné de l'énergie suite à cela, Benjamin ne s'était certainement pas mis à briller, changeant de corps en absorbant les pouvoirs de deux pokemons visiblement colossaux... Dragon originel, disait Nikolaï ?...

Zekrom et Reshiram. Le mal et le bien. Etais-ce eux, dans ces pokeballs ? Si tel était le cas.... Alors là, ils seraient véritablement mal. Abattre une légende seule avait déjà eu des répercussions violentes, mais en abattre trois ? Cela relèverait du miracle. Paralysé devant ce transfert d'énergie intense, Benjamin ne pouvait, à l'instar des autres élus ou pokemons, pas faire grand chose face à ce qui semblait être la résurrection d'un grave problème. Et pourtant, c'est là qu'intervint ceux que l'on attendait plus. Les poneys, visiblement enfin déterminés à agir après nous avoir observé en train de dépérir, se mirent en mouvement peu de temps après le début du transfert, fonçant d'un bloc, aidés par Victini, en direction de la masse lumineuse. Les lames Saintes, aidés par la Lame Ointe de Keldeo - ce traître, pensa Benjamin -, vinrent frapper avec violence le corps maintenant changé du colosse de givre.

Il semblait plus sombre, ampli d'une nouvelle force... fulgurante ? C'était bien là sans doute le mot, rappelant avec une facilité certaine avec qui il avait fusionné : Non, ce n'était pas le dragon originel complet qui faisait face aux élus. C'était autre chose... Une fusion, dirait on, entre Kyurem et Zekrom, seigneur de foudre. Un pouvoir nouveau qui ne tarda pas à se manifester, à notre grand malheur. Quelques secondes à peine après cette interruption, un souffle, semblable à une explosion, vint propulser tout le monde en arrière, humains comme Pokemons. Même Monaflémit, pourtant Massif, glissa sur plusieurs mètres, avant de s'effondrer, genoux au sol, vaincu par la foudre contenue dans cette démonstration de puissance. Benjamin, lui, de son côté, avait comme tant d'autre percuté le mur avec une violence certaine, sentant un instant la douleur lancinante de son épaule partir en direction de son dos tout entier. Cela ne dura cependant pas bien longtemps, la plaie ouverte et profonde continuant de dilater sa douleur... Peut être faudrait-il qu'il songe à la panser, d'ailleurs.

Et ce n'était visiblement pas le seul qui allait avoir besoin de soin : Soufflé lui aussi par l'explosion, Kiji semblait inconscient, la blessure à son bras saignant tout autant que celle de Benjamin... Tsss, quelle folie. Ou plutôt, quelle naïveté de la part de Kiji.... Regardant le reste des dégâts autour de lui, l'Hoennien ne tarda pas non plus à remarquer l'absence d'Eleven et de ses pokemons, sans doute soufflés hors du vaisseau suite à l'énergie libérée. Heureusement que l'eau n'était pas loin... Voilà ce qui s'annonçait être un match problématique. Les élus n'étaient plus que quatre, Kiji étant inconscient. Ce n'était peut être pas plus mal, d'ailleurs, si cela pouvait l’empêcher de s'interférer. 

Son Momartik sembla d'ailleurs essayer de soigner sa plaie, tandis que son Métamoprh, sous l'apparence du Galeking de Benjamin, fonçait avec violence en direction du Neitram de Nikolaï, tout comme le Chacripan de l'élue, visiblement... Bonne idée, d'accord, mais Benjamin ne parvenait pas à comprendre, d'autant plus lorsque l'élu qui se prenait pour une star à se photographier vint lui demander de l'aide sur un ton qui se voulait... étrange. Presque... méfiant ? Doutant ? Benjamin fronça les sourcils, lui répondant d'une voix forte.



- Est-ce ma faute si il a agit de façon irréfléchie ? Et son Metamorph, ne peut-il pas aider son compagnon en prenant l'apparence de mon Gallame ? Cesse donc de faire ton petit chef, la diva.


Réponse peu sympathique, il fallait bien l'avouer... Mais d'un côté, est-ce qu'il ne le cherchait pas un peu, tout de même ? Kiji avait un Métamorph qui préférait visiblement foncer dans la bataille que de sauver son Maître, étais-ce sa faute ? Et lui, à prendre des poses photos quand le destin du monde se jouait, était-il mieux ? Benjamin voyait bien dans son regard, cette méfiance, et elle l'insupportait. Ainsi donc, il se méfiait de lui ? Pour avoir eu recours à des moyens extrêmes afin de lutter contre le froid et les futures douleurs ? Tssss... Qui était le plus fou, ici ?

Benjamin également se rendait compte qu'il n'allait pas tenir bien longtemps sans soins, et déjà, son Gallame s'afférait à le soigner à l'aide de Vibra-Soin sans que Benjamin ai à lui demander... touchant. Mais il n'était pas un monstre, malgré ce que ce type semblait croire. Rappelant Dracaufeu, dangereusement exposé face à ce nouvel adversaire, ainsi que Monaflémit, tombé au combat, je fis appel à trois nouveaux pokemons sur le terrain, tentant de compenser le départ... précipité d'Eleven. Ainsi apparurent le Métamorph noir, Laggron et Noctunoir. Le type sol de son starter ne serait pas de trop, tout comme les facultés de ses autres compagnons...



- Méta', va aider Kiji en prenant l'apparence de Gallame. Laggron, passe en protection à la place de Gallame, la foudre ne devrait pas t'inquiéter. N'hésite pas à le frapper si t'en as l'occasion. Noctunoir... Neutralise Nikolaï !


Qu'il faisait bon d'être presque lucide. Une sensation qu'il aurait pour peu oublié... Mais le serait-il de nouveau vraiment un jour, désormais ?



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25448
Age : 7

MessageSujet: Re: Et le monde se figea   Dim 18 Jan - 20:52

Cette sensation... Ce pouvoir... Il avait oublié ce que cela faisait d'être puissant. Enfin était-il réuni avec l'une de ses moitié. La seconde, cependant, ne l'avait pas rejoint. La faute à ces maudits Pokémons cornus... Ils s'étaient déjà opposés à lui lors de la dernière guerre, sous prétexte que les humains qu'il soutenait heurtaient les Pokémons. Et pourtant, aujourd'hui, c'était avec ces mêmes humains qu'ils s'étaient alliés.

Il était temps d'en finir avec eux. Son énergie était revenue, et il en avait plus qu'assez.

Il sentit une entrave au niveau de ses jambes, une liane qui poussait à toute allure et tenta de le faire chuter. Rapidement, il augmenta la charge électrique à ce niveau, ce qui eut pour effet de carboniser le végétale, laissant une odeur de brûlé dans l'atmosphère. Simultanément, un projectile électrique lui arriva dessus, mais celui-ci, il ne prit même pas la peine de l'esquiver. Quelle idée stupide que d'attaquer la foudre incarnée avec cette attaque... La Boule Elek n'eut même pas le temps de l'atteindre qu'elle était déjà aspirée par son générateur caudal.

Deux autres balles filèrent ensuite dans sa direction, noires comme la nuit. Celles-ci, il ne pouvait simplement les ignorer. Mais son regain d'énergie avait été plus que bénéfique, et avec une étonnante rapidité, il esquiva les Ball'Ombres qui lui étaient dirigées. Mais cela le laissa à la merci du Maganon, et les deux coups qu'il lui infligea laissèrent de profondes marques dans son flanc. Il n'avait pas si bien récupéré que ça, finalement... Et cela l'enragea à nouveau.

À nouveau, sa queue se mis à crépiter, et il lança une nouvelle décharge. Mais cette fois, l'intensité fut beaucoup moindre, sans compter les nombreuses protections que les dresseurs avaient mis en place en prévention. Pourquoi sa force baissait-elle aussi drastiquement ? Il sentait son énergie le quitter, et posa un genou à terre.

Il vit d'autres Pokémons se redresser, et diriger leurs attaques non pas ver lui mais vers le Pokémon de l'humain en blanc, qui put bloquer quelques attaques, notamment les puissantes griffes de l'énorme Pokémon métallique, mais il ne pouvait toute les contenir, et finit par chuter, brisant la sphère de protection qu'il avait établit autour de son dresseur. Ce fut alors ce-dernier qui fut pris pour cible, qui l'envoya voler en arrière en projetant sur lui une orbe qui explosa au contact.

Non... Sa seule chance de redevenir entier était en train de s'envoler ! Il ne pouvait l'accepter. Lui, le grand Kyurem, était en train d'être défait. Il poussa un nouvel hurlement rageur, et concentra toute l'énergie qui lui restait. Bien évidemment, les humains virent le danger que cela représentait pour eux, et ordonnèrent à leurs Pokémons de l'attaquer immédiatement, mais il ne sentait plus les attaques. Peu importait l'état dans lequel il serait, il devait les tuer.

Il libéra la charge.

Rien ne se produisit.

Il sentit son corps se déchirer. L'étrange objet qu'on lui avait planté dans le flanc fut expulsé de son corps, et la fusion se brisa. Il tomba au sol.

Un froid intense s'empara de lui. Une curieuse sensation. Il était l'incarnation du froid, aussi jamais ne l'avait-il ressenti. Mais il était certain que c'était cela.

Ah... Qu'est-ce qu'il avait été stupide. Cela faisait plus de mille ans qu'ils étaient séparés. Ils l'avaient largement dépassé en puissance. Il ne pouvait plus les contenir.

Les humains... Maintenant qu'il y pensait, jamais n'avait-il connu de créatures aussi étranges. Les plus vaniteuses de ce monde. Les plus avares, les plus destructrices. Mais aussi les plus intelligentes, et les seules capables d'aimer toutes les autres espèces. Elles l'avaient intrigué, autrefois. Et c'était pour elles qu'il s'était scindé.

Sa conscience se brouilla. Il était si fatigué.

Si fatigué...


*****

Devant vos yeux, l'énorme dragon de glace se mit une nouvelle fois à luire, mais cette fois, son corps rétrécit, se compacta, jusqu'à prendre la forme d'un petit objet circulaire. Lorsque la lumière se dissipa, c'était une pierre grise qui se trouvait à sa place.

Enfin, c'était terminé. Les quelques Pokémons disposant d'attaques de soin se précipitèrent vers les plus blessés, nommément Kiji et Benjamin. Les saignements furent vite interrompus, mais il faudra du temps avant que les blessures ne soient complètement guéries, surtout pour Kiji qui ne pourra vraisemblablement pas utiliser son bras avant un moment. Quand aux autres dresseurs, les blessures sont beaucoup moins graves, juste quelques hématomes et coupures par-ci par-là.

Mais qu'était-il advenu de vos adversaires ? Difficile à dire. Ceux d'entre vous qui étaient encore en forme, aidés par les légendaires boitillants fouillèrent la pièce en ruines, mais les décombres rendaient la recherche difficile. La pokéball de Reshiram fut retrouvée, et le quintet de légendaire décida de le libérer. Le légendaire blanc regarda son frère noir gisant au sol, épuisé mais encore conscient, et lui parla mentalement. Ceux-ci semblèrent trouver un accord, et envoyèrent aux cinq autres une requête, avant d'à leur tour se changer en pierre, que Cobaltium et Terrakium ramassèrent. Victini, lui, prit la pierre grise, toujours au centre de la pièce.

« Nous allons les ramener à leurs lieux de repos. Leur pouvoir est bien trop grand pour ce monde, et ils le savent. Aussi préfèrent-ils sommeiller, jusqu'à ce que l'on ait vraiment besoin d'eux. »

Les recherches continuent encore quelques instants, sans cependant trouver l'ombre d'une trace des deux chefs de la team Plasma. Mais soudain, une alarme retentit. La frégate a été lourdement endommagée par le combat, et commence à chuter.

« Zut... J'espère que j'aurais assez de puissance. Ils faut vous sortir de là ! »

Victini, bien qu'épuisé, rassembla son pouvoir, et téléporta l'ensemble de votre groupe à Volucité. Mais ce n'était pas encore la fin des ennuis : le vaisseau été toujours en train de tomber, et menaçait de s'écraser sur la ville.

Mais à côté du bateau en chute libre, le petit légendaire orange lévitait, et concentrait toute sa force mentale en direction du vaisseau. Au début, cela ne sembla avoir aucun effet, mais peu à peu, la frégate perdit en vitesse, jusqu'à s'arrêter totalement, à à peine deux mètres du plus grand bâtiment de la cité. Dans un dernier effort, le légendaire repoussa le navire, puis le posa plus ou moins délicatement en plein milieu du désert délassant.

Aussitôt, des centaines de pokémon s'échappèrent des cales de la frégate, apeurés. Ils s'éloignèrent aussi vite que possible de leur prison, qui les avait arraché dans de lointaines régions. Maintenant, ils allaient devoir apprendre à vivre ici, à Unys.

Quand à vous, c'est bel et bien la fin de cette histoire. Ou presque. Victini réapparaît devant vous, épuisé mais heureux d'avoir pu éviter cette catastrophe. Les quatre autres légendaires vous regardent, et s'inclinent respectueusement devant vous.

« Nous ne pourrons jamais vous remercier assez. Vous avez sauvé cette région, et même le monde. Qui sait ce que ces hommes auraient fait s'ils avaient réussi leur plans ? »

« Vous nous avez appris que les hommes ne sont pas tous pareils. Nous pensions que tout ce que vous vouliez, c'était nous asservir, nous les Pokémons. »

« Vous avez ma sincère gratitude. Je pensais être prêt, mais je me suis fait avoir comme un bleu. Mes maîtres m'avaient mis en garde contre vous, et pourtant, c'est vous qui m'avez sauvé. Merci. »

« Nous avons un cadeau pour vous remercier. Choisissez l'un de vos Pokémon, et confiez le nous quelques jours. Nous allons lui enseigner l'une de nos technique secrète. Profitez-en pour vous reposer. »

*****

Alors que vous vous remettez tranquillement de vos blessures, un agent de police vient vous chercher, vous sommant de vous rendre à la mairie de Volucité. Là-bas, vous retrouvez les autres élus, ainsi que le maire, qui vous adresse un grand sourire à votre arrivée.

« Bien, vous êtes tous là ! Je tenais à vous remercier personnellement, vous qui avez sauvé notre belle région. Nous étions pris à la gorge par ces malfrats, il nous était impossible d'agir, ni même de faire appel au conseil quatre. Heureusement que vous étiez là ! Je voudrais vous remettre ceci, en signe de gratitude des habitants d'Unys. »

L'homme fait signe à l'un de ses assistant d'approcher. Celui-ci porte un plateau, sur-lequel sont disposés cinq médailles à l'effigie d'une pokéball dorée.

« Ces insignes témoignent de votre bravoure. La pokéball représente notre région à la forme si particulière. Montrez cette médaille à un Unysien, et celui-ci sera ravi de vous venir en aide. Elle vous donne également le droit de vous rendre dans les endroits normalement interdits. Oh, et une dernière chose. Les habitants de la ville se sont cotisés et ont réussi à réunir la somme de 15 000 p$, qu'ils tiennent absolument à vous donner. Voici donc 3000 p$ chacun. »

C'est donc en possession d'une belle médaille et d'un pactole assez conséquent que vous sortez du bureau du maire. Ne reste plus qu'à attendre que votre Pokémon ait terminé son entraînement pour que vous puissiez reprendre la route.

*****

Un vent violent lui fouette le visage, et le fit se réveiller. Il ouvrit les yeux, et regarda autour de lui, pour trouver un amoncellement de roches en morceau. Le sol était décoré d'une mosaïque, mais de sa position, il ne pouvait voir ce qu'elle représentait. En levant un peu les yeux, il aperçut son compère, Nikolaï.

Il voulut se lever, mais ses jambes se bloquèrent. Le choc électrique avait paralysé ses membres, et il était incapable de bouger. Il pouvait encore parler, cependant.

« Où sommes-nous ? Que s'est-il passé ? »

Le scientifique le regarda, et lui adressa un étrange sourire. Ses lunettes étaient brisés, sa blouse déchirée, et des coupures étaient visibles sur son visage.

« À la tour Dragospire. Nous avons été vaincu. Le pouvoir de Kyurem s'est affaibli peu après sa fusion, et les dresseurs en ont profité pour nous avoir. J'ai été assommé moi aussi, mais pas pour très longtemps, et mon Lewsor nous a téléporté ici. »

« Je vois. Quelle disgrâce... Comment ais-je pu échouer une seconde fois ? »

« C'est très simple. Tu as été aveuglé par ton envie de pouvoir, et tu as agis stupidement, sans prendre en compte la force de nos adversaires, ni même la possibilité que les Pokémons puissent s'opposer à toi. »

« Ces animaux insolents... La prochaine, nous les tuerons. Assez parlé, aide-moi à me relever, et mettons nous au travail. Ce monde m'appartiendra un jour ou l'autre. »

Le scientifique s'approcha de Gethis, lui tendit la main, et releva le chef de la team Plasma.

« La prochaine fois... Pourquoi devrait-il y avoir une prochaine fois ? Cela fait deux fois que tu échoues. Et que t'apporterait la domination du monde ? Il y a pourtant bien mieux à faire. »

« Ne dis pas de bêtises. Ce monde s'est engagé dans la mauvaise direction. Je suis le seul à pouvoir rectifier le tir, à pouvoir donner à l'humanité les moyens de s'exprimer pleinement. Je suis le seul à pouvoir sauver ce monde. »

Les traits de Nikolaï s'assombrirent. Il regarda avec mélancolie le visage de son ami.

« Quelle tristesse que de constater que tu n'as rien appris... J'ai compris quelques chose au cours de notre coopération. Ce monde n'est pas le monde des hommes. C'est celui des Pokémons. Notre unique but, c'est de trouver le moyen de libérer tout leur potentiel. Si nous trouvons cette réponse, notre rôle sera fini. »

« Qu'est-ce que tu racontes ? Nikolaï, les Pokémons ne sont que des stupides animaux ! Ils devraient nous remercier des les utiliser, de les rendre utiles à quelque chose ! »

Nikolaï lâcha la main de son ami, et passa sa main à l'intérieur de sa blouse, d'où il sortit un revolver.

« Tes idéaux sont périmés. À partir de maintenant, je serais en charge de la team Plasma. Nous nous efforcerons de trouver le moyen d'exploiter tout le potentiel des pokémons. Et cela, peut importe le moyen. Adieux, mon ami. »

Il tira. Gethis chuta, et passa par dessus le bord de la tour, un air d'incompréhension sur son visage. Quelques secondes, et il tomba dans l'eau sombre, qui se referma autour du corps de celui qui, jadis, avait fait trembler le monde.



[C'EST FINI ! Tout d'abord, je voulais m'excuser pour le temps que j'ai mis à faire cette réponse. Les fêtes de fin d'années, le boulot à la reprise, une coupure internet qui a duré quelques jours... Bref.

Je voulais ensuite m'expliquer quant à ma décision de mettre fin à l'event maintenant. Cela fait maintenant longtemps, trop longtemps qu'il a commencé, et la lassitude était devenue assez critique, autant pour vous que pour moi. C'était de plus en plus difficile pour moi de faire des modérations de qualité, et j'ai vraiment eu l'impression d'avoir baissé en qualité sur la fin. J'ai donc pensé qu'il était temps d'en finir.

En ce qui concerne les récompenses, vous avez pu les voir dans le post, mais voici un petit récapitulatif :

- Une attaque au choix parmi Lame Sainte, Lame Ointe et Incendie, les attaques signatures des légendaires qui vous ont aidé. Je rappelle que seul UN de vos Pokémon pourra apprendre l'UNE de ces attaques. Cependant, n'importe lequel pourra. Après, c'est sûr, c'est mieux si c'est un minimum cohérent.

- 3000 p$ chacun.

- Une Insigne Unys, qui est la preuve de votre participation à cet event, et qui peut vous offrir quelques avantages dans cette région, voir même dans d'autres, qui sait ?

Je précise que, en plus de vous cinq, Eleven aura également droit à l'attaque et à l'insigne, pour avoir grandement participé à l'event, bien qu'il ait quitté avant la fin.

Voilà. Je vous remercie grandement d'avoir participé à cet event, et je m'excuse encore une fois pour le temps que ça a pris. Vous pouvez désormais poursuivre votre aventure, sans avoir besoin de répondre à ce sujet, à moins que vous y teniez vraiment. Sinon, je vous suggère de commencer un nouveau sujet, en récapitulant brièvement ce qui est dit dans ce post.

Et enfin, comme dans toute histoire, il ne me reste plus qu'un chose à dire.]


Fin... ?

Reo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et le monde se figea   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et le monde se figea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Unys :: Volucité :: Frégate Plasma :: Le laboratoire-
Sauter vers: