AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Vers Jadielle par la route 01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Vers Jadielle par la route 01   Dim 30 Nov - 15:53

Bourg Palette > Jadielle par la route 01.



La Route 1 marque le début de l'aventure pour beaucoup de monde. L'été venant, il n'est pas rare d'y voir débarquer une horde de jeune dresseurs en goguettes, tous fraîchement émoulus de l'école et passablement insupportable, venir y réclamer  à grand coups de de cris, de larmes et de morves un pokemon chez le Prof.Chen, qui depuis  à eu l'intelligence de se faire remplacer par une boite vocale.

Je trouve que ça fait très travail à la chaîne, et que tout cette agitation manque cruellement de charme. Après tout, ces jeunes dresseurs devraient tous ressentir le frisson, les mains  moitent et tremblantes, au moment de saisir la pokéball tant convoitée, ce précieux sésame qui va leur ouvrir  les routes de la gloire, de la renommé, de la drogue et des femmes/hommes facile. Mais je m'égare.
Ce que je veut dire. C'est que depuis les exploits d'une poignée de dresseurs il y à une dizaine d'années, cela  à crée  pas mal de vocations, et que le marché est saturé. Avant  on prenant  le temps d'instruire un jeune dresseur, c'était la fierté du village, maintenant, on fait  la queue avec un ticket, une voix métallique et froide vous appelle, vous ramassez le pokemon, et puis au suivant.
Je trouve tout ça d'un glauque pas possible.
Marcacrin et  moi, on se connaît depuis une paire d'années déjà, un petit peu plus. On à eu le temps de s'apprivoiser mutuellement. J'ai appris à apprécier le fait qu'il mange son poids en nourriture par  jour, qu'il ronfle  à la limite des 120 décibels et qu'il aime mâchouiller tout ce qui lui passe à porté de bouche, même mes orteils quand je sort de la douche. En échange de quoi, je crois que lui même à apprit à faire abstraction de mes  nombreuses saute d'humeur. Il est d'une flegme à toute épreuve, très british, et donc très énervant.
Seul deux choses le motive : Manger, bien sur, et la perspective d'un combat contre un autre pokemon.
C'est que lui et moi on s'est entraîné un peu, évidemment. La plupart du temps, contre les pokemons des visiteurs du spa de mes parents. Après une série d’humiliante et d'écrasante défaites face  à des dresseur beaucoup plus jeune que  moi, on à finit par  inverser la tendance, et  on s'en sort honorablement aujourd'hui.
Quoi que je doute qu'honorablement soit suffisant  pour prétendre accéder à la  ligue pokemon, il va falloir se sortir les doigts, ça va être long et douloureux, mais on devrait y arriver, on est motivé lui et moi.
Hors donc voilà que je me ballade non loin de la route 01. Je précise non loin, car j'aimerais éviter de croiser des jeunes dresseurs en herbe tout les dix mètres. Je suis sur  une route parallèle, moins connue. En fait, c'est plus un large chemin qui suis le dessins des collines. Il y à certes plus de dénivelé, mais c'est moins fréquenté, donc c'est parfait  pour le solitaire que je suis.
Pour la route, je table sur une moyenne de vingt kilomètres par jour, vingt cinq si je suis motivé, mais je vois pas l’intérêt d'en faire plus, il s'agit de prendre son temps, d'apprécier la vue et de bien mettre l'accent sur les entraînements, aussi. Vingt kilomètres, c'est entre quatre et cinq heure de  marche, selon le terrain, ça laisse donc une demi journée et  une  nuit  pour se reposer et s’entraîner à chaque fois, c'est une bonne moyenne, je  m'y tiendrais, et surtout, ça ne tirera pas trop sur mon corps, physiquement.
Récapitulons, j'ai de la nourriture, j'ai de l'eau et de quoi purifier de l'eau, j'ai de bonnes chaussures de marches, confortables et souples, j'ai de quoi m'abriter des éléments, je ne vois vraiment pas ce qui pourrait m'arriver, à par un glissement de terrain, un éboulement, être frappé  par la foudre, mordu par un pokemon venimeux, battu à mort par un  ursaring, dévoré lentement  par un migalos, enfin le genre de truc qu'ont voient tout le temps aux infos.
Arriver sur une hauteur, je sort ma paire de jumelles. De l'autre coté de la route , il y à une petite route, au bout de la route, la maison, il me suffirait de descendre, de traverser, et en une heure, j'y serais. Je range l'outil et je repart sans regarder, je ne ressent rien, c'est plutôt bon.
Le petit pokemon de glace trotte à mes coté. Je le laisse en dehors de sa ball dès que je peut, je n'aime pas trop voir les pokemons enfermés. Il cours en zig zag sur la route, reniflant bruyamment tout ce qui lui passe  à porté de groin. Parfois, il se met à creuser frénétiquement, déterre une truffe, l'englouti dans un jappement joyeux, puis reprend sa recherche effréné de nourriture.
Alors que le soleil est à son zénith, je décide de faire une pause sous un vieil arbre, non loin du chemin. Le ciel est dégagé, une légère brise souffle et fait  bruisser la maigre végétation au alentour, il ne fait ni trop chaud ni trop froid, bref, c'est parfait. Marcacrin explore les alentours avec son nez tandis que je jette mon sac dans l'herbe haute en vu de monter un bivouac de fortune.
Quand ce dernier atterrit, un cris surpris et aigu retentit, visiblement, il y avait quelque chose pile à cet endroit.
Marcacrin rapplique dard dard à mes cotés et se tend, près  à parer à toute éventualités. Quand  à moi, je dresse la tête pour voir ce que j'ai faillit écraser.


Demande de  modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mer 3 Déc - 22:47

Quelle surprise ! Quelle trouvaille ! Car là, oui là, sus votre sac, se tient un hôte des plus incroyable pour un océan de verdure tel que celui-ci !!!


Quoi ? Comment ça c'est pas un pokémon  rare ? Mais mais ... ben vous allez faire avec quand même, nah é_è

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Sam 6 Déc - 0:48

Un petit pokemon se tortille pour se sortir du petrin, visiblement pas content. Il me lance un regard courroucé, autant qu'il puisse des ses yeux à facettes d'insecte. Je reconnais immédiatement un petit asticot. Retrouvant sa dignité, il se dresse et commence une diatribe enflammé dans son langage. Je n'entrave rien de ce qu'il dit mais je devine qu'il m’assassine en pensées, enfin j'imagine. Son regard passe successivement de Macacrin à moi. Apparemment, ce carré de plaine est son territoire, et ça ne se fait pas de jetter ses affaires comme ça à l'aveuglette, et je suis qu'un con, et bla bla bla.
Je reste sur place, mi amusé, mi étonné. Il ne manque pas d'air, l'asticot. Je doit faire dix fois sa taille, et Marcacrin est près à charger au moindre pet de travers.  Je décide de la jouer autrement, de toute façon, j'ai marché mon quotas aujourd'hui, et je ferais une pause ici (la vue est cool) avec l'accord du propriétaire ou bien sans.

«  Ok, écoute, je suis désolé okay ?  Je ne t'avais pas vu, d'accord ? Je tient vraiment à m'excuser, je voulais m'installer ici pour bivouaquer jusqu'à demain,  tu accepterais que Marcacrin et moi on reste ? En échange, si tu veut, tu pourras partager notre repas, et je suis persuadé que tu n'a jamais mangé quelques choses comme ça... »

Je sort une barre de céréales au fruit rouge d'une de mes poche, je déchire l'emballage et je le tend vers l'aspicot en offre de paix. Puis je me tourne vers Marcacrin.

«  Au lieu de te foutre de moi, tu ne pourrais pas  lui dire à quel point je suis génial, tout ça ? Enfin tu connais la procédure quoi ! »

Le pokemon de glace soupire, enfin, je crois qu'il soupire, puis il s'approche d'aspicot, qui entre temps est monté sur mon sac pour prendre de la hauteur, et commence à lui parler.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Dim 7 Déc - 11:56

Votre Pokémon va donc vanter vos mérites auprès de l'insecte... Et la limace écoute attentivement. Cette discussion s'achève et... Aspicot semble vouloir que vous lui prouviez que vous êtes fort. Bah ouais cette insecte et tellement rare et puissant qu'il cherche son dresseur, son dresseur doit être digne. Acceptez vous son offre de combat ?

Situation :

Marcacrin (?) : Forme Parfaite.

Aspicot : Forme Parfaite, veut la bagarre.
Eleven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Dim 7 Déc - 13:19

" Ha tu le prend comme ça ? Ok, petit bagarreur, tu vas en avoir pour ton grade. Marcacrin, vient, on va botter le cul de cette chenille vénéneuse."

Je m’éloigne de mon sac avec marcacrin dont le poil hérissé trahis l'attente et l’excitation. Nous nous faisons face, à environ une quinzaine de mètres l'un de l'autre. J'entend souffler mon pokémon bruyamment par sa truffe humide, il est prêt au combat et gonflé à bloc.
En face, le petit pokemon poison se tend vers le haut de toute sa hauteur comme pour saluer, l'air vindicatif, il en veut, la partie risque d'être serrer. Après ce geste, il saute du sac pour mieux nous faire face.

Marcacrin me regarde de ses petit yeux porcins quasiment dissimulés sous ses poils épais, il attend mes instructions.


" A nous d'ouvrir le bal alors, commence avec Pouvoir Antique et enchaîne avec Charge !"

Modération:
 


_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Jeu 11 Déc - 10:19

Votre petit Marcacrin commence à laisser s'abattre quelques pierres au dessus de l'insecte. Se recevoir l'attaque en pleine figure ne plait guère au sauvage qui réplique de suite avec une sécrétion qui ralentit votre type sol. Celui-ci parvient tout de même à charger l'Aspicot qui profite de la proximité pour renchérir d'une piqure.


Situation:

Marcacrin: Forme très bonne, vit -1.

Aspicot: Forme bonne.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Ven 12 Déc - 19:24

Marcacrin encaisse sans problèmes les attaques d'Aspicot. Sa vitesse s'en trouve réduite, mais de toute façon, cela n'avait jamais été son point fort.  Je doit admettre que le petit insecte jaune en veut, c'est le moins qu'on puisse dire, sa concentration se lit sur son visage, ses yeux sont plissés et il trépigne sur place, prêt à bondir sur mon pokemon dès qu'il trouvera une ouverture dans notre défense.
Marcacrin ne bronche pas trop, pour le moment, il se tient solidement sur ses petites pattes, cramponné au sol, il attend mes instructions. Son poil est maintenant en désordre, couvert de sécrétions collante, je l'entend respirer bruyamment de là ou je suis. Je sais qu'il peut encaisser bien pire que ça, il l'a déjà fait, il peut recommencer, je connais la valeur de mon compagnon.


" Allez mon grand, on se laisse pas distraire, recommence avec pouvoirs antique et lance boue !"

J'espère que, couvert de boue, marcacrin serait plus difficile à toucher, et qu'il sera moins sensible aux sécrétions adverses.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 



Dernière édition par John Hugo Galt le Ven 12 Déc - 22:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Ven 12 Déc - 20:16

[Nous cherchons avant tout un certain rapprochement avec la réalité, ton interprétation du lance-boue coïncide parfaitement. ]

Une nouvelle série de lourds rochers s'abattent à nouveau sur l'insecte désemparé. Il met un certain temps avant de se hisser hors des pierres, profitant pour lancer un dard-venin sur votre sol qui ne fut pas empoisonné pour autant. Marcacrin profita ensuite de la spécificité du lance-boue pour s'enduire de l'attaque et votre stratégie est un succès, les fils de sécrétion ne s'accrochent pas à votre pokémon qui perd un tour.


Situation:

Marcacrin: Forme très bonne à bonne (plus vers très bonne), vit -1.

Aspicot: Forme correcte.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Ven 12 Déc - 22:30

Bon, je constate que ça marche. Marcacrin et moi avons mis au point cette tactique lors de nos entraînements. Ainsi couvert de boue, il est plus difficile à saisir pour un pokemon doté de bras par exemple, l’électricité et le feu l'atteigne moins, de même que le dard venin d'aspicot, qui se contente de le frapper avec la vitesse sans l’empoisonner. Certes, il faudrait une bonne heure de toilettage après le combat pour enlever la boue, mais ça en valait la peine. Le vindicatif pokemon insecte fait moins le fier à présent, il est temps de porter quelques coups fatal à sa détermination.

" Encore ! Utilise pouvoir antique deux fois, reste à distance et encaisse ! "

Forcément, avec un move pool si réduit, difficile de mettre au point une stratégie complexe, mais cela viendra avec le temps, et j'ai tout mon temps.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mar 16 Déc - 18:56

Un dard-venin vient toucher votre Marcacrain avant que celui-ci ne décide de laisser l'insecte sauvage se fait ensevelir sous un amas de pierres ! Cette fois ci, Aspicot a réellement du mal à s'en tirer et sa forme décline, il n'a pas le temps de répliquer qu'il se reçoit une nouvelle attaque attaque critique ! Il est au bord du K.O.


Situation:

Marcacrin: Forme bonne, vit -1.

Aspicot: Forme critique.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mar 16 Déc - 20:14

Courageux, le petit aspicot n'en ai pas moins en mauvaise posture. Il vient de subit un feu roulant imparable composé de pierres de diverses tailles. J'admire sa combativité, sincèrement, il se relève, vacille, son corps est meurtri mais sa détermination est intacte. C'est le  hasard qui à mis ce pokemon sur ma route, mais j'entrevoit déjà les possibilités qu'il me procure. Il possède toutes les qualités d'un battant, il est hargneux,bagarreur, prompt  à la colère, fier. Convenablement entraîné, il peut devenir un excellent pokemon. J'entrevois tout ça dans la seconde ou je me rend compte qu'il serait  inutile de faire souffrir plus cette brave chenille. Elle à bravement combattue, elle à été héroïque et il faut savoir l'admettre, c'est la marque d'un bon dresseur, ma dit mon père un jour ou il était sobre.
Aspicot de redresse péniblement et me toise de sa position précaire, en équilibre sur un monticule de rocher. Il tremble et respire fort, je peut l'entendre d'ici.
Je vais tenter de le capturer, je crois que c'est ce qu'il cherchait, de toute façon. Il fera un bon compagnon de jeu pour marcacrin.
Ce dernier, d’ailleurs, toujours couvert de boue liquide, se tient bien cramponné sur place, près à réagir. Je remarque qu'il souffle fort et je m'aperçois qu'il s'est recouvert le museau de boue. Un filet de bave mêlé à de la terre coule de son nez porcin. Il est temps.

" Reste sur place  marcacrin, je vais tenter de le capturer. "

Mon pokemon me répond en s'ébrouant, et je reçois des gouttes de boue sur le visage.

" Nous reparlerons de  ça après ... "

Je saisi une pokeball dans ma poche. L'objet, petit concentré de technologie, est tiède dans ma main. Je laisse ces considérations techniques pour plus tard et lance adroitement l'objet sur aspicot.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 



Dernière édition par John Hugo Galt le Mer 17 Déc - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mer 17 Déc - 18:48

Vous vous tentez donc à capturer ce joli petit insecte prometteur ; la sphère bicolore part et s'élance dans les airs jusqu'au moment où elle englobe le petit être orangé. L'objet retombe au sol et commence à tourner, lentement... Une fois, puis deux.
Enfin, elle fait un dernier mouvement avant de se stabiliser. Félicitations, vous venez de capturer votre premier pokémon !


Situation:

Marcacrin: Forme bonne, vit -1.

Aspicot: Forme critique, capturé.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Ven 19 Déc - 1:27

Je reste un instant immobile, considérant  la pokeball sur le sol. Autour du moi, tout semble suspendu, ou plutôt au ralenti. J'entend la brise sur l'herbe de la plaine, je sent le souffle sur mon visage piqué de sueur. Mon cœur bat un staccato régulier infernal dans mes oreilles. J'ai chaud, soif, ce combat ma mis en sueur. Je fait quelques pas et je m'assois sur mon sac pour souffler. J'avale une grande rasade d'eau de mon camelback puis j'allume une cigarette. Marcacrin à compris que le combat est terminé, il s'approche sans un bruit de moi et me considère des ses petits yeux. Je ne sais trop ce qu'il pense, il y à parfois quelque chose de très humains dans ses réactions, c'est pour cela que je respecte et ai toujours respecté n'importe quel Pokemon.

" Tu tes bien battu mon grand ,je suis très content de toi. "

Je ramasse ma pokeball et la soupèse. J'ai réussit, j'ai capturé mon premier pokemon. J'ai fait  un pas décisif vers mon objectif final, la ligue Indigo. Dans l'instant, je suis tenté d'appeler ma famille pour leurs annoncé la nouvelle, puis je me retient au dernier moment, c'est trop tôt.
J'enterre mon mégot et je considère la liste des choses à faire. Déjà, il faut laver Marcacrin et le nourrir. Non loin de là, je trouve  un petit ruisseau très accueillant et je décide de monté le bivouac ici pour la nuit. Marcacrin saute joyeusement dans l'eau, tandis que je le frotte avec une brosse spéciale poils difficile. Une fois  propre, mon pokemon se hisse sur un rocher pour profiter des derniers rayons de soleil de l'après midi et se sécher. Il à le ventre plein et semble serein. J'aimerais être dans sa tête parfois, savoir comment il se sent, ce qu'il ressent, je suis très empathique avec cette curieuse créature.


Je sort Aspicot de sa pokeball, le petit ver rampe sur un mètre  puis s’effondre, vaincu par la fatigue. Je m'empresse de le prendre dans mes bras. Il est couvert d’ecchymoses et de coupures à des degrés divers. Je reste ébahis par la résistance des pokemons. Il est une chose de voir des combats à la télévision. Il en est une autre de combattre sois même et de constater de visu l'étendu des dégât que cela engendre. Je réfléchis un instant. Peut  être a t il besoin de soins plus sérieux ? J'utilise mes compétences en médecine pokémon pour l'ausculter. A priori, rien de grave, surtout le contrecoup du combat, du repos, des pansements et à manger, et d'ici quelques  jours, il n'y paraîtra plus.
Le petit jaune remue faiblement dans mes bras, je le berce en lui chuchotant à l'oreille pour le calmer.

" Shhhhhhh, là, doucement, je vais m'occuper de toi. "

Je panse ses blessures les plus sérieuses en prenant bien garde de ne pas lui faire de mal, puis je le dépose doucement dans l'herbe encore chaude, il semble déjà allez mieux. Je profite de l'intermède  pour monter mon bivouac à proximité du ruisseau. Je trouve un endroit dégagé sur la berge, idéal.
Je sort ma tente et la monte, rythmé par les ronflement sonore de marcacrin qui décidément, kiffe la vie.
A un moment, accroupis  pour fixer une sardine, je me tourne vers aspicot pour voir s'il n'a pas bouger. Le petit insecte s'est redressé et me fixe du regard. Je m'arrête de travailler et nous restons ainsi un certain temps, et très sincèrement, j'ignore combien.
Depuis longtemps, j'essaie de comprendre ce qu'il peut bien se passé dans la tête des pokemons, et depuis longtemps, j'ai l'impression d'être bloqué  à la frontière de la compréhension. C'est à la fois frustrant et dans le même temps, cela  m'oblige à m'accorder avec eux pour être à peut  près sur la même longueur d'onde. Les humains et les pokemons suivent des trajectoires parallèle sans jamais vraiment se croiser. Je reste un moment perdu dans mes pensées philosophique, entre temps, aspicot s'est rallongé. Je ramasse du bois  à la lueur du crépuscule. En rentrant,  je trouve mes pokemons devant la tente en grande conversation. Je ne saisit rien de ce qu'ils  peuvent bien dire, mais ils semblent  plutôt enjoués. Peut être évoquent ils le combat, ou le cours de leurs vies respectives ? Qui sait ? Pas moi en tout cas.
J'allume le feu avec mon briquet et bientôt, la chaleur se répand autour de moi pour chasser la fraîcheur de ce début de nuit. Je laisse de la nourriture cuire dans le feu pendant que j'inspecte aspicot de nouveau. Déjà, je constate que ses plus petite plaies se résorbent, encore  une fois, ce formidable  pouvoir de régénération me laisse songeur.
Je souris à ma nouvelle recrue, et j'ai la surprise de me voir rendre  un sourire également. Je suis aux anges.


" Et bien, mon petit soldat, que dit tu de rester avec marcacrin et  moi ? Nous allons parcourir le monde et combattre toute sortes de pokemons. J'ai besoin d'un petit gars teigneux comme toi. Tu m'as impressionné aujourd'hui, tu es tenace, vraiment ! Alors qu'en dit tu ? "

Il semble réfléchir un instant, puis il se dresse et me tend sa queue.
Je réfléchis  une seconde et je comprend. A mon tour, je tend ma main et saisis le bout qu'il me tend pour une parodie de poignée de mains solennel.


" Marché conclut ! Alors mangeons pour fêter ça ! "

Le reste n'est qu'un concert de joie motivé par la faim.
Bien plus tard, je rentre les affaires sous la tente et je m'installe pour dormir. Marcacrin est là, enroulé dans sa couverture fétiche qui pue mais qu'il possède depuis qu'il squatte chez moi. Il refuse catégoriquement de la laver. C'est la première chose que je lui ai offerte lors de son arrivé, et il le conserve partout avec lui comme une précieuse relique. Il dort déjà, bouche ouverte et filet de bave, la totale.
Aspicot lui, semble un peu perdu. Je réalise qu'il n'a jamais eu de toit au dessus de sa tête, peut  être n'aime t il pas se sentir oppressé dans un endroit aussi réduit. Lorsque je lui demande, il acquiesce et m'interroge du regard.


" Heu bah... Tient, pourquoi tu tend pas un fil ou deux entre les parois de la tente ? Comme si c'était des branches ? "

Un ou deux fils devient vite un audacieux cocon de fortune en forme de hamac. Aspicot s'y glisse avec une mine réjouit, puis il referme le "cocon" sur lui, ainsi rassuré, il ne tarde pas  à s'endormir.
Moi, je reste éveillé, me repassant le film de ma journée. Si chaque  jour est aussi intense, alors  j'étais vraiment trop con de ne pas m'être lancé avant dans l'aventure. Sur cette pensée, je m'endort.


C'est le réveil incorporé à ma montre/Téléphone/GPS/MP3/Boussole  qui me réveille à sept heures. Le soleil doit être levé depuis une demi heure, et le ciel est un jolie morceau de feu liquide qui ravit les yeux.
Je sort en caleçon sans déranger marcacrin. L'air est un peu frais mais convenable. Je m’étire consciencieusement. Je pratique une série d'exercices de souplesse appris au karaté pour entretenir ma forme physique. Une fois terminé, je  me laisse tombé comme une merde dans l'eau clair du ruisseau.
Plouf.
Le contact de l'eau froide me coupe la respiration. Je m'immerge complètement dans l'eau et je ferme les yeux, laissant la sensation de froid parcourir mon corps engourdis de sommeil. Enfin, quand je sent que j'ai poussé l'apnée à son maximum, je sort et inspire en lâchant  un crie animal.
Sur la berge, aspicot me regarde bizarrement, étonné de mon attitude. Je me lave dans ce même ruisseau et je m'habille. Je cuit mon petit déjeuner, un gruau de céréale au chocolat, j'en sert une portion généreuse à mes deux combattants qui mange avec appétit.


A huit heure pétante, j'ai démonté mon bivouac et je suis près  à repartir. Je consulte ma position GPS et je check ma carte.
En démontant ma tente, j'ai constaté qu'il y avait de nombreuses empreintes de pokemons autour.


"Il y a de nombreuses traces de pokemons  ici, ont va suivre ce ruisseau, j'ai regardé la carte, ça vas vers Jadielle avant de se jeter dans la mer, et puis, si jamais on fait des rencontres, ça sera l'occasion de s’entraîner et de recruter encore des membres pour l'équipe, ça vous va ? "

On dirait que oui. Aspicot est plutôt drôle, avec ses pansements. J'ignore comment, mais il a convaincu marcacrin de le laisser être sur son dos pour la marche. Je crois que ce dernier est juste trop content d'avoir  un nouvel ami et qu'il lui mange dans la main.
Et nous somme reparti sur les pistes. Nous avançons d'un bon pas durant deux heures avant que marcacrin s'arrête et dresse sa truffe en l'air. Il hume l'air et se tourne vers moi en secouant  la tête dans une direction. Aspicot, lui aussi dressé, s'agite à son tour.
En effet, au bord du ruisseau, un pokemon est en train de boire....


Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Sam 20 Déc - 10:52

Effectivement, on dirait bien que votre starter vient de découvrir un pokémon sauvage non loin de vous ... À première vue, il semble s'agit d'un Nidoran mâle !



× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Sam 20 Déc - 23:19

Humm..
Je laisse tomber discrètement mon sac sur le sol et je m’agenouille pour observer le petit Pokémon qui se désaltère. A ce stade de mon aventure, je ne peut pas me permettre de faire la fine bouche, d'ailleurs, quand je regarde dans un avenir lointain, l'ajout d'un puissant nidoking dans mon équipe ne peut qu'être qu'un plus pour moi. J'aimerais qu'il se joigne à moi, mais j'aimerais que ça soit sans lui briser les deux rotule, pour changer. Je pose mon sac sur le sol et je farfouille dans une poche avant de saisir de la nourriture, et du chocolat. Me précèdent de quelques pas, marcacrin et aspicot m'accompagne. Lorsqu'il nous voit arriver, le petit pokemon rose se redresse, oreilles tendus et sens en alertes. Je m’arrête près de lui, mais assez loin pour qu'il ne parte pas en courant.


" Salut, je m'appelle Hugo, là c'est marcacrin et aspicot, ce sont mes compagnons de voyage. alors voilà, je recrute une équipe d'élite pour allez affronter les dresseurs les plus puissants qu'on trouvera, tu mas l'air d'un brave petit gars, est ce que tu te sent assez fort pour rejoindre notre équipe ? "

J'espère que ça va marcher ce coup ci, bref, j’agite la nourriture devant lui en espérant le convaincre tandis qu'aspicot et marcacrin font des signes encourageant de leurs cotés.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Dim 21 Déc - 10:08


Le petit pokémon ne vous quitte pas du regard après avoir détaillé vos deux compagnons, et, à son air de défi, on dirait que oui : il se sent assez fort !
Mais vous comprenez vite, à sa position de mis en garde autant qu'à son attitude qu'il a l'intention de tester la votre de force. Il voudrai un combat, que vous lui prouviez que vous êtes capable de l'attraper !

Just K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Lun 22 Déc - 10:36

Mais il y a quoi dans l'air ? De la coke ? De la testostérone ? A croire que tout les pokemons un peu énerve sont donnés rendez vous sur cette route. Bon cela dit, ce  petit pokemon ne manque pas de bon sens.

" Très bien, nidoran, on vas jouer selon tes règles. Marcacrin sera ton adversaire. Aspicot, à moi !"

Le petit pokemon insecte s'enroule autour de mon bras avant de se hisser sur mon épaule. Face au Nidoran, marcacrin se gonfle et souffle bruyamment, il est chaud, comme toujours, cette boule de poil est ma fierté.


" Regarde attentivement ce qui vas suivre d'accord ? "

Puis, me tournant vers marcacrin.

" Tu te sent de le faire mon grand ? Okay, alors, on ouvre le bal avec flair et charge !"

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Lun 22 Déc - 18:09

Votre petit pokémon se met à flairer l'ennemi tandis que Nidoran réplique d'un groz'yeux, baissant votre défense. Toutefois, cela ne semble pas heurter le Marcacrin qui charge le lapin ! Celui-ci renchérit d'un picpic.


Situation:

Marcacrin: Forme parfaite à très bonne, def -1

Nidoran ♂: Forme très bonne, flairé.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mar 23 Déc - 14:15

Pas farouche, le nidoran, et doué d'un embryon de stratégie avec ça ! L'attaque pic pic touche marcacrin qui recule dans un nuage de p. Le pokemon glace s'ébroue et se secoue, il se reprend, toujours offensif et à l’affût. Il faut à nidoran une démonstration de force pour lui prouver ma valeur, il va l'avoir. Je décide de frapper comme un sourd, de lui meuler la face en espérant que la compréhension arrive avant le KO.
Je croise les bars avant d'annoncer calmement :


" Marcacrin, on sort l'artillerie lourde, Pouvoir Antique, deux fois ! "

Sur mon épaule, aspicot frémit.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Sam 27 Déc - 10:57


[Il te faut 6 lignes de narration complètes, cela passe pour cette fois mais fait y attention. ]
HS: J'informe les admins aux sujet de ton pokédex, ils te le rajouteront sous peu.

Le fait d'avoir flairé le petit pokémon violet permet à votre Marcacrin de pouvoir viser bien plus facilement. En effet, il tend le nez tout en cernant l'endroit où se trouve Nidoran et lâche un joli éboulement au dessus de sa tête. Surpris, l'adversaire s'ébroue tout en chassant les restes de terres sur son pelage et vient asséner un double pied critique ! Cependant, il se reçoit à nouveau l'éboulement.


Situation:

Marcacrin: Forme bonne, def -1

Nidoran ♂: Forme moyenne, flairé.

× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Lun 29 Déc - 22:44

Un cran au dessus du reste, le duel monte peu à peu en intensité et laisse peu de place à la subtilité. Le double pied de nidoran touche Marcacrin de plein fouet et manque de le retourner comme une tortue. Déstabilisé, la boule de poils se secoue la tête pour reprendre ses esprits. N'empèche, la réplique est bien senti et envoie rouler le pokemon rose dans la poussière. Je pense que je peut raisonnablement dire que pour le moment, j'ai l'ascendant sur ce combat, maintenant, ce n'est plus qu'une histoire d'endurance, et je sais que marcacrin sera le plus fort à ce jeux là. Après tout, il devait bien nager depuis des heures quand je l'ai repêché dans le bassin chez mes parents. Allez, on va ajouter ce pokemon bon gré mal gré à ma team, son attaque double pied va m'être utile sous peu.

" Ne lui laisse pas le temps de respirer ! Pouvoirs Antique et charge quand il se dégage des éboulis! "

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mar 30 Déc - 15:21

Nidoran commence cette fois, par un nouveau Groz'Yeux, et en bonus il parvient à esquiver votre Pouvoir Antique en sautant sur le côté. Mais trop fier de lui et de son mouvement assez esthétique, il ne voit pas venir votre Charge et ce n'est qu'après l'impact qu'il riposte à coup de Picpic. Le match sera disputé visiblement.

Situation :

Marcarcrin : Forme Correcte à Moyenne, def-2.
Nidoran : Forme Faible, flairé.

Just K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Mar 30 Déc - 16:42

Cette fois c'est bon, nidoran faiblit à vue d’œil. Le petit pokemon hargneux se redresse et refait face à marcacrin. Lui aussi est couvert de d’égratignures et de contusions, mais des deux, c'est celui qui tient le mieux debout. Il encaisse presque sans broncher depuis le début du combat, mais le dernier pic pic lui à laissé une vilaine plaie sur le flanc. De cette dernière s'écoule un filet de sang rouge qui souille la toison de mon pokemon. Nidoran n'est pas en reste, visiblement, au moins deux de ces quatre membres semble le faire souffrir, et il ne lui reste qu'un seul œil pour se battre, le second reste fermé, verrouillé par un hématome violet assez moche. Tu parle d'un pugilat toi ! Une vrai bagarre d'ivrogne ou seul la force brute entre en ligne de compte. C'est à celui qui tombera le premier.
Mais je connais l'issue du match. Déjà, je sort d'une de mes sacoches une pokeball et la glisse fermement dans ma main droite.


" Marcacrin, reste en retrait mon grand, et prépare toi à charger si jamais ça échoue ! "

Je jette la pokeball sur sa cible sans autre forme de procès tandis que mon pokemon s'ancre dans le sol, près à réagir à toutes éventualités.
Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Ven 2 Jan - 20:58

Vu son piètre état, Nidoran se laisse capturer sans réussir à opposer la moindre résistance à cela. Bravo, vous venez de capturer un nouveau pokémon !


Situation :

Marcarcrin : Forme Correcte à Moyenne, def-2.
Nidoran : Forme Faible, flairé, capturé.


× Ayaline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   Lun 5 Jan - 14:31

Enfin terminé Ce duel, comme le précédent, ma laisse sur les rotules. Pas tant physiquement que mentalement. Je m'assoit et je fume une cigarette pour reprendre mes esprits. Il est temps de reprendre la route. Je soigne Nidoran en chemin et je le garde dans les bars pour qu'il s'habitue à moi. D'abors un peu agité, il se calme rapidement et finis même par s'endormir.
Le soir, je pose  mon bivouacs le long du même ruisseau. Il coule bien vers Jadielle, information confirmé par mon GPS un peu plus tôt. Ça me rallonge un peu mais bon, je suis pas vraiment  pressé. Le soir venu, après avoir mangé, je m'allonge dans l'herbe et je regarde le soleil finir sa course à l'ouest. Nidoran fait connaissance avec le reste de l'équipe et ça se passe plutôt bien malgré quelques tension. Je crois que le petit pokemon poison est content d'avoir trouvé  un dresseur à la hauteur de ses aspirations. J'espère ne jamais le décevoir, et ne pas me décevoir moi même aussi, je déteste ça. Le bivouac monté, j'allume une lampe dans la tente pour lire un peu et écrire quelques notes sur les récents événements. Puis je me couche et je m'endort aussi sec.
Et toute mon équipe dort sous la tente avec moi, histoire qu'on crève de chaut et qu'on se réveille avec nous ronflements respectif. Je passe une  nuit de merde en me promettant de mettre tout ce petit monde dans sa ball demain soir.

Le lendemain, on se remet en route après s'être envoyé un bon gueuleton dans le gosier et fait une toilette sommaire. Nidoran va mieux, même s'il accuse encore le duel d'hier, mais il trotte bravement  à mes pieds et refuse quand je lui propose de se reposer dans sa pokéball. A la dure, soit.

Les ombre raccourcissent au fur et à mesure que le jour avance et je  me rapproche de Jadielle petit à petit. Presque soixante kilomètre de parcourus déjà, et je suis content de n'avoir croisé personne jusqu’à présent !

Le soleil étant à son zénith, je pose mon sac de nouveau pour le reste de la journée et j'hésite sur la marche à suivre.
Soudain, Nidoran lève ses oreilles et se dresse, tendu.


Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 



Dernière édition par John Hugo Galt le Lun 5 Jan - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers Jadielle par la route 01   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers Jadielle par la route 01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» Vers le premier badge! Une route pleine d'espoir!
» La route vers la mer [Libre]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Corbeille :: Corbeille :: Les vieux RP-
Sauter vers: