AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 [One Shot] Guerre et paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [One Shot] Guerre et paix   Sam 3 Jan - 1:03

La grande place pavée se remplissait peu à peu d'une foule compacte. Les gens se pressaient tous, impatients, bruyants et sales. Il faut dire que depuis que les exécutions capitales avaient été remises par la loi martiale, en publique s'il vous plait, le divertissement était au rendez-vous chaque semaine. Au moins. Peu à peu, on avait cessé de dissimuler sa honte de ressentir du plaisir en voyant la mort des gens.

La deuxième Grande Guerre des Pokemon qui faisait rage au dehors avait aussi des répercussions à l'intérieur des régions, comme ici à Poivressel. Bien que la cité soit reculée des premières lignes, le taux de criminalité ne cessait d'augmenter jour après jour, et les vagues de réfugiés qui se pressaient sur les quais dès qu'un cargo de ravitaillement avait le malheur de faire voir son pavillon n'aidaient pas franchement à instaurer une atmosphère de confiance et de calme. Tchac. Le bruit discret de la lame de guillotine qui heurte le bois lui fit lever la tête pour contempler le spectacle navrant. Le corps décapité fut jeté sur un tas de cadavres similaires, sans un regard de plus, et la tête roula doucement dans un panier d'osier imbibé de sang, disposé en dessous de l'estrade sur laquelle reposait l'instrument de mort. Il paraît qu'une tête coupée reste consciente et pensante trois secondes pleines. Que pouvait-on alors penser ? Quand les deux gendarmes empoignèrent une nouvelle personne, il détourna les yeux avec un petit soupir. Ce spectacle le froissait, mais il n'était pas encore l'heure. S'il intervenait maintenant, il ne pourrait pas la sauver elle, et bien que ça soit triste à dire, sa vie à elle avait plus de valeur que celle d'un inconnu, fut-il accusé d'être un traitre à la nation. Traitre à la nation...un sourire amer déforma brièvement ses traits cachés derrière une capuche épaisse et rabattue devant son visage. Lui aussi en était un, désormais. Parce qu'il n'avait pas voulu partir à la guerre, parce qu'il n'avait pas voulu envoyer un seul de ses Pokemon être le pion sur l'échiquier morbide des généraux des régions, parce qu'il n'avait pas laissé les gendarmes piller ses couveuses pour former des guerriers. Et sans doute aussi parce qu'il les avait tous tués quand ils avaient essayé de briser les oeufs. Depuis, ils avaient été obligés de fuir, et passer dans le camp des ombres qui n'aimaient pas trop se montrer si près des officiels qu'il l'était aujourd'hui. Mais si il était là, c'était qu'il avait une bonne raison. En la laissant derrière lui, il ne se le pardonnerait jamais. Il fallait au moins la sauver avant de partir pour un endroit loin de tout et de tous. Tchac.

De nouveau, ses yeux violets se levèrent rapidement vers la personne suivante, et en voyant son visage, ils se teintèrent d'une lueur dure et dangereuse. Ca allait être à eux. Il porta deux doigts recourbés à ses lèvres et siffla longuement trois notes modulées. Aussitôt, la demie-douzaine de gendarmes qui entourait l'estrade se raidit en cherchant l'origine du bruit, qu'il leur offrit en détachant sa cape, révélant ses habits légèrement salis et déchirés par les jours en forêt mais surtout son épaisse chevelure blanche si particulière. L'homme le plus proche tira immédiatement son pistolet pour le mettre en joue, mais une masse verte projetée à toute vitesse le percuta de plein fouet. En même temps, le jeune homme à la chevelure blanche se mit à courir vers l'estrade en lançant devant lui une sphère metallique. Alors que Jungko bondissait dans les airs après avoir éventré le gendarme d'une Lame-Feuille, Thelos tendit le bras en avant et sa main gauche se referma sur la poignée d'Exagide, tandis que la droite serra le bouclier. Il s'accroupit aussitôt derrière, et une grande gerbe d'eau se fracassa dessus. Sans attendre, il se releva, notant du coin de l'oeil qu'une masse de fourrure blanche et rouge se jetait contre l'Akwakwak qui venait de le bombarder.

Mangriff et ses deux paires de griffes électrifiées donnèrent un premier coup que le canard esquiva de justesse, avant de pousser l'avantage. Le félin transperça la cuisse de son adversaire pour le clouer au sol, les deux lames traversant le muscle pour se ficher par terre, et le décapita proprement d'une Tranche Electrique au coup suivant. Thelos continuait de foncer droit devant, grimpant quatre à quatre les escaliers de bois et profitant de la couverture que lui offraient ses Pokemon qui attaquaient par surprise de tous les côtés. Devant lui, un des deux gendarmes sauta de l'estrade pour fuir sous l'assaut des guerriers de Thelos qui affluaient sur la place en dispersant la foule apeurée, venus des ruelles étroites ou des toits où ils étaient disposés, tandis que l'autre militaire fit sortir son Hariyama. L'imposant Pokemon ne resta pas longtemps en place toutefois, car un Ultralaser le cueillit de flanc, le sonnant terriblement. Une seconde après, Libegon lui fonçait dessus pour lui asséner une Draco-Queue qui l'éjecta plus loin. Après un petit sourire de remerciement, Thelos fit quelques mètres et planta son épée dans le ventre du policier qui se saisissait déjà d'une nouvelle Pokeball. Il fit ensuite sortir de ses entrailles chaudes Exagide et fit siffler l'air d'un mouvement tournant pour frapper la tête de l'homme du plat de la lame le dernier homme sur l'estrade. Autour de lui, tout se passait bien, mais il fallait agir vite. Mangriff, Jungko, Elecsprint, Tenefix et Zoroark menaient une charge courageuse mais qui était efficace grace à leur rapidité et l'effet de surprise. Libegon et Altaria les couvraient depuis les airs, semant la panique sur la foule et les rangs ennemis grace à leurs Dracossouffles. Les renforts n'allaient pas tarder à arriver toutefois, et il ne fallait pas qu'ils se trouvent là au moment où le gros des troupes de sécurité débarquerait.

Thelos se saisit de la jeune fille qui allait se faire exécuter et la dégagea sans ménagement pour la pousser plus loin. C'était la suivante qui l'intéressait. Sa main se referma sur celle de Sofia et il lui sourit comme pour la rassurer, au travers des cris de souffrance des Pokemon et des humains qui les environnaient. Il la tira derrière lui et se retourna pour descendre quand il vit qui lui barrait le chemin. Jennifer, les larmes aux yeux, et le canon d'un pistolet tremblant et chargé braqué sur le front de son ami. Tous les deux se regardèrent longuement, durant un instant qui sembla durer une éternité. La main de l'agent était crispée autour de la croisse de l'arme de poing, qui tanguait légèrement au rythme de ses sanglots contenus. Jennifer... Il allait sûrement regretter cette femme avec qui il s'était lié d'une profonde amitié au fil des années. Mais c'était elle qui avait choisit de ne pas déserter les forces armées au début de la guerre. Sans doute cela lui avait-il crevé le coeur d'envoyer une escouade chez l'Eleveur aux cheveux blancs pour prendre sa pension et ses Pokemon, et sans doute que son état ne s'était pas amélioré quand elle n'avait vu personne revenir. Puis, les nouvelles des assauts qu'il avait menés pour libérer la pension de Lavandia, puis pour faire s'échapper tous les Pokemon qui devaient être envoyés au front, n'avaient fait qu'empirer les choses. Et maintenant, tout deux se retrouvaient là, l'un en face de l'autre, armés et devant s'entre-tuer pour aller jusqu'au bout de leur conception de l'honneur et du devoir. Au bout de quelques secondes sans mouvement de leur part, il poussa Sofia d'un coup d'épaule pour la faire descendre par l'autre escalier et cria fortement sans lacher son ancienne amie des yeux.

- Repli !

Ses troupes abandonnèrent immédiatement le combat pour foncer à travers la petite ruelle dégagée qui menait au port, l'Eleveur et Sofia à leur suite. Il avait rengainé l'épée dorée et après un dernier regard pour Jennifer dont les jambes menaçaient de céder, il sauta et semit à courir de toutes ses forces, le souffle court et le coeur battant à tout rompre au milieu de ce nuage de fourrure vivant et mouvant avec une force et un élan sauvage. Du coin de l'oeil, il vit que Mangriff et Elecsprint étaient légèrement blessés, mais que ce n'était pas grave. Du sang les couvrait tous. Des cris résonnaient derrière eux, en colère, mais ils savaient qu'il serait trop tard pour les attraper. Libegon et Altaria couvraient leur retraite, effectuant un ballet mortel dans les cieux autour de la place pour semer le chaos et désorganiser la traque. Quand les fuyards furent assez loin, ils firent s'écrouler les bâtiments qui encadraient la rue pour bloquer son entrée sous un amas de bois et de pierres en tout genre. C'était certes un mal, mais un mal nécessaire. Aucun d'entre eux ne reculerait devant le moindre sacrifice pour les protéger tous, de toutes façons. Les deux oiseaux dépassèrent ensuite les coureurs et firent des ronds serrés autour de l'eau noire et froide, droit devant. C'était là leur ticket pour la liberté et des contrées oubliées, éloignées. Le domaine de Kyogre serait leur salut, il le savait.

La lumière éblouit Thelos avec une vivacité violente quand ils sortirent en trombe de la ruelle. Altaria et Libegon finissaient à peine de se poser sur le sol de pierre que déjà les deux humains se jetaient sur eux pour les enfourcher. Thelos fit rapidement revenir ses Pokemon et ils décollèrent sans attendre, filant au ras des flots salés, aile contre aile. Personne ne tenait à moisir sur place. La cité de Poivressel devint rapidement de plus en plus petite à mesure qu'ils avançaient en ligne droite.

- Depêche toi de mettre ça et prépare toi à tout lacher !

Tout en parlant, il jeta un long tube transparent à Sofia. Le gadget avait été volé dans des caisses de stock militaire pour les commandos amphibies, et permettait d'attirer l'oxygène contenu dans l'eau pour l'offrir aux nageurs. Elle plaça sa bouche sur l'encoche dans le tube et leva le pouce, tandis que son ami se retournait en faisant la même chose qu'elle. Trois silhouettes aériennes se rapprochaient, venant de la ville. Ils étaient déjà là... le regard soucieux de Thelos se porta sur l'eau agitée qui offrait ses méandres grisâtres en dessous d'eux. Soudain, une forme longue et reptilienne se détacha sur le fond, plus sombre que le reste, et il sourit légèrement, éclairant un peu ses traits tirés par la faim et la fatigue. Il fit revenir Exagide et plongea les mains dans ses poches pour en tirer deux Pokeball. Il écarta ses bras, en croix, et fit claquer son ordre.

- Maintenant !

Les deux dragons se retournèrent instantanément, et dans sa chute, il les fit revenir dans les sphères bicolores avant de se tourner vers la mer et de se mettre à la verticale. Les deux corps perforèrent l'eau vivement, créant des remous lumineux et blancs qui vinrent les entourer furieusement. Le choc glacé de l'eau océanique donna un coup de fouet aux corps des fugitifs, encore sous le coup de leur descente vertigineuse et de la douleur éprouvée lors de l'impact. Mais avant qu'ils ne puissent s'éterniser ici, la figure serpentine les happa vivement. Tout deux s'accrochèrent instinctivement aux piques blanches de Leviator qui put alors prendre sa vitesse de croisière et plonger vers l'eau profonde, là où ils seraient indétectables de la surface. Tout était enfin terminé, ils avaient réussi à fuir Hoenn finalement. Tout s'était passé très vite, trop vite peut-être, et Thelos savait qu'il regretterait longtemps sa maison. Mais ce n'était qu'un sacrifie pour pouvoir préserver ses amis de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
 
[One Shot] Guerre et paix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre ou Paix (Mission de Rang A)
» Guerre et Paix (Samui/Misuto/Kaguya/Libre Kirijin)
» [terminé]Guerre ou paix. [Privé : Artémis Halikar & Jessica Austin]
» Faire la guerre en espérant la paix
» Si tu veux la paix, prépare la guerre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Bar Pokémon :: Comptoir :: Fanfictions-
Sauter vers: