AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Business my dear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krystía Kzer
Lame à vendre
avatar

Région : Johto
Classe : Criminelle
Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Business my dear   Mar 20 Jan - 8:34

Et me voilà au terminal ! Rien qui ne m'enchante, pour être franche. J'avais laissée ma lame à un contact discret que je m'étais fait en ville : mes cheveux et mes vêtements attiraient assez l'attention comme ça. Certes ils m'aidaient à être reconnue par mes clients, mais le braconnage, aussi bien camouflé soit-il, n'en reste pas moins ... du braconnage.

De plus, même si les choses s'étaient passés il y a deux ans, je courais toujours le risque d'être reconnue par les forces de l'ordre. Ce qui serait pour le moins ... gênant, vraiment. Une fois qu'il aurait évolué, je pourrais toujours demander à Zorua (qui serait un Zoroark) de nous camoufler sous une illusion, mais à l'heure actuelle le Sombrenard était trop faible.

Assise à la terrasse d'un café, Avec Mangriff à mes côtés, je surveillais l'arrivée de mes clients.

_________________

Carte PNJs dé : le 17/11 pokéradar : 1 - 2 - 3

Boutique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business my dear   Mer 21 Jan - 20:43

Le jeune homme trace tranquillement sa route, laissant sur son passage quelques passants étonnés. En effet, il est rare de voir une petite Tarsal chanter dans les bras d'un jeune homme, accompagnée par un Crikzik à la musique, et par le-dit jeune homme qui siffle. Le tout est étrangement harmonieux. Sans discontinuer, il sort son portable et regarde quelques instants dessus.

On est pas loin. Comportez-vous bien devant la Madame ... Malgré ce qu'elle est. Compris ?

Des hochements de tête lui répondent, tandis qu'ils finissent par stopper le semblant de musique. Après avoir tourné dans quelques rues, ils finissent par tomber sur une terrasse de café. Une jeune femme attire directement son intérêt. Sans se presser, il s'approche d'elle, et se pose sur la chaise de l'autre côté de la table. La petite Tarsal se colle instinctivement contre lui, tandis que le Crikzik fronce violemment les sourcils.

Bonjour, mademoiselle.

Sans attendre, semblant s'en foutre royalement même si ce n'est qu'une façade, il sort une liasse importante de billets, et la pose sur la table.

C'est le prix du Rapion, je crois. Faisons cela rapidement, j'ai à faire.

(Merci de me rappeller le Prix du Rapion, et de faire l'échange derrière. Merkiiiii.)
Revenir en haut Aller en bas
Krystía Kzer
Lame à vendre
avatar

Région : Johto
Classe : Criminelle
Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business my dear   Mer 21 Jan - 22:07

Un client pressé. Parfait, je n'avais pas besoin de plus que ça. Ni de moins pour être franche. Mangriff avait fait un mouvement vers les pokémons du jeune homme, mais je l'avais rappelé d'un simple claquement de langue discret. Il n'était pas mon équipier depuis longtemps, mais sa loyauté et sa docilité n'étaient pas pour me déplaire : il ne lui manquait qu'un peu d'esprit d'équipe pour être une recrue parfaite.

Mais pour le moment, je devais me concentrer sur mon client. Blond, un peu sec, deux pokémons peu entraînés avec lui ... ce pouvait être un jeune dresseur ou quelqu'un entraînant une nouvelle équipe, pressé de faire affaire ou de quitter ma compagnie ... et peu importe au final. Je sortis la ball de Rapion tout en recomptant les billets, avant de la lui faire rouler dans les mains.

Krystía - Tout y est en effet, bravo pour votre achat : prenez-en soin.

Je ne plaisantais qu'à moitié : je me moquais bien de la façon dont ce dresseur traiterait Rapion, dans l'absolu : mais s'il venait à le blesser, ce serait désastreux pour mes affaires qu'on puisse prétendre que je refilais de la marchandise abîmée.enfin bref, il repartit rapidement. J'appelais le serveur pour qu'il me serve une nouvelle bière, et je me pris à carresser la fourrure épaisse de Mangriff en attendant mon prochain client.

moderation:
 

_________________

Carte PNJs dé : le 17/11 pokéradar : 1 - 2 - 3

Boutique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Bonacci
♣ Prince Des Cieux♣
avatar

Région : Hoenn (Temporairement)
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business my dear   Mer 21 Jan - 22:26

A Flying Pokemon.



Il avait d'abord eu peur de se perdre. Mais l'appel d'un pokémon vol l'avait évidemment motivé et l'avait empêcher de rebrousser chemin, heureusement que Hoodie semblait avoir un bon sens de l'éducation et que Kayla avait ratisser la zone à la recherche du point de rendez-vous. Une toute simple terrasse de café. Une terrasse dans laquelle l'attendait un Baudrive tout beau qui l'aiderait à gagner en puissance. Et puis c'était un pokémon vol ce qui rendait le ballon encore plus attrayant pour le blondinet. Malgré le fait qu'il est tourné un bon moment avait de la trouver, il la voyait maintenant.

" Kayla reviens !" s'exclama le jeune homme en rappelant son oiseau dans sa pokéball. Hoodie quand à lui était resté perché sur l'épaule de son dresseur. Hoodie ne faisait pas de bruit en général et puis il était calme, il pouvait donc rester en dehors de sa pokéball. Le jeune blondinet coiffé d'un chapeau noir pénétra dans la bâtisse.

En entrant, le blondinet bouscula un peu une personne visiblement pressé de s'en aller. Romeo n'eut même pas le temps de s'excuser, et pour tout vous dire il n'avait pas l'intention de le faire. Il n'était pas dans un état d'esprit des plus "politiquement correcte", il voulait en finir au plus vite avec cette transaction et reparti avec son pokémon. Il remarqua une femme caressant un Mangriff, le regard du blond était neutre voire froid, une nouveauté pour le jeune homme. A vrai dire, il méprisait déjà cette personne car elle semblait faire parti des nombreux dresseurs prenant les pokémons comme un business ... D'un autre côté le jeune homme encourageait ce business en achetant l'une de "leur marchandise", le jeune homme se donnait bonne conscience en se disant qu'il permettait sûrement à un pokémon d'avoir une meilleure vie ... Bref.

Il s'approcha de la table de la jeune femme bousculant un peu le serveur qui venait de déposer une chope de bière à la table de la mystérieuse femme au mangriff. Hoodie fixa d'un regard le noir le pokémon de la jeune femme, mais Romeo le rappela à l'ordre d'un regard. Il n'était pas question de faire échouer cette "vente". Sortant les billets réclamés par la vendeuse, il les posait sur la table.

" Bonjour, je viens pour la Baudrive. Je pense qu'il a le compte là." déclara le jeune homme a voix basse.

Spoiler:
 


Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________

I'll be a pokemon master mom
Romeo's Journey Entire Theme ♠

Battle Theme ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krystía Kzer
Lame à vendre
avatar

Région : Johto
Classe : Criminelle
Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Business my dear   Mer 21 Jan - 23:03

Je soupirai intérieurement en avisant le regard froid de ce nouveau blondinet : ils s'attendaient à quoi en venant me voir, hum ? Mes offres attiraient par ce qu'il s'agissait de pokémon déjà éclot et étant près à "servir" immédiatement leur nouveau dresseur. A moins d'une demande express, ils étaient même 'vierges" de tout ordre humain. Récupérer le pokémon "usagé" d'un autre dresseur c'était prendre le risque de ne pas se faire obéir, et un œuf mettait du temps à éclore .. sans compter qu'un bébé n'était pas apte à se battre ou quoique ce soit pendant quelques jours, voir quelques semaines selon les cas. Un braconnier de qualité proposait des pokémon parfaitement équilibrés entre expérience et capacité d'adaptation, et c'est sur ce gage de qualité que je basait mon commerce, aussi illégal fut-il.

En revanche, parler à voix basse, c'est adorable ... on dirait une petit écureuil perdu ... j'aurai presque envie de jouer avec s'il n'était pas si jeune. Son Hoothoot avait l'air assez peu enjoué de nous voir, et Mangriff lui retourna son regard : d'un nouveau claquement de langue je le retins. Décidément, c'était le festival des têtes d'enterrement aujourd'hui ...

Krystía - Oui oui, le compte y est ... Et votre pokemon aussi !

J'avais rapidement compté les billets, avant de faire rouler la ball de Baudrive vers le client. Bien, j'étais déjà restée trop longtemps au même endroit. Dès qu'il fut partit, je vidais ma choppe de bière et payais l'addition, avant de partir ... J'avais des choses à faire, moi.

moderation:
 

_________________

Carte PNJs dé : le 17/11 pokéradar : 1 - 2 - 3

Boutique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Business my dear   Mer 21 Jan - 23:14

Fait
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Business my dear   

Revenir en haut Aller en bas
 
Business my dear
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» [ANIME] Dear Boys : Présentation
» Libre ? Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Terminal Mondial :: Terminal Mondial :: Les Echanges-
Sauter vers: