AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Passage court, qui je sais va s'éterniser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Lun 13 Avr - 18:08


Ne m’habituerais-je jamais a ces damnés téléporteurs ? Depuis maintenant deux ans que je venais régulièrement ici, je me trouvais toujours malade a ce moye de transport, pourtant ce n’était pas faute d’être un utilisateur assidu de l’objet. Enfin bref.

-Aller viens, Absol.

Le silence me répondit. Oui, c’est vrai, Absol était dans sa pokeball… IL n’était pas avec moi… Je soupirais longuement, avant de fendre la foule moi seul. J’avais l’habitude Absol n’était pas terriblement protecteur au terminal, et il avait plutôt tendance a se faufiller lui, et me laisser derrière. Son absence ne me changea pas du tout. Je gagnais rapidement mon bureau, avant de me laisser tomber sur le siège. Après un long soupir de ma part, je me redressais, et appellais le Stewart, qui mettais toujours un peu de temps a venir. Puis, je pris le téléphone, et appelais le Old Cowboy.
La voix de Jacob ne tarda pas a me répondre, il savait qui appelait, j’étais le seul a utiliser cette ligne, et il ne fut pas surpris de mes propos. Je lui donnais une série d’ordre, un tel nombre qu’il fut obligé de prendre des notes :

-Alors, je vais t’envoyer cinq nouveaux pensionnaires, que j’ai capturé au Safari. Puis tu m’enverras par message les noms des clients qui m’attendent. Puis tu viendras avec tout les œufs qui m’attendent, ainsi que les pokemons. Tu établiras ensuite le contact avec le compte d’Akuzo, que je n’ai aps de mal pour faire son versement. N’hésite a prendre des pokemons pour t’aider. Mais ne prends pas trop de pokeball, Pyrax revient avec toi. Je t’attends ! Ah, tu m’apporteras des fringues propres, aussi, s’il te plait ?

Docile, mon homme a tout faire accepta la charge, et j’attendis quelques secondes, afin qu’il termine de noter tout ce que j’avais demandé, puis je raccrochais. LE Stewart était devant moi. Je lui souris, avant de lui indiquer que j’aimerais manger un peu, et il parti rapidement. Le déménagement qu’engendra mon arrivée au terminal fut terrible. JE mangeais sur le pouce, puis allait prendre une douche, changeais mes fringues, accueillis les œufs, dit au revoir a Pyrax, puis le repas fut débarassé, et je m’installais a peine au calme dans mon siège, que les œufs que j’avais sur moi pour mon plaisir personnel eclorent. Eh merde.
Demi tour, Stewart, Jacob, revenez m’aider. Une fois les quatre œufs éclos, ils furent nourris, et je vis que les deux fossiles s’entendaient bien, pendant que la tortue jouait avec le Ptitard. Bah, la tempête terminée, je vis le premier client arriver.

[On ait beaucoup de chose :
On envoie Mimitoss Tauros Rhinocorne Leveinard et Scarabrute au Old Cowboy, ainsi que Pyrax.
Eclosion des quatre oeufs (Ptera Ptyranidur Carapuce et [Surtout !] Ptitard) Merci a vous o/]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Senjiro Gaku
Karatéka indomptable

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Karatéka (Dresseur)
Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 28

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Lun 13 Avr - 18:27

Depuis plusieurs jours Gaku entraînait son équipe en vue de les préparer au mieux à leurs prochains combats d'arène. Retourner à Sinnoh était de nouveau à l'ordre du jour, d'ailleurs le karatéka pensait à Shame de temps à autres. Il espère la revoir là-bas. À leur prochaine rencontre, leurs pokémons auront un tout autre niveau, et qui sait ceux qu'elle aura attraper? Toutefois notre karatéka ne serait pas en reste, avec l'acquisition récente d'un Balignon et d'un Scarhino noir particulièrement fort. Cela promet un beau combat! Malgré tout, cela faisait quelques temps que le Diable Rouge d'Irisia pensait à acquérir un sixième pokémon pour compléter son équipe. Il décida donc d'en parler à Chuck, son mentor. Ce-dernier l'aiguilla vers un certain Rodrigue Zwei, un éleveur qui possédait certainement un spécimen adéquat. Après plusieurs correspondances avec ce Mr Zwei, dont il écorche sans arrêt le nom dans sa tête, Gaku prit le temps de lui rendre une petite visite en passant par le terminal. Ce serait sa deuxième visite dans le centre de tous les échanges, notre karatéka se rendit donc au centre de Port-Yoneuv et emprunta le téléporteur.

-------------------------------------

Un grand type baraqué aux longs cheveux blonds et portant un dogi rouge apparaît dans le terminal d'un pas lourd et assuré. Son apparence est celle d'un combattant, et sa démarche appuie cette impression. À ses côtés marche dans une discipline exemplaire un Riolu qui a l'air bien entraîné. Gaku ne passe pas par quatre chemins et s'approche du stand tenu par l'organisation du Old Cowboy. Là, un type avec un chapeau attends patiemment. Comme il ne l'a jamais vu, le karatéka ne peut pas savoir qu'il s'agit de Rodrigue. Contre ses habitudes, il se montre un minimum poli, il en dit le moins possible car sa philosophie a toujours été de ne pas parler pour ne rien dire.


Gaku - Bonjour monsieur, je suis Gaku. Je recherche un certain Rodrigue Zouaille.

Il n'est pas sûr du nom... Son ton est cependant assez dur, on sent qu'il fait un effort pour parler normalement, lui qui passe son temps à gueuler comme un Ramboum ou à retenir des grossièretés. C'est seulement maintenant que le balèze percute que l'établissement avec qui il a été en relation s'appelle "Old Cow-boy" et que le mec assis en face de lui est fringué en conséquence, il se dit qu'il doit sûrement s'agir du proprio de la fameuse pension.

Gaku - Serait-ce vous? Nous avions un accord au sujet d'un Ptitard nouveau-né, pour la somme de 1100P$. J'espère qu'il est toujours d'actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 14 Avr - 15:34


Alors que j’étais tranquillement enfin parvenu a me poser, je vis ce grand baraqué en rouge débarquer dans mon bureau. Celui-ci avait une démarche assez imposante, c’était limite si je ne faisais pas des petit bonds sur ma chaise a chacun de ces pas si lourds mais aussi puissant. L’homme se dirigea directement vers moi, après tout il n’allait pas faire un tour dans le bureau pour le plaisir. Les quatre nouveaux nés étaient partis se planqués là ou leurs gabarit pouvait les accueillir. A savoir que Carapuce et Pitart vinrent se planquer dans mes jambes, Ptera, malabile avec ses ailes encore, s’était planqué dans un coin, et se cachait derrière. Quant a Ptyranidur, il faisait la forte tête et tenait le front face a Gaku, faisant claquer sa machoire pour paraitre très impressionnant. Mais le pokemon ne tarda pas a vaciller, et chuta lamentablement sur le sol. Je me mis a exploser de rire, alors que le jeune homme me demandais ou était un certain « Zouaille »

-C’est Zwei. /z-v-a-ïl/. C’est moi, enchanté Gaku, je suis très honoré de vous rencontrer, depuis le temps que je vous fait attendre.

Je me levais, récupéra ma bequille, et m’approchais de Ptyranidur, qui ne pouvait se relever tout seul. Tout en posant avec précaution un genou au sol, je relevais le pokemon, alors que Carapuce et Ptitard restaient protectivement collés a moi. Une fois Ptyranidur relevé, il ne tarda pas a revenir face au RIolu de Gaku, et je pris quelques minutes pour le regarder. Le pokemon semblait en bonne santé, il ne semblait pas encore familiarisé avec l’Aura, mais cela ne saurait tardé, il me semblait très dégourdi. Je me redressais alors, et je m’approchais de Gaku, avant de m’incliner face a lui :

-Je vous prie d’excuser mon incompétence, le temps d’attente que je vous ai fais subir est inadmissible. Je suis heureux de voir tout de même que vous êtes là malgré tout. Afin de vous montrer ma gratitude, je tiens a ce que vous premier ce Ptitard gratuitement. Je ne peux pas me résoudre a vous le faire acheter alors que vous avez tant attendu.

Je ramassais délicatement le bébé, avant de l’approcher du blondin doucement. Le pokemon sembla de prime abord apeuré, puis il se ragaillardit, et rugit doucement contre le jeune homme. Je souris, avant de jeter un œil : Carapuce était parti derrière Ptyranidur, qui était légèrement en retrait de moi, et qui grognait doucement, mais plus autant agressivement.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Senjiro Gaku
Karatéka indomptable

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Karatéka (Dresseur)
Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 28

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 14 Avr - 16:12


Lorsque Gaku se pointe, quelques pokémons rôdent autour de Rod. Il y a là un Carapuce et un Ptera qui semblent intimidés par la présence du karatéka, ainsi qu'un Ptyranidur qui ne se laisse pas impressionné, bien que son manque d'équilibre vienne lui gâcher tous ses effets. Gaku observe plus attentivement le bureau et aperçoit un Ptitard entre les jambes de Rodrigue. Un sourire se dessine enfin sur son visage lorsque l'éleveur lui répond:

-C’est Zwei. /z-v-a-ïl/. C’est moi, enchanté Gaku, je suis très honoré de vous rencontrer, depuis le temps que je vous fait attendre.

Il se lève et prend une béquille, visiblement blessé, il s'approche du petit dinosaure et le redresse avec délicatesse. Le Carapuce et le Ptitard restent collés à ses basques, ils ont l'air plutôt craintifs, mais leur confiance en Rodrigue est manifeste. Ptyranidur, une fois sur ses pattes, s'intéresse de prêt à Riolu, qui comme à son habitude reste stoïque. Le goupil ne ressent aucune intention hostile, il a l'habitude des jeunes pokémons et montre l'exemple en restant à sa place de manière très disciplinée, faisant la fierté de son dresseur. Alors Rod se relève après avoir observé Riolu un instant et reprends:

-Je vous prie d’excuser mon incompétence, le temps d’attente que je vous ai fais subir est inadmissible. Je suis heureux de voir tout de même que vous êtes là malgré tout. Afin de vous montrer ma gratitude, je tiens a ce que vous preniez ce Ptitard gratuitement. Je ne peux pas me résoudre a vous le faire acheter alors que vous avez tant attendu.

Dans un premier temps, Gaku est très surpris par l'offre de l'homme au chapeau. S'il est vrai qu'il a attendu cet échange depuis belle lurette, il n'aurait jamais pensé qu'il aurait droit à un pokémon sans débourser le moindre sou. Lui qui voyait les éleveurs comme des businessmen sans scrupule, ravise son jugement au contact de Rodrigue Zwei, assurément plus humain que l'idée qu'il s'en était fait. Ce-dernier attrape le Ptitard et le tend à son nouveau dresseur. Le pokémon aquatique avait l'air peureux depuis l'arrivée du karatéka mais une fois face à lui, il semble se détendre et lâche même un petit rugissement que Gaku interprète comme une salutation.

- Salut toi, je te propose de faire partie de mon équipe, tu deviendras très fort, qu'en dis-tu?
- Pti! Ptitard!

Gaku sourit et prend le Ptitard qui se sent presque aussitôt à l'aise entre ses bras puissants. Le Ptyranidur ainsi que les autres pokémons en présence se sont relativement adoucis en constatant que le charisme du grand balèze était proportionnellement inverse à sa gentillesse. Gaku est quelque peu gêné d'accepter un tel marché, toutefois il n'hésite pas longtemps et n'omet pas de remercier Rodrigue comme il se doit.

- C'est une proposition que je ne peux pas refuser, surtout quand les temps sont si durs. Soyez assurés que je vous ferai une très bonne pub pour ça et que nous serons sûrement amenés à refaire affaire ensemble.

Sur ce, Gaku fait rentrer Ptitard dans sa pokéball, Riolu a l'air content d'avoir un nouvel ami, le regard qu'il échange avec son dresseur est explicite. Le Karatéka ramasse son baluchon sans plus de cérémonie et salue Rodrigue Zwei le plus poliment possible.

- Merci pour tout Mr. Zouaille. Je prendrai soin de Ptitard. Au plaisir de vous revoir, bonne continuation à vous.

Et il s'en retourne vers la sortie de son pas lourd. Lorsqu'il quitte le bureau, il croise deux jeunes blondins. Tous trois échangent un "bonjour" des plus cordial avant que la grand karatéka ne disparaisse dans la foule du terminal.
--------------------
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Morichi
___ Spécialiste Sol ___

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 14 Avr - 17:07

« Et du coup, il faut que j’aille à Hoenn pour le récupérer. Donc... si ça te dit... on pourra voyager ensemble à mon retour à Sinnoh ? Qu'est-ce que tu en dis ? »

En arrivant au Terminal Mondial, qui me surpris moins que lors de mon premier passage, j'avais discuté avec Roméo de mon envie de voyager avec lui, mais que je devais d'abord aller chercher un Chamallot avant de continuer mon voyage. Du coup, je lui avais proposé de le rejoindre une fois de retour dans la région.

Je suivais cependant mon nouvel ami, car il était déjà allé voir ce fameux éleveur nommé Rodrigue Zwei par le passé. Mais une fois arrivé, nous croisâmes un homme costaud, lui aussi ayant les cheveux blonds, mais ayant ma taille. Sa constitution lui donnait cependant une image imposante. Il nous salua quand même, et je la lui rendis. Je laissais entrer ensuite Roméo avant de passer, suivi par mon Boskara qui refusait d'entrer dans sa pokéball, et je savais pourquoi : il a toujours été avec moi, sur ma tête, quand il était un Tortipouss, et du coup, voulait continuer à rester à mes côtés. Une fois entré, je saluais l'éleveur, et je remarquais qu'il avait une béquille. Mais je n'y prêta pas plus d'attention que cela.

« Bonjour, vous êtes Monsieur... Zwei, c'est cela ? Je suis venu concernant un Nidoran Mâle... »

Et je m'arrêtais sur cette phrase, car je n'avais pas de détail supplémentaire. Puis je voulais aussi laisser Roméo indiquer sa présence aussi. Je me demandais quel pokémon il était venu chercher...

HRP :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Bonacci
♣ Prince Des Cieux♣
avatar

Région : Hoenn (Temporairement)
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 14 Avr - 17:26

La Chasse Continue.



" Ce serait avec plaisir ! Je vais même t'accompagner à Hoenn mais avant je dois me rendre à Célestia ... J'ai des choses à y vérifier." déclara le jeune homme tout en accompagnant son ami jusqu'au terminal mondial, il continua. " Je vais jeter un coup d'oeil rapide et je te rejoins là-bas ça te va ?" questionna le blondinet en entrant dans la bâtisse. Il était déjà venu ici, pour venir chercher son Tropius sous la forme d'œuf. Il connaissait déjà le chemin.

En avançant en direction du bureau de l'éleveur, les deux garçons rencontrèrent un karatéka dont la tenue était d'un rouge très vif. Poliment, le dresseur répondit à la salutation de l'homme avec un léger salut militaire. Tout était aller très vite, il n'avais pas su comment répondre sur le coup. Mais bon, il ne l'avait pas ignoré au moyen. Continuant son chemin, il ne pu retenir son sourire en regardant l'éleveur même si il remarqua sa jambe plâtrée. Il n'osait pas en parler, se contentant de s'approcher suivi de son ami.

" Et bien ça faisait longtemps monsieur Zwei ! Je suis heureux de vous revoir et de vous pouvoir vous affirmer que le Tropius que vous m'avez confié se porte très bien." dit-il en approchant pour lui serrer la main en bonne et dû forme. Mais il ne devait pas oublier la véritable nature de sa venue ici. " Je suis là car j'ai entendu parler de deux pokémon vol de la région de Kanto que vous pouviez me céder ! Doduo et Piafabec si je ne fais pas d'erreur !" déclara Romeo avec un grand sourire aux lèvres. Son équipe grandissait à vu d'oeil !



Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________

I'll be a pokemon master mom
Romeo's Journey Entire Theme ♠

Battle Theme ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Jeu 16 Avr - 22:43


Le prochain client entra, et je ne tardais pas a remarqué qu’a vrai dire, ils étaient deux. Roméo, que j’avais déjà vu par le passé, ainsi qu’un autre  blondin, bien trop jeune pour moi. Les deux blondins avaient sensiblement le même âge a vu de nez, et je me rendit compte, que j’étais plutôt vieux, et que la moyenne des gens qui m’achetaient des Pokémons étaient des gamins a peine sortis de l’adolescence, comme ces deux la. Sans en montrer quoi que ce soit a mes deux invités, je fis une grimace mentale a l’idée de rack… De vendre a des enfants. M’enfin, c’est pas comme si je les menacais l’arme au poing. Je pris quelques minutes pour regarder les deux hommes, a qui je rendis bien évidemment le salut.
LE premier, pas Roméo, était blond aux yeux olive. IL était accompagné d’un Boskara comme j’en avait rarement vu, et a voir la proximité et le regard qu’il me lançait, il ne faisait aucun doute que ce Pokémon était un Pokémon très loyal et un excellent compagnon. JE pouvais, rien qu’a voir le duo qu’ils formaient, voir l’amitié qui les liaient. Ou alors il me suffisait de voir le regard que lançait Boskara aux Pokémons qui s’approchaient du jeune homme. Un sourire amusé se dessina sur mes traits, alors que je passais mon regard sur Roméo, qui m’annoncait que le Tropius que je lui avait vendu était un excellente forme :

-Je suis ravi de l’apprendre ! Avez-vous eu des complications, ou sa croissance se passe bien ?

Un serrage de main plus tard, le duo annoncait sa venue. Ils étaient interessés par ce que j’appelais vulgairement « mon surplus de stock » des Pokémons que j’avais obtenu sur un coup de tête, et dont je n’avais pas le temps de m’occuper. J’avais déjà tant a faire avec les Pokémon de Kanto, je n’avais pas le temps de m’occuper des originaires d’ailleurs, ou des Pokémons que j’avais déjà, comme c’était le cas des Pokémons que venaient me demander les jeunes hommes. Je souris, avant de me baisser, pour attraper dans les tiroir du bureau les pokeballs. Pendant cette manœuvre, Ptera, qui sûrement avait senti la nature –ou l’odeur, que sais-je- de Roméo, s’approcha, et le regarda avec de grand yeux. Il ne dit rien, le regarda simplement, imaginez la scène, un petit Pokémon a peine né, qui regardait un grand dadet comme Roméo avec des grands yeux, c’était assez attendrissant.

-Les voila !

Je me redressais, et m’arrêta net dans mon mouvement pour regarder la scène Ptera/Roméo, puis estimant qu’il n’y avait aucun danger pour le blondin, je repris mon mouvement. Je déposais les trois pokéball, deux a gauche pour Roméo, et l’autre a droite pour Takeshi, avant de dire, tout en regardant l’ami de Roméo :

-Il s’agit d’un petit NIdoran Mâle en effet, capturé par une excellente amie a moi. Je n’ai pas eu le temps de le connaitre assez pour découvrir sa capacité de reproduction, je vous laisse donc tout le loisir de connaitre ce Pokémon. Si vous éprouvez des problemes avec ce Pokémon, au niveau de son poison, par exemple, n’hésitez pas a me contacter, voici ma carte !

Je viens de me rappeller que j’avais une carte, physique et réelle ._. Bon bref, je tournais mon regard vers Roméo, avant de regarder Ptera au sol, qui, bien qu’il avait cessé de lui baser sur les chaussures, continuait a fixer le jeune homme. Je pointais la première des deux pokéball, en disant :

-Il s’agit d’un piafabec, je vous le cède avec joie, je sais qu’avec vous, il sera entre de bonne main, et même si ces Pokémons sont agressifs et vindicatifs, ils n’en restent pas moins qu’ils sont des Pokémons terriblement loyaux. Je sais que vous parviendrais a le faire s’élever a des ahuteurs supérieurs a mes compétences. Quant a l’autre, il s’agit d’un Doduo, a 900P$ J’avoue ne pas trop savoir quoi penser de ce Pokémon, mais il sont terriblement intelligent, sachez imposer votre euh… maîtrise dès le début et ils ne vous marcheront pas sur les pieds.

Suite a cela je sorti ma carte, que je glissais a coté de la pokéball de Nidoran Male.


[Alors. Don de Nidoran Mâle (Tout en bas !) a Takeshi
Don de Piafabec (celui que vous voulez u_u) a Roméo]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05


Dernière édition par Rodrigue Zwei le Sam 18 Avr - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Takeshi Morichi
___ Spécialiste Sol ___

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Ven 17 Avr - 10:36

Avant d'entrer dans le bureau de l'éleveur, j'acceptais la proposition de Roméo, joyeux de savoir que j'allais voyager avec un dresseur compétent et qui m'apprendrait certainement beaucoup. Puis nous entrâmes. Les premières paroles furent entre monsieur Zwei et Roméo, qui parlèrent du Tropius que le dresseur avait reçu.

Puis nous énonçâmes la raison de notre venue, moi pour un Nidoran Mâle, Roméo pour, je l'apprenais enfin, un Doduo et un Piafabec. Cela faisait donc trois pokémons de Kanto. L'éleveur devait venir de là-bas. Et alors qu'il se pencha, un autre pokémon s'approchais du spécialiste des types vols. Un Ptera ! Dire que l'éleveur en possédait un. Mais autant j'étais surpris, autant cela me rappelait un mauvais souvenir... le premier temple... le puzzle du Ptera... Cela faisait plus d'une semaine que cela était arrivé, mais cela revenait toujours me hanter...

La voix de l'éleveur me sorti finalement et mis trois pokéballs sur la table, les séparant selon leur destinataire. Je m'approchais alors pour prendre la pokéball et laissa sortir le petit Nidoran qui regardait partout. Je m'accroupissais alors, avant de prendre mon pokédex.

« Nidoran♂, le Pokémon Vénépic. Il agite ses oreilles comme pour entendre tout ce qui se passe au loin et déploie ses aiguillons toxiques quand il est en colère. »

« Il s’agit d’un petit NIdoran Mâle en effet, capturé par une excellente amie a moi. Je n’ai pas eu le temps de le connaitre assez pour découvrir sa capacité de reproduction, je vous laisse donc tout le loisir de connaitre ce Pokémon. Si vous éprouvez des problemes avec ce Pokémon, au niveau de son poison, par exemple, n’hésitez pas a me contacter, voici ma carte ! »

Je regardais l'éleveur tandis que je prenais sa carte. En effet, sa pension se trouvait à Kanto. Je remercia l'homme et mis ma carte dans mon sac avant de réaliser quelque chose. Je n'avais pas été très poli...

« Ah, au fait, j'ai oublié de me présenter... Je pense que cela vaut mieux... Je m'appelle Takeshi Morichi. »

Il valait mieux que je lui donne mon nom au cas où j'avais besoin de ses services comme il me l'avait proposé. Ce sera ainsi plus aisé, je pense, pour lui à gérer. Ceci fait, je retournais voir mon nouveau pokémon... avant de remarquer qu'il avait disparu. Le cherchant des yeux, je remarquais assez rapidement qu'il était caché sous mon Boskara. Il semblait tremblant. Je me mis à quatre pattes, la tête vers penché vers le sol, afin de voir le pokémon poison d'un peu plus près.

« Bonjour toi ! N'ait pas peur, je ne te ferais rien. Tu es un nouveau compagnon, et je prendrais soin de toi. »

Je souriais afin de tenter de le rassurer, mais cela ne fonctionna pas. Le pauvre avait dû vivre une dure expérience. Je me demandais qui était cette fameuse dresseuse qui l'avait capturé, et comment elle l'avait capturé. Je pense qu'il doit juste avoir peur des humains, vu qu'il s'est caché sous mon starter. Changeant de position pour me mettre en tailleur, je regardais attentivement le petit Nidoran avant de soupirer et de le faire revenir dans sa pokéball. Puis je me relevai et me dirigeais vers la sortie.

« Merci beaucoup, monsieur Zwei. Je prendrais soin de ce pokémon. Au revoir. Roméo, je t'attends dehors. »

Puis je sortais du local, secondé par mon Boskara, avant de réfléchir à ce que je ferais à Hoenn...

HRP :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romeo Bonacci
♣ Prince Des Cieux♣
avatar

Région : Hoenn (Temporairement)
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Ven 17 Avr - 18:17

La Chasse Continue.



C'était une scène assez étrange entre un dresseur et ce qui semblait être un bébé Ptéra. Le petit pokémon ne bougeait pas d'un pouce, fixant le blondinet de son regard ampli de naïveté et d'un peu de peur sûrement ... A moins qu'il s'agissait de curiosité. Romeo avait l'habitude que les pokémon effrayés se cachent derrière leur congénères plus forts, une figure maternelle ou paternelle dans le cas présent ou bien dans un coin éloigné duquel ils peuvent surveiller les faits et gestes. Mais là, le pokémon ne bougeait pas d'un poil, ce qui arracha un sourire à Romeo. Le blondinet s'agenouilla doucement pour ne pas Ptéra qui ne le quittait pas des yeux. Il avait, l'espace d'un instant, voulu caresser le pokémon mais il avait vite changé d'avis. Il préférait ne pas trop se montrer ambitieux à l'encontre du pokémon, le regarder d'aussi prêt suffisait de toute manière.

Il fut ensuite interpeller par monsieur Zwei qui allait lui montrer les pokémon dont le dressage allait être confiés aux deux blondinets. Un Nidoran Mâle selon ce que disait Zwei, Romeo ne connaissait pas du tout ce pokémon et d'après les dires de l'éleveur, il venait de la région de Kanto tout comme Doduo et Piafabec. Romeo comptait bien y faire un tour par la suite. Bref. Il laissa Takeshi faire ses présentations à la fois à Rodrigue Zwei et aussi à au nouveau membre de son équipe pokémon, alors que l'éleveur tendait au jeune homme les deux spécimens qui l'intéressait. Il était tellement subjugué par les deux types vol, qu'il en avait presque pas entendu son ami quitter la salle en lui spécifiant qu'il l'attendrait dehors. Il libéra les deux types vol de manière presque simultanée.

" Bonjour les amis, je me nomme Romeo ... Je serai votre nouveau dresseur. Je vous promets que vous deviendrez fort et que vous ferez plein d'amis. " déclara le dresseur en tentant de caresser l'une des têtes de Doduo, ce qu'il pu faire, avant que ce geste provoque une dispute entre les deux têtes de l'oiseau. Piafabec lui se montra bien trop fier pour accepter cette marque d'affection, il manqua de pincer l'index de la main droite de Romeo. Le blond nullement impressionné, rit un peu. " Je vois que t'es un guerrier toi, ça me va, on va faire du bon travail ensemble !" continua le jeune homme tout en rappelant les deux oiseaux. Il se tourna ensuite vers l'éleveur.

" Je vais devoir y aller, merci pour tout !" s'exclama Romeo en serrant une nouvelle fois la main de son interlocuteur, il rangea les pokéballs dans sa sacoche avant d'y déposer la somme de 900 p$ sur la table. Il osa caresser le sommet de la tête du bébé Ptéra avant de sortir pour rejoindre Takeshi.



HRP:
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________

I'll be a pokemon master mom
Romeo's Journey Entire Theme ♠

Battle Theme ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Kobayashi

avatar

Région : Johto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 174
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Sam 18 Avr - 23:13

Sacré journée... Niveau rencontre aujourd'hui, il y en avait pour tout les goûts : Un vieillard méchant à qui j'ai mis un raclée, un Magicarpe aussi peureux que quiconque, un Kaïminus qui avait la dalle, un Mimitoss avec qui je suis devenu pote, un fou, une dresseuse sans talent contre qui j'ai "perdu" et un vieux qui apprend des capacités... Mais bon. Gra^ce à eux, je m'approche un peu plus de mon but. Et maintenant, je vais l'être encore plus avec l'échange qui m'attend, enfin, si j'en trouve un, d'échange. Sinon, il faisait beau... Enfin, je crois, puisque je suis à l'intérieur d'un bâtiment, mais peut-être qu'il y a eu la pluie entre temps et... BREF ! J'arrive donc au Terminal... Maintenant que mon Snubbull avait la capacité Balayage en main, il fallait maintenant que je trouve quelqu'un à qui enseigner cette capacité. Je chercha un endroit où je pourrait cherche des annonces, et je tomba sur un petit tableau, sur lequel il y avait écrit plusieurs demande. Je chercha, encore et encore, jusqu'à trouver une bonne annonce avec porte ouvertes à tout le monde... Bon, allons-y. Le dresseur qui a lancer cette annonce aura peut-être envie d'une capacité Balayage, non ? De toute façon, qui ne tente rien n'a rien. Je me téléporta donc vers la mystérieuse salle... Arrivé dans la salle, je ne vis qu'une seule personne, un homme avec un veste en cuir rouge, un chapeau rouge/noir et le reste noir... Autant de noir, ça lui donne un côté sombre et mystérieux... Mais bon ! Il n'avait pas l'air méchant en tout cas ! Je lança directement la discutions, pour ne pas perdre de temps :

-Bonjour ! Je m'appelle Jin Kobayashi et suis un jeune dresseur. Je suis venu ici pour savoir si vous êtes intéressé par la capacité Balayage de mon Snubbull, avec en échange un oeuf de pokemon ou un pokemon demandais-je, avec un petit sourire.

J'attendit sa réponse, pour savoir si il était intéressé ou pas...

_________________
-Ma carte-
-Mon sac-


Team Cassage de bouche !



Dernier dé le : 19/08/15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Dim 19 Avr - 14:53

Alors que j’étais tranquillement en train de regarder les Pokémons jouer dans la pièce, je ne tardais pas a être pris de remord vis-à-vis Absol. En silence, je pris sa pokéball, et la posais sur le bureau. Elle était couverte de coup de dent, cabossée et la peinture partait en voyage. JE le savais très en colère d’être la dedans, mais je ne pouvais pas lui pardonné ce qu’il avait fait si vite. Il avait manqué de tuer quelqu’un, et je ne l’avais pas élever ainsi. Je passais mes doigts sur la surface abîmée, en disant, triste :

-Je suis désolé de t’infliger ça, mon ami, mais je veux que tu te souviennes que tu as merdé sur toute la ligne.

IL était trop dangereux, je ne pouvais pas le laisser en liberté pour le moment, en effet il n’avait pas hésité a échapper a mon contrôle, a attaquer et violenter d’autre Pokémon, puis il s’était inflitré dans une maison qu’il avait réduite en morceau. Je n’osais pas imaginer ce qu’il ferait si je le laissais ici : il m’attaquerais, c’est si, rien ne me disais qu’il ne retournerait pas ses crocs contre les petits Pokémons que j’avais ici, puis qu’il ne s’échapperais pas au travers du terminal. J’avais beau être richissime, je ne pouvais pas me permettre de refondre le terminal entièrement… Je récupérais la pokéball, et la rangea a ma ceinture, juste au moment ou un jeune blondin, a nouveau, pénétra dans le bureau.
Décidément, ce matin je n’avais eu que des blonds. JE commencais a me dire que c’était une couleur qui revenait a la mode, visiblement. Le jeune homme entra dans le vif du sujet immédiatement, et il m’expliqua qu’il pouvait apprendre la capacité Balayage aux Pokémons que je souhaitais. Immédiatement je passais en revue les Pokémon qui pouvaient l’apprendre, et je dis en souriant :

-Eh bien jeune homme, vous avez frappé a la bonne porte. Je vous confie mon Ponyta, en attendant que les trois autres n’arrivent.

Je déposais la pokéball du cheval de feu devant le jeune homme, avant d’appeler Jacob. Celui-ci ne tarda pas a rappliquer avec les trois pokéball que je lui avait demandé. Après quelques minutes, je les tendis a mon invité, en disant :

-Elles contiennent une Laggron, un Gallame et un Lucario qui sont prêt a recevoir votre enseignement, je les laisse a votre bon désir.

Sans bouger de mon bureau, je regardais le jeune homme qui enseignait celle capacité a mes Pokémons. Une fois l’enseignement terminé, je rappelais mes Pokémons, exception faite de Wolf, avant de sortir un œuf de Riolu. En le voyant, je vis du coin de l’œil Wolf qui fit un mouvement de moue, avant d’utiliser son Aura pour analyser l’œuf, sûrement savoir s’il était en bonne santé, ainsi que Jin, savoir s’il était digne d’avoir son enfant.

[Enseignement de Balayage a Laggron Gallame Lucario et Ponyta en échange de l'oeuf de RIolu en bas (celui avec (Jin))
Merci a vous o/]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Jin Kobayashi

avatar

Région : Johto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 174
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mer 22 Avr - 23:41

J'attendit sa réponse, elle il me répondit assez vite :

-Eh bien jeune homme, vous avez frappé a la bonne porte. Je vous confie mon Ponyta, en attendant que les trois autres n’arrivent.

Je lui souriait, et il me donna la pokeball du Ponyta. Je le fit sortir, et je le scanna :


À sa naissance, Ponyta est très faible. Il peut à peine tenir debout. Ce Pokémon se muscle en trébuchant et en tombant, lorsqu'il essaie de suivre ses parents.

Il était assez mignon, le pokemon ! Je le caressa en faisant attention au flamme. Quand au mystérieux éleveur, il appela un mystérieux Jacob pour lui ramener trois pokemons. Quand ce Jacobe est arrivé, il lui donna trois pokeballs , qu'il me donna directement.

-Elles contiennent une Laggron, un Gallame et un Lucario qui sont prêt a recevoir votre enseignement, je les laisse a votre bon désir.

Et bien sûr, je les scanna tous :


Laggron peut prédire l'arrivée des tempêtes en utilisant ses nageoires pour sentir les variations dans les vagues et les marées. Si une tempête s'approche, il empile des rochers pour protéger son habitat.


Il peut sentir et identifier les émotions de quelqu'un à plus d'un kilomètre.


Il frappe avec les grandes lames à ses coudes. Son talent d'escrimeur n'a d'égal que sa courtoisie.

Tiens, le dernier était d'une couleur différente... C'est donc ça, un pokemon shiney ? Bien. Je sortit Snubbull et commença l'enseignement aux pokemons. Pour commencer, il fallait s'entraîner à frapper les fondations de l'adversaire : les jambes. Alors, les pokemons commençait à frapper avec leurs pieds dans le vide. Plus ils frappaient, plus ils s'amélioraient. C'était bien, mais il fallait passer à la pratique. Donc voilà le premier exercice fait, il fallait l'appliquer sur des cibles. Une cible ? Mmmh... Mouais, il y en avait pas, donc je leur demandais de l'appliquer sur les murs, et que si il y avait un petite fissure, cela veut dire que c'était bon. Cela allait prendre longtemps, mais Snubbull était là pour les aider. A la fin, je trouvais trois fissures sur le mur. Il avait donc réussis à apprendre l'attaque Balayage. Une fois terminé, je rendis les pokemons de l'éleveur, et il me donna l'oeuf de Riolu. J'étais très content, car je rêvait d'en avoir un... Je ne connaissais pas le nom de l'homme, mais ce n'est pas grave...

-Bon, sur ce, on se dit adieu ! Ou... Au revoir ?

Je quitta le Terminal, avec un oeuf de Riolu...

_________________
-Ma carte-
-Mon sac-


Team Cassage de bouche !



Dernier dé le : 19/08/15


Dernière édition par Jin Kobayashi le Dim 26 Avr - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Jeu 23 Avr - 18:39

C’était mignon ces dresseurs qui prenaient la peine de scanner tout les Pokémons qu’ils voyaient. En effet, c’est vrai qu’u début, a la recherche de tout les nouveaux Pokémons possible, il était important e tous les scanner, mais une fois qu’on prendre de l’expérience, et qu’on se rnd compte que le pokedex n’est finalement pas si utile, on finit comme moi : on délaisse l’objet dans le fond du sac, et même si j’ai toujours le mien sur moi, je ne m’en sers quasiment jamais. Je me demandais combien de mis a jour j’avais a faire depuis la dernière fois. Je me souvenais que les dernières mises a jours que j’avais fais, c’était quand Ame et Lucario avaient évolués. Ducoup, ouais ça remontait.
Jacob arriva donc, et confia mes trois combattants au jeune homme, et, renversé dans mon siège, je regardais le quintuor évoluer. Le Snubbull du jeune homme semblait plein de vie, et l’épaisseur de sa lèvre inferieure, m’indiquait qu’il mangeait a sa fin, et qu’il combattait assez, ainsi que le développement de ses dents se passait bien. Cependant je ne tardais pas a, a force de regarder, que le Pokémon semblait avoir une légère faiblesse sur la patte gauche. Faiblesse qui se confirma quand je compris que le Pokémon était gaucher, mais qu’a cause de cela, il devait agir de sa partie droite du corps.
Mon visage s’assombris a cette constatation. Jusqu’ou pouvais aller les problèmes engendrés par cette droiterie contrariée ? Je sais que les enfants gaucher contrariés, ce qui n’était pas mon cas d’ailleurs, développaient des troubles de la motricité. Ici ce Pokémon ne semblait pas en avoir, mais qu’est-ce qui me disait qu’il n’allait pas en développé plus tard, ou, après qu’il ait évolué ? Quoi qu’il en soit, je devais prévenir son dresseur, mais pas maintenant. Après l’entrainement –j’avoue m’être endormi durant celui-ci- je souris au dresseur, et récupérais mes pokéball

-Merci a vous, jeune homme. Je me nomme Rodrigue Zwei, je suis un éleveur de la région de Kanto. Voici un œuf de Riolu, comme promis. Je vous le confie avec plaisir. Cependant j’ai constaté que votre Pokémon possédait une faiblesse sur la patte arrière gauche. Je vous demande simplement de surveiller cela, d’accord ?

Puis le jeune dresseur me transmis sa joie d’avoir le Pokémon, et je ne tardais pas a lui rendre la pareil a propos des nouvelles attaques de mes quatres compagnons. L’œil sous le bras, le jeune homme ne tarda pas a tourner les talons et a s’en aller, talonné par Snubbull. Après un soupir, je baillais, avant de regarder les quatre Pokémon dans la pièce :

-Quoi ?

[Ponyta, Laggron, Lucario et Laggron apprennent Balayage grâce a Jin.
-1 Oeuf de RIolu pour moi (L'oeuf nommée a Jin, en bas)]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 989
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 28 Avr - 19:17

Done.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Kumiko
Dresseur des Ténèbres ♣
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 157
Age : 25

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 28 Avr - 19:30

J'avais un petit truc à faire avant de partir de Myokara... Je me rendis donc au centre pokémon et me faufila dans le téléporter avec mon fidèle Medhyenna. J'avais capturé Canarticho pour une simple raison, l'échanger contre un pokémon qui me plairait d'avantage. Non pas qu'il était affreux et repoussant, mais comme vous le savez, je préfère de loin les pokémons ténèbres et spectre.

J'avais donc contactez le fameux Rodrigue par mail et nous nous étions donnés rendez-vous au terminal mondial pour effectué un petit échange pour notre deuxième fois. Évidemment, j'avais pré-choisis un pokémon dans sa liste et j'étais tout énervé de rencontrer ce pokémon feu et ténèbres. Ouai, il avait un double type, ce qui pouvait être intéressant lors de certain combat. Je tentais de me contenir convenablement et de ne pas montrer ma joie, je ne voulais pas paraître pour un jeune idiot...

Une fois dans le terminal, je fis quelque pas avant de voir Rodrigue qui m'attendait. Medhyenna le regardait de travers, comme il fait avec tout le monde d'ailleurs.. Mais il le reconnu et n'aboya donc pas comme à son habitude. Une fois en face de lui, je lui serra la main avant de lui dire...

« Ravi de te revoir. Voici le fameux canard que je t'avais promis. Il n'a pas été facile à capturer, il se défend assez bien. »

Je pris donc la petite balle bicolore de Canarticho et je le fis sortir devant nous. L'oiseau se grattait la tête avec son poireau avant de faire un " Kouaaaaak ! " à Rodrigue. Il semblait l'apprécier, tant mieux,j'aurais moins de remord et puis, j'étais certain qu'il s'occupait très bien de ses pokémons. Poussifeu devait aussi se sentir bien là bas, accompagné de nombreux autres pokémons.

_________________






♣ Prochain dé ''Shiney'' : 18 Sept. 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mar 28 Avr - 23:24

Alors que j’attendais tranquillement mon prochain client, le sommeil me gagna doucement. La fatigue je suppose, qui me retombais dessus. Je m’endormi suffissement profondément, pour avoir un rêve. Je vis l’Eden. De loin, bien que je ne l’avais jamais vue. Je vis ce panneau, ave écris donc l’Eden dessus, mais je vis toutes les portes fermées, toutes les fenetres fermées, et les barrières extérieures étaient cloturée très fortement. Le fantôme que j’étais osa entrer sur les terres de Thélos, que je n’avais jamais vues de loin ou de près, et je les parcouraient, sans trouver un seul Pokémon. JE ne savais pas ce qu’il se passait, mais visiblement un malheur était passé sur ces terres. Cela m’inquieta.
Alors que, toujours dans mon rêve, je m’apprêtais a partir, je vis un Lokhlass solitaire sur l’eau. En m’approchant, je vis les plaines de l’Eden partir a grande vitesse, et je reconnu sans mal le port de Carmin-Sur-Mer. Là, sur la mer, un Lokhlass seul voguait, comme s’il m’attendait. Et a mesure que je m’approchais, le soleil, pourtant si puissant, ne tarda pas a s’obscurcir, et le noir devint total. JE me réveillais en sursaut, ne me souvenant pas quand est-ce que j’avais pu m’endormir. D’un regard paniqué, je constatais que rien ne s’était introduit dans le bureau, et qu’aucun Pokémon n’avait été blessé. Je soupirais, avant de voir arriver Zack. JE souris, et lui tendit la main, qu’il me serra.
Le jeune homme entra dans le vif du sujet, et me parla du « canard » qu’il avait capturé. Un Canarticho, qui devait constitué la base de notre échange. JE souris, avant de sortir ladite Pokéball, que je présentais au jeune homme. Ce dernier sorti a son tour la pokéball, et fit sortir le canard. Celui-ci regardait autour de lui, avant de me regarder, et de me « kouak » a la tête. JE souris, amusé, avant de venir lui caresser les plus de ma main valide.

-Voici donc le Malosse dont nous avions convenus. Comment va l’œuf de Fantominus ?

Une fois ces quelques paroles d’échangées, le jeune homme ne tarda pas a repartir. Cela faisait du bien de voir des jeunes gens comme lui, ils étaient motivés a progresser, et je savais qu’en leur confiant des Pokémons, ceux-ci développeraient rapidement tout leur potentiel. Après un sourire, j’attendis encore un peu, avant de m’échapper du Terminal, j’avais envie de voir si ce Lokhlass était un rêve ou une réalité.

[Zack : +Malosse -Canarticho
Moi : -alosse +Canarticho
MErci a toi o/]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Zack Kumiko
Dresseur des Ténèbres ♣
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 157
Age : 25

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mer 29 Avr - 16:07


Nous avions échangés une poignée de main, ce qui n'étais vraiment pas dans mon habitude. Mais j'avais un certain respect envers ce Rodrigue, je me devais donc de ne pas être tr^op désagréable comme à mon habitude... L'éleveur me présenta la pokéball sans toutefois faire sortir Malosse de la balle. Je pris quelques secondes de mon temps pour vérifier le pokémon, j'avais confiance en Rodrigue mais j'avais si hâte de voir mon nouveau pokémon ! Je le fis donc sortir de sa balle bicolore. Une fois extirpé de la sphère rouge et blanche, le pokémon se tournait vers Medhyenna et moi, nous regardant avec un air un peu hautain. Ce pokémon allait être génial dans mon équipe !

Je sortis mon pokémon, prit rapidement ses informations puis je le fis entrer de nouveau dans sa balle lorsque je m'aperçue que mes deux chiots voulaient s'attaquer. Je devrais résoudre ce problème plus tard. Rodrigue me demanda des nouvelles de Fantominus, avec un léger sourire aux lèvres je lui dis;

« L'oeuf va super bien. J'ai hâte qu'il éclo à vrai dire... Bon, on doit déjà y aller, merci Rodrigue, à un de ses quatre ! »

Je repartis donc vers le téléporter avec mon fidèle Medhyenna qui me suivait aux pieds. Nous allions maintenant découvrir cette épave et j'étais très excité à cette idée...
[Moi : +Malosse (Surnom : Seko) -Canarticho
Rodrigue : -Malosse +Canarticho
Merci o/]

_________________






♣ Prochain dé ''Shiney'' : 18 Sept. 2016


Dernière édition par Zack Kumiko le Sam 16 Mai - 3:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayaline Y. Tsukino
À fleur de peau
avatar

Région : Sinnoh
Classe : Vagabonde
Féminin
Nombre de messages : 471
Age : 19

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   Mer 13 Mai - 14:14

Fait. ~

_________________
                                                                                                                                                                                                                                                                            
D.R.E.A.M    T.E.A.M 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passage court, qui je sais va s'éterniser.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passage court, qui je sais va s'éterniser.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» Passage du 3eme au 4eme Age
» anecdote sur le passage de Napoléon à Buigny-St-Maclou (80)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Terminal Mondial :: Terminal Mondial :: Les Echanges-
Sauter vers: