AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 OS Argenta la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: OS Argenta la nuit   Lun 23 Mai - 17:26


A peine sorti de l'arène, je m’effondre sur un banc pour souffler. Le combat n'a pas duré si longtemps, et pourtant, je suis crevé. J'ai l'impression d'avoir passer des heures enfermé la dedans. Je suis dans un état de tension que j'ai rarement connu, et je doit retrouver mes esprits. Première étapes, se lever, c'est fait. Deuxième étape, inspirer et expirer, lentement, pendant quelques minutes, pour faire descendre le cœur. Troisième étape, se rassoir, s'affaler, et allumer une cigarette. Je décide de marcher un peu vers le centre ville, histoire de me dégourdir les jambes, et aussi de me rapprocher du centre pokemon.

Comme le soir tombe, je décide d'y passer la nuit, dès que mes petits protégé se seront fait soigner. Je garde tout le monde dans sa pokeball pour le moment. L'instant de célébration n'est pas encore venu. Pour le moment, je veut profiter, seul.

Je me rend compte que je sert encore le badge dans ma main. Je l'inspecte  à la lumière du soleil déclinant. Avec ce badge, je suis officiellement entré dans la ligue de Kanto, je pèse pas encore très lourd dans le jeu, mais je suis entré dans la partie, il n'appartient qu'a moi de terminer de la façon que je jugerais bonne. Je range soigneusement la petite pierre dans la boite  à badges que m'a offert mon père quand j'étais enfant. Elle sent  un peu le renfermé mais j'ai l'impression de reprendre le flambeau avec elle, et c'est quelque chose qui me tient à cœur. J'espère que ma sœur s'en sort aussi bien à Hoenn.

Tandis que je marche dans le crépuscule, à l'ombre d'Argenta, il me semble que le mont sélénite, qui se dresse à l'est de la ville, est un obstacle encore plus difficile qu'un combat d'arène. Il me semble même qu'il me toise, et qu'il cherche à m'écraser de sa masse colossale. Dans quelques jours, j'affronterais les cimes enneigées, les vents polaire qui vous arrachent la peau du visage, les grottes humides et sombres, et toute sorte d'autres dangers qui peuplent la route d'un jeune dresseur.  Je suis affamé, et, n'y tenant  plus, je décide de commandé un assortiment de brochettes dans une échoppe ambulante. La viande est tendre, la sauce délicieuse. J'ignore si c'est ma victoire qui me donne un autre point de vue sur les choses, mais tout semble passer dans un filtre à contraste. Les couleurs plus vives, les sons plus clairs, les odeurs plus tenaces et forte. il flotte en moi un vent d’allégresse qui me porte bien droit pour le moment. Demain, je prendrais le temps de penser  à tout cela, ce soir, la victoire est mienne et je vais en profiter  un peu, je paierais de la nourriture premier choix à mes pokemons, et je vais même m'offrir quelques verres. Et puis  il faudrait que je retrouve Théa aussi, si elle est encore en ville. Cette fille est chouette, mais  je ne pourrais pas l'attendre indéfiniment, j'ai trop à faire, tan-pis. Non pas que nous soyons proche, mais après tout, on à fait  un petit bout de chemin ensemble, c'est pas rien. si je ne la retrouve  pas, je laisserais un mot au centre pokemon à son intention.
Justement m'y voilà, et non loin d'un centre commercial, il faudra que j'y passe aussi avant de repartir, j'ai trouvé l'usage des potions  intéressant à l'usage, il faudra que je le fasse plus souvent, et peut être m’acheter quelques médicaments aussi. Et une cartouche de clopes.

Je file directement au comptoir et je dépose mes trois guerriers mort de fatigue au bon soin de l'infirmière de garde qui me dit de repasser plus tard dans la soirée. Comme je n'ai rien à faire, je décide de trainer un peu au centre pokemon. Je prend une douche et loue une chambre pour la nuit. Puis, dehors, après avoir acheté de la nourriture, je  libère Aspicot, Goinfrex et Roucool. Je vois bien que mes  pokemons font ricaner certains dresseurs, bien plus jeune que  moi, qui possède déjà de beaux pokemon de compétition. J'aperçoit, sur cette terrasse, un Reptincel, un Abo, un Papilusion et un Tauros qui me rappelle de bien mauvais souvenir, quand à ce que je croyais être une plante d'ornement, il s'agit en faite d'un Ortide, et l'odeur me le confirme.

Bah.

Qu'il rient, tant qu'ils ne m'emmerde pas. Je ne suis pas d'humeur pour les plaisanteries ou les railleries, et je suis tout près à régler cette histoire avec les poings plutôt qu'avec un duel pokemon. Heureusement, je crois que ma stature, mon âge, le fait que je fume en sirotant un whisky dissuade les plus courageux de venir me titiller, je leurs en suis gré. Mes trois petits jouent tranquillement dans un coin et je songe qu'il va falloir sérieusement les entrainer pour la suite. Ils ont déjà fait preuve de belles qualités avant, je ne vois  pas pourquoi ça changerais d'un coup. Qu'ils jouent encore, avant que les choses sérieuse ne commences.

Plus tard dans la soirée, le ventre plein, je récupère mes guerriers, couvert de bandages, de bleus et de  plaies, mais en bonne santé, et toujours avec l'appétit intacte. Je les régale dans ma chambre, puis nous sortons  un peu pour nous promenés dans les rues la nuits, à la lumières des lampions et des enseignes multicolores des commerçant. Je les félicites chaudement, et je leurs dit combien je suis fier d'eux. Cochignon reste près de mes jambes, et je  lui gratte les oreilles tandis que Nidoran reste à l'écart. Il est d'une tel fierté, je vois bien qu'il est sensible à mes compliments pour son beau combat, mais  il ne l'admet pas, mais la  lueur dans ses yeux ne me trompe pas. J'aime ce pokemon au caractère bien trempé. Carapuce lui, avide de nouveauté, déambule ici et là, les yeux  pétillant de bonheur. Il s'est comporté en champion contre Onyx, il n'a pas à rougir de quoi que ce soit.  Avec eux, je suis confiant.

De retour en chambre, je laisse tout le monde se trouver un coin pour dormir. Roucool se perche sur une armoire, Carapuce dans la baignoire pleine, Cochignon (qui n'aime pas l'eau, lui) préfère se rouler sur une couverture dans un coin de la chambre, rejoint par Nidoran. goinfrex se pose sur le lit près de moi. C'est encore une petite qui à un peu peur, sans doute reporte t-elle l'affection maternelle sur moi, vue que Théa n'est plus là. Aspicot se fait un cocon de soie dans un autre coin de la chambre, puis quand tout le monde est installé, j’éteins la lumière, et je m'endort, le sourire aux lèvres.

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25425
Age : 7

MessageSujet: Re: OS Argenta la nuit   Lun 23 Mai - 18:56

[Soins confirmés! OS Validé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
OS Argenta la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Argenta-
Sauter vers: