AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Nuit fort agitée [Os d'entrainement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Des Chats

avatar

Région : Kalos
Classe : Criminel
Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 18

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Nuit fort agitée [Os d'entrainement]   Ven 10 Juin - 19:37

Bien, enfin arriver à Carmin sur mer, c'est pas tout ça, que je marche depuis deux heures facilement et je commence à avoir un peu mal au jambes, mais au moins je sais que je serais plus tranquille là bas, une plus petite ville avec moins de monde, je ne suis jamais aller là bas, donc on ne me connaît pas non plus, je sens que ça va être détente et repos ce soir... Enfin, non, pas du out en fait, car ce soir j'ai un entraînement spécial à faire subir à mes pokémons. Je le vois bien, ils ont du potentiel, mais la plupart sont encore trop faible et je ne les utilise pas assez, ce qui les dénigre un peu, je veux avoir une équipe du feu d'Arceus, alors il faut que tout le monde soit au niveau sinon, ça ne passera pas, déjà que j'ai eu du mal à battre Yvan la dernière fois, même avec l'aide de Frank, donc je ne veux plus que ça se reproduise, maintenant mes pokémons seront des maîtres, des combattant hors pair, et je compte bien là dessus !

Je regarde autour de moi, je suis sur une petite colline, la ville d'Azuria à peine à un kilomètre ou deux, je vois toute les lumières de la ville, distinguant les bâtiments, le centre pokémon, les boutiques et même l'arène, je crois que le champion est un militaire, quelque chose comme ça.. Bah, ce n'est pas très important, de toute manière. La nuit commence à tomber doucement, le ciel prenant une teinte rosé se reflétant sur la mer passant près de la ville, mes mains dans les poches pour ne pas ressentir le doux froid qui se lève annonçant la fin de la longue journée pour tomber dans le calme de la nuit, les hoothoot commençant à hululer dans leurs troncs d'arbres, tout cela pourrait être ma fois fort poétique, mais je n'est pas le temps pour la poésie en ce moment...
Je me craque les doigt et pose délicatement mon sac à terre, sortant l'oeuf de rhinocorne de sa couveuse pour l'admirer, le caressant tout doucement du bout des doigt, ne voulant pour rien au monde l'abîmer, il est si beau... Et en plus il brille doucement....
What, il brille ? Mais c'est pas normal ça ! Je me lève d'un coup, il va éclore, j'en suis certain, il bouge ! Je recule brusquement, je dois me remémorer ce que m'a dit le directeur de la pension.. Euh... Mince, je dois bien avoir des serviettes et un petit ruisseau passe juste à coté, ça devrait aller !
Je jette toutes mes pokéballs au sol, libérant tout mes compagnons en leur ordonnant de protéger l'oeuf le temps que j'aille humidifier la serviette d'eau fraîche et reviens en courant, tout affolé.
Je ne suis que très rarement stressé, mais la je dois avouer que je flippe un peu quand même !
Je me met à genoux à coté de l'oeuf, mes pokémon ayant le regard méfiant voulant protéger leur futur petit frère des potentiel prédateurs mais finalement un scintillement finis par capter leur attention, l'oeuf se craquement pour finalement libérer le petit pokémon, enroulé encore couvert de liquide organique autour de lui.

Arceus qu'il est beau....


Je l'étend doucement alors qu'il commence à pleurer, l'ai entrant dans ses poumons tandis que je commence doucement à le frictionner pour le laver et le réchauffer, lui enlevant tout ce liquide sale de lui, mes autres pokémon le regardant avec de grand yeux brillant. Le petit doit faire soixante centimètre de long et une quarantaine de centimètre de haut, ses petits yeux rouge clignant doucement pour capter la douce lumière de la nuit tombant et son nez reniflant ses pleurs. Je m'approche de lui et le prend dans mes bras, le collant près de moi pour pas qu'il n'est froid en le câlinant doucement... Comme quoi on a beau être un voleur, pilleur et assassin, un petit moment de tendresse ne fait pas de mal de temps en temps...
J'écoute la respiration du bébé encore quelques instant puis il fini par sombrer dans le sommeil, alors je le dépose délicatement au centre du cercle protecteur former par mes pokémons.. Il est si paisible...
Je me recule et renifle avant de regarde mes pokémon, me craquant la nuque et fouillant dans mon sac les habits pour ce soir. Oui, je me met en tenue de soirée, un costume noir relativement moulant, et si vous le demandez, je trouve ça ridicule aussi, mais on ne choisie pas son habit de travail en même temps, et celui là et le meilleur en la matière, donc je ne prend aucun risque comme ça.

Bien, les gars, vous avez pour mission de surveiller le bébé, d'accord ? Je ne veux que personne ne s'approche de lui, s'il a faim, vous le nourrissez, s'il a soif, vous lui donner de quoi s'abreuver, d'accord ?

Pangrass hoche la tête, étant le plus vieux du groupes c'est lui qui va s'occuper de diriger le groupe, et honnêtement je lui fait plus confiance qu'à moi même ce dragon ! Enfin, la nuit commence à s'installer, le rose laissant place à une teinte de bleue magnifique. Je souris en regardant le ciel et tape dans mes mains, les trois pokémons qui doivent m'accompagner cette nuit se mettant au garde à vous : Grannia, Crokenfer et Crapulier, mes trois petit pokémons les plus faible pour le moment, Cyanure et Pangrass ayant déjà fait largement leur preuve.
Je les fait marcher à coté de moi et traverse les petits bois qui me sépare de Azuria, débouchant juste devant la bordure de la ville dans le noir, personne n'ayant envie de mettre son nez dehors visiblement, ça m'arrange... Ce soir deux étapes, pour deux pokémons... De un, une banque, je vais y aller accompagné de Crokenfer, mais sans intention de voler quoi que ce soit en argent, je n'ai pas le temps. Et de deux, le centre pokémon, avec l'aide de Crapulier
Je murmure les ordres à mes petits pokémons et Crapulier ainsi que Grannia, cette dernière ayant le rôle de raccompagner Crokenfer son rôle terminé, partent sans un bruit vers leur destination tandis que je marche d'un pas preste mais léger vers la banque en compagnie de Crokenfer...

Je contemple la banque, un bâtiment pas très imposant ni spécialement grand, mais je sais grâce à plusieurs indication que la majeur parties de ses coffres se trouvent sous terre, alors il va falloir choisir la technique la plus vieille du monde qui marche néanmoins bien souvent, si on excepte l'odeur que l'on peux dégager juste après, les égouts... Je cherche du regard une plaque qui me permettrais de rentrer mais ne trouve pas, alors autant directement commencer l'entraînement de Crokenfer. Je me frotte les mains et regarde mon chien qui penche la tête sur le coté, attendant son ordre.

Crokenfer, cherche l'odeur des égouts, vas y ma grande, je te fait confiance...

Elle fait un aboiement étouffé pour ne pas faire de bruit puis se met à renifler le sol pendant un moment, je la suis dans des petites rues à peu feutré, elle trottinant rapidement ce qui m'éloigne un peu de la banque, mais elle finit par s'arrêter devant une camionnette bleue... Évidemment, la plaque est juste dessous... Bon, je n'ai pas le temps de cherche un autre endroit, je me craque la nuque puis m'allonge au sol, me glissant sous le camionnette et dégage la plaque en la soulevant, difficilement vu ma position mais j'y arrive au bout de cinq minutes, puis j'attrape par la queue Crokenfer qui montait la garde devant le van puis la tire vers moi doucement pour ne pas lui faire mal. Je la fait descendre dans les égouts en première puis saute à sa suite.
Je me réceptionne tranquillement sur mes pieds avec un sploch qui se répercute dans les égouts dans lesquels trônent trois centimètre d'eau puante, Crokenfer pataugeant en faisant une grimace... La pauvre, je la prend dans mes bras pour ne pas qu'elle soit trop sale et nous avançons d'un pas rapide, ici à par deux ou trois tadmorv personne ne va nous déranger, donc la discrétion n'est plus de mise. Je ne me perds pas évidemment, tournant aux bons endroit ayant mémoriser le chemin à prendre puis nous arrivons devant ce que je cherchais au détour d'un croisement sale, pour ne pas changer..
Je m'approche du mur dont la pierre semble un peu s'effriter au toucher... Parfait, c'est ce que je cherche justement. Je me recule un peu et pointe le mur à Crokenfer, lui demandant une flammèche. Elle lance un petit flot de flamme qui réduit le mur de pierre à l'état de petit caillou, découvrant une grande plaque en acier... Si j'ai bien le plan en mémoire, c'est un placard à balais pour l'entretien de la banque..
Crokenfer continue son jet de flamme pendant quelques seconde pour faire fondre le mur avant que je donne un coup de coude dedans, tordant l'acier non renforcé à cet endroit. Je reproduis le coup trois fois, avant de prendre ma lame et de trancher proprement une ouverture dedans, m'introduisant dans la faille à la suite de ma caninos. Nous voilà donc au cœur de la banque, avec une belle issue pour s'enfuir.. Et si j'ai bien calculé, tout devrait bien se passer...
Je pousse la porte du placard avant de me glisser contre les murs jusqu'à la salle des caméra c'est bien ce que je me disais, le placard n'est même pas a trois mètres de mon objectif.
Je pousse la porte de la salle découvrant un garde musclé les yeux rivé sur les écrans de surveillance, mais je n'ai aucun mal à arriver derrière lui et lui trancher la gorge d'un coup de lame rapide, le laissant mort sur son siège. J'éteins toutes les caméras puis vais directement vers la salle du coffre, Crokenfer à mes cotés qui trottine nerveusement, je comprend c'est son premier casse en même temps, elle est stressé et c'est normal, mais elle tient le coup.
Nous arrivons devant la fameuse porte de coffre blindée, c'est là que Crokenfer prend toute son utilité évidemment. Je m'assois sur le sol regardant avec attention la porte puis trouve le poin faible, juste à coté de la « serrure ». Je regarde ma caninos et hoche la tête, puis désigne du regard l'endroit choisi. Elle plisse les yeux puis prend son souffle lançant une flammèche dessus, puis une autre, puis une autre, ainsi de suite pendant prêt d'une heure.
A la fin elle tousse et n'arrive plus qu'à faire sortir une fumée grisâtre de sa bouche, mais ej suis fier d'elle, elle a réussi son objectif, la porte blindée est fondue, et je peux accéder au code dans la porte qui me permet de l'ouvrir. Je passe à peine trente seconde pour trouver le code, il n'est pas très compliqué en même temps me direz vous, puis j'entre dans cette somptueuse salle... je pourrais devenir riche si je la vidais, mais je ne suis pas là pour ça...
Je cherche le numéro de coffre que je veux puis d'un coup sec, je l'ouvre... Bingo, aucune alarme, j'ai le bon coffre ! Il m'a fallu beaucoup de préparation, mais taper comme ça est une manière très risquée, mais qui peux ouvrir un coffre sans déclencher d'alarme/
Je regarde donc ce qui se trouve à l'intérieur, un petit carnet relié de cuir... Aucune valeur pour moi, mais moi client le veux, alors je le prend puis d'un pas rapide, sort de la salle des coffre, longeant les couloirs dans le sens inverse, puis revenant dans les égouts à l'odeur douteuse, Crokenfer dans mes bras. Je remonte l'échelle pour sortir avec difficulté de sous ce maudit van décidément bien mal garé, puis souffle un coup, caressant ma petit caninos toute fatiguée.

Tu as fait du bon travail, tiens, prend le carnet et suis Grannia, elle va te conduire au lieu de rendez vous, ne le lâche surtout pas, il est très important !

Je regarde Crokenfer hocher la tête puis partir en courant pour aller chercher la pokémon normal et la suivre tandis que je souris, satisfait de ma pokémon...

Bon, je n'ai pas de temps à perdre, au centre pokémon...

Je marche d'un pas pressé, regardant sur les horloges de la ville l'heure à chaque fois que j'en croise une.. Je n'ai pas de retard, mais mieux vaut finir plus tôt que trop tard... Mais finalement j'atteins le centre pokémon cinq minutes plus tard, retrouvant crapulier adossé au mur, guettant je ne sais quoi. Je me met à genoux prêt de lui et le fait monter sur mon épaule, je préfère sentir mes pokémons prêt de moi, au moins je suis sûr qu'ils ne peuvent pas se faire prendre en traître par quelqu'un d'autre.
Il m'indique au dessus de moi une grille de ventilation déjà débouchée par ses soins... Ya pas a dire, même si il est pas spécialement encore fort, je sens qu'il apprend vite mon petit crapulier !
Je grimpe dans la bouche de ventilation et repose la grille derrière moi pour ne pas que ce soit trop visible avant de ramper dans cet étroit passage, sans faire de bruit bien sur, c'est dans ces endroits que les novices se font attrapé généralement, ils crois que personne ne les entends, sauf qu'un endroit comme ça, mais ça résonne ! Enfin bref, je divague...
Je traverse comme ça les ventilations pendant près de dix minute enfin de sortir dans la salle qu'il me fallait, l'endroit où sont gardé tout les pokémons en soin... Je pousse la grille pour la faire sortir de ses gond avant de la remonter dans le couloir de ventilation, la posant ici... Bon, elle est située au niveau du plafond par contre, je n'avait pas prévu ça, il va falloir repartir par les couloirs, qui même en pleine nuit sont certainement rempli de rois ou quatre idiot... Bon, de toutes manières je n'ai aps le choix.
Je me laisse tomber dans la pièce sans un son puis me met à chercher rapidement la pokéball dont j'ai besoin... Hum... La voilà, une hyper ball, je ne l'ouvre même pas je sais que c'est elle, vu qu'elle à un petit autocollant ridicule dessus. Je la met dans une de mes poches puis m'apprête à partir quand soudain la porte s'ouvre doucement sur l'infirmière Joelle qui me regarde avec un air surpris.. Evidemment, il n'y a pas de cachette ici, je l'ai dans l'os...
L'infirmière ouvre la bouche certainement pour crier quelque chose mais je la pointe du doigt et Crapulier font sur elle d'un coup, le poing préparer à frapper.

Elle se met les mains devant sa tête pour se protéger mais cela ne suffit pas, le vampipoing de Crapulier lui casse sa garde pour aller directement frapper dans sa tête, un crac retentissant, puis elle tombe au sol, inerte.
Crapulier retombe au sol et dès que le bruit sourd de la chute de l'infirmière s'estompe, il attrape une de ses jambes et la tire dans un coin un peu plus dissimulé... Je sens que c'est une bonne recrue lui déjà !

Je le remet sur mon épaule et passe dans le couloir en marchant discrètement, la lumière blanche diffusée par les néons m'aveuglant presque, mais ça peut encore aller. Je sens le souffle calme et posé, même flegmatique de cradaupaud sur mon épaule et souris en coin... Je crois que niveau assassinat, il va avoir un très beau palmarès très vite... Je m'apprête à tourner du couloir quand j’entends une voix féminine... Elle appelle l'infirmière Joelle, certainement une assistante je pense... je regarde Crapulier du coin de l'oeil et le fait descendre de mon épaule.
Il marche tranquillement vers la demoiselle comme si du rien n'était, puis arrive en face d'elle. La pauvresse s'accroupit et le regarde avec un sourire :

Et dit moi, il est mignon le cradaupaud, et comment il va ? Il s'est perdu ? Mais... Que fait tuaaargh !

Je m'approche rapidement, plus le temps de niaiser maintenant, la jeune demoiselle s'est prise un coup de boue dans les yeux puis un vampipoing dans le ventre, la mettant Ko sur le coup... les humains sont quand même bien moins résistant que les pokémons c'est fou.. J'attrape Crapulier par les flanc et le pose sur ma tête tandis que je me met à courir, la petit à fait du bruit en tombant dans les pommes, j'espère que ça ne va pas attirer trop de monde....
Je sprinte jusqu'à la sortie, croisant un homme plutôt musclé qui ne lance qu'un « Eh, vous!) avant de se prendre littéralement Crapulier dans la tête, le déséquilibrant le le faisant tomber au sol, avant que ce dernier ne remonte sur mon épaule. Je cours ainsi jusqu'à sortir par la porte de derrière du bâtiment puis reprend mon souffle. Personne à gauche, personne à droite ?

Je me remet à marcher d'un pas rapide pour me perdre dans les ombres, allant directement au lieu de rendez vous avec Crapulier sur l'épaule, retrouvant en chemin Grannia et Crokenfer avec le carnet que je prend délicatement, retrouvant mon client pile à l'endroit convenu. Évidemment, il a le visage masqué, et moi aussi... Il tend la main en disant d'une voix aiguë :

Ma foi, vous êtes bien plus rapide que prévu, c'est bien....

Quand je dois un service à quelqu'un, je m'assure toujours de le faire au plus vite... Je n'aime pas être redevable....


Je lui laisse le carnet et la pokéball sans même attendre de paiement, c'était une vieille redevance que j'avais envers lui, et je déteste être redevable aux autres, ils ont une emprise sur vous après ça.... Au moins je suis sûr d'être tranquille comme ça...
Je reviens au camp accompagné de mes trois pokémons pour découvrir Pangrass et Cyanure veillant sur Rhincorne qui dors.... je m'allonge prêt d'eux, et avec un sourire, je m'endors comme une masse, ne prenant même pas la peine de me changer... La nuit fut longue, mais lucrative, et je suis certain que Crokenfer et Crapulier en sont sortis bien plus expérimentés qu'avant...

Modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25389
Age : 7

MessageSujet: Re: Nuit fort agitée [Os d'entrainement]   Lun 13 Juin - 19:33


OS Validé!

Éclosion de Rhinocorne validée
Caninos: entrainement moyen validé
Cradopaud: petit entrainement validé


Gaku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Nuit fort agitée [Os d'entrainement]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit fort agitée [Os d'entrainement]
» [RP] Mariage de Myckilem et Naurestel
» Après une nuit agitée... Entrainement mérité
» Une Nuit Agitée [Reyson]
» Nuit Agitée Et Douloureuse | Mary, Victoria et Stan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Carmin sur mer-
Sauter vers: