AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Ondes libres

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 22

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Ondes libres   Mar 8 Nov - 17:31

Attérissant avec souplesse du dos de son Metamorph, transformé pour l'occasion du voyage en mon Dracaufeu, je pris quelques instants afin de m’épousseter et de me recoiffer un minimum : J'adorais cette sensation de voler, mais il fallait bien avouer que cela ne laissait que rarement dans le même étât que lorsque l'on partait. Ainsi, Dracaufeu avait la fâcheuse manie de mettre le bazar dans vos cheveux et vos vêtements, dû à sa grande vitesse, là où Bekipan vous laissait en proie à une odeur de poisson des plus tenaces. Je préférais encore être décoiffé, quitte à choisir. Mais qu'à cela ne tienne, je n'étais de toutes manières guère venu pour une cérémonie officielle ou quoi que ce soit du genre. Face à moi, la gigantesque cité de Lavandia, que je n'avais jamais eu l'occasion de visiter, d'ailleurs... Cela pourrait être enrichissant... Mais ce ne serait en tout cas pas pour tout de suite, je n'étais pas venu compter fleurette auprès des marchands du coin.

En effet, ce n'était pas vers la ville que je me dirigeais mais vers le sud, en direction d'un complexe dont j'avais entendu parler, bien que plutôt mystérieux : New Lavandia. Ce chantier abandonné avait pour objectif d'agrandir la mégalopole de Lavandia, en installant une sorte d’extension souterraine à la ville. Néanmoins, le projet avait été abandonné, faute de moyens... et d'autres choses. En effet, les gigantesques installations électriques érigées au sein de ces galeries semblaient bien trop hautes pour qu'une vie tranquille ne puisse y être envisagé. Les créatures électriques avaient de ce fait élu domicile en ces lieux, véritable paradis pour eux, tant le magnétisme et l'électricité statique qui se dégageait de ce lieux était phénoménale, s'écoulant jusqu'à bien plus loin que la porte scellée du chantier oublié.

Quelle était la raison de ma venue, me direz vous alors ? Quel intérêt pouvais-je avoir pour un tel lieu, si ce n'était celui de la simple curiosité ? Eh bien en réalité, il était fort simple : J'étais venu y consolider mon équipe un peu plus, et je visais tout particulièrement l'un de mes compagnons, qui m'avait d'ailleurs permis de décrocher mon dernier badge, celui de l'esprit : Magnéton. En effet, il avait déjà beau être remarquablement puissant, je savais que son potentiel pouvait encore s'améliorer, ayant entendu parler de Magnézone, la forme finale de sa famille. Néanmoins, ce pokemon ne courait pas les rues, et pour cause : Le seul moyen pour Magnéton de venir à évoluer était d'atteindre, certes, dans un premier temps, un niveau de puissance des plus conséquents, mais également de se retrouver confronté à un champ magnétique extrêmement puissant. Et quel meilleur lieu à Hoenn que celui-ci ? Oh, non, ne vous prenez pas la peine de répondre : Aucun, j'avais pris soin de vérifier.

C'est dans cette optique que je cherchais désormais l'entrée de ces travaux oubliés, que je ne tardais guère trop à trouver. Bien loin du sentier principal qui reliait Poivressel à Lavandia, et de l'autre côté du Lac qui bordait cette route, entre les rochers, se trouvait un escalier étriqué qui n'avait de prime abord rien à faire ici. Souriant légèrement après ma découverte, je m'aventurais donc dans cette direction. Les marches, délabrées et couvertes par endroit de mousse, s'enfonçaient assez profondément dans le sol, tant et si bien que la lumière fut bientôt bien moins importante, et ce malgré la belle luminosité qu'offrait cette journée blanche. Je fis donc de nouveau surgir Metamorph de sa sphère, lui demandant de prendre l'apparence de Dracaufeu une nouvelle fois afin d'illuminer un peu les environs, ayant laissé mon véritable Dracaufeu, comme la plupart de mes plus puissants compagnons, à la Tour.

Les escaliers s’arrêtèrent cependant bientôt, se transformant en un couloir, un peu plus large. Je n'eu cependant pas à l'arpenter longtemps, toujours plus sous mes gardes dans cette atmosphère pesante, prêt à dégainer pour me protéger : En effet, le chemin s'arrêta brutalement sur une gigantesque porte de métal, visiblement scellée... du moins à l'origine ? En effet, à ma grande surprise, la porte était désormais dans un état lamentable, et ce malgré sa formidable épaisseur. Pliée par endroits, elle s'était légèrement soulevée de ses gonds, libérant ainsi le passage de l'autre côté pour un humain de taille moyenne, tant qu'il n'était guère trop gros... Allons bon, pensais-je. Il était vrai que l'atmosphère changeante c'était fait sentir depuis un certain temps, emplie d'un picotement certes léger et incessant... C'était donc pour ça : Le lieu n'était plus scellé. A en juger par l’État de ce qui avait du faire office de porte, ceux qui avaient fait ça n'y était guère allé avec le dos de la cuillère. Des voleurs, sans doutes, venant piller le matériel électrique laissé en plan dans ces galeries. Me glissant néanmoins par l’entrebâillement de la porte, et après avoir temporairement demandé à Métamorph de reprendre son apparence originelle pour qu'il puisse passer, je le vis se retransformer de nouveau en Dracaufeu pendant que j'évaluais les lieux de l'autre côté.

Des galeries, c'était à peu prêt tout ce que je pouvais voir, bien que je sentais déjà que se repérer en de tels lieux risquait d'être compliqué. Faisant sortir Ceriflor de sa sphère, je lui demandais alors de régulièrement jeter des vampigraines sur le sol autour de nous, afin de pouvoir retrouver mon chemin par la suite. Et c'est en usant de ces moyens proche du système D que je commençais donc à m'aventurer entrer les murs de ces galeries qui, de ce que je pouvais en voir, avaient l'air diablement grandes et labyrinthique. L'objectif ? Trouver une source d'électricité à l'énergie suffisamment puissante pour faire évoluer Magnéton... le générateur central par exemple ? D'après le vrombissement qui résonnait en tout sens, quelque chose me disait qu'il devait être actif... Mais je gardais tout de même l'oreille vive : Ceux qui avaient fracturé la porte n'étaient peut être pas loin. Heureusement que de petites loupiottes poussiéreuses au possible, certes faiblardes, éclairaient les lieux d'une lueur à la fois faible et inquiétante : La lumière seule de la queue de Dracaufeu aurait été un poil maigrichonne.

[Bien bien bien... Disons... Apparition d'un/de deux PNJ pour un combat double, à 3 pokemons s'il vous plaît. Merci d'avance ! Pour savoir les pokemon que j'ai sur moi, voir mon profil (C'est simple, j'ai laissé quasi tout les plus monstrueux à la Tour).]

_________________
Thème :