AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Ondes libres

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Jeu 9 Mar - 21:18

Ces deux créatures sauvages semblaient être pour le moins agressives à mon encontre : Si elles voulaient fuir, pourquoi m'attaquer dans leurs courses ? Ou alors, défendaient-ils ces lieux de ma présence, qu'ils jugeaient sans doutes comme étant malhonnêtes... Bon, sachant que la porte était fracturée, c'était plus ou moins vrai, mais sachant que j'étais là justement dans l'objectif d'enquêter sur cette affaire et de ramener la paix en ces lieux, c'était légèrement énervant. Boarf, de toutes manières, maintenant que le combat était lancé, j'allais devoir mettre KO ces opposants si je voulais progresser plus en avant en ces lieux. Et puis cela me servirait à entraîner un peu mes compagnons, après tout. Néanmoins, Voltorbe et Electrode étaient pour le moins... Véloces. Electrode tout particulièrement, qui vint percuter Farfuret avec violence dans une Roulade fulgurante... Peut être que faire rentrer dans mon équipe un de ces combattants pourrait être une bonne chose : Après tout, je n'avais pas beaucoup agrandi mon cercle de pokemons depuis quelques temps, maintenant...

Quoi qu'il en soit, l'heure n'était pas à réfléchir à cela : Mieux valait se focaliser sur le combat. D'autant plus qu'ils se débrouillaient plutôt bien : Scorplane avait réussi à intercepter la seconde roulade d'Electrode, lui assénant un violent Poison-Croix. Malheureusement, le poison ne sembla pas affecter sa cible... Dommage. Puis ce furent les coups qui s'enchaînèrent : Le Vent Glace et Le Ponglace de Farfuret, la charge et le Sonicboom de Voltorbe... L'hydroqueue de Scorplane, néanmoins, loupa malheureusement sa cible. Qu'à cela ne tienne, ce n'était encore que le début après tout, et maintenant que les sauvages éléctriques étaient légèrement moins rapide, les choses se passeraient peut être mieux... Ou alors je me faisais encore des films ?



- Bien, Farfuret, recommence avec un beau Vent-Glace, puis Aiguisage ! Toi, Scorplane, balance une Hydroqueue sur Electrode, et enchaîne en lui calant un bon petit Poison-Croix dans le buffet !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3273
Age : 18

MessageSujet: Re: Ondes libres   Jeu 9 Mar - 21:18

Le membre 'Benjamin Makuno' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Lun 20 Mar - 15:34

Farfuret envoie un nouveau Vent Glace... que les deux pokémons esquivent, en partant chacun de leur côté. Puis ils reviennent, dans des Roulades rapides que Scorplane ne peut esquiver ! Heureusement qu'il a une taille fine ! Mais cela n'a bien secoué, et il ne peut répliquer.
Farfuret se fait, de son côté, les griffes... mais juste après, les pokémons électriques se tournent vers lui, ce qui le surprend et lui fait froid dans le dos. Les deux pokémons arrivent alors ensemble avec des Etincelles roulés ! Strike ! Scorplane se reprend et frappe la plus grosse balle avec Poison-Croix. Au moins, les deux pokémons balls ne sont plus collés...

Situation :

Farfuret : Forme Moyenne, Att+1, Pré+1
Scorplane : Forme Bonne

Electrode : Forme Très bonne à Bonne (plus vers Bonne), Vitesse -1
Voltorbe : Forme Bonne, Vitesse -1

Takeshi's Mod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Lun 9 Oct - 1:13


Jouant distraitement d'un geste machinal avec une déchirure qui se trouvait sur le côté de ma cape, je ne perdais pas une miette de l'action qui se déroulait face à moi. Un Voltorbe, ainsi que son grand frère Electrode avaient littéralement déboulés sur mon chemin, ouvertement agressifs. Loin d'être contre tout affrontement, j'avais opté pour Farfuret et Scorplane afin de les affronter, ce dernier étant immunisé aux capacités électriques, et le premier étant sans doutes l'un des pokemons les plus entraînés parmi ceux qui m'accompagnaient et n'étaient guère restés à la Tour. Mais le moins que nous ne puissions dire, c'était qu'ils ne se débrouillaient pas nécessairement comme des professionnels. Scorplane, nottament, ce qui ne m'étonna pas trop au vu de son expérience au combat qui n'était pas encore assez approfondie. Il avait essayé d'éviter les assats éclairs de ses adversaires roulants, mais sa vitesse ne rivalisait pas avec la leur et il avait subit de sales coups...

Du moins, au début, car je m'efforçais de régler le problème de vitesse , Farfuret s'occupant de ralentir les pokemons qui nous faisaient face avant d'améliorer ses capacités offensives pour ce qui allait suivre. Il n'était pour sa part pas à son premier combat, et son attitude assurée ne semblait pas spécialement plaire aux sauvages, qui ne manquèrent pas de le percuter au moyen de violentes Etincelle, les ampoules cassées qui traînaient par terre grésillant au simple passage de l'attaque. En voilà qui aimaient bien se nourrir de cette énergie... Cela ne devait pas être sans rapport aucun avec la panne qui avait touché Lavandia quelques temps plus tôt. Il n'était plus question de simple bataille amicale, mais de tentative de mettre hors d'état de nuire un obstacle qui se dressait sur la capitale de Hoenn : Une sangsue de leur électricité pour New Lavandia... J'allais avoir du ménage à faire moi, une fois ma bataille achevée.



- Farfuret, utilise une combinaison de Combo-Griffe et de Poinglace, sur Electrode ! Ne lui laisse pas de répit. Scorplane, tiens le coup, et utilise une combinaison de Vive-Attaque et de Poison-Croix pour ta part, toujours sur Electrode. On va tâcher de les prendre sur leur propre jeu : La vitesse !

_________________


Dernière édition par Benjamin Makuno le Lun 9 Oct - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3273
Age : 18

MessageSujet: Re: Ondes libres   Lun 9 Oct - 1:13

Le membre 'Benjamin Makuno' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Mar 10 Oct - 2:46


Vos deux pokémons semblent démarrer en même temps mais il y a un très léger temps de latence entre le départ du premier et celui du second, afin qu'ils ne se gênent pas l'un l'autre, et si votre Scorplane s'en sort merveilleusement bien avec ses combinaisons d'attaque, mettant Electrode à mal par un coup critique empoisonnant, Farfuret est intercepté par un Sonicboom qui l'arrête dans son mouvement avant qu'il ne puisse porter sa propre combinaison d'attaque. L'agacement se lit clairement sur le museau de votre pokémon Glace! Il n'a pas aimé se faire stopper de la sorte par une attaque aussi faible, toutefois il en a gardé sous la patte et afin de se venger de Voltorbe il choisit d'utiliser Vent Glacé, prenant des initiatives par lui-même sans même un regard vers vous. Voltorbe encaisse puis joint son pouvoir à son ainé en combinant une double Etincelle! Une fois encore sur Farfuret! Ce-dernier a eu très très mal mais malgré son état préoccupant il se relève avec fougue! Le voilà qui cède à une colère noire!

Situation :

Farfuret : Forme Faible à Critique, Att+1, Pré+1
Scorplane : Forme Bonne

Electrode : Forme Moyenne, Vitesse -2, empoisonné
Voltorbe : Forme Correcte à Moyenne, Vitesse -2


Gaku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Jeu 12 Oct - 21:53


Mon vent glace de début d'affrontement s'était révélé être des plus utiles, et je n'en attendais pas moins : Si Voltorbe et Electrode étaient des pokemons réputés pour leur formidable vitesse, mon assaut de givre avait permis de les refroidir et de les ralentir quelques peu, ce qui fut suffisant à mes pokemons pour prendre de vitesse leurs adversaires. C'est ainsi que partant presque tout les deux en même temps, Farfuret et Scorplane s’élancèrent en direction des sphères électriques. Tout se passa remarquablement bien pour Scorplane, qui semblait enfin faire des progrès et parvenait à placer ses coups avec efficacité : Electrode semblait avoir particulièrement souffert de l'assaut de mon pokemon vol, et son teint nauséeux me laissait supposer un empoisonnement de par le Poison-Croix qui était le bienvenue. Farfuret par contre, si il commençait à avoir un sacré entraînement, ne m'enchanta pas tant...

Alors qu'il couraît en direction de ses adversaires, il se fit prendre de vitesse par une violente attaque Sonicboom qui le projeta en arrière, le faisant heurter un des murs du complexe, dont le plafond laissa s'échapper un peu de poussière. Fronçant les sourcils, je savais qu'il n'y avait pas vraiment de quoi s'inquiéter, les lieux étaient après tout pensés pour être solides, mais le choc avait résonné dans les couloirs vides de New Lavandia, créant un vacarme sourd particulièrement inopportun. Au moins, il était maintenant clair pour les éventuels criminels qu'ils n'étaient pas seuls. Mais ce n'était pas ma préocupation du moment : Détournant mes yeux du plafond et replongeant mon regard dans le match, je pu voir Farfuret changer de stratégie et utiliser Vent Glace, contrant mes ordres. Nouveau froncement de sourcils, silencieux : Il avait bien fait, ayant été éjecté du corps à corps, de se tourner vers un assaut à distance... Mais il ne faudrait pas qu'il prenne goût à prendre trop d'initiatives, il n'avait pas aussi bien fait ses preuves que d'autres de mes pokemons.

Alors que les violentes étincelles des sphères vinrent percuter de plein fouet Farfuret, qui semblait commencer à prendre la mouche et à s'agacer, se dissipant de ce fait et n'étant plus pleinement concentré, je me hâtais de reprendre la main.



- Farfuret ! Ne te laisse pas si facilement provoqué, tu en verras bien d'autre au cours de tes combats. Il faut rester froid. Méthodique. Tranchant. Tu as toutes ces armes, alors prends donc de vitesse cet Electrode en combinant Vive-Attaque et Poinglace ! Sabotage sur Electrode pour l'empêcher d'exploser de façon désespérée, et nouvelle Poison-Croix, sur Voltorbe cette fois !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 13 Oct - 20:30

Difficile à dire si Farfuret a essayé de se calmer suite à vos paroles ou pas. Mais vos ordres ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd, et le voilà parti à toute vitesse. La fin de l'attaque combine la vitesse de Vive-Attaque à la puissance de Poing Glace. La cible ? Electrode, bien sûr. Scorplane tente de suivre, mais se fait interrompre par Voltorbe et un Sonicboom qui son "envol". Qu'il en soit ainsi, il perd du temps mais pas son objectif, et fini l'Electrode qui se chargeait...

Voltorbe envoie par la suite une deuxième attaque, Etincelle, contre le furet. Ce dernier se fait alors durement repoussé, mais se redresse... un genou à terre. Cela devient dur pour lui.

Situation :

Farfuret : Forme Critique à KO, Att+1, Pré+1
Scorplane : Forme Bonne à Correcte

Electrode : Forme KO
Voltorbe : Forme Correcte à Moyenne, Vitesse -2


Takeshi's Mod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 22 Juin - 21:56

L'assaut de mes pokemons avait beau avoir été retardée par l'offensive de Voltorbe, du moins en ce qui concernait Scorplane, elle parvint tout de même finalement à son terme, permettant à mes compagnons d'achever efficacement la plus grosse des menaces : Électrode. Le pokemon roula en effet légèrement sur le côté, visiblement à bout de souffle. C'était toujours plus agréable de voir la situation tourner au deux contre un, du moins lorsque l'on se trouvait dans le camp en supériorité numérique. J'étais cependant lucide : Face à moi, Farfuret venait de déguster un nouvel assaut éclair de la part du Voltorbe, et l’Étincelle fit poser genou à terre au pokemon glace. Néanmoins, alors que je regardais d'un œil impassible l'action, le visage fermé, un léger sourire en coin vint me défigurer lorsque je vis mon pokemon se relever, tremblant à moitié mais debout.

Il l'avait. Il avait l'esprit qui m'avait accompagné au travers de toutes les épreuves que j'avais pu traverser depuis le début de mon voyage, tout comme il avait l'esprit qui avait poussé mes meilleurs pokemons au plus haut niveau. C'était cette rage de vaincre et cette volonté de ne pas baisser les bras. Tout donner. Il avait encore quelques détails d'entraînement à perfectionner, mais une fois que vous avez ça, vous avez toutes les clés en main. Scorplane, d'un geste instinctif, était venu se positionner légèrement en avant de Farfuret, afin d'inciter l'adversaire à l'attaquer lui même plutôt que le pokemon glace sans doutes. Ça aussi, le sacrifice, c'était une valeur chère à mon équipe et moi. Alors oui, ils n'étaient pas parfait ces futurs champions... Mais ils avaient tout pour le devenir.



- C'est ça qu'on veut voir ! Allez les gars, expédiez moi cette Pokeball énervée au tapis. Scorplane, commence en frappant Voltorbe de ton Poison-Croix, puis profite de la proximité pour lui balancer une Hydroqueue à bout portant ! Toi Farfuret, donne tout ce que tu as pour le finir en beauté : Combine de nouveau ta Vive-Attaque à ton Poinglace pour l'envoyer bouler !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3273
Age : 18

MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 22 Juin - 21:56

Le membre 'Benjamin Makuno' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Sam 23 Juin - 19:26



Les choses sont tendue pour Farfuret. Votre pokémon, blessé et à court de souffle, ne semble plus en avoir pour très longtemps ce match. Cependant, conscient de sa situation, votre pokémon donne tout dans un sursaut d'adrénaline. S'élançant avec Vive-Attaque, votre pokémon arrive à fermer la distance pour coller un bon Poing Glace dans la pokéball vénère, l'envoyant valser en arrière...

Pour atterrir pile poil sur l'Electrode dans un bruit de boule de pétanque.

Carrot ! Un bon dégommage qui envoie Electrode voler dans un escalier bloqué par des signes " Danger !". Un Toc, sonore se fait entendre à chaque marche que percute le pokémon, et suivit d'un roulement qui se fait de plus en plus lointain, jusqu'à que pouf, plus aucun son !

Revenons en à votre combat voudriez vous bien ? Après le carrot qui la cloué sur place, Voltorbe acheva sans cérémonie Farfuret. De son coté, Scorplane avait profité que l'attention ne sois pas sur lui pour s'approcher avec Poison Croix. Les pinces empoisonné se croisèrent, frappant violemment Voltorbe au sommet de sa Ball de tête. Profitant de la force d'inertie apporté par son coup, Scorplane se retourna en l'air dans une rotation, et claqua son Hydroqueue au même point que sa précédente attaque, finissant le Voltorbe pour de bon !

Situation : VICTOIRE

Farfuret : Forme KO
Scorplane : Forme Bonne à Correcte

Electrode : Forme KO [ Homerun !]
Voltorbe : Forme KO
Only K~ :3


Dernière édition par Miss Rpg le Lun 25 Juin - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Dim 24 Juin - 10:43

C'était dans ses dernières limites qu'allait devoir ici piocher Farfuret pour finir le match, ce dernier étant visiblement à bout de souffle de se prendre ces assauts frontales électriques de la part de ces étranges pokemon. Ils étaient rapide, c'était indéniable, et plus dangereux que ne pouvaient laisser penser les apparences. Je devais avouer que cela me plaisait : Pour la première fois depuis un moment maintenant, j'allais surement de nouveau agrandir mon équipe de manière volontaire, en capturant de moi même un pokemon sauvage. Cet Electrode ferait parfaitement l'affaire : Il avait été redoutable sur ce match. Seulement, mes plans furent coupés court par un malheureux concours de circonstance qui ne vint pas jouer en ma faveur. En effet, mon pokemon de givre avait bel et bien utilisé ses ultimes ressources afin de jaillir en avant avec célérité pour frapper Voltorbe dans une combinaison de Poinglace et Vive-Attaque qui sembla des plus efficaces... Un peu trop même.

Le pokemon sauvage non évolué fut projeté en arrière sous l'intensité du choc, une traînée de givre semblant flotter légèrement dans les airs derrière lui, avant de percuter son comparse Electrode, KO derrière lui. Un bruit de boule de pétanque retentit fortement, et l'Electrode, emporté par le choc, fut également projeté en arrière, en direction d'escaliers descendant dieu seul savait où. Les bruits de sa chute se firent de plus en plus sourd, et bientôt le grondement que provoquait son roulement sur le sol s'estompa complètement, m'indiquant cruellement qu'il avait sans doutes fini sa course bien loin désormais. Je ne pouvais pas vraiment en vouloir à Farfuret, sa démonstration était impressionnante. Je pouvais également m'estimer heureux que le choc des deux pokemons électriques n'ai pas eu une nature plus... explosive, auquel cas j'aurais sans doutes vraiment eu raison de me plaindre. Bah, tant pis, pensais-je en retournant mon attention sur le Voltorbe.

Ce dernier tentait de se défendre comme un beau diable mais ne tarda pas à également céder sous les coups de mes compagnons, Scorplane le frappant à deux reprises avec agilité et puissance, ce qui suffit pour le faire tomber dans les vapes. Je félicitais mes compagnons avant de les rappeler, puis je m'avançais en direction du Voltorbe qui gisait là au sol. Attrapant une pokeball de mon sac, je m’accroupissais près de lui avant de poser la sphère sur sa tête, aspirant le pokemon électrique à l’intérieur. La sphère remua quelques instants. Cela ne valait pas son grand modèle, mais avec de l'entraînement lui aussi serait capable d'arriver à ce stade. Puis au final, cela avait été le dernier à tomber. Un tintement sonore se fit entendre : Vraisemblablement, la capture était désormais finie. Il était temps d'aller voir plus en profondeur ce qu'il se passait. Il me semblait avoir justement entendu d'autres bruits, précédemment, un peu plus loin... Cela faisait un moment que j'étais enfoncé dans ces tunnels désormais, et heureusement que je marquais mon chemin derrière moi pour pouvoir me souvenir du chemin à suivre au retour. Mais je voulais savoir ce qui se tramait ici... Et sans doutes y mettre un terme, au vu des méthodes qui avaient été employées pour pénétrer ces lieux.



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Lun 25 Juin - 19:47


C'est dans un chemin peu sûre et semer d'ambuche que vous avancez. Si le système électrique semble encore opérationnel, certain escalier mur semble en piteux état. Comme si des combats avait eu lieu il n'y a pas si longtemps que cela. Tandis que vous avancer, vous finissez par arriver dans un couloir plus long et élevé que les autres.

A mi parcours de ce dernier, un terrible vacarme dans votre dos vous fait vous retourner, découvrant qu'une immense porte blindé descend du plafond à l'entrée du couloir d'ou vous venez, courant dans direction, vous arriver juste à temps; pour voir la porte se refermer sous vos yeux.

Dans un rythme de métronome, les lumières du couloir clignotent, plongeant le couloir dans une vision de film d'angoisse des année 90. L'instant d'après, vous vous rendez compte que dans votre dos, le même procédée c'était déroulé, mais laissant un espace de 5 centimètre avec le sol.

Vous voilà prit au piège dans un couloir de dimension 150x5x5 mètres. Cela ne peut-être pire ? Dites le à ce gaz soporiphique qui s'échappe de l'espace laisser par là seconde porte blindée.

D'un rapides coup d'oeil, vous apercever un boitier éléctrique fermé par un verrou, ainsi qu'un panneau de contrôle plus loin avec un code à 4 chiffre. Vous vous rendez aussi compte qu'une caméra épie vos mouvement depuis un coin du couloir.
Situation :

Gaz : Remplira le couloir dans 2 post. Altitude du gaz au prochain post ( 2 mètre )

Only K~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Mer 27 Juin - 23:29

Je m'enfonçais toujours plus profondément dans les souterrains tentaculaires de New Lavandia à chacun de mes pas, posant précautionneusement les pieds pour ne pas glisser sur les tuyaux et autres matériels de chantier qui jonchaient le sol, çi et là. Les lumières lancinantes crépitaient, laissant entrevoir des murs et des couloirs de plus en plus amochés, des fissures laissant parfois place à des craquelures, puis à des morceaux de murs effondrés, révélant la terre à nu derrière sur de petites surfaces. Pas très rassurant... Mais je ne m'inquiétais pourtant pas outre mesure : Le tout avait l'air relativement solide, et si je n'étais pas accompagné de mon fidèle ami Gallame, j'avais néanmoins avec moi mon très utile Metamorph Noir, dont l'empreinte de Gallame était encrée dans son esprit. Je n'aurais qu'à user de son morphing puis de ses capacités de teleport si les choses venaient à mal tourner... si j'en étais en mesure néanmoins. Mais ne portons pas la poisse, il risquerait de m'arriver des brico...

Je sursautais soudainement tandis que je venais de me mettre à arpenter un couloir un peu plus large et bien plus haut que les autres, un bruit lourd faisant gronder le sol, et donc le tout, étant moi même sous terre... Cela provenait de derrière moi. Je m'étais retourné en vitesse, la main glissant par réflexe près de l'un de mes katanas accrochés dans mon dos, tandis que l'autre s'accrochait à ma ceinture, près de mes pokeballs. Ce ne fut pas un redoutable ennemi que je vis néanmoins, mais une gigantesque porte de métal à l'allure redoutablement solide... Il allait être compliqué de la forcer, compliqué de faire demi tour. Cela m'inquiétait un peu, ne comprenant pas vraiment l'origine de cette fermeture soudaine de sécurité. Mais les choses ne s'arrangèrent pas du tout : Sentant le traquenard arrivé, je me précipitais plus en avant, constatant qu'une autre porte venait de se baisser, laissant néanmoins un interstice de quelques centimètres avec le sol, pas suffisant pour que je ne puisse me faufiler néanmoins.



- Et merde, dans quoi j'suis tombé moi encore...


Dans quelques chose de pas très bon, une fois de plus, visiblement : Je reculais de plusieurs pas tandis que plus loin devant moi, la porte qui s'était fermée pour me prendre au piège dans ce couloir se mit à déverser dans le sas où j'étais enfermé un étrange gaz aux teintes verdâtres, dont je pouvais rapidement constater la progression aux reflets provoqués par les éclairages réguliers des lumières sur ce dernier. Hmphf, là, il y'avait un sérieux problème. Réfléchissant rapidement pendant que j'observais les lieux : Heureusement, si l'on pouvait dire ainsi, j'étais considérablement habitué aux situations de crises ou ma vie était en péril, ce qui m'avait appris à garder un sang froid à toute épreuves. Mais je n'en restais pas moins lucide : Si je ne savais rien de cet étrange gaz qui se répandait dans la pièce, quelque chose me disait qu'il n'était pas une bonne idée que je ne m'en approche.

Aussi devais-je observer les lieux. Un long couloir, banal... Une hauteur de plafond néanmoins assez élevée, ce qui me rassurait quelques peu : Cela me permettrait d'avoir plus de temps de réflexion si les choses venaient à mal tourner. Alors que je balayais la salle du regard, je vis alors un compteur électrique sur le mur non loin de là, fermé par un cadenas. Détail sans importance pensais-je : L'ouverture de ce type de serrure serait une formalité. A coté de ce dernier, pas très loin de la porte, un boitier numérique à code... Qui ne me servirait à rien, je ne connaissais pas de maudit code capable de m'aider dans cette situation. Relevant la tête, je vis alors un point rouge clignoter un peu en hauteur : Une camera me fixait depuis tout à l'heure, visiblement en train d'enregistrer... Voilà qui expliquait pas mal de choses, notamment cette tentative cynique de me mettre hors jeu. Par contre, je devais bien avouer avoir du mal à comprendre...

Si les personnes en cause de la destruction de la porte blindée de l'entrée avaient accès aux système de sécurité et aux caméras, c'était que les choses clochaient ici bien plus que je ne l'avais suspecté au départ. De plus, ce genre d'installation et de piège me laissait plutôt surpris : On camouflait rarement un piège au gaz avec un sas d'enfermement dans une simple centrale souterraine, qui plus est lorsque celle-ci avait vu son projet de construction abandonné en cours de route... Ce n'était pas de simples voleurs un peu curieux venu voir si ils ne pouvaient pas faire main basse sur une partie du matériel laissé là, en somme... Je m'en doutais un peu, mais je ne m'attendais pas à quelque chose de cette envergure non plus. Qu'à cela ne tienne : J'aurais tout le temps de m'inquiéter de cela plus tard, mais pour le moment, je devais avant tout sortir d'ici.



- Avant tout, Scorplane, je pense que nos spectateurs on suffisament profité du spectacle : Détruit moi cette caméra, et vérifie qu'il n'y'en ai pas d'autres. Bekipan, Vent Arrière pour tenir ce gaz à distance, et si cela ne suffit pas, balance du Vent Violent ! Ça devrait créer un courant d'air en direction de l'interstice et vider un peu la zone. Makuhita, pète moi le cadenas de ce compteur avec Cogne par exemple, veux tu ? Que je puisse couper le jus. Ça devrait désactiver le système de sécurité et donc le déclencheur du gaz. Et peut être même le verrouillage des portes ! Enfin j'espère...


Je me tenais prêt à sauter sur Bekipan pour prendre de la hauteur si la situation venait à dégénérer. Metamorph, également sorti de sa pokeball, s'était morphé en Nostenfer afin de rester en hauteur et de checker lui aussi les environs, à la recherche de potentiels indices. Prêt à se transformer en Gallame pour me téléporter hors d'ici si les choses devenaient vraiment ingérables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 29 Juin - 18:36


L'éclairage de la pièce, instable tel une luciole en pleine nuit, donner à vos spectateur une scène qui semblait avancer image par image, tel un jeu commençant à présenter des problèmes de frames. Cependant, vous vous décidez à leur épargner ce spectacle de basse qualité en envoyant Scorplane exploser la caméra de surveillance. A la grand plaisir ? Je ne pense pas.

Mais vous avais de bien plus urgent problème à vous soucier, car le gaz soporiphique, continue de remplir la pièce ! Sortant Békipan, vous lui ordonner d'utiliser Vent Arrière en direction de l'intermice. L'instant d'après, un cri paniqué s'élève de l'autre coté de la porte blindé tandis que le gaz s'arrète momentanément de se propager.

- Aérrrr !

Hélas, alors que vous êtes occupée à "dévérouiller" le cadenas en compagnie de Makuhita, vous êtes témoins d'un autre effets de Vent Arrière. Une partie du courant d'air ne pouvant traversé l'intermice, se mit à glisser sur la porte et le sol pour revenir dans la pièce, remuant le peu de gaz présent dans la salle. L'air, rémué par la constance de l'attaque de Bekipan, finis par être mélanger avec une version dilué du gaz soporiphique. Moins puissant, vous remarquer que tout le personne en présence commence à somnoler, mis à part vous qui avait commencer à retenir votre respiration.

Tandis que Makuhita détruisit le cadenas, vous vous dirigez vers le boitier électrique. Après une courte observation, vous répérer un fil brancher à l'alimentation du circuit et le saboter.

CLAC !

Tandis que les lumières s'éteignent complétement, un gros son s'échappent de la porte blindé entre ouvertes, qui apparemment est débloquer. Bien, à présent, il ne reste plus l'ouvrir.

De l'autre coté de la porte, vous entendez des pas précipités s'éloignant des lieux.
Situation :

Vous :  Retenant votre Souffle ( 1 post )

Votre équipe : Somnolente ( 2 action avant de s'endormir )

Gaz : Ne se propage plus. Mélangé de façon dilué avec l'air.

Portes : Déverrouillés, mais toujours affaissés

Vent Arrière : 2/5

Only K~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Dim 8 Juil - 2:02

Le vent se leva doucement avant de se mettre rapidement à souffler avec force, provenant de derrière nous de façon artificielle suite aux capacités de Bekipan. Heureusement qu'il était là : Voilà quelque chose qui allait sans doute repousser efficacement toute tentative de faire rentrer du gaz dans la pièce pour un moment. La manœuvre semblait avoir agacé ceux qui se trouvaient derrière la porte, confirmant que j'étais bien moins seul sur place que l'on aurait bien voulu me le faire penser. J'entendis un cri de pokemon, que je suspectais être celui d'un Aéromite sans être vraiment sur, tandis que se mêlaient à ceci des bruits de pas qui s'éloignaient. Ainsi donc, ces salopards partaient en courant ? Ce n'était pas pour me déplaire, ça m'éviterait un de ces comités d'accueil des plus désagréables lorsque j'aurais réussi à m'extirper de ce piège grossier. Qu'ils courent : A ce que je sache, il n'y'avait de toutes manières qu'une issue à New Lavandia... Et j'étais visiblement en travers.

Cependant, si j'avais réussi à gagner du répit de ce côté là et si je vis d'un œil satisfait Scorplane briser avec violence la caméra qui scrutait les environs à l'aide de ses puissantes pinces, tout ceci ne me sortait pas d'affaire pour autant... En effet, je me rendis rapidement compte que le Vent Arrière avait beau avoir eu beaucoup d'effet positifs, il avait amené quelque chose de bien moins propice à la situation : Un brassage d'air, ce qui valu au gaz étrange de se mélanger avec l'air avec une rapidité déconcertante, tant et si bien que bientôt, l'air ne formait plus qu'une seule masse contaminée, certes légèrement. In-extremis, j'avais pris une grande inspiration avant que cela n'arrive, étant plus ou moins tout ce que j'avais eu le temps de faire. La peur m'envahit tandis que je regardais la réaction de mes pokemons de sortie, craignant le pire... Néanmoins, je me vis rassuré, si l'on voulait, en constatant que ce gaz ne semblait pas vraiment mortel, mais plutôt soporifique, à la façon dont je pouvais commencer à voir le regard défaillant de Bekipan.

Le temps était désormais compté : Makuhita venait de démonter le boitier du compteur électrique, et celui ci aussi se mit à bailler avec la grâce d'une Ecremeuh... La tuile. Me précipitant, je détachais plus ou moins tout les fils à ma portée, disjonctant le bordel. Coup de cul, j'avais pas prit de jus, et un bruit de verrou sembla s'élever des portes. Voilà qui avait sans doutes déverrouillé le système tout autant que cela avait coupé le jus... Sortant d'un geste précipité ma lampe torche de mon sac, je fis sortir de sa pokeball Ceriflor. Son Zenith allait être bien utile pour répandre le soleil dans ces lieux, tout comme sa Soucigraine, au vu des circonstances... Sur qui l'utiliser néanmoins ?



- Zenith ! Puis Soucigraine sur Metamorph !


Je courais pour ma part en direction de la porte d'où était provenue un peu plus tôt le gaz qui me posait soucis, faisant signe à Metamorph et Makuhita de me suivre, tout comme Ceriflor même si il serait moins utile pour les prochaines taches... J'allais avoir bien besoin de leurs gros bras pour soulever cette foutue porte dont je ne voulais même pas connaître le poids. Rappelant Bekipan et Scorplane dans leurs balls au passage, je fis signe à Metamorph de changer de forme pour se transformer en Gallame, sortant l'original de sa sphère au passage. Habitué des situations bordéliques, Gallame me regarda de son air sérieux, visiblement conscient que la situation n'était pas à la détente. Faisant signe à mes pokemons de m'aider à soulever suffisamment la porte afin que nous puissions passer, je fis sortir Magnezone par le trou, afin que ce dernier ne puisse monter la garde de l'autre côté, tout en nous aidant potentiellement à l'aide de ses capacités magnétiques. Je comptais également sur les capacités psychiques de Gallame et Metamorph pour aider à soulever la porte... Cela suffirait surement, du moins je l'espérais. Nous n'avions pas vraiment le temps de réfléchir d'avantage de toutes façons... Heureusement que je pourrais compter sur le Glas de Soin de Snubbul pour nous remettre tous d’aplomb une fois que nous serions sortis. Je le fis d'ailleurs également glisser de l'autre coté de la porte.


- Allez les gars, on soulève ! Dès qu'on peux, on passe et Snubbul s'occupera de nous avec Glas de Soin. Magnezone, aide nous si tu peux, mais surtout surveille la zone. Allez... Oh... HISSE !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Dim 8 Juil - 20:35



C'est en apnée dans cet brume soporifique, vous faîtes appelle à Ceriflor qui n'est visiblement pas affecter du tout par le gaz soporifique. Tout le contraire de Gallame et Metamorph qui commence déjà à somnoler; tout comme vous qui avez du ouvrir la bouche pour donnée vos directives.

Mais pas le temps de roupiller, la situation est critique. Prenant la forme de son collègue, Métamorph prend place à coté de Gallame sous la lumière du Zénith, résistant au effet du sommeil grâce à Soucigraine. Vos deux pokémon parviennent à soulever la porte et vous et votre équipe vous précipitez de l'autre coté, avant que ceux ci ne s'éffronde de sommeil. Avant que vous ne tombiez aussi dans les bras de Morphée, vous parvenez à faire sortir Snurbull et lui communiquer ses ordres.

Quelque instant plus tard, tous le monde est réveiller par l'effet de Glas Soin.

Ne reste devant vous que les galeries vides et sombre

Situation :

Général : Vous êtes sortis, et tout va bien.
Only K~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Lun 9 Juil - 19:23

Comme un seul homme, Gallame, sa copie crée par Metamorph, Makuhita et moi même nous mirent à soulever avec force la porte qui nous posait problème, et une constatation me vint rapidement : Ce n'était effectivement pas un poids des plus légers. Soufflant comme un buffle, j'avais moi aussi du reprendre ma respiration pour l'effort, tant et si bien que je pu goûter également aux joies de l'air saturé en gaz soporifique. Les effets ne tardèrent d'ailleurs pas vraiment à arriver : Ma tête se mit à tourner, et je sentais déjà mes yeux vouloir se fermer, la fatigue me gagnant avec une vigueur tout sauf naturelle... Mais il fallait tenir ! Me concentrant pour lutter contre l'appel de Morphée, j'usais de toutes ma force physique, ce qui n'était pas vraiment ma qualité principale malgré mes progrès grâce à mon entraînement aux katanas. Heureusement, je pouvais compter sur le soutien de mes compagnons, et sur les pouvoirs psychiques de Gallame, Metamorph sous sa forme, ainsi que sur les pouvoirs électromagnétiques de Magnezone pour m'aider dans la tache.

Ce qui ne fut pas de trop, mais ne se révéla au final pas si compliqué : Le courant étant coupé, les verrous de la porte blindée s'étaient désactivées, ce qui facilitait grandement la tâche. Voyant mes pokemons prendre peu à peu leurs marques grâce à ma splendide Ceriflor qui avait ébloui le terrain de façon durable avec son fabuleux Zenith. J'appréciais beaucoup ma Ceriflor, pensais-je en voyant cela : Il faudrait que je passe plus de temps avec elle, et ses facultés me seraient sans doutes décidément fortement utiles au cours de mes combats ou sur le terrain. Mais je n'eu pas plus l'occasion de la contempler que cela. Dans un ultime effort au son d'un cri à mi chemin entre l'effort et la rage, je levais la porte d'un grand accoût, nous étant synchronisés grâce aux facultés mentales de Gallame. Ce dernier prit d'ailleurs le relais avec Metamorph pour soutenir la porte, ces dernières ne pouvant désormais être atteintes que par eux, tandis que Makuhita, trop court pour les aider d'avantage, sortit du piège, suivi de prêt par moi-même, nos visage déformés par la fatigue.

Gallame se décalèrent sur le côté, d'un mouvement synchronisés, après que Ceriflor un peu à la traîne, toujours un peu dans les nuages et visiblement étonnamment non affectée par le gaz : Un grand bruit de coulissement métallique se mit à retentir tandis que d'une vitesse vertigineuse, les portes se refermaient immédiatement dans un grand bruit assourdissant qui fit vibrer les mur, le système électrique de secours ne maîtrisant plus la vitesse de chute. Soufflés tandis que la lumière provenant du Zenith toujours dans le sas disparaissait d'une façon brutale, j'entendis néanmoins le doux son de glas déclenché par Snubbul. Une douceur magnifique qui semblait vous illuminer, nétoyant votre âme en vous soignant... Ce qui sembla fonctionner : Je me réveillais, et les grognements que j'entendis autour de moi semblaient signifier que c'était réciproque. Demandant à Ceriflor d'envoyer un Zenith, je constatais que mes compagnons se réveillaient doucement, tandis que Ceriflor semblait danser. Le regard de Magnezone était toujours figé sur le couloir devant nous, ce dernier avait sans doutes vérouillé son objectif : Verouiller que rien ne nous arrive d'en face.

Mais désormais, il était temps de justement aller voir : Le bilan de tout ça, pensais-je en me relevant et en m'époussetant, était néanmoins assez accablant : J'étais surveillé. J'avais été piégé de façon très agressive pour me neutraliser, avec des installations précises et visiblement installées depuis longtemps. Bilan ? J'avais affaire à une organisation d'individus des plus dangereuses et visiblement influentes, connaissant visiblement bien l'endroit et se l'étant visiblement approprié depuis un certain temps ou du moins rapidement. Avaient ils été d'anciens employés, quelque chose dans le genre ? Mais le plus préoccupant n'était même pas ça. J'avais toujours cru, comme la version officielle le stipulait, que cette endroit était censé être une gigantesque centrale pour Hoenn, mais qu'elle avait été abandonnée il y'avait de cela bien longtemps, inachevée, dans des raisons obscures... Alors qu'est ce que faisait un piège de ce style dans un tel lieu ? Gardaient-ils quelque chose de secret, enfoui au plus profond de New Lavandia ? Je grommelais en rappelant mes compagnons, à l'exception de Ceriflor et Magnezone. Il allait m'être utile pour ouvrir la marche, voyant mieux que moi grâce à sa vision des perturbations des champs électromagnétiques. Devancé par ce dernier qui, je m'aventurais dans le couloir qui me faisait face, approchant visiblement du dénouement, tandis que Ceriflor se tenait à côté de moi, légèrement en retrait, pour nous illuminer de son Zenith...

Cette histoire n'était plus seulement louche, mais diablement préoccupante. Je ne savais pas ce qu'il y'avait, et je ne savait pas pourquoi des types de ce genre le voulait, mais...

Je tirerais cette histoire au clair.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Mar 10 Juil - 17:33



En effet le dénouement de cette affaires approche au fur et à mesure des pas que vous prenez dans les installations sophistiqué de New Lavandia. Malgré les apparences modernes des lieux, il vous parait évident que les lieux n'ont pas été utiliser depuis un moment. Prenont exemple des panneaux numérique servant autre fois d'information au employés des lieux, qui ne sont pratiquement tous aujourd'hui hors circuit. Mais les signes de passage récents sont aussi présent dans le paysage. Cannettes renversé au sol, bol de nouille instantanée non finis jonché sur certain plan de travail.

Oui, vous n'êtes pas seul.

Votre chemin vous amène dans une pièce de taille gigantesque, suffisante pour permettre au pokémon vol de se déplacer librement. Depuis l'entrée plonger dans la pénombre, vous apercevez  un immense panneau de contrôle de l'autre bout de la salle installer à coté d'un générateur. Penchée au dessus des commandes, une femme aux cheveux emmêlé semble s'affairé en hâte sur un ordinateur de poche connecté au panneau de contrôle, marmonnant à voix basse.  

Alors que vous faites le premier pas dans la pièces, vos yeux captent un objet luisant entrant dans la zone illuminé par le Zénith de Cériflor. Avec un réflexe de bonne qualité, vous parvenait à détourner avec votre katana le projectile volant vers votre tempe. L'objet métallique chuta au sol, et vous y identifier un shuriken de bonne facture. Levant les yeux dans la direction du lancer, vous apercevez cette hommes qui se laissa tomber du mur près du générateur.  


- Tsss. Meurt en silence veut tu bien ?

Sortant une unique pokéball, l'individu eut un mouvement du poignet qui révéla un étrange bracelet incrusté d'une gemme étrange. Lorsque la ball s'ouvrit, le sol trembla sous le l'apparition de votre adversaire.


Un Métalosse ! Un seul coup d'oeil suffit à comprendre que ce pokémon est surentraîné, et aussi à remarquer le brassard autour de sa patte avant gauche, où une gemme similaire à celle de son dresseur était implanté.

- Si tu es arriver jusqu'à ici, il est hors de question de te laisser partir. Métalosse utilise Barrage.

Tandis que ses yeux s'illuminer d'un bleu mystique, Métalosse poussa un terrible hurlement qui libéra des ondes de puissance dans tout la pièces. Ces dernière vous touchèrent, tandis qu'un halo gris vous entouré vous et les mur de la salle de contrôle.

La fuite n'est pas une option.

Touchant de l'index la gemme de son bracelet, le shinobi regarda son pokémon et :

- Roche ou Acier, rien ne nous résiste ! Sous tes poings l'adversaire se désiste. Répond à mon appel, Méga-Evolution !

En réponse à ces paroles, les deux gemmes entre dresseur et pokémon semblèrent entrer en résonnances, tandis que de liens visible semblait relier le shinobi au Métalosse, dont l'apperence changea sous vos yeux !


Au moins vous savez ce qui a cause la destruction de la porte d'entrée. Profitant de la transformation soudaine de son pokémon, le ninja sortit une lame courte ranger dans son dos, et se fondit dans les recoins sombre de la pièce, au delà de l'éclairage de Zénith.

Soyez prudent.

Situation :

Méga-Métalosse :
Forme Parfaite


Buff de Méga-Evolution [Métalosse]: +0,5 Pallier de dégât pour chaque attaque Physique. Bonus DEF, les Attaques physique reçu sont divisé par 1,5
Only K~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Sam 14 Juil - 18:16


Notre petit cortège avançait dans un silence maîtrisé : Magnezone, qui ouvrait la marche, se déplaçait toujours sans le moindre bruit de par ses facultés, tandis que Ceriflor était si légère qu'aucun son ne provenait de sa démarche gracieuse, seul le bruit de feu crépitant de ses Zenith provenant de cette si délicate fleur. Pour ma part, j'avais appris à me déplacer avec discrétion, même si cela n'était pas comparable avec mes pokemon. Bien que protégé par Magnezone qui faisait office de vigie dans notre progression au cœur de ces tunnels, j'avais mes katanas dégainés, prêt à réagir à toute éventualité désormais : La récente mésaventure et le piège élaboré qu'elle représentait avaient été pour moi un signal clair. Il ne fallait pas prendre cette affaire à la légère, et le danger était certain, au devant. Jetant des regards autour de moi afin de m'informer sur les lieux, et veillant au passage à ce qu'il n'y ai guère d'autres caméras pour me surprendre, je constatais néanmoins une petite évolution par rapport aux abords de l'entrée de New Lavandia.

Les traces humaines récentes se faisaient plus conséquentes, et des restes de nourriture rapide jonchaient ci et là le sol, tandis que la poussière était bien moins présente au sol, des traces semblant néanmoins apparaître. Au devant, un grondement sourd commençait à se faire entendre, tandis que je continuais d'avancer, presque à l'aveugle. Le décor changea soudain, tandis que j'arrivais à la fin d'un énième couloir, débouchant sur une gigantesque salle. Contre le mur, plus loin, un immense panneau d'affichage éclairait de façon diffuse la pièce, et le grondement se fit un peu plus intense, tandis que les poils commençaient à se dresser sur mes bras. L'électricité dans l'air était palpable, et c'était ce générateur qui en était la cause. Une machine telle que je n'en avais jamais vu de semblable, pas même dans des articles ou des photos. Néanmoins, je remarquais rapidement que je n'étais pas seul, et que je n'aurais pas tout loisir de simplement observer les lieux.

Ce qui semblait être de dos une jeune femme était en train de s'afférer sur un petit ordinateur, connecté de façon peu conventionnelle au tableau de contrôle qui trônait plus loin. Quelque chose dans son attitude et dans la situation me laissait clairement supposer que ce n'était pas une façon très classique de l'utiliser... Une hackeuse ? Probablement... Concentrée, elle ne semblait pas avoir remarqué ma présence, et j'en profitais pour m'avancer un peu plus... Sauf que ce n'était pas la seule personne dans la pièce. Un reflet métallique m'apparut dans l'obscurité, et d'un geste instinctif, je brandis un de mes katanas afin de dévier ce qui s'avéra être un Shuriken lancé à mon encontre, qui s'écrasa plus loin dans la pièce dans un bruit métallique, qui ne fit même pas réagir la jeune femme, visiblement trop concentrée.

Un type à l'allure peu amicale surgit de l'ombre depuis la direction d'où était venu le projectile qui avait tenté de porter atteinte à ma durée de vie. A sa manière de se tenir et de se mouvoir, je reconnu ce qui semblait être un ninja, un mélange d'espions traditionnels, de combattants et d'assassins, dont l'agilité et la dangerosité était connue de tous malgré leur rareté de nos jours, cet ordre étant censé être oublié et dissout depuis des lustres.



- Tsss. Meurt en silence veut tu bien ?

- Offre appuyée que je me dois de rejeter.



En posture défensive, mes katanas croisés devant moi, je fixais celui qui avait tenté de me planter, Magnezone et Ceriflor se tenant à côté de moi, prêts à agir. Mais pour l'instant, eux comme moi, observaient... Magnezone néanmoins s'avança lorsque mon opposant attrapa une pokeball à sa ceinture, laissant apparaître un puissant Metalosse, d'une couleur plus classique que le miens. Magnezone connaissait bien cette espèce, mon Metalosse ayant toujours été son meilleur ami, et le seul durant une très longue période de sa vie. Néanmoins, alors que je faisais pleinement confiance à mon compagnon Shiney pour gérer la situation, je constatais avec une surprise mêlée de crainte l'étrange ruban serti d'une perle aux reflets colorés, à la patte du pokemon psychique. Pierre semblable à celle que portait le ninja à son poignet. Je craignais savoir la nature de ces joyaux, bien que je n'avais jamais eu l'occasion d'en observer par moi même...

Metalosse usa de Barrage suite à l'injonction de son dresseur, visiblement décidé à ne pas nous laisser nous enfuir, jugeant que l'on en savait trop. Étonnant, pour ma part, je trouvais que je n'en savais clairement pas assez... Mais visiblement, cela allait être un gain de savoir qui se ferait par la force uniquement. L'adversaire se mit alors soudainement à réciter de la prose, ce que je trouvais remarquablement cliché dans un premier temps, pensant qu'il s'agissait là d'un genre qu'il se donnait, jusqu'à ce que... le mot fusse lâché.

Dieu que j'aurais aimé avoir eu tort...



- Roche ou Acier, rien ne nous résiste ! Sous tes poings l'adversaire se désiste. Répond à mon appel, Méga-Evolution !


Une vive lumière entoura Metalosse malgré sa forme normalement finale dans sa chaîne d'évolution, tandis qu'un lien sembla relier le pokemon et son dresseur, par le poignet. Les pierres étaient entrées en résonance, et bientôt ce fut un Metalosse transformé que je vis apparaître devant moi... Mega-Metalosse. Je savais que cette forme d'évolution, encore peu connue, ne concernait que certaines espèces et nécessitait un grand lien entre le dresseur et le pokemon, en plus d'une très grande puissance du pokemon y accédant... Mais je savais aussi que la puissance du dit pokemon s'en voyait souvent décuplée, pour atteindre un niveau colossal. Au moins, je comprenais mieux l’état de la porte blindée qui était censée garder New Lavandia...

Le ninja esquissa un sourire mauvais tandis qu'il se mit à reculer, avant de disparaître rapidement dans la pénombre d'un saut. Resserrant mes doigts sur les poignées de mes katanas, je reculais contre la barrière crée par le Barrage de Metalosse, non dans l'objectif de fuir, mais au moins pour protéger mon angle mort de nouvelles attaques au Shuriken qui je n'en doutais guère viendraient bien assez tôt. Mega-Metalosse poussa un rugissement, visiblement décidé à m'abattre, tandis que la jeune femme, toujours imperturbable, continuait de pianoter sur son portable. Attrapant deux pokeballs, en l'occurance celles de Gallame et de Metamorph, je les fit sortir de leurs sphères. Les facultés psychiques de Gallame me seraient bien utiles pour ne pas avoir à expliciter les ordres à mes pokemon à l'oral, ce dernier pouvant les relayer aisément par télépathie. Ce serait sans aucun doute un atout qui ne serait guère de trop...



*Bon, bah les gars, c'est du costaud là devant. Gallame, Magnezone, tachez de le maîtriser du mieux que vous pouvez. Metamorph, transforme toi en Nostenfer, et va directement détruire ce drôle d'ordi là. Peu importe ce qu'ils boutiquent, c'est pas bon. Puis essaye de neutraliser le ninja dès que tu le pourras. Ceriflor, balance un Zenith pour éclairer la pièce... Mais un beau ! Met tout ce que tu as !... En espérant qu'ils soient pas beaucoup plus.*


Mes pokemons commençaient à s'afférer tandis que je guettais le moindre mouvement, prêt à me servir de mes katanas pour dévier tout projectile à mon encontre, ou a l’esquiver si ce n'était guère possible... Ou l'inverse, je ne savais pas vraiment. Aux aguets, j'en profitais néanmoins pour engager la conversation, tentant de profiter leur colère d'être perturbé dans leurs magouilles pour tirer des informations.


- On vous a pas dit que c'était un lieu interdit d'accès les gars ? Y'a marqué danger sur la porte que vous avez pété. Vous vous êtes perdus ? Rho, et c'est qui, le gaz soporifique ? Sérieux les mecs... c'est cliché...



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Mer 18 Juil - 16:57



Ceriflor donne tout ce qu'elle a ! Mais hélas, le Zénith qu'elle avait utiliser précédemment était déjà proche de ses capacité maximum. N'arrivant à gagner que quelque mètre dans l'obscurité, Ceriflor semble déçu du résultat de son attaque.

Méta-Nostenfer quand lui ne rencontre pas plus de succès. Comme soupçonner, vos ennemis ont des renfort caché, et c'est un Aéromite, cacher en derrière le générateur, qui s'interpose devant le type Poison/Vol, arrivant à suivre sa vitesse de vol pour l'empècher de tenter quoi que ce soit sur l'ordinateur.

Utiliser des altération de statut contre un ennemi plus fort est toujours une stratégie payant. A tour de rôle, vos pokémon parvienne à endormir, paralysé, et confondre le Méga-Métalosse, qui ne peut plus faire grand choses dans cette situation, et se mangea une Tranche-nuit gratuite. Soudain, une voix agacé vous parvint de votre droite :

- J'aurais du m'y attendre. Rodreska ! J'ai besoin de ton pokémon en support.

La jeune femme, qui semblait perdu dans son monde, sursauta en attendant son nom. Sortant une pokéball, elle envoya ce pokémon sur le terrain.


A peine arrivé sur le terrain, le pokémon fit sonner sa cloche, projetant des ondes curatives du coté ennemis, guérissant les problèmes de statut de Méga-Métalosse, qui n'a pas eu la chance d'attaquer ce tour-ci.

Conscient que la voix de votre ennemi arrivé de votre droite, vous rester tout de même dos au Barrage, couvrant votre angle. Et vous avez bien fait, car malgré la surprise qu'elle vous procura, une volée d'une demi douzaine de shuriken arriva sur votre gauche. Pris à cote par le premier, vous n'arriver à l'esquiver qu'au dernier moment, tandis que le projectile vous érafla en rebondissant sur une cote.

- Le seul qui s'est égaré ici, c'est toi. Dit-une voix similaire sur votre gauche

Roulant pour en éviter la moitié, vous redressez pour dévier les dernière restante.

Situation :

Méta-Nostenfer : Forme Parfaite
Aéromyte : Forme Parfaite


Gallame : Forme Parfaite. ( Apprend une Attaque )
Magnézone : Forme Parfaite

Méga-Métalosse : Forme Parfaite à Très Bonne ( Plus vers Parfaite )
Eoko : Forme Parfaite

[ Buff Cériflor/Zénith : Ceriflor voit son Att Spé et sa Déf Spé augmenté de 50%. Ses allié verront leur déf Spé et Att Spé monter à 25%/
Only K~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 20 Juil - 17:32


Tandis que les véritables hostilités débutaient vraiment, Ceriflor avait concentré ses forces pour faire surgir un nouveau Zenith, un peu plus brillant que les précédents sans toutefois permettre d'éclairer la totalité de la grande salle, ni les recoins sombre où se planquait ce foutu ninja. Qu'à cela ne tienne, cela n'était pas le seul avantage. Souriant à Ceriflor qui ne semblait pas très heureuse de ne pas avoir réussi à faire mieux, je la vis peu à peu éclore avant de révéler ses somptueuses pétales, le sourire aux lèvres. Cette joie et cette grâce semblait rayonner autour d'elle tel une aura, que je savais être des plus intéressantes quand il s'agissait de donner le meilleur de soi même. "Vraiment pas de quoi être déçu", lui fis-je comprendre au travers de mon regard bienveillant à son égard. Néanmoins, elle avait beau être bien jolie, je n'avais pas vraiment d'intérêt à me concentrer trop sur elle, ayant bien besoin de mes deux yeux en plus de mes oreilles pour pouvoir me prémunir des éventuels Shurikens de ce Ninja.

Faisant un rapide bilan de la situation, je voyais Metamorph foncer sur la jeune scientifique, ou plutôt sur son ordinateur des plus louches, sous la forme d'un Nostenfer noir, souvenir triste des événements d'Atalanopolis qui pesaient toujours dans nos esprits malgré le temps désormais passé. Néanmoins, alors que je voulais empêcher la jeune femme de continuer ce qu'ils semblaient si motivés à cacher et poursuivre, je vis sans une surprise très prononcée apparaître un Aéromite de derrière l'une des structures du générateur. Le voilà donc, le petit malin que j'avais entendu de derrière les portes piégées... Le pokemon se démena immédiatement pour empêcher Nostenfer d'approcher de la scientifique, chose qu'il parvint à faire, me laissant une indication de sa puissance pour pouvoir rattraper la vitesse de vol d'un Nostenfer.

Néanmoins, si je ne parvenais pas immédiatement à neutraliser ce qu'ils semblaient vouloir protéger, la neutralisation du Mega-Metalosse sembla se passer sans encombres : Mes pokemons enchaînèrent les initiatives, et c'est un adversaire bientôt confus, paralysé et endormi qui nous faisait face, permettant à Gallame de frapper sans grands soucis d'une Tranche-Nuit qui ne sembla pas l'affecter grandement... Diable, quelle remarquable créature aux défenses colossales... M'enfin, ce n'était pas vraiment un problème tant qu'il restait tranquille. Seulement...



- J'aurais du m'y attendre. Rodreska ! J'ai besoin de ton pokémon en support.


Tournant mon regard vers la jeune femme qui sursauta à l'entente de son nom, je la vis attraper d'un geste nerveux une pokeball à côté d'elle avant de l'envoyer en l'air. Ce qui en sortit ? Une créature connue dans la région pour le doux son qu'il produisait et auquel on prêtait des natures curatives et apaisantes. Eoko... Je n'avais jamais eu l'occasion d'en affronter, mais je me doutais que cela serait un support des plus puissants pour le titan qu'était ce Mega-Metalosse. Et ce n'était pas manqué : Faisant sonner son doux glas, Eoko sembla soigner totalement les différents handicaps que j'avais apposé au pokemon du ninja, réduisant les chances qu'une telle technique pour l'affronter, ou justement éviter le combat, ne fonctionne jamais. J'allais devoir m'occuper de celui-ci également... Peut être qu'en étant occupé à se faire attaquer, cela l'empêcherait de soutenir aussi efficacement son partenaire qu'il ne l'aurait voulu.

Mais je ne pouvais moi non plus guère prêter autant de temps à observer la situation que je ne l'aurais voulu, entendant siffler une nouvelle salve de Shuriken depuis ma droite, que j'eu le temps d'esquiver sans trop de difficultés... Contrairement à la nouvelle salve qui suivit quasiment aussi instantanément, provenant de la gauche. Sursautant, j'esquivais du mieux que je pouvais dans une roulade avant de me relever pour dévier du mieux que je pouvais ceux qui suivirent, non sans manger plusieurs coupures, dont une sur la joue gauche. C'était passé à bien peu de choses... Une voix s'éleva alors, semblable à celle du ninja mais... pas totalement ? Retenant une exclamation rageuse, je compris rapidement que nous n'étions pas que trois humains dans cette pièce... Comme si un Ninja ne suffisait pas.



- Enchanté, votre collègue n'a pas eu le temps de nous présenter, malheureusement. Je suis un citoyen n'appréciant guère que l'on dégrade le matériel, et vous êtes... ? Oh, et je prends les devants : Oui, je vais bien, et vous ?


Je doutais avoir la moindre réponse à mes propos qui se faisaient volontairement légèrement provocants afin de les pousser à d'éventuelles fautes, mais j'avais au moins le mérite d'essayer. Tout serait bien plus simple lorsque je les aurai neutralisé... Si je m'en sortais vivant, bien sûr... et si ce que bricolait cette dénommée Rodreska n'était pas trop problématique sur le court terme... Enlevant d'un geste rapide ma cape de voyage qui m'avait un peu handicapé lors de ma précédente roulade, je faisais de mon mieux pour être au meilleur de mes capacités motrices tandis que je fis sortir de nouveaux pokemons au vu de la situation. C'est ainsi que Mimitoss, Draby et Bekipan firent leur apparition dans la salle, à mes côtés, avant que je ne me remette sur mes gardes : Si il pouvait y'en avoir deux, il pouvait y'en avoir bien plus...


*Bon, Gallame, je compte sur toi pour relayer tout ça. Concentre toi sur les ninjas et tente de les neutraliser en t'approchant d'eux avec Teleport, essaye de ressentir leur présence. Bekipan, balance un Vent Arrière puis va t'occuper d'Aéromite, utilise ton Vent Violent ! Méta, laisse Bekipan gérer le papillon et revient, morphing sur Eoko au cas où on en ai besoin plus tard, puis Morphing sur Magnezone, tu vas lui prêter main forte. Magnezone, tu profites du Zenith, tu vérouille le Mega-Metalosse, et tu lâche toute la puissance de ton Incendie en la concentrant sur lui ! Ceriflor, reste un peu en retrait, mais essaye de balancer des Ball'Meteo sur Mega-Metalosse si t'as des fenêtres de tir. Mimitoss, tu vas m'aider à repérer d'où viennent les Shurikens grâce à ta superbe vision... Enfin, Draby... Eoko est tout à toi, occupe le du mieux que tu peux ! Danse-Draco, puis Mâchouille le !*



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25676
Age : 7

MessageSujet: Re: Ondes libres   Ven 20 Juil - 18:54

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ondes libres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ondes libres
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Micro-ondes et WIFI: Attention
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» Recrutement des journalistes [0 postes libres]
» Question sur la magie des ondes
» Idée pour les agents libres futur....(simple idée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Hoenn :: New Lavandia-
Sauter vers: