AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 [Event] Regroupement ! Alola est en danger !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gladio

avatar

Région : Alola
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 16

MessageSujet: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Sam 14 Jan - 8:14


Je faisais les cent pas, incapable de tenir en place. Chaque seconde de perdue mettait en péril Alola et le monde. J’avais réussi à prévenir les dresseurs du monde entier peu après que les brèches aient été visibles, mais cela faisait quelques jours que les Ultra-Chimères étaient dans la nature. J’avais réussi à faire appel à quatre navigateurs possédant des bateaux rapides, afin que ceux ayant à partir sur d’autres îles puissent vite y arriver. Ils avaient été assez compréhensifs sur le fait qu’ils allaient devoir attendre que leurs passagers arrivent. Mais… ils étaient longs.

Le rendez-vous était au bon endroit. Le Village Flottant était le lieu parfait pour permettre aux navires de prendre la mer le plus rapidement possible. Après tout, c’était un village sur l’océan. Je m’étais situé juste à sa sortie, sur la terre ferme, afin d’éviter un trop gros attroupement qui risquerait de couler un embarcadère. Combien allaient-ils être ? Je n’en savais rien. Le plus possible, j’espérais. Même si j’avais réussi à organiser la façon de procéder afin de limiter les dangers, mais je ne savais pas quelles Ultras Chimères étaient descendus sur les îles d’Alola… Et même si j’avais réuni les informations que ma mère avait notées sur ces Chimères, je ne savais pas s’ils étaient justes ou s’ils en manquaient, tout simplement. C’est pour cela qu’il fallait un maximum de personne afin d’éviter toute surprise.

Et ce n’était même pas comme si c’était la seule menace. Lilia avait réussi à apprendre que Solgaleo et Lunala avaient été capturés. Ces andouilles de la Team Skull  avaient suivis les ordres de la présidente sans rechigner… Je suis sûr qu’elle les a utilisés pour ramener ces Chimères dans ce monde, mais je ne connaissais pas sans but ultime. Mais peu importe : quoi qu’elle fasse, c’était mal. C’était le monde qui était en danger. Ces Ultras Chimères étaient bien trop dangereuses. Il fallait les vaincre et les renvoyer dans leur univers.

« Gladio ! »

Une voix me sortait de mes pensées, et je restai alors immobile, regardant ma sœur revenir vers moi. Elle courait à perdre haleine, et je pouvais facilement remarquer son air paniquée. Elle était partie chercher des informations sur la Chimère qui était venu sur cette île, Poni.

« J’ai des mauvaises nouvelles… La Chimère est actuellement… dans la Grotte Coda. Beaucoup de pokémons sont sortis et cause pas mal de ravages… Mais la Doyenne s’en occupe.
- C’est quoi  le souci, alors, Lilie ?
- Je crois bien que la Chimère qui y ait présent est Engloutyran.
»

C’était effectivement un problème. C’était sans nul doute la Chimère la plus dangereuse de tous. Si l’on veut alors avoir la moindre chance contre lui, nous aurons besoin de la puissance du Gardien de Poni. J’essayerais aussi d’y envoyer les meilleurs dresseurs qu’il y aura. Je remerciais ma jeune sœur avant de refaire les cent pas. Heureusement, des hydravions et des bateaux arrivaient à tour de rôle aux embarcadères, déposant à chaque fois quelques dresseurs. J’espérais que c’était ceux ayant répondu à ma demande d’aide. Je me positionnais près de Sylvallié – c’est le nom que je lui avais donné, même s’il était plus connu sous le nom de Type :0 – croisant les bras, regardant la petite foule qui se créait. J’attendais qu’il n’y ait plus de bateaux ou d’avions qui arrivaient pour finalement m’approcher. Je coupais court aux discussions en parlant fort :

« S’il vous plait ! Je m’appelle Gladio ! Ceux qui sont venus m’aider, suivez-moi, les autres, merci de débarrasser le plancher pour que ces dresseurs puissent passer ! Il y a urgence ! »

Je retournais ensuite auprès de Type :0 et de Lilie, laissant le groupe venir jusqu’à moi. Sylvallié sentait la puissance de certains d’entre eux, mais je le calmais en passant ma main sur son dos.

« Bien, ne tardons pas. J’aimerais d’abord que vous vous présentiez afin que je puisse retenir vos noms et pour vous répartir. Alola est composée de quatre îles, donc nous nous répartirons en quatre groupes. Je ferais moi-même les groupes. Je me présente donc à nouveau : je m’appelle Gladio et voici ma sœur Lilie. Nous avons besoin de votre aide pour repousser une menace qui deviendra mondiale si nous ne nous dépêchons pas ! »

J’espérais ainsi avoir été assez clair pour ces dresseurs. Lilie finissait par sortir de son silence, mais restait timide, et tendue. Elle s’inclina respectueusement avant de prendre la parole :

« J-Je vous remercie d’être venu nous aider. T-Travaillons ensemble pour a-arrêter les Ultras-Chimères… »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shame Pandore

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseuse
Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 18

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 15 Jan - 3:53



« Ouais je suis déjà repartie de Sinnoh et alors ?! La ligue peut bien m'attendre encore un peu, j'ai du monde à sauver ! J'leur botterais tous le cul un jour ou l'autre de toute façon, que ce soit maintenant ou plus tard, ça change rien ! »

Shame s'époumonait au téléphone en attendant que l'embarcation à bord du bateau menant à Alola ne se termine. La demoiselle, en pleine "discussion" fort bruyante avec son père adoptif, lui apprenait donc qu'elle n'allait pas repasser les voir de sitôt : elle partait pour la région d'Alola, fonçant vers l'aventure et le danger. De toute manière comment aurait-elle pu ignorer une telle annonce ? S'il fallait sauver de la populace, des Pokémon et casser quelques mâchoires au passage, c'était évident que la dresseuse était dans le coup. C'était à elle d'embarquer.

« Tss, parle toujours, je m'en fiche, je raccroche, à plus l'vieux ! »

La jeune fille mit donc ses propos à exécution et rangea son portable dans son sac en bandoulière, adressant un regard entendu avec sa Zoroark avant de se mettre en marche et de monter à bord, sentant un début d'excitation lui tordre les tripes. Shame s'avança, un léger sourire aux lippes tandis qu'elle allait à l'avant du navire afin de prendre l'air alors que Suta la suivait tranquillement, ses prunelles céruléennes observant l'horizon. Quelques minutes plus tard, la bateau démarrait, cap pour Alola, région qui allait leur réserver bien des surprises. Shame s'approcha de l'un des bords, se tenant aux barrières, sa longue chevelue sombre s'agitait au rythme de la brise. Ses mirettes d'or s'ancrèrent alors dans celles de sa plus fidèle alliée.

« J'espère que t'es prête, je sens que ça ne va pas être de tout repos cette histoire. »

Suta eut un léger grognement amusé, haussant ses épaules: bien entendu qu'elle était prête, elle l'était toujours, il le fallait bien quand on était aux côtés d'une dresseuse aussi surexcitée.

**

Shame avait dormit une bonne partie de la traversée, allongée sur l'un des bancs extérieurs, les bras croisés à l'arrière de la tête,  nonchalamment. Profiter du paysage marin ? La mer, très peu pour elle et Suta soupçonnait sa dresseuse d'avoir ainsi dormit pour éviter d'être prise par une nausée qui l'aurait forcé à passer tout le voyage la tête par-dessus les barrières. Quoiqu'il en soit, elles étaient arrivéed à bon port et Shame s'émerveillait déjà devant l'endroit, de multiples étoiles dans les yeux tout en courant comme une forcenée vers les bateaux.

« Eh, Suta ! On va prendre un bateau et... EH DÉGAGE DE LA TOI C'EST MON BATEAU ! »

Sans ménagement, Shame envoya bouler un jeune garçon de son âge avant de bondir à bord du moyen de transport suivie par sa Zoroark. Shame, agitée comme à son habitude, noya le propriétaire du bateau sous un flot de "blabla" qui ne cessait jamais. Heureusement, le débarquement se fit et le pauvre homme soupira de soulagement, s'empressant de filer.
La brune, elle, commença directement à se dégourdir un peu les jambes et les bras, imitée par sa Zoroark.

Alors, un type arriva, se présentant sous le nom de Gladio. Faisant le ménage à l'aide de quelques mots, il ne restait bientôt qu'un petit groupe et Shame se fit un chemin afin de se retrouver à l'avant, bras croisés et minois assuré, scrutant les autres personnes présentes avant de reporter son attention sur le blondinet. Avant que quiconque ne se présente, Shame leva sa main en l'air en sautillant, avançant légèrement.

« Moi c'est Shame et je viens de Sinnoh, j'vais être la future maître de la ligue de Sinnoh d'ailleurs ! Enfin de toutes les ligues mais... ehm, elle c'est Suta, Shame croisa ses bras, scrutant tout le monde, un sourcil arqué. Est-ce qu'elle parlait un peu trop ? Oh et puis, tant pis.  Enfin ! On va vous filer un coup de main, faut pas s'inquiéter pour le monde , on va le sauver, hahahaha ! Pourquoi ? Parce que je suis là avec mon équipe les gars ! »

La brune s'apprêtait à envoyer une tape amicale sur l'épaule de Lilie pour agrémenter ses propos mais Suta l'arrêta avant, affichant un petit air ennuyé : elle qui n'appréciait pas être ainsi exposée, voilà que sa dresseuse en faisait déjà dix fois trop.

_________________


Dernière édition par Shame Pandore le Jeu 26 Jan - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jagger

avatar

Région : Unys.
Classe : Criminelle.
Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 18

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 15 Jan - 5:03


Raven avait fait profil bas durant plusieurs jours suite à l'incendie qu'elle avait provoqué au sein du bâtiment de Gyosei. La suite des événements après sa chute sur le camion de pompier et sa presque noyade ? La blonde s'était cachée comme la bête traquée qu'elle était, troquant ses anciens habits contre quelque chose de totalement différent, reprenant des forces et essayant de se faire oublier des autorités et surtout, des hommes de Gyosei.
Pourtant, une lettre lui était parvenue. Evidemment, elle s'en était doutée avant même de l'ouvrir que le contenu serait plus qu'une menace. Trois photos. Simplement. Elles glacèrent le sang de la jeune fille aux prunelles émeraude qui resta interdite un moment, les scrutant. Elle devait absolument partir d'ici. Il savait exactement où elle était et cela sentait très mauvais. Rassemblant ses affaires, Raven quitta son refuge précaire accompagnée de Karasu, abandonnant derrière elle les clichés déchirés.

Raven marchait à une allure rapide sur le port, à la recherche d'un moyen de transport quand un homme s'approcha d'elle, l'air souriant. La jeune femme fronça légèrement ses sourcils, méfiante, sa musculature se tendait déjà malgré son faciès qui restait d'une neutralité absolue.

« Vous êtes là pour le départ vers Alola ? Dépêchez-vous, le bateau va bientôt partir ! »

Le départ pour... Aloquoi ? Raven, coupée dans son monde depuis les derniers jours n'avait guère prit garde à ce qu'il avait bien pu se passer. Cependant elle voyait là le parfait moyen d'échappatoire: on la confondait avec quelconque personne et on lui proposait de décoller pour certainement, une autre région. La jeune femme hocha la tête et se dirigea vers le bateau en question, le visage baissé, s'avançant rapidement avant de se caler dans un coin éloigné. Karasu, elle, vint aux côtés de sa dresseuse, soulagée de quitter enfin Unys et les mauvais souvenirs que l'endroit lui évoquait.

**

Raven n'avait pas bougé d'un pouce durant toute la traversée, les yeux clos, peut-être pensive. L'arrivée, on leur indiquait - à peine sortit du bateau - que ceux venus pour aider devait monter à bord d'un aéroglisseur ou d'un bateau. Aider ? Raven fronça ses sourcils, la mine incompréhensive. C'est alors que l'homme de tout à l'heure se planta devant elle.

« Ah, vous êtes là ! Allez, il n'y a pas de temps à perdre, prenez ce bateau. »

Et voilà qu'il la poussait sans ménagement en direction d'un bateau où deux autres personnes grimpaient. Persistant dans son mutisme, la demoiselle ne répondit guère aux deux autres êtres, se contenant de réfléchir à ce qu'il pouvait bien se passer dans les environs... attendez, elle allait encore être entraîner dans une drôle d'histoire ? Raven en avait assez d'être trimbalée de la sorte, entre Mikael qui lui en avait fait voir de toutes les couleurs, Dwain et Lucci, les embrouilles avec le Mécha-Reshiram et le Mécha-Zekrom... La demoiselle soupira longuement. Bien, il fallait s'y résoudre, non ? Ce n'était pas plus mal, cela lui permettrait peut-être d'endurcir son équipe ou de récupérer quelques petites choses utiles.

La criminelle descendit du bateau, suivie par sa Corboss. Un jeune garçon s'exprima, priant à certains de repartir, appelant à lui les dresseurs venus aider. Raven hésita un bref instant avant de voir que Karasu avait prit les devants, croassant d'amusement, entraînant sa dresseuse sans plus de cérémonie. Le groupe se forma devant le duo de blonds, le jeune garçon parlant à nouveau... Une menace pouvant devenir mondiale ? Quatre îles ? Groupes ? La demoiselle avait un peu la tête qui tournait avec tout ça. Cependant, après les drôles de présentations d'une jeune survoltée, le regard d'or de cette dernière se posa sur elle. Oups.

« Je... Ehm, m'appelle Anna. »

Le mensonge était venu naturellement, automatiquement. Elle serait donc Anna. Sans rien dire de plus, quelque peu mal à l'aise, Raven agrippa son bras droit de sa main gauche et détourna le regard, les yeux plissés. Hrm. Gênant lorsqu'on était pas forcément à l'aise en société.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Morichi
___ Spécialiste Sol ___

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 750
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 15 Jan - 11:54

« A... Atcha ! »

Frimapic, le froid, la neige... et le fait que j'attendais dehors. J'avais récupéré de mon tour au Temple, Hisato était même parti hier, voulant s'entraîner et entraîner ses pokémons. Moi-même je pensais repartir assez rapidement afin de retourner à Vestigion et m'entraîner pour combattre l'arène qui s'y trouvait. Mais quelque chose m'avait retenu ici. Une annonce trouvée sur le panneau d'affichage du Centre Pokémon, une demande à l'aide de la part de quelqu'un d'une autre région afin d'affronter une menace qui pourrait être mondiale. J'enchaînerais donc mission dangereuse sur mission dangereuse...

« Boska ! »

Torti me regardait d'un air inquiet. Je lui souriais et lui caressais la tête avant de remettre les mains dans les poches de mon gros manteau d'hiver. Je voulais éviter d'être malade, donc je m'étais bien vêtu, le temps que l'embarcation qui se dirigeait vers Alola ne signale son départ. Je n'étais finalement pas resté longtemps à Sinnoh, depuis mon retour de Hoenn. Je n'avais non plus de nouvelles de mon frère, alors que j'espérais qu'il avait vu l'annonce. Je verrais bien là-bas... Mais peut-être qu'il était sur une route de Kalos, voyageant sans savoir que le monde était en danger... Je secouais la tête. C'était décidé, j'allais prouver à mon frère que je pouvais sauver le monde, moi aussi ! Le bateau signala finalement son départ... et le début de cette aventure.


Arrivé à Alola, nous avions pris, Boskara et moi, un autre bateau en direction du Village Flottant. Torti profitait de cette météo complètement à l'opposée de Frimapic. J'avais enlevé mon manteau et l'avait rangé dans mon sac à dos. Le beau temps et la chaleur d'Alola changeait du froid de Sinnoh. Boskara en profitait même pour se prélasser et recharger son énergie. Je voyais sa verdure briller. Je le laissais faire, me posant à côté de lui en tailleur, profitant aussi de ce beau temps.

Une fois arrivés, nous sortions du bateau, Boskara sautant presque sur l'embarcadère qui bougea sous son poids – ce qui surprit le pokémon plante. Je lui disais d'y aller doucement tout en caressant sa tête, me dirigeant par la suite vers le centre du village. Nous patientons ensuite, alors que je regardais autour afin de voir s'il y avait des pokémons que je ne connaissais pas. Après tout, c'était une région assez éloignée, il devait y avoir des espèces de pokémon qui ne vivaient qu'ici !

Au bout d'un moment, un jeune homme demanda notre attention et à ceux qui sont venu pour aider de le suivre. Je suivais donc le groupe, Boskara toujours à côté de moi, jusqu'à ce qu'il se retourne. Je le voyais en compagnie d'une jeune fille et d'un pokémon que je ne connaissais pas. Je pris mon pokédex pour l'analyser... mais celui-ci indiquait qu'il n'y avait aucune donnée à ce propos. Je fus surpris : c'était la première fois que ce genre de chose arrivait. Qu'est-ce que cela voulait dire ?

Le garçon nommé Gladio demanda à ce que nous nous présentions. Une jeune femme dynamique se présenta en donnant son prénom, Shame, disant qu'elle venait de Sinnoh et qu'elle allait devenir la future maîtresse de la ligue pokémon. Je la regardais avec surprise. Cela n'en faisait pas une rivale, vu que la Ligue n'était pas mon objectif, mais sa confiance en elle me semblait incroyable. Je n'avais pas une telle confiance en moi. Elle était aussi très énergique, ce qui contrastait avec la seconde jeune femme qui donnait simplement son nom en hésitant. Je levais alors la main pour prendre la parole, mais surtout pour indiquer ma position.

« Je m'appelle Takeshi ! Je suis un spécialiste des pokémons de type sol. Mes pokémons et moi sommes prêts à vous aider !
- Boska ! Boskara !
 »

Torti semblait très énergique et prêt à aider. Je souriais doucement, regardant mon pokémon et ami avec une joie qui décrivait que j'étais heureux d'être avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Kuroame
Creepy Trainer
avatar

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 1043
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 15 Jan - 16:48

Peu de temps après être sortit de l'arène, Nana reçu un appel provenant de son père. Celui ci lui demandais de le rejoindre a une adresse situé a Carmin sur Mer dès qu'il aurait un peu de temps. Pour le moment, Nana n'avait pas d'affaire pressante a traiter, et ne s'était pas encore remis a l'entrainement. Il décida donc de s'y rendre immédiatement.
Par chance, un tunnel reliait Azuria et Carmin sur Mer, ce qui rendait le voyage très rapide, mais malheureusement un peu monotone. Nana préférais de très loin traverser des villes ou des forêts, mais il savait que la traversé de Safrania pouvait prendre un petit moment, vu comme la ville pouvait être active.

Une fois sortit du tunnel, Nana se retrouva directement devant l'entrée de la ville. Il profita d'être enfin a l'air libre pour laisser Shadow sortir de sa Pokeball. Il aurait bien laissé le reste de l'équipe prendre l'air également, mais il commençait a avoir du mal a tous les gérer en même temps. En effet, ses Pokémons avaient tendance a se laisser distraire très facilement.

Si Nana craignait d'avoir a parcourir toute la ville pour retrouver son père, il fut rapidement rassuré. En effet, l'adresse qu'il lui avait demandé de trouvé était très facilement visible. C'était l'entrée de quelque chose qui ressemblait a un grand parc au bord de l'océan. Surpris, il frappas a la porte du bâtiment se trouvant a coté de l'entrée, et dans les secondes qui suivirent, son père vint lui ouvrir et le fit entrer. Après quelques échanges, le père Kuroame expliqua enfin a son fils la raison de son appel.

- Comme tu le sais, j'ai moi aussi parcouru la région par le passé et défié la ligue. Et comme toi, j'avais tendance a capturer un grand nombre de Pokémon, qui finissaient par passer beaucoup de temps dans leurs Pokeball. Je trouvais ça vraiment dommage pour eux de ne pas pouvoir profiter plus souvent de la nature dans laquelle ils étaient censés vivre. C'est pour ça que depuis que j'ai arrêté d'être dresseur, j'ai fais en sorte de réunir assez de fond pour créer en endroit ou mes Pokémons, et ceux d'autres dresseurs évidement, pourrait se détendre lorsque leur dresseurs serait ailleurs.

Il marqua une pause, le temps de reprendre son souffle. Il semblait vraiment excité a l'idée d'ouvrir ce parc, et Nana pouvait le comprendre. Il avait pu voir de l'extérieur a quoi il ressemblait, et il était réellement impressionné.

- En tout cas, sache que tu es libre de laisser ton Pokémons ici quand tu veux. Et si tu connais des gens intéressé, n'hésite pas a les mettre en contact avec moi. Bref, ce n'est pas pour cette raison que je t'ai appelé. La raison c'est lui.

Son père pointa en direction d'un petit Pokémon qui mangeait tranquillement dans un coin de la pièce, et leur lançant de temps a autre des coups d'œil curieux.

- Un Debugant ?

- Exactement. Il a était trouvé abandonné a Lavanville, et j'ai décidé de m'occuper de lui. Cependant, je n'ai pas l'impression que cela lui convienne réellement de rester ici. Je me demandais donc si tu pouvais le prendre avec toi pour le reste de ton voyage.

Nana lança un nouveau coup d'œil au Pokémon, et acquiesça sans hésiter :

- Bien sur, un nouveau venu dans l'équipe est toujours le bienvenue. J'ai besoin de Pokémon si je veux pouvoir affronter la ligue après tout.

Après une rapide capture du Pokémon, Nana se tourna de nouveau vers son père et annonça :

- Je passe rapidement au centre Pokémon pour récupérer mes Pokémons, et je reviens pour les laisser ici.

Sur ces mots, il quitta le parc, et se dirigea vers le bâtiment a toit rouge. Il retira tous les Pokémon stocké dans le pc, et il se retrouva ainsi pour la première fois avec sa trentaine de Pokémon sur lui. Heureusement que ce n'était que pour une vingtaine de minute.
Alors qu'il s'apprêtait a sortir du centre Pokémon, Nana remarqua un message affiché sur plusieurs murs du centre. Après lecture, Nana compris que quelque chose de grave se déroulait dans un région du nom d'Alola, mais le message n'était pas bien clair. Après tout, la fondation Aether, la team Skull, Solgaleo et Lunala, ou encore les Ultra-Chimères. Ils avaient tous l'air de jouer un rôle dans les éventement, mais Nana n'avait jamais entendu parler d'eux. D'ailleurs, en lisant la partie sur les Ultra Chimère, Nana aurait pu croire a un canular, si l'officier posté dans le centre ne lui avait pas confirmé l'authenticité du message.

Tout cela avait l'air très intéressant a vrai dire, surtout pour Nana qui, aujourd'hui plus que jamais, cherchais de nouveau défis pour s'améliorer, lui et son équipe. Sans attendra, il pris donc la direction du port de Carmin sur Mer, oubliant complètement de repasser au parc afin de déposer ses Pokémons.

Apparemment, au vu de l'urgence de la situation, les force de l'ordre avaient préparé une navette maritime entre Alola et Kanto, afin d'acheminer les dresseurs n'ayant pas les moyen de traverser l'océan par eux même, comme c'était le cas pour Nana par exemple. Heureux de pouvoir voyager gratuitement, Nana pris place dans le bateau, qui partit a toute vitesse en direction de l'archipel.

Profitant d'êtres proche de l'océan pour la première fois depuis très longtemps, Nana laissa Douri hors de sa Pokeball, afin qu'i puisse les suivre a nageant. Airbus eu également de voyager a leur coté, sa vitesse de vol lui permettant aisément de suivre le navire.

Après une bonne journée de voyage, le bateau accosta enfin sur l'ile de Poni, l'une des quatre iles de l'archipel. C'était ici que Nana devait rejoindre un certain Gladio, afin d'en savoir plus sur la situation. Seulement, Nana n'avait absolument aucune idée de comment trouver la personne en question. Conscient qu'il n'avait pas grand chose a gagner a erré dans toutes la ville en espérant le croiser par hasard, Nana décida de se poser dans un coin, de rappeler Douri dans sa Pokeball, et d'étudier la carte d'Alola qui accompagnait le message.

Après une bonne vingtaine de minute d'attente, que Nana utilisa pour placer ses multiples Pokeball dans différentes ceintures, qu'ils fit passer par dessus ses épaules, et qu'il cacha sous sa veste, le dresseurs roux entendit un cri provenant du fameux Gladio, demandant a tous ceux ne répondant pas a son appel d'évacuer les lieux.

Quelques instants plus tard, le place était vidée, et il ne restait plus que quelques personne de son âge. Celui au centre, un petit blondinet, était celui qui venait de crier, et devait donc être Gladio. A sa grande déception, Nana ne reconnu aucun visage dans ce groupe. Mais peut être était-ce une bonne chose finalement. La dernière fois qu'il avait croisé Kimara, ils avaient faillit se noyer, et Azeroth avait manquer de faire s'effondrer sur eux un tunnel sous Carmin sur mer. Avec un peu de chance, ces gens la étaient moins dangereux que ses précédentes rencontres.

A la demande de Gladio, les personne présente commencèrent a se présenter une a une. La première, du nom de Shame, semblait être un vrai moulin a parole. La seconde semblait en être l'exact opposé. Après s'être présenté sous le nom d'Anna, elle tourna la tête et ne prononça plus un mot. Le suivant se nommait Takeshi, et il faisait partit de ces dresseurs se spécialisant dans un type dont Nana avait souvent eu l'occasion d'entendre parler, mais pas de rencontrer. Finalement, c'était a son tour de se présenter. Il fit signe a Airbus de descendre, et ce dernier se posa sur son bras.

- Je me nomme Nana, et je suis un dresseurs de Kanto. Et ce Roucoups s'appelle Airbus. Mon équipe et moi feront tout ce qui est en notre pouvoir pour aider.

Il avait beau dire ça, il ignorait tout de la menace qu'il avait a affronter. Nana lança un coup d'œil a Airbus, qui levait son bec d'un air fier. Il poussa ensuite un léger soupire. Il avait bien fait de ne garer qu'Airbus pour les présentations, le reste de son équipe ne lui auraient sans doute pas permit de faire une première bonne impression.

_________________

Carte dresseur

Pokedex


Nana Theme Song




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Winter

avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 177
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Lun 16 Jan - 9:59

« Ah ah ! C’est Alola ! »

Les yeux brillants d’excitations, je voyais la région d’Alola s’approchait au fur et à mesure que le bateau m’y amenait. J’avais beaucoup lu sur cette région, mais jamais je ne pensais avoir une si belle opportunité pour m’y rendre ! Cette région était un paradis pour pokémon, j’en étais certain ! Il parait qu’il y avait de belles espèces exotiques qui n’existaient que dans cette région dû à son environnement. Mieux encore, cette région regorgeait de ruines ! Un véritable paradis à découvrir et à visiter ! J’avais envie de voir ce que regorgeait cette région sans tarder ! Enfin, j’aimerais, car je n’étais pas encore là pour prendre du bon temps.

La raison première de mon arrivée était due à cette annonce où un certain Gladio demandait de l’aide pour sauver le monde. Mon équipe manquait peut-être de force et d’expérience, mais je comptais aider du mieux que je le pouvais. Après tout, je voulais devenir un secouriste pokémon. J’apprendrais aux côtés de dresseur probablement plus expérimentés. Ce ne sera qu’une fois cette mission terminée que je prendrais mon temps sur cet archipel. Il paraissait qu’en plus, le Tour des îles était connu pour renforcer les liens des pokémons avec leur dresseur. Je voulais voir ce que cela donnait. Il y avait tellement de choses à faire par ici !

Lorsque j’arrivais au lieu de rendez-vous, c’est-à-dire le Village Flottant, je remarquais qu’il y avait déjà pas mal de monde. Je regardais les environs et les gens sur place, m’arrêtant sur la vue d’une personne en particulier. Ce ne serait pas… Maku ? Je n’étais pas sûr, je le voyais de dos. Mais je le voyais en compagnie d’un Boskara. Bizarre… enfin, pas que c’était bizarre qu’il ait un Boskara, mais je me rappelais qu’il était toujours en compagnie de son Raichu. Est-ce que c’était juste quelqu’un qui lui ressemblait ? Et puis, son amie, Miyuki, n’était pas là non plus. Mais je n’eus pas le temps de me questionner plus que cela, le dénommé Gladio nous demanda de le suivre.

Il demanda par la suite de nous présenter. Le blond que j’avais pris pour Maku s’était présenté assez rapidement, mais n’était, effectivement, pas Maku. Il s’appelait Takeshi. J’étais quelque peu déçu, mais je secouais la tête en me concentrant à nouveau sur ce que nous avions à faire. Je pris alors mon tour de présentation après un certain Nana.

« Je m’appelle Yann ! Je suis secouriste pokémon ! Enfin… apprenti-secouriste. Hé hé… Je vais faire de mon mieux pour vous aider ! »

Je souriais, et me grattais la joue, un petit tic qui indiquait mon incertitude. Je voulais me donner à fond, mais j’espérais ne pas me retrouver inutile au final. Non, je suis sûr que je pourrais aider… à un moment ou à un autre !

_________________

The Nine Rescuers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Lun 16 Jan - 15:18



La sonnerie du navire me vrille les oreilles, la lumière me brûle les yeux et je doit protéger mon regard de  mon bras, quand à mon crane, il bat comme un chœur de tambour à un défilé militaire. Le plafond de ma cabine tourne si vite qu'il me faut fermer les yeux pour ne pas vomir.
A force d'essayer, je reprend mes esprit et mon cerveaux, en mode automatique, m'ordonne de faire certaine choses. Après quelques minutes, j'ai suffisamment les idées claires pour risquer des regards autour de moi. C'est avec surprise que je me retrouve nez  à nez avec une ravissante mais étonnante jeune femme, nue.
Les éléments de la soirée d'hier se mêlent peu à peu pour restituer un tableau de ma situation. On à fait la fête, et bu, beaucoup, peu être trop ? Je me retourne de l'autre coté du lit et me retrouve bloquer par une seconde jeune femme, non moins aussi belle, qui dort sur le dos, tout les draps par terre. Je perd un temps fou à admirer son anatomie lorsque la triste réalité m'oblige à me glisser comme un ninja hors du lit. Alola est là, dehors, et malgré cette divertissante et intéressante soirée d'adieu de traversé, il va me falloir tout mes esprits pour m'atteler à la tache, quelle qu'elle soit, qu'on attend de moi ici.
Je m'habille presque sans un bruit pour ne pas réveiller ces dames, ce qui est impossible, car le roulis du navire additionné avec ma gueule de bois rend le sol si instable que je manque plusieurs fois de m'affaler de tout mon long. Heuresement, un lavabo providentielle arrête ma chute dans un bruit mou, et je me mord la la langue jusqu'au sang  pour ne pas hurler de douleur quand mon coude percute un mauvais coin et qu'une décharge électrique me paralyse le bras.
Bon gré mal gré, je finis par sortir de ma cabine, a moins que ce ne soit à elle ? Bref.

C'était la leur. Je finit par retrouver mes affaires dans une cabine qui doit être la mienne, je me jette sous la douche après m'être déshabiller et je fait couler l'eau froide sur moi pour chasser cette vilaine cuite de mon corps, non sans avoir avalé deux cachets de paracétamol et un litre d'eau fraiche.

Qu'elle chaleur ! A peine sortit, pourtant vêtu d'un bermuda et d'une chemise courte légère, je suis en nage. J'ai tenu à garder de bonne chaussures de marche, mais comme je risquais d'attraper une  mycose, j'ai opter pour une paires de basket de marches, souples, solide, et qui s’aère, contrairement à mes habituels godillots de montagnards. Bref.

Me voilà sur le quai, pas très frais ni alerte mais suffisamment conscient pour suivre  une conversation simple. Marchand sur le quai, j'avisais un quidam et lui demandais la direction à suivre ainsi que le nom de la personne que je recherchais. Il m'indiqua un regroupement de gens qui, dans mon état, m'avais échapper.
Je trainais ma carcasse suintante et haletante vers eux en buvant métodiquement une bouteille d'eau afin de réparer les dégâts occasionner à mon corps, mais si j'en jugeait les souvenirs d'hier soir, ça en valait la peine. Bref.


- S’il vous plait ! Je m’appelle Gladio ! Ceux qui sont venus m’aider, suivez-moi, les autres, merci de débarrasser le plancher pour que ces dresseurs puissent passer ! Il y a urgence !


Ça doit être ça, je le sens bien.



- Bien, ne tardons pas. J’aimerais d’abord que vous vous présentiez afin que je puisse retenir vos noms et pour vous répartir. Alola est composée de quatre îles, donc nous nous répartirons en quatre groupes. Je ferais moi-même les groupes. Je me présente donc à nouveau : je m’appelle Gladio et voici ma sœur Lilie. Nous avons besoin de votre aide pour repousser une menace qui deviendra mondiale si nous ne nous dépêchons pas !


Un à un, les membres déjà présent se présentèrent. D'horizons varier, chaqu'un représentait une région on presque. La fille de Sinnoh était jolie, quoi qu'un peu jeune peut être ? Le même âge que ma sœur sans doute. En tout cas, son enthousiasme me fit sourire, mais rien de moqueur.
La seconde, Anna, se contenta de décliner son nom sans plus de détails. quelqu'un de timide ? De pudique ? Je m'en fichait pas mal, son numéro de ténébreuse ne n’impressionnais pas, elle était jolie, également, non sans un certain charme.
Le troisième, un garçon du nom de Takeshi, spécialiste de type Sol, me fit une bonne impression, le genre de gars cool et volontaire, mais je pouvais me tromper. Spécialiste du type Sol ? Cela était aussi intéressant. Le suivant, un gars du nom de Nana, se présenta sobrement, sans plus de détails, un Roucoups sur le bras. Son attitude ne laissait rien présager de son caractère, aussi je tournait mon attention vers le dernier. Le dénommé Yann, un peu gêné, visiblement, se présenta au reste du groupe. J'ignore complètement ce qu'est un secouriste pokemon, utilise t'il ses pokemons pour sauver les gens, comme certains dans les montagnes ou les déserts ? Apprenti ou pas, le peu de choses qu'il savait ne pourrait pas faire de mal.
Puis ce fut  à moi. Je quittais Anna du regard.

- Haem... Je m’appelle John, je vient de Kanto, ou je travail pour devenir maître de la ligue. J'ai répondu à l'appel comme vous tous, j'ai hâte de savoir ce qu'on attend de moi.

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Lun 16 Jan - 20:57


Alors que Meta-pyrax volait a grande allure vers Onde-sur-Mer, déjà depuis les airs, je repérais le bateau a destination d’Alola. En réalité, il était plus petit et plus discret que les autres, mais vu l’attroupement qu’il y avait, cela ne faisait pas de doute. Et heureusement que je le réperais, parce que le temps que le Pokémon shiney arrive a port, le bateau était partit sans nous. Mais ce n’était pas grave, il suffisait d’incliner le vol de mon compagnon, et nous survollions la poupe, sur laquelle je sautais agilement, tout en rappelant le Pokémon qui venait de faire demi-tour pour repasser au dessus du navire.
Histoire de m’annonce, je venais quand même d’apparaitre sur un bateau, je pris la peine d’aller voir le chef dans sa cabine, sans faire attention aux regards des autres passagers, même si j’étais assez content de mon Pyrax Shiney. Fusse-t-il un simple metamorph morpher. Quoi qu’il en soit, une fois dans la cabine, j’exppliquais au capitaine qui j’étais, sans rentrer dans les grandes lignes, tout en m’excusant du retard. Le bonhomme, assez bougon, accepta mes excuses, mais m’ordonna de me tenir a carreau. En soit, la traversée n’était pas si longue, mais je compris bien son ordre. Revenant sur la poupe, je réfléchis : mêem si ce n’était pas long, je devais quand même tuer une petite heure. Je pris donc la direction des cales, a la recherche de cuisine. Débarquant comme un cheveu dans la soupe, je demandais aux gens présent si ça les dérangeais si je faisais ma tambouille ici. Visiblement ils semblaient assez content d’avoir de la compagnie, et me laissèrent faire tranquillement.
J’empruntais donc une casserole, un fait-tout, et ne tarda pas a refaire mes rations avec mes propres ingrédiens. Ce n’était nullement des herbes particulières, ou des ingrédiens spéciaux, au contraire même, ils étaient tout droit issus du supermarché de… Ou j’étais avant d’aller a Pavonnay… ? a Carmin ! J’avais acheté ça entre deux combats, et maintenant je trouvais le temps de faire ma sauce. Fallait dire que je bougeais pas mal. Quand je voyais que certains dresseurs restaient dans une zone pendant de longues périodes, moi je passais mon temps a aller et venir… Le plus loin possible de la pension, je remarquais. Bah, c’était pas la mort non plus. Ce pauvre Jacob était mieux payé que les gens de sa condition.

Une fois a terre, j’avais terminé de faire mes différentes rations. Je me laissais guider par le flot de gens, Absol, que j’avais refusé de faire sortir sur le bateau de peur qu’il parte en vrille, marchant silencieusement a mes pieds, afin de ne pas me perdre. Finalement, on ne tarda pas a se trouver face a un blondinet tout a fait mignon, quoi qu’un peu jeune. Celui-ci prit la parole, et se présenta sous le nom de GLaDOS. Euh. Non. Gladio. Le jeune homme nous mit très synthéthiquement au jus du déroulement du plan, avant de demander de nous présenter. J’écoutais la présentation des autres, un sourire amusé quand j’entendais le nom de certains de mes clients. Quoi qu’il en soit, quand il y eut enfin un silence, je levais la main avant de dire :

-Je suis Rodrigue Zwei. Je tiens la pension de Kanto. J’ai une grande varieté de Pokémon et si ça vous…


Et un absol dans la côte, un. Le Pokémon n’avait pas attendu que je fasse mon speech de vendeur, pour me rappeller a l’ordre. Me tenant la hanche en silence, je tachais de terminer ma présentation, histoire au moins de finir ma phrase :

-Et si ça vous tente, j’espère qu’on fera un bon boulot tous ensemble…

Aieeee ! Espèce de vieille bourrique blanche. Je grognais de douleur, alors que le Pokémon me grognais dessus, vraiment pas content. Et comment foutre en l’air ma réputation en deux deux, en me faisant maraver par mon propre Pokémon, mon starter en plus… Tu me le revaudras, t’inquiète pas coco.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 17 Jan - 4:08

Le matin se levait paisiblement sur Argenta. Après avoir passé quelques jours dans la Forêt de Jade à dormir dans une tente humide, il était bon d’enfin avoir la chance de dormir tranquillement dans un lit confortable au Centre Pokémon de la ville. La veille, j’avais passé la journée à faire soigner mes Pokémons et à faire des courses afin de regarnir mes provisions pour les voyages à venir. Je souhaitais me rendre vers le Mont Sélénite dans le but de trouver une Pierre Lune. En me levant, je pris mon téléphone pour lire un message de Benjamin me disant qu’il était maintenant de retour à Jadielle et que la route s’était déroulée sans anicroche en suivant le sentier.

Je pris une douche chaude, puis descendit au rez-de-chaussée, Kasai sur les talons afin d’aller prendre un bon petit-déjeuner. À ma grande surprise, la grande salle au rez-de-chaussée était bondée. Tout le monde était attroupé au fond de la salle, devant le grand babillard sur lequel les dresseurs étaient libres d’accrocher des annonces. L’Infirmière Joëlle passa près de moi et je l’interrompis dans sa procession vers son poste.

- Excusez-moi, Infirmière Joëlle, que ce passe-t-il?
- C’est affreux, mon garçon. Les gens de la ville et des environs viennent tous lire la petite annonce qui a été accrochée au babillard. Tu devrais aller y jeter un coup d’œil.
- Merci!


Je décidai donc de faire tel que suggéré et, toujours avec Kasai sur les talons, je me dirigeai vers le babillard. Me frayer un chemin parmi tous ces gens fut difficile, mais j’y arrivai et pus lire le petit bout de papier dactylographié sans artifice. Il parlait d’une fondation qui m’était inconnue qui avait utilisé la force de Pokémons légendaires et d’Ultra-Chimères qui attaquaient l’archipel d’Alola. Un homme du nom de Gladio implorait l’aide de dresseurs du monde entier. Finalement, la police d’Alola s’occupait du transport des dresseurs désireux d’aider.

Je me précipitai ensuite sur le dernier ordinateur libre et ouvert le moteur de recherche. J’y tapai « Grotte Coda ». Les premiers sites Internet au haut de la liste étaient des articles de journaux en ligne. Je pouvais y lire les titres : « Panique à la Grotte Coda : la police d’Alola établit un immense périmètre de sécurité », « Tout transport vers le Village Flottan interdit jusqu’à nouvel ordre » et « Désastre à Alola : la Team Skull pourrait être derrière tout ça ». J’envoyai ensuite un courriel à l’adresse indiquée. Je devais m’y rendre. Certes, je n’étais pas un dresseur qualifié, apte à me battre contre ces Ultra-Chimères ou contre de très bons dresseurs, mais je pourrais très bien, en tant qu’éleveur, aider les dresseurs à prendre soin des Pokémons. Il s’agirait pour moi d’une occasion d’apprendre sur mon métier et de découvrir une foule de nouveaux Pokémons dans une région tellement éloignée que je n’en avais que très peu entendu parler. Quelques minutes après l’envoi de mon courriel, je reçus une réponse d’un certain agent Jones de la police d’Alola : « Très bien! Merci de ton offre, une voiture sera devant le Centre Pokémon d’Argenta dans une heure. »

- Allez, vient Kasai! On part à l’aventure!

Je me précipitai vers ma chambre afin d’y plier mes bagages. Je descendis le tout et pris une bouchée pendant que j’expliquais à mes Pokémons les aventures qui nous attendaient. Tout le monde semblait ravi de m’accompagner. Au bout d’une heure très précisément, un homme entra dans le Centre Pokémon et se dirigea directement vers moi.

- Haruki Ren?
- Moi-même.
- Suivez-moi; votre voiture est arrivée.


Je suivis l’homme jusqu’à une voiture noire garée devant le Centre Pokémon. Nous roulâmes en silence pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’il se gare à côté d’un plan d’eau sur lequel reposait un hydravion. L’homme m’accompagna jusqu’à l’aéronef dans lequel je pris place. J’étais seul et nerveux. Quoi qu’il en soit, nous décollâmes. Du hublot je pouvais voir les montagnes de Kanto et de nombreux lacs et rivières. Le paysage était splendide. Or, après quelques minutes, nous nous trouvions dans les nuages et je ne pouvais plus rien voir.

Au moins deux bonnes heures passèrent avant que je sentisse l’avion descendre jusqu’à ce que je puisse apercevoir plusieurs petites îles. J’en conclus que nous étions enfin arrivés à l’archipel d’Alola. L’hydravion fit quelques cercles dans les airs avant de se poser avec fluidité sur un cours d’eau tout près d’un village sur pilotis. Le pilote m’indiqua que je pouvais descendre.

- Ensuite, suis la route juste ici et tourne à gauche. Tu seras arrivé au point de rassemblement. Bon courage!

Je fis tel qu’indiqué pour trouver un imposant groupe de gens. À la tête de ce regroupement, il y avait un jeune homme à peine plus vieux que moi. Il n’était pas très grand et arborait un air sévère. Une jeune fille très jolie portant un grand chapeau se tenait à ses côtés.

- S’il vous plait ! Je m’appelle Gladio ! Ceux qui sont venus m’aider, suivez-moi, les autres, merci de débarrasser le plancher pour que ces dresseurs puissent passer ! Il y a urgence !

Quelques personnes quittèrent les lieux. C’est à ce moment que je pus voir distinctement le Pokémon qui se tenait entre le jeune homme appelé Gladio et la jeune fille. Il s’agissait d’un drôle de quadrupède que je n’avais jamais vu auparavant. L’eau derrière moi était d’un bleu azur. Peut-être que si nous réussissions à sauver le monde je pourrai prendre des vacances ici…

- Bien, ne tardons pas. J’aimerais d’abord que vous vous présentiez afin que je puisse retenir vos noms et pour vous répartir. Alola est composée de quatre îles, donc nous nous répartirons en quatre groupes. Je ferais moi-même les groupes. Je me présente donc à nouveau : je m’appelle Gladio et voici ma sœur Lilie. Nous avons besoin de votre aide pour repousser une menace qui deviendra mondiale si nous ne nous dépêchons pas !

L’homme semblait très calme malgré les mots lourds qu’il employait. L’heure semblait grave, mais il semblait en mesure de garder son sang-froid. Une fois qu’il eut terminé de parler, sa sœur prit la parole très rapidement afin de prononcer quelques mots d’encouragement d’un ton mal assuré. Puis, tous les dresseurs présents se présentèrent rapidement. Un homme parla juste avant moi et se présenta comme étant le tenancier de la pension de Kanto. Il s’agissait fort probablement d’un très bon éleveur. Cela fut ensuite mon tour de faire de même :

- Bonjour, moi c’est Haruki. Je suis un éleveur dans mes débuts. Je vous aiderai tant bien que mal. Mes Pokémons sont prêts à vous aider aussi.

J’attendis ensuite les instructions pour la suite. La nervosité commençait à m’envahir et je sentais des gouttes de sueur couler sur mon front. Il était certain que le fort soleil n’aidait en rien.

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Yonde
Démon de givre ~
avatar

Région : Unys
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 365
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 17 Jan - 6:11

*Ploc*....*Ploc*....*Ploc*....

Suspendu par les bras, le torse en avant, les gouttes de sang coulaient lentement sur le visage sans vie de Tony. Un sourire de satisfaction mélancolique était figé sur mes lèvres : J'avais enfin fini par mettre la main sur mon jouet, après tout ce temps. Voilà, c'était désormais fini de cette ordure. J'avais fini par retrouver sa piste au niveau des entrepôts désaffectés qui jonchaient la côte du côté Est de Volucité. Zoroark et ses illusions avaient suffit à me permettre de neutraliser mon ancien patron, et un simple opinel, planté avec une rage froide entre ses deux yeux, avait suffit à lui faire quitter cette terre. Une aisance qui me laissait un arrière goût amer. Que faire désormais...

...

Que faire désormais... Je ne m'étais posé cette interrogation que la veille, mais j'avais déjà trouvé une réponse à cela, par le plus grand des hasards, pour dire vrai. Alors que je traînait nonchalamment dans les ruelles de Volucité que je ne connaissais que trop bien, j'avais eu vent d'une conversation, semblable à un chant d'oiseau qui allaient indéniablement guider mes futurs pas. Une histoire de monde en danger, de brèches, d'une région nommée Alola... et de légendaires. Peu banal... La région d'Unys avait vécu une situation de crise, elle aussi, il y'avait de cela pas mal de temps désormais, et je n'avais pas souhaité me mêler à ces histoire, qui avaient d'ailleurs finies par se régler, après tout. Néanmoins... Oui, néanmoins, les choses avaient changées. Aussi décidai-je d'aller me renseigner d'avantage. Quoi de mieux que le Centre Pokemon pour obtenir des renseignements ? Les bars des ruelles reculées de Volucité, oui... Mais pas pour les mêmes informations.

Je ressortais du bâtiment à la devanture cramoisie quelques minutes plus tard, perdu dans mes pensées... J'avais beau avoir relu à plusieurs reprises le message déposé par ce dénommé Gladio, qui passait en boucle sur les panneaux d'affichages électroniques, je devais bien reconnaître que je ne comprenais pas grand chose à cette situation. Une autre Dimension ? Des "Ultra-Chimères", dépeintes comme de redoutables créatures issues de ces terres inconnues ? Alola... Une région dont je connaissais à peine le nom, que je savais très éloignée d'ici : Dès lors, pourquoi quelqu'un comme moi prêtait attention à ces histoires ? La curiosité sans doutes ? Oui, bien sûr, mais pas que. Il était question de récompenses, également, et surtout...

Sauver le monde. Y'avait-il vraiment meilleure réputation pour un homme, meilleure cape blanche pour laver tout soupçons de malveillance ? Je souriais à cette pensée tandis que j'étais déjà en marche en direction du port : J'avais passé ma vie à scrupuleusement tout faire pour ne jamais me faire connaître lors de mes actes, et ce avec grande réussite d'ailleurs. Et voilà que désormais, j'avançais en direction du but inverse... Oui... J'allais me rendre en ces lieux reculés. J'allais me battre, aux côtés de ces dévoués pions ignorants la dureté du véritable monde. Comme eux, j'allais être connu pour cela, et respecté. Qui, dès lors, saurait me suspecter du moindre mal ? Personne. Et quand bien même le danger était si présent... Eh bien au moins, moi, "Démon de Givre", irait pourrir en héros. Souriant d'un rictus amusé, je montais désormais à bord du bateau spécialement affrété à cette affaire : J'allais devoir faire attention à ne pas trop me prendre à ce grand jeu.

...

Posant le pied sur le ponton du Village Flottant, j'observais les environs : Voilà là une ville pour le moins étonnante. Elle s'avançait complètement sur l'océan, perchée sur des pontons de bois gigantesques. Drôle de façon d'allier Bois et Eau, non sans élégance, je devais bien l'avouer. Néanmoins, il y'avait un hic : Beaucoup trop de monde avait tendance à vadrouiller ici, et cela me forçait à rester bien trop sur mes gardes à mon goût. Aussi, je décidais de plutôt me rendre à la lisière du Village, sur la bonne vieille terre de l'Île de "Pony", si j'avais bien compris les beuglements du Capitaine qui faisait monter ces pions sur sa coque de noix, au port "d'Ekaeka". Pour ma part, je m'étais contenté de les suivre de loin, sur le dos de Lokhlass, préférant éviter la foule. Mais désormais, assis ici sur l'herbe sèche qui parsemait les lieux, non loin de gigantesques falaises orangées, je me sentais bien plus à mon aise.

Aise qui transparaissait par ma tenue vestimentaire d'ailleurs : J'avais laissé tomber cette chemise que j'avais pris coutume de porter à Volucité, soigneux de ne guère trop attirer l'attention : Je détestais vraiment ça. J'avais passé ma vie Torse Nu, et ce en toutes saisons. Mais ici, cela n'aurait plus rien de choquant : En effet, les badauds du coin ne semblaient guère gênés de voir certains sans hauts, et on pouvait aisément comprendre pourquoi quand on voyait le climat de l'archipel. Néanmoins...



- Steelix, viens. Reste sur tes gardes : Je sais que le lieu a tout d'une carte postale, mais si on en croit les rumeurs, la quiétude du coin n'est que façade, ces temps-ci, alors certes : Tu peux prendre un peu le soleil mais... garde un œil ouvert.


Le gigantesque serpent d'acier, tout juste sortie de sa pokeball, semblait comprendre mes propos, sans forcément pour autant les prendre véritablement au sérieux. Je pouvais le voir à son œil à l'éclat amusé... contrairement au mien, et il le sentit vite. Aussi se lova t'il autour de moi, sur l'herbe sèche, à la limite du début des pontons, laissant néanmoins mon champ de vision libre. Ses yeux étaient ouverts, scrutant tour à tour les falaises, le ciel, puis la masse de gens qui s'agitaient sur le pont. Tiens d'ailleurs, c'est vrai qu'ils commençaient à s'agiter... Un drôle de type blond à la mèche tape à l’œil faisait signe aux personnes venues aider de s'approcher... C'était donc lui, ce Gladio ?


- Ne bouge pas Steelix, je vais voir de quoi il en retourne. Veille à ce qu'aucune... menace... ne s'approche du Village. Même si je ne sais pas vraiment à quoi ressemblent ces fichues menaces... M'enfin... A tout de suite.


Me relevant de ma position tailleur, j’époussetais rapidement mon jean d'un noir d'encre avant de rejoindre le groupes de personnes qui commençait à se former autour de Gladio et de ce qui semblait être sa sœur, une dénommée Lilie. Pour ma part, bien que pas spécialement à l'écart du groupement, je me trouvais sur une des extrémités, afin de me laisser le champ libre pour observer et décrypter la situation. C'est ainsi que vint le tour des présentations. La première à prendre la parole fut une jeune fille plutôt charmante : Je n'aimais toujours pas la foule, certes, mais j'appréciais toujours autant la vue de jolies femmes. Ses cheveux aux teintes bleutées avaient un petit côté envoûtant que je ne saurais expliquer, et sa tenue était loin de faire honte à ses agréables formes. Néanmoins, un point venait obscurcir le tout : Elle semblait tout à fait hyperactive et surexcitée, et pas dans le sens qui me plaisait ordinairement. Néanmoins, le Zoroark qui se tenait à ses côtés était preuve que la jeune femme n'était guère une simple fillette aléatoire : Il fallait un certain talent pour tenir en respect ces créatures pouvant se montrer si hautaines... et j'en savais quelque chose.

Ce fut alors au tour d'une autre jeune femme de se présenter... La dernière du groupe visiblement, d'ailleurs, à ma grande déception. Elle était cependant, tout comme la dénommée Shame, tout à fait charmante. Mais là où la fille aux cheveux bleu était une pile électrique, celle-ci était bien moins agaçante dans son attitude... et je devais bien l'admettre, elle était loin de me laisser indifférent. Je ne saurais le décrire, mais l'aura qui émanait de cette jeune fille blonde semblait... différente de celle des autres. Une force froide, ou quelque chose comme cela ? Dur à décrire. Elle se présenta de façon très succincte, sous le nom d'Anna... Levant un sourcil, je la toisais quelques instants, alors que les autres s'étaient déjà détournés à la recherche du prochain à se lancer dans le jeu des présentations. Cette manière de donner son nom... Hmm... Étrange. Son Corboss, en tout cas, confirmait également une certaine puissance chez elle, confirmant mes premières impressions.

Les jeunes femmes étant passées, je devais bien l'admettre, j'était tout de suite bien moins intéressé par les présentations. Mais qu'à cela ne tienne, je me devais de rester concentré. Aussi, après avoir jeté un vif coup d'oeil en direction de Steelix pour m'assurer que tout allait bien, je continuais d'observer, silencieux, la suite des politesses. Un jeune homme blond accompagné d'un Boskara se présenta sous le nom de Takeshi : Son ton était relativement assuré, et il semblait déterminé... Bonne chose : Au moins, jusqu'à présent, les gens semblaient plutôt sérieux. Le suivant, d'ailleurs, prénommé Nana, un roux accompagné d'un Roucoups, était pour sa part également très formel. Une certaine aura de puissance semblait également émaner de lui, malgré ce Roucoups qui ne payait pas tant de mine. Vint ensuite le tour d'une jeune garçon hésitant, se présentant comme un Apprenti secouriste, un dénommé Yann : Bonne chose que ceci... Dans toutes guerres, il y'avait forcément des blessés, et des spécialistes du domaine ne seraient guère de trop.

Baillant discrètement, caché derrière une main innocente, j'observais alors le prochain à se présenter, qui manqua de m'arracher un éclat de rire qui heureusement ne se fit guère entendre : Ce blondinet, un dénommé John, avait ce teint pâle et cet oeil vitreux que j'avais si souvent connu... En voilà un qui avait du bien s'amuser cette nuit. Mon sourire amusé néanmoins s'assombrit en voyant apparaître un type que je connaissais déjà, ayant eu l'occasion d'effectuer une transaction avec lui. Un éleveur du nom de Rodrigue qui avait tendance à se prendre un peu trop au sérieux malgré son ridicule flagrant. Et autant dire que son discours, aux relents si désagréable de ces éleveurs cherchant à faire leur commerce déloyal, ne me donnait pas de lui une meilleur image que je n'avais déjà, loin de là. Il se pensait sans doutes sur un marché... Son Absol, néanmoins, le rattrapa d'un coup des les côtes, qui lui fit changer de discours. Nouvel éclat de rire retenu, cette fois plus par moquerie que par amusement compatissant : En plus d'être ridicule jusqu'au bout, ce pauvre bougre se faisait dresser par son propre pokemon... pitoyable.

Ce fut alors le tour du jeune garçon à côté de moi : De par son apparence, on pouvait assez facilement deviner que ce garçon n'était même pas majeur. Je ne suis certes pas bien au dessus de cette majorité me direz vous, mais au moins, je l'avais passé. En tout cas, il s'agissait visiblement d'un éleveur également, mais qui se présenta comme débutant, du nom de Haruki. Au moins, celui ci avait beau être un autre de ces criminels, il savait se faire discret... J'avais presque de la peine pour lui : Il semblait encore faiblard, et se retrouver dans ces histoires, d'apparence si dangereuses, n'était pas forcément chose aisée à son age... Néanmoins, cette compassion naissante s'estompa immédiatement lorsque, après avoir fini de se présenter, le jeune homme se tourna vers moi, visiblement bien content d'en avoir fini de prendre la parole... Eeeeeeeeeet merde... Bon bah quand faut y'aller...



- Je me nomme Yuki Yonde, et celui qui veille sur l'entrée du village, là bas, c'est Steelix. S'il vous plaît, lorsque vous ferez les groupes... Si vous pouviez éviter de me mettre dans le groupe du mec en Cosplay de Cow Boy là bas, ça m'arrangerait. Non pas que j'préfère faire équipe avec des dresseurs de profession mais au moins, si j'pouvais éviter les dressés...

_________________


Spoiler:
 



Mon Pokedex
Ma Carte Dresseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliban Aoeki

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 29 Jan - 23:24


C'est avec grande difficultés que Caliban rejoignit le centre Pokémon de la ville noir, son bras cassé le faisant grandement souffrir. A peine eu-t-il franchit la porte que des infirmière se ruèrent sur lui, alarmées par son visage livide et l'angle inquiétant que formait son bras. Trop fatigué pour se débattre, il fut rapidement traîné vers un lit, ou on le força au repos.

Les semaines suivante furent extrêmement longue pour Caliban. Après plusieurs examens, les infirmières avaient découvert qu'en plus de son bras cassé, l'épaule de Caliban était encore très endommagée suite a l'attaque croc éclair qu'un Arbok lui avait infligé quelques semaines plus tôt. Et évidement, elles ne tardèrent pas a découvrir la légère amnésie dont souffrait le dresseur.

Evidement, Caliban n'était pas spécialement très chaud a l'idée de rester au lit si longtemps. Il tenta donc a plusieurs reprise de s'éclipser sans prévenir les infirmières. Malheureusement, la discrétion n'était déjà pas son fort en temps normal, mais sans bras ne lui facilité vraiment pas la vie. Ainsi, a chaque tentative, il se fit attrapé, et finalement, une des infirmière perdit patience, et il se retrouva attaché au lit.

Finalement, a cause des efforts des infirmière, il fut contraint de rester au centre jusqu'au rétablissement de son bras et de son épaule. Sa mémoire était toujours aussi floue, mais comme cela n'avait pas l'air de perturber Cal, les infirmière décidèrent que ce n'était pas une raison pour le garder plus longtemps. D'autant qu'elle était très heureuses d'être enfin débarrassées de cette corvée.

Alors qu'il était sur le point de sortir du centre, Caliban remarqua une affiche placardée contre un mur. Celle était constitué principalement de thermes dont il n'avait jamais entendu parler, mais le message principal semblait clair : Des Pokémons puissant se trouvait a Alola, et des dresseurs de tout mes recoin du monde allait venir les affronter. Et il était hors de question que lui, le plus grand de tous, ne soit pas présent a cette fête.

Caliban enfourcha Ushi pour la première fois depuis bien trop longtemps, et fonça vers la ville portuaire la plus proche, qu'il avait repéré plus tot sur un plan présent au centre Pokémon. Il était resté bien trop longtemps dans cette région, malgré le fait qu'il n'ai toujours aucune idée de comment il s'y était rendu, et il était grand temps de la quitter. D'autant que bien qu'il eu déjà entendu parler de la région, il n'avait encore jamais mis les pieds a Alola. Il avait hâte de faire parler de lui dans un nouveau coin du monde.

Une fois arrivé sur le port, Cal ne tarda pas a repérer le bateau qui devait le mener a destination. Après tout, il était entouré des force de l'ordre, et Alola était écrit en gros sur une banderole juste devant. D'ailleurs, les gendarme lui firent signe qu'il n'avait pas l'autorisation de monter sur le bateau a dos de Tauros. A son grand déplaisir, Caliban accepta donc de faire le trajet avec le Pokémon dans sa Pokeball.

Le trajet fut long, et beaucoup trop calme pour Caliban. Il tenta a plusieurs reprise de s'entrainer sur le pont du petit bateau a moteur, mais après avoir manqué de les faire chavirer, il fut forcé d'arrêter. Il passa donc le reste du trajet a se tourner les pouce et a se plaindre de son ennui, agaçant au passage tous les passager qui l'accompagnaient. Mais finalement, après de longue heures de traversé, la terre fut enfin en vue. Caliban fut prit d'une impulsion en voyant finalement sa destination. N'en pouvant plus de rester immobile, il invoqua Tsuno, et lui lança son sac a dos.

- Bon Tsuno, il est enfin temps de faire un peu d'exercice. Porte tout ça jusqu'a la rive. Quand a moi, je te suis a la nage.

Sans même prêter attention aux regards interloqué des autre passager, Caliban plongea tout habillé dans l'océan, et commença la traversé, se faisant bien sur immédiatement distancé par le bateau. C'était un soulagement pour le dresseur de pouvoir enfin remuer comme il le souhaitait, après tant de temps passer immobile. Si la distance pouvait sembler assez impressionnante, Caliban ne s'en inquiétait pas une seul seconde. Ce dernier mois, il avait affronter un Arbok, un Onix, un Drattak, et une horde de Baggaid avec seulement une épée de bois. Ce n'était certainement pas quelques mètre de nage qui allaient l'impressionner.

Lorsqu'il arriva finalement au niveau de la ville flottante, tous les bateau ayant amené les autre dresseurs étaient déjà partit. Pout la première fois depuis son plongeon, Caliban se demandait si ses action n'allait pas le rendre en retard a rendez vous fixé par l'auteur de l'appel a l'aide. Il aurai peut être du y penser plus tot, c'était un coup a passer a coté d'une grosse partie de l'action. Cependant, quand il se hissa enfin sur les planche qui constituaient la ville, Cal remarqua un groupe devant lui ou chaque personne avait l'air de se présenter a tour de rôle. Sans aucun doute, c'étaient le groupe de volontaire ayant répondu a l'appel a l'aide.

Cal se faufila sans aucune finesse entre un certain Yuki Yonde et une autre personne ne s'était pas encore présenté, projetant un peu d'eau sur les deux au passage, en commença sa propre présentation en criant, sans attendre qu'on la lui demande.

- Je suis Caliban Aoeki, meilleur dresseur, et très prochainement maitre de Sinnoh.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin Makuno
Poisson d'or
avatar

Région : Hoenn
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Lun 30 Jan - 23:40


Le centre Pokemon de Lavandia était sans aucun doutes le plus grand que j'avais eu l'occasion d'observer, et cela n'avait rien d'étonnant lorsque l'on voyait la densité de population qui évoluait dans cette mégalopole. Néanmoins, sans doutes était-ce dû à l'heure toute matinale, mais le Centre était relativement vide par rapport à sa taille. Quelques âmes errantes, pour la plupart mal réveillés, ou parfois un peu trop à en juger les démarches, flânaient de ci de là. Pour ma part, j'étais assis sur une des banquettes faisant l'angle du bâtiment, buvant un café : J'avais dormi ici afin de veiller aux soins de mes compagnons, passablement brûlés depuis notre dernier combat. Désormais, ils étaient guéri, et je ne tarderais pas à partir lorsque ma tasse serait vidée... Mais vers où ? Pas là où je l'avais imaginé, en tout cas, et ce pour une raison simple : Une nouvelle particulièrement mauvaise allait changer mes plans, et ce de manière considérable.

Mon regard, tout comme mon oreille, avait été attiré par les badauds du coin qui se faisaient de plus en plus bruyants à mesure qu'ils se massaient autour du tableau d'affichage. Je ne pouvais pas vraiment entendre de quoi ils parlaient, mais je pouvais voir à leur mines déconfites qu'outre l'épuisement, la panique et l'incompréhension semblaient prendre place. De quoi piquer ma curiosité... Vidant d'une traite le fond de ma tasse, je m'avançais vers le tableau d'affichage, sans avoir trop eu besoin de jouer des coudes. L'avantage de la renommée sans doutes. Une fois arrivé au panneau, je pu enfin clairement lire la note placardée en plein milieu. Elle était écrite en grosses lettres et recouvrait les autres annonces badines habituelles...

Et pour cause, pensais-je une fois ma lecture terminée. Il s'agissait d'un appel à l'aide émis par un certain Gladio. Une certaine Fondation Aether semblait avoir capturé les deux Pokemon légendaires que sont Solgaleo et Lunala. Liés au Soleil et à la Lune, ces créatures mystiques et très peu connues ne me l'étaient néanmoins pas entièrement : Lors de mes études passées, j'avais eu l'occasion de voir leur nom apparaître. Elles veillaient sur l'archipel d'Alola, groupement d'îles reculées, avec l'aide de quatre autres gardiens, totémiques pour leur part. Mais visiblement, ce n'était plus le cas depuis qu'ils avaient été capturés, et cela se faisait déjà sentir. Il était question de créatures qualifiées d'Ultra-Chimères. Et en ce qui les concernait, malgré mes belles connaissances, je n'avais pas la moindre information. La seule information réellement donnée était qu'elles avaient surgi de ce qui semblait être des brèches dimensionnelles... Si les dimensions elles mêmes commençaient à se tordre, il y'avait en effet un grave problème. Je devais bien le reconnaître, je ne comprenais pas tout, ce qui me peinait d'ailleurs considérablement... mais une chose était sûre : De l'aide était requise, et cela semblait en effet être de circonstance. Faisant volte face, je fis un signe de main à l'infirmière pour signifier mon départ tandis que je sortais d'un pas pressé du centre Pokemon, sortant Bekipan de sa ball : Il fallait retourner au plus vite à la Tour.

C'est trempé jusqu'aux os que je posais pied à terre, victime de la pluie battante qui régnait en cette matinée maussade. J'entrepris alors d'aller récupérer mes plus puissants compagnons, au repos jusqu'alors dans le but d'entraîner mes plus recrues les plus novices. Quelques minutes plus tard, après avoir laissé mes compagnons les moins entraînés à la tour, et après avoir demandé à la secrétaire de l'accueil de prévenir la police de ma venue imminente à Pacifiville dans le but de prêter main forte dans cette guerre. Et cela sembla se révéler efficace : Quelques minutes plus tard, alors que je sautais du dos de Dracaufeu sur les planches de la cité flottante, je vis que deux Policiers m'attendaient, encadrant l'entrée d'un petit Hydravion posé au bord de l'eau. Au vu de la réactivité des forces de police, plus aucun doute possible : La menace était réelle.

...

Le trajet fût long, mais au moins, la pluie avait cessée lorsque je posais pied à terre. Un instant de flottement prit place dans mon esprit en voyant que je me trouvais une fois de plus sur un village au plancher de bois, flottant sur l'eau, du moins en partie. Mais non, je n'avais pas rêvé : Il ne s'agissait nullement de Pacifiville, mais bel et bien du "Village Flottant" d'Alola. Ils n'avaient pas été cherché le nom très loin... Regardant autour de moi, j'observais les lieux. Hormis le caractère assez bruyant et agité de la foule qui se pressait au centre, rien ne laissait présager que la région soit en proie à une menace si grande. Néanmoins, je n'avais guère le temps de préoccuper d'avantage du paysage : Gladio avait commencé son discours, que je pouvais clairement entendre d'ici au vu du silence qu'il avait réussi à imposer. Laissant sortir de sa Pokeball mon Dracaufeu Noir, je m'adressais rapidement à lui.



- Dracau', envole toi et surveille le périmètre : Vient tout de suite me prévenir si tu vois la moindre menace approcher.


Je regardais mon Pokemon s'envoler, l'oeil sérieux, comme à son habitude, avant de me reporter vers les présentations qui venaient de commencer... Rien de bien intéressant à ce propos, comme à l'accoutumée. Cela n'avançait en rien les choses, et les calamités qui semblaient s'être investies dans notre monde n'étaient pendant ce temps guère combattues. Cependant, je reconnaissais que connaître au moins le nom de ses camarades pouvait se révéler chose utile si on devait être amené à travailler en équipe. Certains semblaient sérieux dans leurs propos, là où d'autres semblaient être de simples touristes curieux au vu de leur attitude... C'était le lot des appels à l'aide, sans doute. Il y'avait des timides, des incertains, des orgueilleux... Je préférais autant éviter d'être mêlé à ces derniers : Etre conscient de ses propres forces était une chose, et avoir une assez haute estime de soi même ou de son équipe n'était pas une mauvaise chose en soi. Se venter, par contre, était bien moins utile : Ces gens qui se voulaient sauveurs n'étaient souvent que déception. Et puis, il y'avait aussi les grandes gueules, comme ce type expliquant ne pas vouloir faire partie de l'équipe de l'un de ces orgueilleux, ou bien celui qui suivit, déclarant être le meilleur des dresseurs, ce qui sans les circonstances m'aurait sans doute fait esquisser un sourire. Puis vint mon tour... Hmphf, je n'allais donc pas y écoper...


- Mon nom est Benjamin Makuno, et je ferais tout mon possible pour solutionner cette... urgence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Ténébras
L’Élu des Ténèbres
avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 13:23


Alors que j’étais tranquillement a Arabelle, en train de regarder la pluie tomber depuis l’une des fenêtre du centre Pokémon, un mouvement de foule attira mon regard. Levant mon regard blasé par la pluie battante vers l’attroupement, je ne tarde pas a me lever, pour écouter ce qu’ils disaient. Certains faisaient allusion a une catastrophe similaire, ayant eu lieu quelques années au par avant. J’étais là, j’y avais assisté, mais de très loin, donc au final, je n’avais que peu d’information sur ce qu’il s’agissait. Tout ce dont j’avais été sur, c’était que j’avais bien fais de rester dans mon coin, quand on voit que les héros nationaux avaient eu du mal alors leurs Pokémons forts et évolués. Puis, y’avais d’autre qui parlaient d’un appel a l’aide. Je fis appelle a Darkness, pour qu’il se faufille, récuperer cette année, étant donné que la foule était trop dense pour que je puisse me faufiller.
Le papier en main, j’appris donc qu’un certain Gladio était a la recherche de bonnes âmes, afin de repousser une menace. Même si je ne me sentais toujours pas a la hauteur, maintenant que j’avais une équipe un peu plus évoluée qu’a l’époque, je me dis que pourquoi pas. Même si je n’aimais pas particulièrement l’idée de se jeter volontairement dans le danger. Quoi qu’il en soit c’était probablement l’occasion de faire des rencontres, et sûrement, trouver les autres élus.
Cette idée me convainquis immédiatement. En deux ans que j’avais eu ce collier, je n’avais croiser aucun autre élu, et je me demandais si on ne m’avait pas prit pour une buse avec cette histoire. C’est donc avec la véritable motivation de trouver les quinze… Quatorze autre élus, que je parti faire mon sac. Je n’avais pas vraiment envie de tomber sur l’élu poison, surtout pas avec les Pokémons que j’avais entrainer jusqu’alors. Je m’occupais donc de ranger mes maigres affaires, je fis manger mes Pokémons avant de partir, puis embarquais sur un bateau. Je crois que la pluie m’endormis, car c’est une main vigoureuse, qui me sortit de mon sommeil. Le capitaine du bateau, qui voulait partir. Prenant mon sac, je m’empressais de partir, avant de rejoindre l’attroupement surplombé par un blondinet d’a peu prêt mon âge.
Visiblement il avait demandé de se présenté, car chacun faisait cela. Mais sans écouter les autres, je m’étonnais du nombre de gardien Pokémon autour de l’endroit. Un dracaufeu, un steelyx, un absol qui avait pas l’air de confiance, un Roucoups, un Boskara, bref tout un tas de Pokémon qui étaient en train de surveiller. Pourquoi, je ne voyais pas de danger immédiat, quand bien même, si quelqu’un souhaitait nous attaquer, il était assez aisé pour lui de se faufiller dans la foule, tant il y avait du monde. C’est un coup d’épaule venant de derrière, et la desagréable impression d’avoir le pantalon mouillé qui me ramena sur terre : un jeune homme, Caliban de son prénom, se présentait sous le terme de Maitre de la Ligue. Cela lui valu un regard moqueur de ma part, mais rien de plus, si ce qu’il disait était vrai, il avait largement les moyens de me taper dessus, sans aucun problème.
Une fois qu’encore une voix s’était élevée de la foule, je fis l’acte le plus inconscient de ma jeune vie. JE retirais mon collier, et le brandis au dessus des têtes :

-Je suis Samaël Ténébras, Elu des Ténébres. D’ailleurs, s’il y a un élu ou deux parmi vous, je serais assez content de dire coucou.

Rebaissant mon collier pour le remettre autour de mon cou, je regardais la foule, a la fois dans l’expectative de voir un collier similaire au mien se pointer, mais aussi dans la crainte de voir les élus poisons débarquer. Surtout dans une foule aussi compacte, ni Pandore ni Pantagruel ne pouvait venir a mon aide. Mah, avec tout les gardiens, y’en aurai bien un qui allait venir m’aider, si on attentait a ma vie, non ? … Non ?

_________________
Carte |  Pnjs
Dé Shiney : Le 30 Janvier | Dé Souterrain : Quand tu peux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladio

avatar

Région : Alola
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 16

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 14:55


Bien, ces gens avaient compris ce que je disais et n’avaient pas tardé pour se présenter chacun son tour. Pendant que chacun se présentait, de façon courte et sérieuse, ou de façon un peu plus longue et enjouée, j’avais posé ma main sur la crête de Sylvallié. Il était capable de ressentir l’aura des dresseurs. Je saurais lesquels choisir ainsi, comment les regrouper. Dans l’ordre, nous avions Shame l’hyperactive de Sinnoh, Anna la timide, Takeshi… le spécialiste sol, Nana de Kanto, Yann le secouriste, John… qui semblait être un coureur de jupon, Rodrigue l’éleveur, Haruki le débutant, Yuki le difficile, Caliban le prétentieux, Benjamin… le sombre et enfin, Samaël l’autoproclamé élu.

Cela faisait douze dresseurs. Seulement douze ? D’un autre côté, en avoir trop était inutile. Cela fera donc trois par groupe. Je les regardais à tour de tour, réfléchissant. D’après les réactions de Silvallié, les dénommés Nana, Benjamin et Rod semblaient les plus puissants. Mais au vu de chaque Chimère dont les doyens m’ont donné la description, précise ou non, je ne pouvais les mettre ensemble. Il n’avait cependant pas bronché envers le secouriste et le coureur de jupon. Pareil avec le débutant, mais c’était normal, vu qu’il s’était lui-même défini comme tel. Je restais silencieux quelques instants, le temps d’être sûr que tout le monde s’était présenté, mais aussi pour réfléchir.

« Bien. Voici les groupes. Je ne permets aucune protestation. Nous n’avons pas le temps pour ça.
Le premier groupe sera constitué de Haruki, Rodrigue et Yann. Vous irez sur l’île de Mêlé-Mêlé. Votre bateau est derrière vous. La Chimère qui s’y trouve est Mouscoto, un adversaire redoutable, mais avec l’aide du gardien, vous devriez pouvoir vous débrouiller.

Le deuxième groupe sera constitué de Samaël, Takeshi et John. Vous irez sur Akala. La chimère qui semble s’y trouver est Katagami. Faites très attention à sa force de frappe et surtout, méfiez-vous, il risque de ne pas être seul. Votre bateau est à droite.

Le troisième groupe sera constitué de Yuki, Anna et Caliban. Vous irez sur Ula-Ula, et votre adversaire sera Bamboiselle. Cette chimère est très difficile à vaincre, soyez très prudent. Votre bateau est à gauche.

Le dernier groupe, Benjamin, Nana et Shame, vous suivrez Lilie, qui vous amènera vers la doyenne. La chimère qui se trouve sur cette île est Engloutyran… et c’est certain l’une des pires chimères. Ne prenez aucun risque inutile, si vous tenez à vos pokémons. Comme pour le premier groupe, il sera certainement seul, mais l’aide du gardien vous permettra de vous en sortir plus aisément.
»

Lilie donna à chacun des groupes, donc à Haruki, Takeshi, Anna et Benjamin, une feuille possédant les caractéristiques connues des chimères qu’ils affronteront. Puis, avant qu’ils ne se séparent, je repris la parole :

« Une dernière chose. Enfin, deux. Les doyens seront là pour vous accueillir, mais ils ne pourront vous aider. Sauver Alola du désastre ne passe pas que par affronter les Chimères. Cependant, ils vous indiqueront où vous devrez aller. Allez chercher l’aide des Gardiens puis affrontez la Chimère. Sans eux, je ne donne pas cher de votre peau. Dès que vous avez terminé, retournez au bateau.
… Bon courage à tous…
»

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Morichi
___ Spécialiste Sol ___

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 750
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 16:19

J’écoutais les autres se présenter à ma suite. Il y avait un dresseur qui venait de Kanto qui possédait un Roucoups ; un… secouriste pokémon ? Voilà un métier très intéressant. J’aimerais lui parler plus tard, après tous ces évènements. Il y avait aussi un autre dresseur de Kanto qui faisait visiblement les arènes, puis un éleveur nommé… Rodrigue ? Ce nom me disait quelque chose, mais je ne me souvenais plus d’où. A sa suite se présenta un apprenti-éleveur, puis un type qui semblait ne pas aimer l’éleveur mais qui possédait un Steelix, puis un autre prétendant au titre de Maître de Sinnoh – j’imaginais la compétition entre lui et la jeune femme nommée Shame ; un autre dresseur possédant un Dracaufeu… noir ? Surprenant ! Le dernier était un élu des Ténèbres. C’était censé être quoi ? Je n’étais pas sûr de comprendre.

Puis Gladio fit les groupes. Je me retrouvais donc avec le fameux élu et un des dresseurs de Kanto nommé John. Apparemment, nous nous attaquerons à une chimère dangereuse. Mais je me demandais ce qu’il voulait dire par « ne pas être seul »… ? Il y aura une autre chimère ? Je ne savais pas, j’avais envie de demander, mais d’un autre côté, le… doyen, c’est ça ? En bref, il saurait probablement plus de quoi il en retourne. La fille nommée Lilie me donna une feuille, je la remerciai alors avant qu’elle ne reparte. Je me dirigeais alors vers le bateau assigné et attendais les deux autres. Boskara me suivait toujours. Puis je regardais les deux autres dresseurs avec qui je ferais équipe.

« Bonjour, John et… Samaël, c’est ça ? Je m’appelle Takeshi, et voici Torti, mon Boskara.
- Boska ! Boskara !
- Dîtes, vous dîtes être un Elu des Ténèbres… Mais c’est quoi, exactement ?
»

HRP :
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann Winter

avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 177
Age : 26

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 16:36

Alors que tout le monde se présentait, j’étais plus concentré sur les alentours, et les pokémons qui s’y trouvaient notamment. Un Dracaufeu noir, probablement chromatique, volait dans les airs, et j’imaginais quand mon Salamèche deviendrait aussi un tel pokémon. Autre part se trouvait un Steelix, le grand serpent d’acier. Nul doute que ce pokémon devait être puissant. Un autre dresseur avait un Roucoups. Quel beau pokémon ! Il y en avait tellement à découvrir. J’avais surtout envie de connaître les pokémons qui se trouvaient dans les eaux d’Alola… mais je supposais qu’il valait mieux ne pas me disperser. Je laissais le tour de présentation se finir.

Puis vint les distributions, c’est-à-dire qui était avec qui. J’étais avec les deux éleveurs, de mon côté. J’aurais certainement à apprendre d’eux deux. Comment bien élever ses pokémons, ce qu’ils aimaient… J’étais certain qu’il y avait plein de choses à apprendre de la part d’éleveurs. Même en combat. C’était une bonne opportunité pour apprendre. Mais j’aiderais aussi ! Je le devais ! J’y arriverais, même si l’adversaire était fort ! Kaïminus et Salamèche en feront de la bouillie ! Enfin, ce serait bien, hein ?

Gladio avait terminé sa prise de parole, alors je courrais vers le bateau et tentait d’observer le monde aquatique. Je me demandais si Alola avait aussi des pokémons mammifère comme Obalie ou Otaria. Si ça se trouve, ce n’était pas ici que l’on en trouverait. Oooh, il y avait tellement de choses à découvrir ! J’étais tellement obnubilé par de possible découverte de pokémon eau que j’en oubliais mes équipiers.

HRP :
 

_________________

The Nine Rescuers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Ténébras
L’Élu des Ténèbres
avatar

Région : Hoenn
Classe : Vagabond
Masculin
Nombre de messages : 375
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:
MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 20:42

La foule s’ébranla, alors que j’essayais de retrouver mes compagnons. Bon, au final c’est l’un des deux qui me trouva, et j’en fus bien content, parce que je n’avais pas assisté a toutes les présentations… Ou je n’avais a peu prêt rien écouté aux présentations, et donc j’aurai été bien incapable de les retrouver. Quoi qu’il en soit, je me serais bien retrouver nez a nez avec eux au moins sur le bateau. Quoi qu’il en soit, je pris quelques minutes pour regarder ce premier co-équipier. Blond, l’air avenant. IL semblait aussi banal que redoutable, et je sentais mon instinct de dresseur s’enflammer a la proximité d’un pair puissant. Mais je devais me contenir : si on commencait a se taper dessus avant le combat, j’étais pas sur qu’avec même toute l’aide du monde, nous soyons en mesure de vaincre.
Ce jeune homme eut quand même la courtoisie de se présenter. Takeshi. Et buta sur mon prénom. Mais je ne m’en formalisais pas, après tout, ce n’était pas un prénom commun, en comparaison avec le prénom « Samuel » qui lui était plus répendu. Quoi qu’il en soit, il présenta son Pokémon. Un Boskara. J’avais connu plus intéressant comme Pokémon, mais je me gardais bien de le lui dire, chacun ses gouts, et quand on réfléchissait a mes gouts a moi en matière de Pokémon, ils étaient plus que discutables. Quoi qu’il en soit, je saluais courtoisement le Pokémon, avant de cligner des yeux, tout en regardant l’homme, me demander en quoi j’étais élu. Sortant le collier de sous mon T-shirt, pour le montrer, je ne tardais pas a dire :

-Une secte carrément chelou a décidé que j’avais le bon CV pour faire de moi leur élu. Je me suis donc cogner mes cauchemar en pleine face, puis en m’éveillant, ils m’ont foutu dehors, avec un Spiritomb que je deteste, quelques règles pas particulièrement contraignante, et ce collier… En réalité je me demande s’ils ne se sont pas fichus de moi, c’est pourquoi je cherche mes… Semblables. IL parait qu’on est quinze. Mais j’en ai jamais croisé un seul.

Je soupirais, blasé de la situation : je pouvais être une pauvre cruche attrapée par des tarés, et j’avais tout gobé, m’enfin, je m’étais fais a ma conditions. Quoi qu’il en soit, je regardais donc John, avant de dire, alternant mon regard entre les deux garçons :

-Et vous, vous faites quoi de vos vies ?

Best. Phrase d’accroche. Ever.

[Dans le cadre ou Sam a 13 pokemons, il les prend tous sauf moufouette.
S'il est limité a 6 il prendra alors Absol Spiritomb Tenefix Pifeuil Diamat et Scalpion]

_________________
Carte |  Pnjs
Dé Shiney : Le 30 Janvier | Dé Souterrain : Quand tu peux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mar 31 Jan - 23:17

Bon, eh bah, tout ça s’était fini, j’allais pouvoir montrer qui s’était le patron a Absol. Enfin, ça c’était un fois qu’on serait sur le bateau, car pour le moment, a part se faire taper dessus par les Pokémons sentinelles, je n’allais pas réussir a grand-chose. Attrapant donc mon absol par la corne, vu que cette espèce de tête de bouc comptait encore faire ce qu’il veut, et aussi pour m’assurer qu’on ne soit pas séparer dans la foule, je ne tardais pas a me diriger vers le bateau. Je chercherais mes compagnon de route quand la foule se sera un peu dissipée.
Finalement, nous arrivons en deuxième au bateau, car un jeune homme du nom de Yann Winter y était déjà. Profitant d’être dans une foule un peu moins épaisse, je mis un genou a terre, et regardais Absol. Bien sur, pas besoin de parler avec cette tête de bouc, mais le Pokémon comprit qu’il n’avait pas intérêt a faire des vagues, sans quoi ça allait barder. Mon petit avertissement mis en place, je m’approchais de Yann, en lui tendant la main, et en souriant :

-Bonjour, je suis Rodrigue, je viens de Kanto. J’espère que nous allons faire du bon travail tous ensemble. Je te présence Absol. C’est un mauvais bougre pyroman, mais il est assez protecteur, donc tu n’as rien a craindre. N’est-ce pas.

Le dernier morceau de phrase allait bien entendu a Absol, qui bailla pour montrer qu’il n’était en rien impressionné. Quoi qu’il en soit, je redressais le visage, alors que le jeune homme allait plutôt regarder les poissons. Je rigolais, avant de faire apparaitre Laggron, en lui demandant de faire remonter les poissons voisins, pour notre ami. Le Pokémon plongea, et quelques spécimens ne tardèrent pas a effleurer la surface de l’eau, déranger par mon ami. Puis Haruki arriva, et je m’approchais de lui, en tendant la main :

-Je suis ravi d’enfin vous rencontrer, Haruki, Vraiment. Depuis le temps que nous conversons, j’étais vraiment impatient de vous rencontrer. Je suis Rodrigue, au cas ou ça ait pas fais tilt. J’espère que nous ferons du bon boulot !

[Alors, comme je sais toujours pas la limite, Voici ses deux équipes
A douze : Absol ♀♂, Gallame, Lucario, Nidoran, BArpau, Metamorph, Laggron, Goupelin, Pyrax, Vipelierre, Kraknoix
A six : Absol ♂, Gallame, Lucario, Metamorph, Laggron, Goupelin]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mer 1 Fév - 5:06

En tout, au moins une dizaine de personnes s’était présentée, puis l’homme à l’avant, Gladio, posa la main sur la tête de son drôle de Pokémon. Quel était son nom déjà? Je ne m’en souvenais plus, mais cela ne m’importait que bien peu. Après tout, ce Pokémon n’était probablement pas la seule nouvelle espèce que je m’apprêtais à rencontrer.

Une fois que le dernier volontaire eut terminé sa présentation, un silence qui me parut interminable envahit le quai. L’ambiance me paraissait tendue. Je décidai alors de regarder autour de moi afin de tenter de dissiper le malaise. Je pus voir un Steelix, un Dracaufeu et un Absol. Heureusement, les autres volontaires semblaient disposer de Pokémons bien entrainés et prêts à affronter les Ultra-Chimères. Fort heureusement, puisque probablement qu’elles n’auraient fait qu’une bouchée de Kasai, Nina et, surtout, de Kami.

Gladio reprit enfin la parole. L’ambiance ne se détendit pas pour autant, mais au moins le silence remplit de malaise se dissipa. L’homme nous expliqua qu’il avait formé des équipes. Je me retrouvais avec un garçon du nom de Yann et d’un éleveur du nom de Rodrigue avec qui j’avais déjà été en communication. Enfin, je parviendrais à le rencontrer. Il aurait sûrement une multitude de choses à m’enseigner. Lillie, la sœur de Gladio me remit ensuite une feuille sur laquelle se trouvaient quelques informations gribouillées concernant la chimère que nous devrions combattre : Mouscoto. Finalement, avant de se taire pour de bon, Gladio nous informa que le doyen de l’île de Mêlé-Mêlé nous accueillerait, nous guiderait et que nous devions aller chercher l’aide du gardien de l’île. À mes yeux, tout cela n’était que de belles paroles, puisque cela ne m’indiquait pas tout à fait quoi faire.

Je commençais à regretter de m’être porté volontaire pour cette mission. J’avais l’impression en fait de me livrer à une sorte de monstre qui m’engloutirait vivant. Peu importe, il était maintenant trop tard pour reculer. C’est ainsi que je me retournai afin de me diriger vers notre bateau. Au même moment, un homme montait à bord. Je fis quelques enjambées qui me conduisirent au bateau. Dès que mes deux pieds furent dans l’embarcation, l’homme se dirigea vers moi :

- Je suis ravi d’enfin vous rencontrer, Haruki, Vraiment. Depuis le temps que nous conversons, j’étais vraiment impatient de vous rencontrer. Je suis Rodrigue, au cas ou ça ait pas fais tilt. J’espère que nous ferons du bon boulot !
- Ravi de te rencontrer, Rodrigue! J’espère également que nous saurons nous montrer à la hauteur.


Je me retournai ensuite vers l’autre garçon et lui tendit ma main.

- Haruki! Ravi de faire ta connaissance.

Sur ce, je pris place à bord du bateau et attendis patiemment que nous soyons arrivés à bon port.

HRP:
 

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raven Jagger

avatar

Région : Unys.
Classe : Criminelle.
Féminin
Nombre de messages : 528
Age : 18

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mer 1 Fév - 11:22



Chaud. Il faisait chaud. La blonde baissa les yeux, écoutant les présentations tout en tirant sur son col, les sourcils froncés. Pourquoi fallait-il que ce type l'ait embarqué dans une région aussi cuisante ? Elle n'avait même pas de vêtements de rechange, seulement cette chemise, cette veste, ce pantalon, ces chaussures très peu adapté à ce genre de reliefs. Relevant le menton, elle déboutonna sa veste, dégagea son sac de son dos et la plia soigneusement, rangea la veste à l'intérieur. La jeune femme en fit de même avec ses gants, s'en débarrassant avec un certain soulagement.
En chemise, c'était déjà plus supportable. Elle reposa donc ses prunelles émeraude sur le groupe, ne retenant que très peu de noms, observant les visages tous plus inconnus les uns que les autres. De toute manière, ces-derniers temps, elle n'avait pas été très ouverte à la population, aux échanges ou quoique ce soit d'autre.

Finalement, la fin du temps des présentations sonna et le jeune blondinet expliqua la suite des opérations. Former des groupes afin d'être plus optimale. Raven patienta son tour et arqua un sourcil à l'entente des deux personnes qui seraient avec elle: Yuki et Caliban. Elle savait qui ils étaient, il fallait avouer que leurs présentations avaient été... particulières. L'un se plaignant déjà avant que les groupes ne soient formés et l'autre qui semblait particulièrement sûr de lui et peut-être un peu arrogant. Deux noms qu'elle avait retenu pour ces raisons, c'était certainement le type de personnes qu'on oubliait rarement après leur passage. La blonde ignora l'excitation de la plus jeune fille pour tendre une main, récupérant le papier tendu par Lillie. C'était peut-être mieux, un être se vantant d'être le meilleur dresseur pouvait tout à fait filer avec ladite feuille pour remplir la mission seul. Raven racla sa gorge, leva un instant son regard vers sa Corboss qui se rapprochait un peu d'elle après avoir fait un tour vers les autres Pokémon. Léger sourire aux lèvres de la blonde qui effleura rapidement les plumes douces de Karasu avant de se tourner vers ses deux acolytes pour cette mission.

« Voici donc la feuille. Nous devrions nous rapprocher du bateau. »

Raven prêta ensuite oreille aux dernières paroles de Gladio, l'observant du coin de l’œil avant de légèrement hocher la tête, se mettant ensuite en route vers le bateau tout en conservant précieusement la feuille avec elle. Ils verraient ce qu'il en retournait une fois à bord.
Et cette histoire de doyens ? Un point qu'elle n'avait pas vraiment comprit mais de toute manière, elle comprendrait un peu mieux plus tard.

Equipe:
 


_________________


Dernière édition par Raven Jagger le Jeu 2 Fév - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shame Pandore

avatar

Région : Sinnoh
Classe : Dresseuse
Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 18

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Mer 1 Fév - 11:39


Shame était plutôt détendue, les bras croisés, prenant de la place comme à son habitude. Ce fut jusqu'à ce que Caliban n'ouvre la bouche pour se présenter. La demoiselle manqua de s'étouffer en déglutissant, se tapant férocement le torse en toussant comme une forcenée, les yeux écarquillés. Qu'est-ce qu'il avait déballé celui-là ? "Meilleur dresseur" et "Futur Maître de Sinnoh" ? La brune fronça ses sourcils, le scrutant d'un air mauvais, les yeux plissés. Il se mettait complètement le doigt dans l’œil celui-là, et particulièrement profondément ! Suta, amusée, tapota dans le dos de sa dresseuse, riant sous cape pour tenter de ne pas alimenter davantage la colère de la brunette. Cette-dernière était si remontée qu'elle n'écouta absolument pas les présentations suivantes, se contentant de fixer d'un air sombre Caliban qui n'avait peut-être même pas remarqué.

La jeune fille reprit ses esprits seulement lorsque Gladio forma les groupes. Attendant son tour, Shame grogna de colère en apprenant qu'elle ne serait pas avec Caliban: elle aurait pu lui montrer qu'il était un moins que rien ! Dommage, ce serait pour une autre fois. Au contraire, elle était avec le rouquin qui s'était présenté peu après et un type dont elle n'avait pas entendu la présentation. Shame soupira avant de perdre son faciès agacé, elle arbora un immense sourire et ferma son poing droit.

« T'as entendu Suta ? Il a dit... L'UNE DES PIRES CHIMÈRES ! J'sais pas ce que ça veut dire chimère mais l'une des pires ça veut dire qu'elle est balèze. Engloutyran, on va lui mettre un coup de pied au cul mémorable ! »

Visiblement, si la Zoroark ne semblait pas particulièrement aussi emballée que sa dresseuse, Kachina le fut: sa Pokéball vibra violemment avant que la Simiabraz shiney n'en sorte en se tapant furieusement le torse à l'aide de ses poings. Shame eut un sourire en coin avant de tendre une main à Kachina qui la serra, les prunelles enflammées, elle semblait crever d'envie de livrer un bon combat. Après tout, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas pu dérouiller ses muscles face à un adversaire digne de ce nom.

« T'inquiète, ça va être d'enfer ! »

Shame tourna alors les talons pour s'approcher de son groupe accompagnée de sa Zoroark et de sa Simiabraz quand, elle pensa à une chose. Tournant légèrement sur elle-même, elle chercha un instant du regard ledit Caliban avant de s'époumoner à son attention, se fichant mieux des autres présences.

« EH TOI LE PÉQUENAUD ! C'EST MOI QUI SERAI MAÎTRE DE SINNOH ET T'ES QU'UN NAZE ! »

Ceci fait, un immense sourire sur son visage, la jeune fille s'approcha définitivement de son groupe pour observer ses deux compagnons. Un type du style sombre et mystérieux (enfin, quelque chose comme ça, non ?) et un autre qui avait semblé plutôt posé dans son genre. Alors, la demoiselle passa ses deux bras autour des épaules de chacun d'eux, son sourire s'agrandissant à tel point que ses prunelles dorées se fermèrent.

« Hahahaha ! On va s'éclater ! J'espère que vous êtes parés parce que ça va bouger ! Eh, rappelles-moi ton prénom toi avec les cheveux noirs et... OUAH ! Des katanas ! »

Elle se dégagea de ses compères pour s'approprier l'une des armes sous le regard las de la Zoroark et celui amusé de sa Simiabraz. La demoiselle fit quelques mouvements peu professionnels avant de la pointer vers Nana, riant joyeusement. Eh bien. Il allait falloir supporter la boule inépuisable d'énergie.

Equipe:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Kuroame
Creepy Trainer
avatar

Région : Kanto
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 1043
Age : 21

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 5 Fév - 14:00

De nombreux dresseurs venant de tous les coin du monde se présentèrent après lui. Il y avait de tout, du secouriste au dresseur, en passant par pas mal de profils louche et plus ou moins bruyant. En effet, certaine des personnes présentes portaient très clairement des armes sur eux. Passons le type détrempé qui hurlait être le meilleurs, mais celui prétendant être un élu des ténèbres ... A vrai dire, la dernière fois qu'il avait entendu un discours similaire, c'était dans une cours de récréation.

Cependant, il devait tout de même admettre une chose : la plupart des Pokémons présent ici étaient plutôt impressionnant. A l'aide de son Pokedex, Nana décida de tous les examiner rapidement. Si certain Pokémons, comme le Boskara ou le Goupix, ne semblait pas forcement très puissant, d'autre tel que l'Absol, le Zoroark ou le Scarhino confirmaient que les dresseurs ici possédaient tout de même un certain niveau. Il y avait même un Dracaufeu chromatique présent, alors que ces Pokemons était normalement extrêmement rare. C'était d'ailleurs la première fois que Nana en rencontrait un. Mais en un sens, ce qui impressionnait le plus, c'était le fait qu'Airbus parvenait toujours a faire le fier au milieu de tout ces Pokémons plus puissants que lui.

Une fois que chaque personne présente eu fini de se présenter, Gladio repris la parole. Cependant, plus que d'expliquer la situation un peu plus en détails, comme l'aurais souhaité Nana, il commença a les repartir en groupe. A priori, ce ne serait pas de suite que Nana en apprendrais plus sur la fondation Aether, la team Skull, ou même les doyen et les gardiens que Gladio venait tout juste de mentionner. Honnêtement, lui qui préférait être bien préparé, il s'inquiétait beaucoup du peu d'information dont il disposait.
Le groupe de Nana fut le dernier a être annoncé. Ses deux coéquipier étaient Benjamin Makuno, le dresseur au Dracaufeu chromatique, et Shame, la dresseuse bavarde de Sinnoh. Il serait la seul équipe a ne pas repartir en bateau, et apparemment, ils allaient affronter la pire des chimère. Nana ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire en entendant cela. Il était déjà reconnu comme un bon dresseur au milieu de cette foule.

Nana commença a regarder autour de lui a la recherche des deux autres membres de son équipe. Il constata que Benjamin était déjà a coté de lui, il ne manquait donc que Shame. A peine eu-t-il pensé cela que quelqu'un passais son bras autour de ses épaules. Shame venait de les trouver :

- Hahahaha ! On va s'éclater ! J'espère que vous êtes parés parce que ça va bouger ! Eh, rappelles-moi ton prénom toi avec les cheveux noirs et... OUAH ! Des katanas !

Au moins elle était motivée. Peut être un peu trop même. Elle arracha l'une des lames de Benjamin, et commença a la remuer dans tout les sens, pour finalement la pointer droit vers le roux. Les yeux écarquillé par la surprise, Nana fit un bon en arrière, envoyant au dérangeant au passage Airbus, qui se mis a voler en cercle autour du groupe en poussant des cri contrarié. Nana commençait a se dire qu'Engloutyran ne serait probablement le plus gros danger de cette mission.
Alors qu'il allait ouvrir la bouche pour proteste, Nana constata que Shame était accompagné d'un autre Pokémon, un Simiabraz d'après son Pokedex, et chromatique.

- Eh beh, moi qui pensais que les Pokémon chromatique étaient extrêmement rare, je ne m'attendais vraiment pas a en rencontrer deux dans la même journée. Bref, je ne saisis toujours pas vraiment la situation dans laquelle nous sommes, mais vous avez l'air assez fort pour qu'en s'en tire. J'espère juste que personne ne perdre un œil avant la fin de notre tache.

La dernière phrase était bien évidement dirigée vers Shame. Il avait l'habitude d'avoir des partenaire dangereux, mais ce n'était vraiment pas une chose a laquelle il arrivait a se faire.

hrp:
 

_________________

Carte dresseur

Pokedex


Nana Theme Song




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Dim 5 Fév - 18:39



Whow, ce mec se comportait comme un petit chef. Habitué sans doute à commander  aux communs des mortels. Pour moi , venu pour aider, cela me passe totalement au dessus de la tête. Le mec il habitait là, il connaissait la menace, autant lui faire un minimum confiance. Je cherchait du regard les deux autres gars avec qui j’allai devoir coopérer pour sauver le monde, me demandant sur quel critères se baisait Gladio pour constituer les équipes. Le dénommé Takeshi, que je saluais d'un geste de la main, se présenta lui et son pokémon. Peut être un peu plus jeune que moi, mais l'air mature. Quand à l'autre type à l'air lugubre, je comprit bien vite pourquoi après une petite explication de sa part. Un spécialiste de type, voilà bien longtemps que je n'en avait pas vu d'authentiques, et pas ces casses burnes de scouts qui vous sautaient dessus par essaims entier comme des mouches à merdes, non, un vrai représentant de type, authentique, vous dis je.

Nous étions maintenant tout les trois, tandis que les autres groupes engageait conversation pour faire connaissance.
Je prit la parole à mon tour.


- Et bien, comme je disais un peu plus tôt, je m'appelle John, je viens de Kanto, vers le bourg Palette. Je suis dresseur et je suis engager au seins de la ligue Indigo. Je sais que pour l'originalité, on repassera. Quoi qu'il en soit, je me doit d'être tout à fait honnête avec vous. Je ne possède qu'un seul badge, et je suis encore considérer comme un dresseur débutant. Mais mon équipe et moi, on est assez motivé pour faire face à toute les situations.

Et si on poursuivait cette conversation dans le bateau ?


Dis je en désignant celui ci du pouce, par dessus mon épaule.

Takeshi et Samaël:
 

Modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25359
Age : 7

MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   Lun 6 Fév - 18:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] Regroupement ! Alola est en danger !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Regroupement ! Alola est en danger !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» event coupe du monde la semaine prochaine
» La démocratie est en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: