AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 Une nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Une nouvelle rencontre   Mar 20 Juin - 0:07

Chapitre 4 : Une nouvelle rencontre

La ville d’Argenta se profilait à l’horizon. Plus nous progressions vers la ville, plus ses bâtiments étaient reconnaissables. La ville semblait bien plus grande que le Bourg-Palette ou Jadielle. Je pouvais très bien reconnaître le Centre Pokémon à l’entrée de la ville. Ben, pour sa part, semblait être déjà venu ici :

- Au loin, tu peux voir le musée juste devant la montagne. Et là, plus à l’est, c’est l’arène de Pierre. Il semblerait qu’il est très fort et qu’il n’utilise que des Pokémons de type roche.

Tout autour, il n’y avait que des montagnes. Pas surprenant que Pierre fasse appel à des Pokémons de type roche. Une énorme montagne attirait particulièrement mon attention. Elle se trouvait devant le coucher de soleil orangé et s’élevait jusqu’à toucher le ciel. Il s’agissait sans doute du Mont Sélénite, lieu réputé pour abriter des Mélofée tout droit venus de l’espace.

- Dis-moi, Ben, cette grande montagne à l’ouest, c’est bien le Mont Sélénite?
- Exact! C’est le chemin le plus rapide pour atteindre Azuria. Par contre, ce n’est pas le plus facile. La grotte grouille de Pokémons sauvages et il y fait très froid.
- Merci du conseil.


Ensemble, nous pénétrèrent dans la ville d’Argenta. À cette heure, quelques personnes mangeaient sur les terrasses des restaurants de la rue principale. Outre cela, la ville était très tranquille. Nous atteignîmes le Centre Pokémon en quelques minutes à peine. Ben se dirigea le premier vers le comptoir où l’Infirmière Joëlle vint lui répondre. Il lui remit ses deux Pokéballs en lui racontant l’histoire du Chrysacier. Elle déposa les deux balles rouge et blanche dans un cabaret avant de me saluer :

- Bonsoir, que puis-je pour vous?
- Bonsoir, je voudrais déposer mes Pokémons pour la nuit afin de les guérir.
- Parfait, je vais prendre vos Pokéballs. Vous avez besoin d’une chambre?

- Oui, répondis-je en déposant toutes les Pokéballs sauf celle de la chenille noire que j’avais capturée dans la Forêt de Jade.
- Parfait, voici les clés de la chambre 103, me répondit-elle en me remettant deux clés. Autre chose?
- Oui, j’ai attrapé un drôle de Pokémon insecte dans la Forêt de Jade. Mon compagnon et moi n’arrivons pas à l’identifier. Pourriez-vous nous aider?
- Montrez-moi.


Sur ce, j’appelai la petite chenille noire sur le comptoir de l’Infirmière. La chenille se matérialisa dans un éclat de lumière rouge. L’Infirmière Joëlle prit quelques secondes pour l’observer avant de me répondre :

- Il s’agit d’un Lépidonille, jeune éleveur. Il s’agit d’un Pokémon insecte originaire de la région éloignée de Kalos. Je me demande bien ce qu’il fabriquait dans la Forêt de Jade. Son moyen de défense de prédilection est les paraspores.
- Merci!
- Je garde vos Pokémons pour la nuit. À demain!


Je la remerciai de nouveau avant de m’éloigner du comptoir avec Benjamin. Je lui expliquai que pour la soirée, je comptais envoyer mon rapport au Professeur Chen. De son côté, il comptait récupérer ses Pokémons le soir même avant de se rendre à la gare du bus et d’attraper le prochain bus pour Jadielle. Avant de nous séparer, il transféra toutes ses photographies sur l’ordinateur du Centre Pokémon afin que je puisse rédiger mon rapport. Par la suite, il serra ma main chaleureusement et alla s’installer dans les fauteuils alors que je pris place derrière un ordinateur.

Je rédigeai pendant une bonne partie de la soirée, bien après le départ de Benjamin avant d’appuyer sur « Envoyer » tout en ayant pris soin de retranscrire l’adresse que le Professeur Chen m’avait donnée. Dans mon courriel, je pris grand soin de détaillée la rencontre avec le Lépidonille que j'avais capturé et les explications de l'Infirmière Joëlle.  

Rapport pour le Professeur Chen:
 


Modération:
 

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25359
Age : 7

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Mer 21 Juin - 21:53


Au petit matin, vous regardez vos e-mails et vous apercevez que le Professeur Chen à répondu. Un mail du Prof Chen, ça c'est la classe!

Spoiler:
 

Le Professeur a l'air très satisfait et vous pouvez être fier.
Et maintenant, que comptez-vous faire?
Gaku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Jeu 22 Juin - 20:33


Sorti de la foret de jade, milobellus se faisait un peu plus discret. C'était la prmeière fois qu'il sortait réellement de sa pokeball en liberté, et il n'avait jamais pu se déplacé de lui-même dans un espace ouvert, et je voyais dans osn regard inquiet qu'il n'appréciait pas. De son côté Caninos marchait en tête devant nous, guidant notre petite équipée comme s'il connaissait tout a tout le monde. Cependant avant d'arriver en ville, un frisson de crainte me saisis, alors que Milebellus se mettait a mes cotés et me regardait inquiet. APrès quelques secondes, je le regardait, avant de dire :

-Ca va aller. Tant que tu reste près de moi, tout ira bien.  Si tu es inquiet, je peux te faire revenir dans ta pokeball, mais c'est en affrontant ses craintes que l'on avance. Je ne serais jamais loin. Regarde ce qu'on va faire.

Me redressant, je pris la pokeball de Milobellus dans la main. C'est tout, je ne le rappela pas, je ne l'invita a avancer. Il me regarda longuement, puis compris : c'était pour lui montrer que j'étais là, et qu'au moindre problème, il n'aurai rien a craindre. J'avais de toute manière besoin d'aller réserver une chambre. Marchant tranquillement, de sorte a ce que je puisse voir venir les éventuelles menaces, tout en caressant Milobellus dès qu'il passait de l'autre côté de mes genoux. Arrivé au milieu de la zone, je regardais alentour, avant de reperer un centre pokemon, et fendit la foule paisiblement, non sans perdre du regard Milobellus qui de son corps massif avait du mal a se jeter dans la fausse. Mais il y parvint, et a peine fûmes nous sur le seuil, que je mis un genoua  terre, laissant le serpent s'enrouler autour de moi, alors que quelques cris terrifiés séchappaient de personne un peu craintives. Le serpent restant quelques secondes a moitié sur moi alors que je lui caressais les écailles :

-Calme toi, ils ne te feront rien tant que je serais là. Dis toi que tout ces gens sont des clients du Old Cowboy. Ils étaient aussi nombreux, tu ne t'en souviens peut-être pas.

La voix mélodieuse du pokemon s'éleva, et finalement il se décolla de moi alors que je lui relevais la tête. Je le rassurais encore un peu plus longuement. Puis une fois le serpent calmé, je m'approchais du comptoir. Immédiatement je pris une chambre, que je louais pour quelques jours. J'aurai pu aller dans un hotel, mais je préférais largement l'ambiance des centres pokemons. Cependant je ne tardais pas a appeler Millobelus qui avait trouvé la route d'une fontaine, et lui indiquais un café pas loin. Le pokemon sortit de la fontaine et ondula jusqu'à moi tranquillement. IL était tôt, il n'y avait pas trop de monde sur la terrasse, ce qui me permet paisiblement de regarder mles gens qui passent et repassent, un peu rêveur.

[Me voualaaaa o/
Comme je svaais pas exactement ou était ton personnage, je me suis posé en vue avec un pokemon bien massif, tu peux pas rater Rodrigue :D]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05


Dernière édition par Rodrigue Zwei le Ven 23 Juin - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Ven 23 Juin - 4:28

Je me trouvais dans un drôle d’endroit. J’étais tout petit, voire minuscule. Il faisait sombre et une drôle de lueur verdâtre me permettait de voir d’immenses feuilles de fougère danser, ou plutôt tanguer tel un bateau au gré des vagues. J’étais seul et je n’avais aucune Pokéball sur moi. J’entendis un bourdonnement qui se faisait de plus en plus intense. Je n’eus point le temps de me pencher que deux dards énormes m’avaient attrapé et m’élevaient au-dessus du sol. Puis, les dards me laissèrent tomber, tomber et tomber…

Je m’éveillai en sueur et dus prendre quelques secondes pour me souvenir que je n’étais plus dans la Forêt de Jade et qu’aucun Dardargnan ne me pourchassait. Kasai qui dormait au pied de mon lit leva la tête dans ma direction, un regard accusateur et interrogateur sur le visage.

- Désolé, Kasai. Seulement un mauvais rêve impliquant un énorme Dardargnan.

Je me recouchai en tentant de me rendormir, mais les rayons du soleil qui s’infiltraient dans la chambre malgré le rideau ne cessaient de me rappeler que le jour s’était levé sur Argenta. Je me levai, attrapa mon sac puis me rendit à la salle de bain des hommes pour prendre ma douche pendant que Kasai faisait la grasse matinée. L’eau chaude me fit le plus grand bien du monde. Je me sentais sale depuis mon périple dans la forêt et la chaleur de l’eau m’aida à détendre mes muscles.

Je retournai ensuite à ma chambre et fis sortir tout le monde de leur Pokéball. Maintenant que ma toilette était achevée, c’était leur tour.

- Votre voyage dans la forêt a été rude pour vous aussi. C’est l’heure de prendre soin de vous maintenant.

Je commençai par brosser le pelage lustré de mon Goupix. Mon Pokémon fétiche adorait cela. Les Goupix étaient généralement des Pokémons très fiers et le mien ne faisait pas exception à la règle. Ensuite, j’astiquai les cornes de Nidorina, sans oublier de la frotter avec un linge humide et de la sécher avec un linge sec par la suite. Puis ce fut le tour de Pichu avec qui je pris le temps de jouer et de brosser. Cela me couta une bonne décharge électrique, mais c’était le risque du métier. Finalement, je nettoyai également Kemushi.

Une fois ceci terminé, je descendis dans le hall du Centre Pokémon. Je réservai quelques nuitées supplémentaires afin d’avoir l’occasion de visiter un peu la ville. Je me dirigeai ensuite vers l’ordinateur afin de consulter mes courriels pendant que mes Pokémons s’amusaient dans un coin du hall. Le Professeur Chen m’avait déjà répondu :

1 nouveau message:
 

Le courriel du Professeur Chen était des plus réjouissant. J’étais ravi de sa réponse et j’étais déterminé à suivre ses recommandations à la lettre. J’étais prêt à partir à l’aventure lorsque mon estomac me rappela que j’avais oublié le petit-déjeuner. Je rappelai tout le monde dans sa Pokéball à l’exception de Kasai avant de partir sur les routes à la recherche d’un petit restaurant. Le soleil était chaud et radieux. Mon odorat capta une odeur fort alléchante de croissants frais, de café et de chocolat fondu. C’est la direction que j’ai suivie. J’aboutis devant un petit restaurant décoré de boiseries rouges situé devant un parc. Une terrasse ornée de fleur m’apparaissait tout à fait invitante.

C’est alors que je l’aperçus : un Milobelus. Il jouait dans une fontaine. Un homme l’appela alors à lui. Je reconnaissais ce visage. Je l’avais déjà vu dans le journal. Il s’agissait de Rodrigue, un éleveur expérimenté qui offrait dans le journal des œufs et des Pokémons fraichement éclos à vendre à sa maison d’éleveur.

- B-Bonjour. Excusez-moi de vous déranger. Dites, vous êtes bien Rodrigue, l’éleveur de Pokémon?

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Ven 23 Juin - 14:41


Alors qu'enfin mon café arriva, et que Milobellus levait le nez pour renifler la boisseau curieux, je lui caressais la tête puis une voix m'interpela. Levant le nez a mon tour, je regardais le jeune homme devant moi. Immédiatement je vis que c'était un dresseur qui ne voyageais qu'avec seulement quatre pokemon. Alors ou s'était un dresseur d'exception qui n'avait beson que de quatre pokemon pour combattre, soit c'était un jeune dresseur. EN tout cas, a sa voix, je compris très vite que c'était plutôt un jeune dresseur, a voir la timidité qu'il afficha a me demander qui j'étais.  Sans lui répondre tout de suite, j'encrais mon regard sur sa tête, blond, les cheveux mi-courts, tout a fait bien fait, il était jeune et tout a fait mignon. Mais dommage qu'il soit jeune, haha.
Finalement je lui souris : je n'avais aucun intérêt a l'envoyer paitre, surtout qu'il faisait l'effort de venir dire bonjour. Poussant la chaise en face de moi du pied pour l'invite a s'asseoir, je lui répondit :

-En effet, je suis Rodrigue Zwei. Assis toi, je t'en prie, a qui ai-je l'honneur ?

Argenta. J'avais un aussi mauvais souvenir de cette ville que la sombre vérité qui s'y cachait. J'espérait qu'en trois ans ca avait changé, mais la dernière fois que j'y avais mis les pieds il y avait une curieuse team qui martyrisait des gamins pour les forcer a recruter des dresseurs plus fort, pour ensuite les recruter dans leur team pour renforcer leurs rang. Et j'avais oublié de dire qu'ils faisaient du chantage aux gamins de base. J'espérais que le petiot devant moi n'était pas dans une telle machinerie, et j'avais de bon espoir, a voir son visage joyeux et son air éveillé.

-Excusez moi, garçon.
-Oui, monsieur ?
- Auriez-vous des bol, pour que je mette de la nourriture a disposition de mes pokemons ?
-Bien sur, mais auriez vous l'amabilité de leur dire de ne pas courir sur la terrasse ?

Mon regard passa sur la terrasse : oui, les tables étaient rapprochées, les serveurs peinaient déjà a passer, il ne faudrai pas en plus qu'ils aient a esquiver des pokemons en train de jouer. Très bien. APrès quelques secondes, je demandais six bol, puis après un petit regard malicieux au jeune éleveur devant moi, j'en demandais finalement huit. L'homme s'en alla, alors que je regardais le jeunot devant moi, tout en surveillant les mouvements alentours de nous. La dernière fois que je m'étais posé tranquille dans un café, j'avais des ennuis qui étaient venus a moi et… oh, surprise, c'était a Argenta. En tout cas je repérais le serveur qui revenais. Il disposa les bos a côté de la terasse, sur la partie piétonne juste a côté de moi. Après l'avoir remercié, je me redressais, enjambais Milobellus qui était enroulé autour de ma chaise, et appela l'ensemble de mes pokemons, qui s'ébrouèrent, rugirent ou se mirent a bouger dans tout les sens.

-Ne partez pas trop loin, que je vous ais a l'œil. Et allez jouer ailleurs, pas sur la terrasse

Je n'avais pas mon imposante team, depuis longtemps entrainée, donc devant toutes les personnes présences, ce n'était que des tous petits pokemons, mais au combien mignon. Donc tout d'abord, il y avait Mangiff qui me dédaigna, pour aller s'asseoir sur ma chaise, s'y rouler en boule et se rendormir. Ensuite on avait Absol, qui s'approche quasi tout de suite d'Haruki pour le renifler, curieuse et amicale. Nidoran, et Kraknoix, qui avait tout de suite vus les bols étaient partis attendre a côté pour manger les premiers, là ou Minidraco était parti faire la fête a Milobellus, pius ou es deux serpent étaient partis dans la fontaine avec joie. Quant a Galekid et Caninos, ils avaient commencé a jouer ensemble, se courant l'un après l'autre, se battant en grognant. Après un sourire attendrit, je remplit les huit gamelles des pokeblocs que j'avais fais la veille, avant de dire, toujours en étant accroupis face aux gamelle :

-Si tu veux envoyer tes pokemons pour qu'ils jouent avec les miens, tu peux. Tu ne crains rien ici, ne t'inquiète pas. Absol, sort ton museau de là.

Le pokemon avait probablement senti une bonne odeur dans le sac d'Haruki, et avait décidé d'aller la chercher. Mais a mon rappel a l'ordre, la pokemon se détourna et alla se mettre sur le bord de la fontaine pour jouer avec l'eau du bout des griffes. Me réinstallant en prenant le Mangriff sur mes genoux, puis je ne tardais pas a dire :

-Alors jeune homme, que puis-je faire pour toi ?
Oh ? Attends une seconde, veux-tu ?


Mon téléphone sonna. Je pris l'appel, je su a la sonnerie qu'il s'agissait de Jacob. Le jeune homme m'avertit immédiatement que j'avais une cliente toute particulière qui voulait me voir immédiatement au Terminal. J'essayais bien de faire comprendre a mon associer que c'était pas le moment, mais il insista sur le caractère particulier de la dame. Après un grognement je raccrochais et me levais :

-Excuse moi, si tu veux bien m'attendre, j'ai affaire. Je te laisse mes pokemons a surveiller, ainsi qu'Absol. Absol, tu surveilles qu'ils ne font pas de bétise.
-Sol !

Puis je tournais les talons, ennuyé au possible, en laissant mon sac sachant bien que rien n'arriverait, et signalant ainsi au jeune homme que j'allais revenir. Atteignant finalement le centre pokemon j'entrais et dans un froissement de mon manteau, je passais au terminal.
Et ca avait interet a aller vite.

[Passage éclair au Terminal]

Contrairement aux fois ou je vais au terminal pour honorer plusieurs commandes, ici ce n'était que pour une demoiselle deja là bas.
Donc ca avait plutôt vite, une demie heure le temps de conclure la transaction. J'étais venu, j'avais pris connaissance de la commande,
et j'étais reparti. Me revoila donc a Argenta. Je voyais rapidement mes pokemons au loin, et j'espérais que faire du gardienage n'avait pas trop déranger Haruki. Sans m'asseoir, car je m'attendais bien a ce que le jeune homme ne soit pas resté assis, je m'approchais en disant :

-Alors, tout s'est bien passé, il n'y a pas eu d'incident ?

Normalement non, ils étaient plutôt sage, mais je préférais demander, ne savait-on jamais.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Lun 26 Juin - 19:07

L’homme à qui je venais tout juste de m’adresser tourna sa tête dans ma direction. Il tenait dans sa main une tasse de café encore fumante. Ses cheveux étaient sombres et longs. Il portait plusieurs vêtements, ne laissant apercevoir que de rares centimètres de peau. Il portait entre autres un grand chapeau lui donnant des allures de cowboy ainsi qu’un long manteau. Comment pouvait-il endurer autant de vêtements par une si belle matinée? Certes, le fond de l’air transportait une petite brise fraiche, mais le soleil et l’air sec des montagnes aurait tôt fait de réchauffer le tout.

Sa réponse se fit attendre. C’est alors que je regrettai amèrement mon geste. Il était certain que je le dérangeais. Qui plus est, cela n’était pas du tout mon genre de déranger des gens qui boivent leur café. Au contraire, je suis quelqu’un de solitaire et de relativement froid. Quoi qu’il en soit, le visage de l’homme se détendit alors qu’il me répondit :

- En effet, je suis Rodrigue Zwei. Assis toi, je t'en prie, a qui ai-je l'honneur ?

Au même moment qu’il me répondait de la sorte, il poussa la chaise devant lui avec son pied. J’acceptai l’invitation en contournant la clôture de la terrasse et en prenant place devant l’éleveur de renom. Dès que je fus assis, un serveur vint me voir. Il me proposa de prendre ma commande :

- Je prendrais bien un thé noir bien chaud ainsi qu’un croissant au beurre, s’il vous plait.

Pour sa part, Rodrigue demanda au serveur d’apporter huit bols pour mettre de la nourriture pour ses Pokémons. Pendant que le serveur préparait ma commande ainsi que les gamelles, je répondis enfin à la question de Rodrigue :

- Mon nom est Haruki. Haruki Ren. Je suis un jeune éleveur. J’ai grandi dans les environs du Bourg-Palette, dans un élevage de Goupix et j’aspire à devenir un bon éleveur de Pokémon. Je n’ai pas pu m’empêcher de vous aborder lorsque je vous ai reconnus. Vous êtes probablement le plus grand éleveur de tout Kanto.

Le serveur revint. Il déposa mon thé et mon croissant, puis déposa les huit gamelles de l’autre côté de la clôture. Rodrigue se leva pour les remplir de nourritures avant d’appeler six Pokémons : il y avait d’abord une drôle de mangouste qui prit place sur la chaise de mon interlocuteur, un énorme chien blanc qui vint me renifler, un Nidoran, un drôle de petit Pokémon oranger avec une imposante mâchoire, son Milobelus, puis un splendide petit Minidraco.

- Ne partez pas trop loin, que je vous ai a l'œil. Et allez jouer ailleurs, pas sur la terrasse.

Puis il ajouta à mon intention :

- Si tu veux envoyer tes Pokemons pour qu'ils jouent avec les miens, tu peux. Tu ne crains rien ici, ne t'inquiète pas. Absol, sors ton museau de là.

C’est alors que je remarquai que le chien blanc de Rodrigue, un Absol, avait le museau fourré dans mon sac. Il devait rester un peu de nourriture de mon périple dans la Forêt de Jade ou simplement quelques odeurs alléchantes pour un Pokémon à l’odorat fin. Je plongeai alors ma main dans mon sac pour sortir quatre Pokéballs :

- Allez, tout le monde! C’est l’heure du petit-déjeuner!

Kasai, Nina, Kami et Kemushi se matérialisèrent dans l’allée piétonne, près des gamelles. Mon Goupix vint d’abord se frotter à mes jambes avant de se diriger vers les gamelles. Il ne portait que très peu d’attention aux autres Pokémons. J’imagine qu’il commence à prendre quelques-uns de mes traits… Mon Pichu ignora totalement la nourriture et sautilla vers les Pokémons de Rodrigue pour jouer. Nidorina et Lépidonille choisirent la nourriture comme priorité. On y voyait bien les priorités de mes Pokémons…

- Alors jeune homme, que puis-je faire pour toi ? Oh ? Attends une seconde, veux-tu ?

Alors que je m’apprêtais à lui expliquer que je voulais avoir quelques conseils d’élevage de sa part, son téléphone portable sonna dans sa poche. Il s’empressa d’y répondre, me coupant dans mon élan. Il m’expliqua ensuite qu’il devait quitter pour quelques minutes et qu’il me confiait ses Pokémons. Il ajouta qu’Absol aurait un bon œil sur tout le monde. Cet Absol devait vraiment être un Pokémon cher aux yeux de Rodrigue. L’éleveur disparut au coin de la rue, me laissant seul avec mon café, mon croissant ainsi que tous les Pokémons.

Les deux serpents jouaient dans l’eau de la fontaine alors que les autres jouaient ensemble. Kami avait énormément de plaisir il ne laissa échapper des étincelles de ses joues qu’à de très rares occasions. Pour sa part, Kasai vint se blottir sur mes genoux une fois son petit-déjeuner terminé.

Rodrigue revint au bout de trente minutes :

- Alors, tout s'est bien passé, il n'y a pas eu d'incident ?
- Aucun! Tout s’est bien passé.


Rodrigue reprit sa place sur la terrasse, un grand sourire sur les lèvres. Je pris une gorgée de thé maintenant tiède, demandai un réchaud au serveur, puis répondis à sa question avant que son téléphone portable ne sonne :

- Donc, pour reprendre où nous en étions, je suis un jeune éleveur dans mes balbutiements. Je crois avoir de bons Pokémons, mais il me manque quelques enseignements de base sur l’élevage des Pokémons. Mon père élève des Goupix et seulement des Goupix. Le mien est en excellente santé et commence à progresser, mais pour les autres… Si cela ne représente pas un fardeau pour vous, j’aimerais bien si vous pouviez m’enseigner quelques connaissances bien à vous sur l’élevage, comment devenir meilleur.

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Lun 26 Juin - 21:45

L'homme n'attendit pas pour m'exposer le cœur du "problème". Il souhaitait simplement des conseils. Un sourire de splus tendres se dessina sur mes traits : un jeune éleveur. Cela me rappela mes débuts, et combien avait été compliqué d'approcher l'ensemble des pokemons. Maintenant ca allait mieux, mais j'étais ravis de pouvoir enseigner ce que j'avais appris. Après quelques secondes je ne tardais pas a enlever une de mes mitaine, la mitaine gauche, et dévoila, en ôtant mon manteau mes mains. Sous le manteau je portait un débardeur raz-le-cou, qui laissait donc mes bras complètement a l'air. Mon avant-bras gauche était couvert de trace de morsure. De taille et de profondeur différentes, mais il était constelé de trace plus ou moins ronde. D'ailleurs quand Absol vit ca, elle couina, et s'approcha pour renifler mon bras et y mettre un petit coup de langue, ce qui me fit rire, tout en lui caressant la tête. Puis je reprit mon sérieux et dit simplement :

-Un pokemon apeuré mordra toujours. Et le meilleur moyen de le calmé est de le laisser mordre. Car une fois qu'il t'a mordu, il se rendra compte que tu ne lui veut pas de mal, et te laissera plus facilement approcher, et vu qu'il sera a côté de toi tu pourras le caresser. J'ai toujours fais ca et ca m'a permis de d'approcher même les plus dangereux des pokemons que j'ai a la pension. Mais ca a un coup : je n'ai plus de sensibilité dans le bras gauche. Mais c'est pas grave. Mais attention, il est important d'apprendre les signes corporels des pokemons. Absol, veux-tu bien m'aider ?
-Sol !
-Il y a deux type de posture. La posture apeurée : les pattes fléchi, l'air hésitant, parfois le dos rond, et pour les pokemons ayant des oreilles, elles sont couchées en arrière. Tu en risques rien a te faire mordre. Ensuite la posture agressive, le regard dur, le dos rond, prêt a bondir, les oreilles redressées. Là garde toi de donner ton bras, c'est un coup a le perdre.

Alors que je parlais, Absol prit les deux postures. La première, ses pattes plus raprochées, un grognement plus fin, l'air hésitant, tremblant légèrement. J'avais peut-être pas pris le meilleur pokemon, mais la shiney était la plus receptive a mon propos. Et quand je parlais de la position vraiment agressive, elle se pencha encore en avant, ouvrit les pattes, se mit a grogner en montrant clairement les dents, son corps était en tension, et sa queue absolument immobile servait a faire balancier.
Je caressa le dos de la shiney qui obtint deux pokeblocks. Une fois ses récompenses, elles partit jouer tranquillement, courant après Pichou et Caninos. Me rasseyant, j'attrapais la poche de pokebloc, que je déposais sur la table, bien que la tête de l'ensemble de mes pokemons ne se tournent vers moi. Cela me fit assez rire, mais je me tournais vers le jeune homme, avant d'en prendre un et de le mettre devant lui :

-Goute, c'est moi qui les ai fait. Ce sont des pokebloc, ca vient de ma région. Je m'en sers comme récompense. Quand un pokemon est sage, qu'il m'obéit, ou qu'il me protège, etc. Je fonctionne comme ca, action-récompense. J'ai essayer d'utiliser un baton pour amplifier mes mouvements, mais ils craignent une attaque, et ca les stresse. La nourriture est ce qui marche le mieux oui. Puis, pour mes pokemons les plus habitués, donc ceux qui ne sont pas là, ils se contentent de caresse comme récompense. C'est une manière d'éducation douce. Faisons un test.

Me levant, je me mis au milieu des pokemons. Après quelques secondes je m'accroupi, jusqu'à même mettre un genou a terre. Je regardais le trio Pichu-Caninos-Absol passer pendant un moment, focalisant mon regard sur Pichu.

-Je me suis aussi beaucoup aider du pokedex. Il contient beaucoup d'information interessante, les régimes alimentaires, les habitudes de vie. C'est vraiment pratique. Pichu, viens me voir, veux-tu ?

En l'appelant ainsi, sans hausser la voix, sans l'appater, je testais simplement sa receptivité a ma personne. Il y avait beaucoup de pokemon timide, et en le regardant, il aurait déjà pris conscience de ma présence, puis en l'appelant j'avais manifesté mon désir de le voir de plus près. Maintenant plus qu'a voir comment ca allait se passer. Je vis Milobellus sortir la tête de la fontaine pour surveiller que tout allait bien, ni Absol qui ne quitta absolument pas Pichu du regard, mais je fis comme si je ne l'avais pas vu, afin de ne pas quitter des yeux Pichu, ne pas rompre le contact. Pas de menace, juste de la surveillance.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Mer 28 Juin - 3:35

Une fois que j’eus terminé d’expliquer ma raison de mon interruption, un sourire étira les traits de Rodrigue. Il sembla alors perdu dans sa tête. Je n’avais aucune idée de ce à quoi il pouvait bien réfléchir, mais cela semblait être à des souvenirs heureux. Par la suite, il retira une mitaine afin de me montrer un avant-bras et une main couverte de cicatrices. Les marques étaient de longueurs et de formes variées, mais elles avaient toutes été causées par des morsures de Pokémon. À la vision de la main, l’Absol de Rodrigue s’approcha et lécha les blessures. Avaient-elles été causées par Absol? Rodrigue avait-il été complètement imprudent?

- Un pokemon apeuré mordra toujours. Et le meilleur moyen de le calmer est de le laisser mordre. Car une fois qu'il t'a mordu, il se rendra compte que tu ne lui veut pas de mal, et te laissera plus facilement approcher, et vu qu'il sera a côté de toi tu pourras le caresser. J'ai toujours fais ca et ca m'a permis de d'approcher même les plus dangereux des pokemons que j'ai a la pension. Mais ca a un coup : je n'ai plus de sensibilité dans le bras gauche. Mais c'est pas grave. Mais attention, il est important d'apprendre les signes corporels des pokemons. Absol, veux-tu bien m'aider ? Il y a deux types de posture. La posture apeurée : les pattes fléchi, l'air hésitant, parfois le dos rond, et pour les pokemons ayant des oreilles, elles sont couchées en arrière. Tu en risques rien a te faire mordre. Ensuite la posture agressive, le regard dur, le dos rond, prêt a bondir, les oreilles redressées. Là garde toi de donner ton bras, c'est un coup a le perdre.

Alors que Rodrigue m’expliquait, Absol mimait les postures. Alors Rodrigue me conseillait de me laisser mordre par les Pokémons sauvages? De ce que j’en comprenais, il fallait montrer au Pokémon que nous ne sommes pas un rival, mais plutôt un allié et que nous sommes prêts à souffrir pour lui. Il fallait donc gagner la confiance du Pokémon.

- Je vois! Il faut lui montrer qu’on est prêt à tout pour lui.

Rodrigue offrit ensuite de drôles de petits bonbons à son Absol pour le féliciter. Je n’avais aucune idée de quoi cela pouvait-il s’agir. Il s’agissait de petits cubes de couleur variée que l’Absol semblait beaucoup apprécier. L’éleveur m’en tendit un :

- Goute, c'est moi qui les ai fait. Ce sont des pokebloc, ca vient de ma région. Je m'en sers comme récompense. Quand un pokemon est sage, qu'il m'obéit, ou qu'il me protège, etc. Je fonctionne comme ca, action-récompense. J'ai essayer d'utiliser un baton pour amplifier mes mouvements, mais ils craignent une attaque, et ca les stresse. La nourriture est ce qui marche le mieux oui. Puis, pour mes pokemons les plus habitués, donc ceux qui ne sont pas là, ils se contentent de caresse comme récompense. C'est une manière d'éducation douce. Faisons un test.

Bien sûr! Le renforcement! Mon père m’en avait déjà parlé. Il utilisait cela avec ses Goupix voués à la reproduction. Mais si les Pokéblocs venaient d’ailleurs, de la région de Rodrigue, que pourrais-je bien offrir à mes Pokémons pour les récompenser? Je devrai me mettre à la recherche d’une recette de gâteries pour Pokémon à faire moi-même avec des ingrédients locaux.

Rodrigue se leva ensuite et se dirigea au milieu de tous nos Pokémons. Il s’agenouilla puis demeura immobile à observer les Pokémons jouer entre eux. Goupix se tenait toujours tranquille sur mes genoux, quoiqu’il avait maintenant soulevé sa tête pour regarder de façon curieuse l’éleveur d’expérience. Pichu, pour sa part, semblait avoir plus de plaisir qu’il n’en avait jamais eu. Il s’amusait énormément avec Nidoran et Nina, leur tira amicalement les oreilles et en escaladant leur peau coriace.

Rodrigue ajouta qu’il se servait beaucoup du Pokédex pour en apprendre davantage sur les Pokémons peuplant le monde. Cette encyclopédie informatisée, j’en avais entendu parler beaucoup. Elle donnait toutes les informations existantes sur les Pokémons. Or, je n’en disposais pas. Rodrigue appela ensuite Pichu.

Ma petite souris électrique s’arrêta et sautilla jusqu’à Rodrigue :

- Pi?.... Piiiiiiii!

Au départ, elle ne saisissait pas tellement pourquoi un inconnu l’avait appelé, mais Pichu décida que cela n’importait que peu et décida qu’il s’agissait d’un nouvel ami pour jouer. Pichu sautillait sur place avec énergie et commença à courir autour de Rodrigue jusqu’à ce qu’un jet d’électricité jaillit de ses joues et électrocuta l’éleveur.

- Oh! Ça va, Rodrigue? Je suis désolé pour ce petit choc!

Je sortis de la terrasse et vint prendre Pichu dans mes bras. Il semblait se sentir horriblement mal d’avoir encore fait cela.

- Ne t’inquiète pas, Pichu. Tu parviendras à contrôler toute cette énergie qui est la tienne. Il faut simplement être prudent quand tu te sens bien excité.

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Mer 28 Juin - 13:28


Le jeune éleveur était tout a fait réceptif a mes propos. C'était une bonne chose, car s'il était déjà receptif a mes propos, il le sera vis-à-vis a ses pokemons, et ca s'était vraiment bien. Tout le long de ma litanie, il m'écouta, le regard focalisé sur moi, parfois en alernance avec Absol, qui se prêtait au jeu. Je pouvais presque voir son cerveau fonctionner a plein régime pour retenir le plus possible de ce que je lui disais. Quand il reformula mon propos, un sourire tendre éclaira à nouveau mes propos :

-C'est ca. Mais n'oublie pas de garder ta position de maitre non plus. Sans quoi les pokemons prendront le pas. Son compagnon a cette chipie, a très bien compris ca, et il est maintenant incontrolable. Aaah, mes débuts.

La chipie en question était l'absol shiney, qui leva la tête vers moi. Je lui souris et la caressa tranquillement la tête puis m'occupa de prendre les pokeblocs. Posant un rose devant Haruki, je ne m'attendais pas a ce qu'il le mange, mais je fus un peu déçu quand même de voir qu'il n'y touchait pas. C'était dommage, c'était bon. D'ailleurs je ne m'empêchais pas d'en avaler un aussi, alors que je me levais. La souris électrique était survoltée, c'était évident, mais la voir jouer avec un nidoran pas du tout a l'aise, et une nidorina, que je scannais d'ailleurs en profitant de l'avoir devant moi, me tira un sourire. Alors que je l'appelais en rangeant mon dex, le pokemon se tourna vers moi et s'arrêta quelques secondes, en penchant la tête puis s'approcha joyeusement.
Je tendis paisiblement la main, mais au lieu de la renifler, il se mit a courir autour de moi ce qui me fit bien rire : c'était si mignon, l'entrain des jeunes pokemons. J'allais lui dire de faire attention, quand une décharge électrique parcouru le bas de mon corps, mes muscles perturbés se détendirent tout seul, en me faisant me relever, en laissant un "Ah !" douloureux s'échapper. Bien entendu j'étais parti pour une bonne brulure, mais ce n'était pas grave. Cependant la panique d'Haruki, couplé au mouvement d'agressivité de mes propres pokemons me paniqua a mon tour :

-Tout va bien, on se calme, il… ou elle n'a pas fait exprès, du calme tout le monde, tout va bien.

Je tournais sur moi pour avoir tout le monde en visuel. Et j'ai bien fait, car Milobellus était déjà a moitié sorti de l'eau, Minidraco avait sortit sa tête de l'eau pour voir, Absol et Mangriff étaient en position d'attaque, les griffes sortient pour le chatfuret, NIdoran avait roulé le dos en dardant ses pointes, là ou Caninos ne semblait clairement pas apprécier.  Les deux seuls qui s'en foutaient avaient Kraknoix et Galekid. Pendant de longues minutes, je tournais donc pour regarder tout le monde, et les rassurer du regard. Progressivement la situation se détendit, et une partie retournèrent a leurs activité, là ou Mangriff Absol et Milobellus restaient a surveiller quand même. Quant a moi, après m'être frotté le derrière, je m'approchais de Pichu qui avait trouvé refuge dans les bras de Haruki. Le rassurant d'un regard, je fis les groz'yeux a la souris, avant de dire :

-C'est pas bien ca, je vais devoir te punir. Et ta punition sera de venir dans mes bras me faire un gros calin pour te faire pardonner.

Je lui fit un sourire pour le rassurer, avant de lui caresser la tête, avant de passer, cette fois volontairement mes doigts sur ses bas-joues. Il n'était pas encore a même de controler sa force, mais je ne pouvais pas lui en vouloir, après tout il était encore jeune,  et c'était dans la nature de ces pokemons de ne pas savoir. Je pris cependant quelques secondes pour réfléchir. Si'l y avait un moyen de canaliser toute cette énergie en trop, ca pourrait être une bonne idée. Mais je n'étais pas son éleveur, je n'avais aucun droit de le remplacer. Je m'approchais donc de mes pokeblocs, avec ou sans pichu dans les bras, avant de lui caresser la tête, puis de dire :

-Je sais que tu n'as pas fait exprès Pichu. Cesse de pleurer, je n'ai plus mal, prend ca, et essaie de faire un peu plus attention, d'accord ? Quant a toi, Haruki, je ne peux que t'inviter a venir a la pension. Tu y rencontrera toutes mes betioles. J'ai un pikachu, qui pourrait apprendre deux ou trois truc a Pichu, et tu pourras avoir un avant gout de la gestion d'un pension. En tout cas tu es le bienvenu… Ou est mon sac ?
-Griffe !

Relevant la tête, je vis que Mangriff était couché sur la chaisse au pied de laquelle était mon sac. Je caressais la tête du chatfuret, et souleva mon sac. Je fouillais dedans, avant de sortir une petite carte. M'approchant d'Haruki, je ne tardais pas a la lui tendre.


_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Dim 2 Juil - 3:47

- Tout va bien, on se calme, il… ou elle n'a pas fait exprès, du calme tout le monde, tout va bien.

Rodrigue s’exprima ainsi dans le but de calmer tous les Pokémons et les autres clients du restaurant. En effet, pratiquement tous les Pokémons de Rodrigue étaient maintenant aux aguets, prêts à attaquer. S’il avait fallu qu’un seul des Pokémons de l’éleveur attaque… J’aimais mieux ne pas y penser. Mon compagnon du déjeuner se rapprocha de nous avec un regard apaisant, puis fronça les sourcils :

- C'est pas bien ca, je vais devoir te punir. Et ta punition sera de venir dans mes bras me faire un gros calin pour te faire pardonner.

Un sourire se dessina ensuite sur le visage de l’éleveur. Il caressa ensuite les joues de la souris électrique. Kami se détendit. Je pouvais sentir que ses muscles étaient moins crispés contre mes bras et mon torse. En bon éleveur, je pensais de mon côté à un moyen d’entrainer Pichu à mieux contrôler son énergie, à bien la canaliser. Pour ce faire, je me dis qu’il fallait probablement qu’il s’entraine à utiliser cette électricité, à la dominer et non pas à s’y soumettre. Rodrigue me tira de mes songes :

- Je sais que tu n'as pas fait exprès Pichu. Cesse de pleurer, je n'ai plus mal, prend ca, et essaie de faire un peu plus attention, d'accord ? Quant a toi, Haruki, je ne peux que t'inviter a venir a la pension. Tu y rencontrera toutes mes betioles. J'ai un pikachu, qui pourrait apprendre deux ou trois truc a Pichu, et tu pourras avoir un avant gout de la gestion d'un pension. En tout cas tu es le bienvenu… Ou est mon sac ?

Wow! Cette invitation de la part de Rodrigue était très intéressante. Je pourrais y poursuivre mon entrainement de futur éleveur et mes Pokémons pourraient également en tirer quelques bienfaits. J’attrapai la carte que Rodrigue me tendait. Sa pension était à Céladopole. Or, cela était extrêmement loin d’Argenta.

- Cela serait avec un immense plaisir que je viendrais te visiter à ta pension. Or, c’est si loin d’ici. Je dois emprunter le Mont Sélénite, puis me rendre à Azuria puis suivre les routes. Je mettrai bien plusieurs semaines à m’y rendre. Tu connais un raccourci?

Ma connaissance de Kanto était bonne en ce qui a trait aux villes et aux routes, mais je ne connaissais guère tous les raccourcis et chemins secondaires qui avaient été construits par de jeunes voyageurs comme moi.

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Dim 2 Juil - 23:13


Je vis l'intérêt naitre dans les yeux d'Haruki, et je me retint de sourire. Ce gamin était vraiment plein d'énergie et d'entrain, et tout ce qui avait attrait a l'élevage, que ce soit voir ma pension, ou onnaitre mes technique était ce qui le fascinait au plus haut point. J'avais bien fait de l'inviter, je savais que c'était quelque chose de tout a fait adéquat en se basant sur ce qu'il semblait apprécier. Puis, son entrain laissa vite polace a de l'ennui, ou disons une gène. Il ne tarda pas a m'expliquer que c'était loin. Loin ?
Me tournant, pour voir les hauts murs qui bordaient ma pension, un rire amusé ne tarda pas a secouer mes côtes. Loin. Voila bien quelque chose qui ne m'avait plus dérangé depuis longtemps. Un sourire complètement amusé se dessine sur mes traits, avant que je ne dise a mon invité :

-Reste là, je reviens. J'en pour quelques minutes.

Je revins. Une fois entré dans le centre pokemon, je m'approchais des bornes pour récuperer ce que je souhaitais, un large sourire au èvre. C'était vrai, la distance était tout a fait quelque chose qui ne m'avait jamais dérangé, car dès le début j'avais su trouver une solution viable et efficace. Mais il était vrai que pour une large branche des dresseur, les déplacement était une véritable épreuve. APrès ce n'était pas grave non plus, ca permettait de voir du paysage, et d'attraper de nouveaux pokemon. Cependant le problème avec moi, était que j'avais une facheuse tendance a capturer tout ce qui bougeait, notamment un Vortente, dont je n'avais aucun intérêt. Puis j'eus une idée.
Je ne tardais pas a sortir du centre, avec deux nouvelles pokeballs a la ceinture. J'approchant du jeune homme je lui lancais la pokeball dessus, lors qu'avec patience je rappelais l'ensemble de mes bestiolles :

-J'ai capturer cette bestiolle avant de venir ici. Je me demandais si ce pokemon t'interesse ? Je l'ai trouvé dans la foret de Jade. Il est très rare, mais je n'ai pas le temps de m'en occuper.

… COmme une majorité des bestiolles de ma pension. Enfin, c en'était pas que je n'avais pas le temps de m'en occuper, c'était qu'une partie d'elles étaient là pour me faire un fond de commerce, et une autre partie m'interessait bien en effet vis-à-vis de l'entrainement, mais là c'était le temps qui manquait. ENtrainer un pokemon prenait énormément de temps, l'exemple le plus probant était probablement Milobellus qui était avec moi depuis le quasi début de mon aventure, et qui pourtant venait a peine d'évoluer. En tout cas je savais qu'avec du temps et de la patience, je parviendrais a mon but. Mais a quel prix ?
Puis, une fois toutes mes bestiolles de retour dans leurs pokeball, je ne tardais pas a prendre quelques pas de distance. Après quelques secondes un franc sourire se dessina sur mes traits. J'étais fier de ce que j'allais faire.

-Je connais un raccourcit. Et il s'appelle Pyrax.

Lancant la pokeball devant moi, celle-ci s'ouvrit dans un déluge de flamme. Une magnifique créature s'échappe de ces flammes, alors que le vent qu'elle a soulever se dissipait, que mes cheveux et mon manteau cessaient de s'agiter de partout. Après quelques secondes, un rugissement venant du soleil me fit lever la tête, alors que je ne tardais pas a envoyer une deuxième pokeball, alors qu'un deuxième soleil illuminait le ciel. La pokeball s'ouvrit, et un magnifique oiseau s'échappa. APrès quelques secondes, les deux créatures aériennes descendirent, et se mirent derrière moi : un Pyrax magestieux se posa et replia ses ailes alors que le souffle d'air soulevé par un Guériaigle shiney finissait d'éteindre les flammes de ses écailles enflammées :

-La voix des airs est la voix royale. Si tu veux venir au Old Cowboy, j'ai peut-être un œuf qui va te plaire. Et comme tu vois, il y a deux pokemons volants, on peut y aller ensemble, ou bien tu peux refuser, et m'y retrouver plus tard.

En réalité il y avait tellement de pokemon aérien, que je n'avais que l'embarra du choix. QUe ce soit Guériaigle ou Pyrax, j'aurai pu aussi prendre Airmure ou Ptera, Tropius ou Insécateur. Sans parler des pokemons d'Aku qui gravitaient chez moi aussi. En tout cas, il demeurait que c'était une vraie ménagerie, et que je n'avais que l'embarras du choix. POsant un point sur ma hanche, j'attendis paisiblement que l'autre me donne sa réponse.

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Shiney

avatar

Région : Toutes
Classe : Tous
Féminin
Nombre de messages : 3205
Age : 17

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Dim 2 Juil - 23:13

Le membre 'Rodrigue Zwei' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé Shiney' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki Ren

avatar

Région : Kanto
Classe : Éleveur
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 17

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Ven 7 Juil - 1:29

J’étais profondément ennuyé. Pourquoi le Old Cowboy, la pension de Rodrigue, devait-il être aussi loin que Céladopole? Pratiquement tous mes espoirs de m’y rendre dans un délai raisonnable étaient vains. La route serait longue, très longue. Je devrais traverser tout le Mont Sélénite, puis Azuria, puis toutes les autres routes, villages et villes jusqu’à Céladopole, la métropole. Alors que je ruminais, Rodrigue m’indiqua de l’attendre ici sagement à une seconde reprise. Il tourna le coin, me laissant seul encore une fois avec tous ses Pokémons. Tout le monde s’amusait encore sagement ou paressait dans un coin de la place publique. Alors que j’attendais, un serveur ennuyé s’approcha de moi :

- Est-ce que vous allez prendre autre chose? me demanda-t-il dans un soupir.
- Non, ce sera tout.
- Parfait, j’amène les additions.


Le serveur disparut et revint quelques secondes plus tard en tenant deux additions qu’il déposa sous nos verres d’eau en précisant qu’elles étaient payables à la table. Puis, il disparut de nouveau alors que Rodrigue réapparaissait. Sans attendre, il me balança une Pokéball dessus que j’attrapai très maladroitement, ne m’attendant pas du tout à un tel geste. Par la suite, il rappela tous ses Pokémons en me présentant un don :

- J'ai capturé cette bestiole avant de venir ici. Je me demandais si ce pokemon t'intéresse ? Je l'ai trouvé dans la foret de Jade. Il est très rare, mais je n'ai pas le temps de m'en occuper.

Curieux, je rappelai tous mes Pokémons à mon tour, puis lançai la Pokéball que Rodrigue venait de m’offrir :

- Montre-toi!

Une drôle de plante se matérialisa devant moi. Elle se tenait sur des racines enroulées et avait de grandes feuilles en guise de main. Finalement, elle avait une tête de plante carnivore. La plante ondulait au vent et avait un air sérieux sur le visage. J’allai à sa rencontre :

- Bonjour, je suis Haruki, ton nouveau dresseur.

La plante me répondit en hochant la tête. Puis, je me retournai vers Rodrigue :

- Mais c’est beaucoup trop, Rodrigue. Bien sûr que j’accepte de prendre soin de Vortente, mais comment pourrais-je un jour te rendre la pareille?

Rodrigue vint ensuite près de moi et alluma son Pokédex afin que j’aille un aperçu du Pokémon qu’il m’offrait : Vortente passe la journée pendu aux arbres grâce à ses tentacules, et attend patiemment qu'une proie passe à sa hauteur pour la happer. Il attire celles-ci grâce à une salive odorante. Lorsqu'un Pokémon se fait attraper, il n'a aucune chance de s'échapper, car les crocs de Vortente se seront refermés sur lui.

Rodrigue rangea son Pokédex alors que je rappelais Vortente dans sa Pokéball. Il lança ensuite une nouvelle Pokéball en me présentant Pyrax, un Pokémon qui lui servirait de monture. Mais bien sûr! On pouvait voler à dos de Pokémon!!! Cela serait encore plus rapide, mais ô combien effrayant. Je n’aurai qu’à me concentrer sur le paysage.

- La voix des airs est la voie royale. Si tu veux venir au Old Cowboy, j'ai peut-être un œuf qui va te plaire. Et comme tu vois, il y a deux pokemons volants, on peut y aller ensemble, ou bien tu peux refuser, et m'y retrouver plus tard.

Il appela ensuite un Pokémon du nom de Guériaigle. Je ne connaissais aucun des nouveaux Pokémons que me montrait Rodrigue, mais je lui faisais tout à fait confiance.

- Je m’installe où? Comment?

J’étais prêt! En plus, Rodrigue venait de m’annoncer qu’il possédait des œufs de Pokémon à sa pension qui pourraient m’intéresser. Cet homme était beaucoup trop bon pour moi. Il faudrait que je trouve un moyen de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Rodrigue m’aida à monter sur Guériaigle, puis il donna la commande à ses montures de s’élever dans les airs.

- Woah!

Je n’étais pas du tout habitué à ce genre de voyage. Je m’accrochai aussi bien que possible sans toutefois arracher de plume à l’aigle géant. Le paysage était à couper le souffle. Au loin, on pouvait pratiquer discerner le Mont Argenté. On voyait très bien le Mont Sélénite ainsi que son sommet enneigé. La mer s’étendait à perte de vue au sud. Le spectacle était splendide.



Modération :
 

_________________
Pokémons

Wanna see my ID? - Carnet de bord
Prochain dé Shiney : 26/05/2017
Prochain dé Oeuf chance : Anytime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodrigue Zwei
Master Quat'Pattes
avatar

Région : Kanto
Classe : Eleveur
Masculin
Nombre de messages : 861
Age : 29

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Sam 8 Juil - 16:29


-Deviens un eleveur accompli, ca sera la meilleure récompense que tu pourras m'offrir !

Je souris au jeune homme, et prit mon pokedex pour lui donner des informations, je savais qu'il n'était pas évident d'avoir affaire a un nouveau pokemon. Je me souvenais, a son age, le désert culturel que j'étais. Mon père m'avait très vite fait comprendre que si je voulais être un éleveur, un bon éleveur, je devais très vite en apprendre le plus sur tout les pokemons recensé. Aujourd'hui je connaissais tout cela, et je pouvais ainsi m'en tirer sans mon Dex. Mais je ne pouvais pas m'en séparer non plus. C'était un bon outil, pas très utile, mais très utile pour avoir toutes les informations necessaires. Mine de rien, j'étais bien content de l'avoir, mon Dex.
Je fis ensuite apparaitre Pyrax, et le pokemon, une fois au sol contre moi, fit vombrir ses ailes comme pour les étirer, puis Guériaigle apparu a son tour, réajustant la position de ses ailes. L'entrain qu'il manifesta me fit sortir un grand sourire, et jene pouvais m'empêcher de cacher mon attendrissement quant a cet entrain. Quelle détermination. Je ne m'empêchais cependant pas de repenser a notre premier vol avec Aku, le pauvre n'ayant plus eu de dos dans son Békipan. Aujourd'hui il avait un trioxydre, mais a l'époque, le grand scientifique était la cible de mes moqueries a chaque voyage que nous faisions. M'approchant finalement de Guériaigle, qui semblait avoir attiré l'attention du jeune homme, je lustrais de mes mains le plumage de l'oiseau, avant de lui flatter sous la gorge.

-C'est simple. Pour le décolla tu vas poser tes pieds ici, et te tenir ici. Ne lui arrache pas de plume, sinon il va pas apprécier.Puis en vol tu t'assoieras comme sur un Bourrinos… Ou un Galopa.

Une fois que mes consignes furent claires, je m'approchais de Pyrax qui m'accueillit contre son poitrail, avant de m'enfermer dans ses pattes. Suite a cela, je fis uériaigle quitter le plancher des vaches d'un vigoureux coup d'aile, nous élevant rapidement dans le ciel. Nous voila partis !

[Sortie ! On continue ici !]

_________________

Ma carte de dresseur est : [Ici]
Quant au dé shiney, je le lancerais le [27 Decembre] Et j'ai pondu [beaucoup d'oeufs]
#FF7E05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-pokemon.keuf.net/f324-pension-de-rodrigue
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25359
Age : 7

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   Sam 8 Juil - 17:58

RP validé!

Bilan:

Rod : - Vortente
Haruki: + Vortente


Gaku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Argenta-
Sauter vers: