AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des Helionceaux ont été vus à Kanto !
Des Chaglams ont été vus à Johto !
Des Mangloutons ont été vus a Hoenn !
Des Mascaïmans ont été vus à Sinnoh !
Des Pomdepiks ont été vus a Unys !
Des Laporeilles ont été vus a Kalos !
Des Embrylex ont été vus a Alola !

Partagez | 
 

 OS De Profundis, introduction

Aller en bas 
AuteurMessage
John Hugo Galt

avatar

Région : Kanto, Mont Sélénite
Classe : Dresseur
Masculin
Nombre de messages : 229
Age : 30

Feuille du personnage
Equipe Pokémon:
Objet du sac:
Pokémon PC:

MessageSujet: OS De Profundis, introduction   Jeu 30 Nov - 15:46



Des profondeurs, je criai vers toi, Arceus.

Je me réveillais en sursaut, la bouche pâteuse et le corps poisseux de sueurs. Il faisait nuit noire encore, pas un seul rayons ne filtrait des volets, les ténèbres étaient encore là pour une bonne heure. A tâtons ,je cherchais mon pokematos posé sur la table de nuit. La lumière du cadran m'aveugla une seconde avant que je n'arrive à déchiffrer l'heure. Il étais cinq heure quarante cinq, et je n'avais plus envie de dormir. La phrase de mon rêve me laissait  une  impression désagréable. Des profondeurs, je criai vers toi, Arceus. Une impression de déjà entendu frustrante m'envahit, car je n'arrivais pas, l'esprit ensommeillé, à me concentrer.

Je sortit silencieusement du lit en m'éclairant de la lumière de mon matos en essayant de ne pas réveiller mon équipe encore assoupis. Ici, ronflements et respirations formait une cacophonie assourdis, lourde de sommeil. Je les enviaient pour leurs rêves, si tant est qu'un pokemon puisse rêver ? Moi j'y croyait, fermement.

J'atteignis la salle de bain , allumais la lumière et laissais quelques secondes à mes yeux pour s'adapter à l'obscurité. J'ouvrais la petite fenêtre et un vent glacial entra pour me mordre la peau. Il faisait froid à présent dans la pièce, je me déshabillait et entrais prestement dans la cabine de douche, je tournais le robinet d'eau chaude et soupirais d'aise. C'est parfaitement réveiller que je sortis vingt minutes plus tard, habillé, rasé de frais, coiffé.

Je portais ce qui me  paraissait l'idéal pour aller fouiner dans le tunnel entre Argenta et Azuria. Un pantalon de marche simple et solide, beige, des chaussettes de laines et de cotons, pour garder mes pieds au chaud, et pour le haut diverse couche de vêtements grand froids.
Il ne faisait pas froid dans ces grottes, enfin pas au sens large du terme. Disons qu'il n'y gelait jamais, mais qu'il n'y faisait jamais plus de trois ou quatre degrés, maximum. Comme je risquais d'y passer des jours, je devait éviter à tout prix l'hypothermie. C'est pour ça que j'emportais quinze jours de ration de nourritures hautement calorique, ainsi que de quoi me changer, me laver, dormir, et de manière général, vivre en autarcie le temps de ma traversé. Le tout  pour un poids de trente cinq  kilos, matériel d'escalade inclue.

Je descendit les marches de la partie habité du centre pokemon. La bâtisse était bien silencieuse encore, et je passais l'entrée sans rencontrer âme qui vive. Sur le pas de la porte, j'observais la buée se former en nuage devant ma bouche avant d'allumer une cigarette. Je fumais lentement en laissant  le froid me hérisser les poils des bars, pour  m'imprégner des conditions qui allaient être les miennes dans les  jours à venir.

Revenue dans la salle communes, je croisais enfin quelques visages, dresseurs, éleveurs, vagabond, vieux montagnards à la peau tanné par les éléments, quelques pokemons aussi.
J'avalais  pour la dernière fois un copieux petit déjeuner et je remontais dans ma chambre.
Une fois chargé comme une mule, mon équipe (sauf Cochignon) bien au chaud dans leurs balls respectives, je descendis, payait ma chambre à l'accueil et sortit dehors.
La veille, alors que je somnolais sur un des canapé du salon du centre, j'avais entendu un vieux montagnard parlé d'un souterrain, ouvert récemment par les caprices sismiques su l'écorce terrestre (quel pokemon légendaire était derrière ça ? Mystère). Toujours est il que, intrigué, j'engageais la conversation afin d'en savoir plus. Quelques vers plus tard, il me dessina une carte grossière pour me retrouver depuis le centre pokémon, vers cette saillis dans le sol que je serrais surement le premier à fouler. C'était peut être rien, et j'allais peut être devoir emprunter le chemin normal, mais après tout, ça ne m'avais rien couté, alors pourquoi ce priver. De plus, je ne  me trimballais pas cet explorakit encombrant depuis des semaines pour rien ! autant que je  l'utilise, même une seul fois.
C'est donc assez excité que je m'engageais sur un petit sentiers, très discrets, à peine  une piste  pour quelques pokémons sauvages, en m'orientant grâce à ma petite carte et ma boussole, dans la direction de la suite de mon voyage.


modération:
 

_________________

Le Gang des motards :



Boite à badges:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackboxbaby.blogspot.fr/
Miss Rpg

avatar

Région : Toutes
Classe : Dieu
Féminin
Nombre de messages : 25530
Age : 7

MessageSujet: Re: OS De Profundis, introduction   Mer 6 Déc - 0:05

[OS Validé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
OS De Profundis, introduction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE PROFUNDIS CLAMAVIE.
» [PVP] Introduction et sorties
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» Introduction à la campagne
» [Métamorphose] 1. Introduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg Pokémon :: Rpg :: Kanto :: Mont Sélénite-
Sauter vers: